Contenu

Les mots et les torts: dialogue avec Javier Bassas

Résumé
En dialoguant avec le jeune philosophe espagnol Javier Bassas, Jacques Rancière explicite deux idées qui sont au cœur de son travail. Les mots ne sont pas des ombres auxquelles s’oppose la réalité solide des choses. Ils sont eux-mêmes des réalités dont l’action construit ou subvertit un ordre du monde. Et l’écriture n’est pas l’illustration de la pensée. Elle est un travail de la pensée qui défait le tissu consensuel des rapports entre le perceptible et le pensable et ébranle les hiérarchies entre les modes de discours. Dans l’écriture philosophique comme dans les processus d’émancipation politique, il s’agit de construire des plans d’égalité en détruisant les barrières qui enferment les humains, leur expérience et leur pensée dans des mondes séparés. C’est ainsi tout un discours de la méthode égalitaire que Jacques Rancière développe ici et que Javier Bassas l’amène à préciser en confrontant ses analyses à d’autres entreprises théoriques : marxisme althussérien, phénoménologie ou déconstruction derridienne.
Durée: 2h. 3min.
Édition: Paris, la Fabrique, 2021
Numéro du livre: 70673
ISBN: 9782358722087
CDU: 300

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:2h. 13min.
Genre littéraire:
Numéro du livre:34497
Résumé: Une réflexion philosophique sur les mots et le langage, émaillée de calembours et de traits d'esprit. ©Electre 2017
Lu par:Nicole Depauw
Durée:5h. 18min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35205
Résumé: La philosophe analyse l'altération du sens qui découle du libéralisme économique et du langage politique contemporain. Elle dénonce la manipulation des mots et des images par ceux qui gouvernent, contribuant à confisquer la parole des gouvernés et à délégitimer toute forme de "radicalité" dans l'action politique. Elle défend un verbe vivace, faisant appel aux ruptures constructives. ©Electre 2017
Durée:13h. 35min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:7946
Résumé: Au cours des siècles où l'unité linguistique et politique du monde romain entre en crise et où commencent à résonner ces langues que l'Europe parle aujourd'hui encore, la culture européenne médite de nouveau l'épisode biblique de la confusion linguarum , et tente de guérir la blessure de la Tour de Babel en essayant de récupérer la Langue Adamique, ou de la reconstruire comme Langue Parfaite. Quelques-unes des personnalités les plus marquantes de la culture européenne se sont consacrées à ce rêve et, bien que leurs utopies ne soient pas réalisées, chacune d'entre elles a produit des "effets collatéraux".
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:20739
Résumé: Toxiques ou bienfaisants, libérateurs ou aliénants, les mots comptent autant que les actes. Partant de ce constat. le philosophe Michel Lacroix élabore dans ce livre un plaidoyer pour une éthique du langage, dans le domaine privé, entre amis, au travail ou en famille. Une éthique qui n'aurait pas pour critère de jugement la sagesse ou la vérité, mais l'impact émotionnel chez l'individu. Comment faire vivre cette éthique dans la durée ? En s'écoutant. en remettant en cause ses habitudes langagières, en résistant aussi à autrui quand il le faut, mais sans véhémence, en osant dire non et en ayant soin de dissocier ce qui est dit de la nature propre de l'individu, sans jamais user de violence. comme dans l'apprentissage d'un art martial... À cette condition et en remettant au goût du jour la courtoisie. les égards et la considération, on peut espérer. selon l'auteur, endiguer la dégradation des relations sociales et les pratiques déshumanisantes au travail.
Durée:7h. 30min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:31423
Résumé: De Victor Hugo à Dominique de Villepin, une étude d'une douzaine de situations d'insultes extraites de l'histoire française, au fil de deux siècles de parlementarisme.
Lu par:Manon
Durée:5h. 51min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30133
Résumé: Le journaliste, producteur et réalisateur S. Paoli et le lexicographe A. Rey s'interrogent sur l'usage fait des mots et de leur maîtrise dans le récit de notre histoire collective.
Durée:15h.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:30455
Résumé: J'ai d'abord examiné les hommes, et j'ai cru que, dans cette infinie diversité de lois et de mœurs, ils n'étaient pas uniquement conduits par leurs fantaisies.J'ai posé les principes, et j'ai vu les cas particuliers se plier d'eux-mêmes, les histoires de toutes les nations n'en être que les suites, et chaque loi particulière liée avec une autre loi, ou dépendre d'une autre plus générale.Quand j'ai été rappelé à l'antiquité, j'ai cherché à en prendre l'esprit, pour ne pas regarder comme semblables des cas réellement différents, et ne pas manquer les différences de ceux qui paraissent semblables.Je n'ai point tiré mes principes de mes préjugés, mais de la nature des choses. Ici, bien des vérités ne se feront sentir qu'après qu'on aura vu la chaîne qui les lie à d'autres.
Durée:14h. 3min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:77090
Résumé: Il explique que les hommes naissent et doivent rester foncièrement égaux et libres ; il attaque l'esclavage comme un état contre nature ; il enferme le pouvoir paternel dans les strictes limites imposées au père par le devoir qu'il a de faire de son fils un homme, et un homme libre ; il démontre l'erreur de ceux qui confondent avec le pouvoir paternel, qui dérive d'un devoir naturel, le pouvoir civil, qui dérive d'un contrat volontaire ; il oppose à la situation que leur minorité fait aux enfants vis-à-vis des parents, la situation que leur commune majorité fait aux gouvernés vis-à-vis des gouvernants ; il établit enfin que, puisque les citoyens doivent être traités par les dépositaires du pouvoir non comme des mineurs mais comme des égaux, l'absolutisme monarchique est essentiellement illégitime.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:2h. 40min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:19289
Résumé: "Jamais, sans doute, depuis l'établissement de notre démocratie républicaine, les plus hauts responsables politiques n'avaient aussi systématiquement, effrontément et cyniquement menti aux Français. Dès lors que la tromperie vient de la tête de l'Etat, mais aussi des dirigeants de l'opposition, plus personne ne peut l'endiguer. On respire comme on ment, et on ment comme on soupire. La gauche a le mensonge timide, embarrassé, emberlificoté. Le centre l'a mielleux, un peu flasque, et honteux de lui-même. Sarkozy, lui, l'a brut de décoffrage. On pourrait dire, au reste, qu'il est franc du mensonge comme on dit de quelqu'un qu'il est franc du collier".
Durée:16h. 5min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66692
Résumé: Le philosophe allemand Victor Klemperer s'attacha dès 1933 à l'étude de la langue et des mots employés par les nazis. En puisant à une multitude de sources (discours radiodiffusés d'Adolf Hitler ou de Joseph Paul Goebbels, faire-part de naissance et de décès, journaux, livres et brochures, conversations, etc.), il a pu examiner la destruction de l'esprit et de la culture allemands par la novlangue nazie. En tenant ainsi son journal il accomplissait aussi un acte de résistance et de survie. En 1947, il tirera de son travail ce livre : "LTI, Lingua Tertii Imperii, la langue du IIIe Reich", devenu la référence de toute réflexion sur le langage totalitaire. Sa lecture, à cinquante ans de distance, montre combien le monde contemporain a du mal à se guérir de cette langue contaminée ; et qu'aucune langue n'est à l'abri de nouvelles manipulations.
Lu par:Tasha Rumley
Durée:9h. 57min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36828
Résumé: "Qu'en pleine lumière, au vu et au su de tous ceux qui auraient voulu savoir, la patrie de Kant et de Nietzsche, de Hegel et de Husserl, ait pu bâtir la machine de mort nazie n'est sans doute plus un mystère pour les historiens mais pose encore des questions philosophiques qui n'ont pas trouvé toutes leurs réponses. Quelles sont les sources intellectuelles du nazisme ? Qu'ont écrit et publié les philosophes contemporains de l'ascension et de la chute du Reich ? En quoi la philosophie de Heidegger est-elle, ou non, compromise ? Et comment philosopher après, sur, et malgré Auschwitz ?" [Source : Bibliothèque municipale de Lyon] Sommaire : 1 - Les racines du nazisme : Une histoire allemande. Nietzsche le dynamiteur. Mein Kampf. Existe-t-il une pensée nazie ? Esprit juif, esprit allemand. 2 - Ce qu'ils ont écrit, ce qu'ils ont fait : Les philosophes français face à l'impensable . Les premiers signes (1924-1932). La montée du péril (1933-1938). Les années de guerre (1939-1945). 3 - Philosopher après Auschwitz : Le peuple allemand est-il coupable ? En tout homme un bourreau ? Dieu est-il mort dans les camps ? Une mémoire saturée ? Auschwitz aujourd'hui. 4. Le dossier Heidegger
Durée:21h. 47min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:74542
Résumé: Issue d'émissions radio diffusées sur France culture, une initiation à la philosophie et à la pensée de ses principaux auteurs sous forme d'entretiens à travers des thèmes tirés de la vie quotidienne comme le sport, l'ennui, l'amitié ou encore l'idéalisme, afin de rendre la discipline accessible.