Contenu

A l'Est de Paris

Résumé
Ce roman réaliste et tendre raconte comment vivent les Français des temps actuels, comment ils digèrent les venus d'ailleurs, ce qu'ils font rattrapés par l'amour ou la mort. Et leur bonheur de vainqueurs du championnat mondial de football ...
Lu par: André Jol
Mots-clés: Immigrés
Durée: 4h. 6min.
Édition: Paris, Ed. de la Caverne, 2018
Numéro du livre: 66492
ISBN: 9781727546835

Documents similaires

Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:34755
Résumé: La Tête de Lénine est un livre marquant dans l'histoire de la littérature : cette satire féroce paraît pour la première fois à Paris en 1972, de manière anonyme. Son auteur vit alors en URSS, où il est très actif dans le samizdat. Réédité chez Laffont en 1982, l'ouvrage participe sans conteste à la déstabilisation de l'Empire soviétique. Dans sa préface à l'édition de 1982, Alexandre Zinoviev écrit : « Ce petit livre est paru à Moscou en samizdat il y a quelques années et il a produit immédiatement une forte impression dans le milieu des lecteurs de la littérature proscrite. Je sais qu'il y circule toujours avec le même succès. Et cela ne m'étonne pas. Je suis en effet convaincu que tout propos sérieux et objectif sur la littérature russe des années 1960 et 1970 ne peut plus, désormais, ignorer La Tête de Lénine. » Dans ce bref roman, un jeune pickpocket moscovite, las de dérober des portefeuilles, décide un jour de voler la tête de Lénine dans le mausolée de la place Rouge. Il y réussit - ce qui n'étonnera personne. Ce qui est étonnant, et encore plus subversif, ce sont les rebondissements qui s'ensuivent... Chez Nicolas Bokov, les statues sont renversées, les masques des puissants arrachés et les institutions ébranlées.
Durée:2h. 5min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38908
Résumé: Loin de la tour Eiffel est le récit d'un écrivain, père d'une fille née handicapée en France, dans une famille de réfugiés politiques soviétiques. Il raconte les turbulences de relations autour d'elle, les conflits d'intêréts entre les parents et l'administration au sein du foyer d'accueil.
Lu par:Carine Leduc
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:35470
Résumé: Un réseau de hackers moscovites, tout droit sorti de l’ex-KGB, s’empare des données sur la betterave sucrière dans l’Union européenne. Gaston Mba, le génial informaticien, saura-t-il les empêcher de faire main basse sur les secrets de cette nouvelle énergie, qui pourrait remplacer le pétrole et le gaz ? Son prodigieux allié, l’ordinateur Jerry, sera-t-il capable de contrer les espions venus du froid ? La pianiste japonaise Tamiko, qui détourne Gaston de l’intelligence artificielle et lui fait découvrir l’amour, pourra-t-elle le sauver d’un empoisonnement au polonium 210 ? En revenant sur les traces que l’URSS a laissées dans les esprits, Nicolas Bokov se joue des clichés de la guerre froide et nous livre une fable loufoque et subversive.
Durée:3h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36240
Résumé: Le narrateur de Déjeuner au bord de la Baltique voyage sur les lieux de son passé. Ses souvenirs d’enfance l’assaillent et se télescopent avec la mémoire des événements d’il y a vingt ans : un dissident de l’époque partage ses derniers moments avant l’exil avec la femme qu’il aime. Le destin des opposants dans l’Union soviétique des années 70 s’inscrit dans la mélancolie des plages brumeuses et dans la tristesse du souvenir. La neige enveloppe le fugitif dans son cocon et le protège contre les limiers du KGB ; le gel dessine sur les vitres des paysages dans lesquels les enfants s’amusent à gratter des lucarnes… Les sensations qui envahissent le narrateur sont distillées par petites touches délicates imprégnant le texte d’une atmosphère surannée et pourtant gravée à tout jamais dans la mémoire. Déjeuner au bord de la Baltique nous offre un beau morceau de prose, poétique et étrange, où les réminiscences personnelles suggèrent plus qu’elles n’évoquent, évitent toujours l’écueil du sentimentalisme ou de l’emphase, et se donnent à lire avec modestie et retenue. (Source : éditeur)
Durée:2h. 58min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:39125
Résumé: Singulier destin que celui de Nicolas Bokov. Écrivain doué dont La Tête de Lénine a contribué par sa mordante satire à l’écroulement du château de cartes soviétique, il se retrouve en 1988 SDF dans les rues de Paris. S’il n’a pas de domicile, l’auteur a cependant un atout de taille : sa profonde foi chrétienne qui lui permet de trouver dans l’inhumanité du quotidien des instants fugitifs de bonheur et d’espoir. Ce livre témoigne du courage et de la sensibilité hors du commun de Nicolas Bokov, homme de lettres avant tout et malgré tout.
Durée:7h. 52min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:71205
Résumé: Un enfant dans la campagne russe, en proie à une étrange terreur... Un jeune homme interné dans un hôpital de Sibérie, rêvant d'amour et de liberté... Un père reconnaissant dans l'infirmité de sa fille le pendant de ses propres souffrances morales... Un SDF sauvé par une voix intérieure... Un pèlerin attendant à Athènes que son billet pour la Terre sainte lui soit accordé de manière divine, c'est-à-dire inattendue... Revenant sur divers épisodes de sa vie, une vie riche d'expériences - dont celle de la rue -, de révoltes, de rencontres et de coïncidences, l'auteur constate qu'il n'y a pas de réponse claire aux grandes questions de la destinée humaine. " Mais, dit-il, il existe une zone de réponse: il faut entrer à l'intérieur et attendre. La réponse se formera d'elle-même dans l'âme, et ne s'exprimera pas toujours par des mots. Parfois, elle restera tout à fait informulée, ce qui ne lui enlèvera nullement son efficacité. " On retrouve dans ces huit récits, le sens aigu du détail, l'humour et tout ce qui fait l'originalité du style de Nicolas Bokov. De la part de l'homme et du philosophe, c'est peut-être aussi une ouverture vers un chemin de sérénité.
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71387
Résumé: Quand un bateau de réfugiés kurdes s’échoue près de son village de Riace, sur la côté calabraise, Mimmo Lucano les accueille comme ses frères. Devenu maire, il met en place un programme d’intégration inédit qui redonne vie à un village en train de s’éteindre. Grâce à lui, des centaines d’hommes et de femmes retrouvent leur dignité. Grâce à eux, Riace renaît. Le célèbre « maire des migrants » raconte ici une aventure humaine où les petits gestes deviennent très grands, une lutte où l’espoir et le courage s’unissent contre la barbarie des temps.
Durée:11h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70956
Résumé: A la fin du siècle dernier, sur les plaines du Nebraska recouvertes à l'infini des mêmes herbes rouges, s'implantent de nombreuses familles d'immigrés européens. Russes, Tchèques, Norvégiens se regroupent en communautés sur des terres qui restent à défricher. Jim a dix ans lorsqu'il vient vivre chez ses grands-parents, propriétaires d'une ferme. A quelques kilomètres s'installe la famille d'Ántonia, immigrés tchèques partagés entre la nostalgie de l'Europe et l'espoir en l'Amérique. Jim et Ántonia, unis par les mêmes valeurs humaines et une amitié mi-fraternelle, mi-amoureuse, connaîtront des destins différents. L'image d'Ántonia reste gravée dans la mémoire comme l'incarnation de la ténacité des pionniers, auréolée de la nostalgie du passé " précieux, incommunicable ". Willa Cather a fait sous la mitraille de l'émotion, avec des odeurs de foin et des couleurs fortes, le roman vital de l'Amérique à ses débuts.
Lu par:Josy Couteau
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67354
Résumé: En 1997, à Nantes, Paul attend la décision du tribunal administratif qui va décider du futur de Yordi, un jeune Caucasien menacé d'expulsion.
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31966
Résumé: Brooklyn, années 1930. Marie, fille d'immigrés, grandit dans le quartier irlandais. De ses escapades avec ses copines dans les rues de New York à son premier chagrin d'amour avec Walter, le récit suit son parcours d'adolescente puis sa vie de femme, son travail d'hôtesse d'accueil chez M. Frangin, le croque-mort du quartier, sa relation avec Tommie, un GI avec qui elle aura quatre enfants, etc.
Durée:3h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:10218
Résumé: Ce premier roman de Rachid Djaïdani, comédien, boxeur, écrivain, jaillit dans une magnifique sauvagerie libératrice. Un regard cru et juste sur une jeunesse qui invente ses propres repères, sa propre culture, au risque de rompre avec le reste de la société.
Lu par:Manon
Durée:3h. 32min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:37615
Résumé: La peur. L’effroi. Le choc épouvantable de voir, à 14 ans, ses parents tués sous ses yeux. Il n’y a plus rien pour Kouamé. Plus rien que la crainte que les tueurs reviennent et le tuent à son tour. Alors Kouamé prend la fuite. Il passe dans le pays voisin et décide de gagner la Libye. Là, si jeune, il affronte l’enfer du désert et le cynisme des passeurs. Ballotté dans des camions surchargés, il le sait : celui qui tombe est condamné à mourir. Pour tenir debout, Kouamé ne cesse de penser à sa sœur qu’il espère vivante. Et qu’un jour, peut-être, il reverra. En Algérie et au Maroc, il fait face à la violence de camps de réfugiés où règne la loi du plus fort. De véritables marchés aux esclaves. Puis c’est l’épreuve ultime : la traversée de la Méditerranée sur un canot bondé qui, après des heures de mer, s’enfonce lentement dans les flots. Le sauvetage relève du miracle. Aujourd’hui, après ces années d’exode solitaire, Kouamé reconstruit sa vie. À Toulouse, loin des ténèbres qui ont tant de fois menacé de l’engloutir. Il a 19 ans, une furieuse envie de vivre et de témoigner pour toutes ces ombres qu’on appelle les migrants. Un récit exceptionnel dont on ressort bouleversé. Et révolté.