Contenu

Un cocktail d'enfer

Résumé
Détective privé de profession, Thomas Hogart est chargé d'une nouvelle enquête : Antoine, 22 ans, étudiant en pharmacie, a disparu. Un garçon en apparence tranquille, si ce n'est lors de sa dernière entrevue avec son père où il semblait drogué. Thomas découvre rapidement que le jeune homme ne va plus en cours depuis quelque temps et qu'il s'est lancé dans un trafic de cannabis à Lille. Le détective écarte définitivement la piste de la fugue lorsqu'il tombe sur Antoine et son colocataire morts dans leur appartement. La maxime "un esprit sain dans un corps sain" prend alors tout son sens.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 6h. 27min.
Édition: Villeneuve-d'Ascq (Nord), Ravet-Anceau, 2019
Numéro du livre: 66451
ISBN: 9782359737561
Collection(s): Polars en Nord

Documents similaires

Durée:9h. 56min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:73785
Résumé: Un important arrivage de Crystal meth, une méthamphétamine dévastatrice, s'apprête à inonder Strasbourg. Dans le même temps, plusieurs petits dealers sont assassinés. Le commandant Marie Sevran et son équipe, bientôt rejoints par le commandant Costner et son adjoint Moreau, mènent l'enquête et découvrent derrière ce trafic de stupéfiants une sordide affaire de commerce d'enfants.
Durée:6h. 43min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:70225
Résumé: En rentrant de Donostia en ce petit matin frileux du 20 janvier, jour de San Sebastian, Xanti Sopuerta n'aspirait qu'à une chose : se coucher. C'est ce qu'il avait de mieux à faire, après avoir passé une longue nuit à festoyer au milieu d'amis choisis, au rythme lancinant des tambours scandant la musique de Sarriegi. Mais quand, sortant du Topo, un passager s'écroule devant lui sur le parking de la gare d'Hendaye, ça en est fini de Morphée et de ses bras. C'est reparti pour un tour. Et quel tour ! Car à Donostia, la fête et le bien vivre peuvent ouvrir des appétits peu recommandables. Quand la coke se cache derrière les tapas, l'arrière cuisine prend le pas sur la grande. Xanti Sopuerta va délaisser ses guides gastronomiques pour enquêter dans les sociétés gourmandes, d'Hendaye à Donostia, et dans le Vieux Quartier. Parallèlement à son ami le Commissaire Seignosse. Et à Bordagain, Geneviève, sa Geneviève, suit le déroulement de l'affaire. En distribuant étoiles et macarons.
Durée:5h. 3min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71172
Résumé: Une pluie d’overdoses s’abat sur l’Eurométropole de Strasbourg. Un nouveau fournisseur a renversé la table du trafic de stupéfiants, proposant une drogue plus forte et moins chère. Devant le manque de résultats de la brigade des stups, le maire d’Illkirch dont la fille en a été victime décide de mener sa propre enquête. Réussira-t-il à démasquer l’identité du chef du réseau surnommé le Russe ? Le commissaire Champlain trouvera-t-il la trace d’une journaliste disparue ? Quels sont les liens entre ces événements et une prise d’otages dramatique survenue en 2002 dans un théâtre de Moscou ? L’auteur nous entraîne dans un milieu où l’argent, la drogue et la violence sont monnaie courante. Un milieu insoupçonné,mais pourtant si proche...
Lu par:André Jobez
Durée:8h. 35min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:67403
Résumé: Une collègue de Paola, la femme du commissaire Brunetti, fait part de ses inquiétudes concernant le comportement de son fils, Alessandro. Des rumeurs de trafic de drogue circulent dans son lycée. Brunetti mène l'enquête mais un homme grièvement blessé est retrouvé sous un pont. Il s'agit du père d'Alessandro. Pour le commissaire, aucun doute, les deux affaires sont liées.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:12h. 17min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:74654
Résumé: A Toulouse, Yannick Gallard travaille pour Aslanov, un important trafiquant d'art du sud de la France. Pour blanchir l'argent de la drogue, il achète et revend des toiles de maîtres. Mais lors du trafic d'un tableau de Bacon, la transaction ne se passe pas comme prévu et Yannick manque de mourir empoisonné. Il espère compter sur son amant, Phoenix, le tueur à gages d'Aslanov.
Lu par:Marion Martin
Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69349
Résumé: Dans la somnolence magique de leur domaine familial, Serge, Alexis et Taïné traînent leur désœuvrement. Taïné a la beauté empoisonnée d’un tableau préraphaélite ; Serge est un prince des ténèbres ; quant à Alexis, le plus jeune et le plus fou, il se jette à corps perdu dans l’amour et la provocation. La séduction de leur jeunesse tourne à la cruauté muette. La tragédie frappe cette fratrie en ce printemps 1967, et accélère la bascule vers une époque nouvelle : celle, pop et sensuelle, de la drogue, du plaisir et de la guerre du Viêt Nam. Après l’accident, Taïné soigne son visage défiguré à New York, où elle croise Truman Capote, l’auteur des De sang-froid, suit Andy Warhol et sa bande, et son amoralité naturelle enflamme une vie nocturne, excentrique, libre. Donatien, l’ami de la famille aux mains d’assassin, promène son audace chez Paul Morand, Marie Laure de Noailles, Louis Aragon et Elsa Triolet aux ombres frêles, dans un Saint-Germain-des-Prés qui danse et qui jouit. Nonchalants et fantasques, ces démons sont de ceux qui sont trop beaux et trop aimés de la fortune. Entre Paris, Cannes et Bangkok, ils rêvent d’écrire ou, à défaut, se contentent d’être des héros. Un roman d’une ambition rare, mêlant l’intrigue balzacienne à l’hymne pop. L’esthétique de cet univers aussi glamour que brutal est une magnifique métaphore de la capacité ou de l’incapacité à créer.
Lu par:Sylvie Habary
Durée:5h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33870
Résumé: En 1967, l'héroïne est un élément prépondérant du paysage urbain de New York. Bobby, junkie du Sherman Square, rencontre Helen, une étudiante idéaliste, et l'entraîne dans son quotidien héroïnomane. La pénurie de drogue altère rapidement leur histoire d'amour.
Lu par:Serge Cantero
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33651
Résumé: " De même que. Jérôme Bosch représentait les détails les plus effroyables et les plus diaboliques avec une infinie délicatesse et un humour à la Puck qui nous évoquent les châteaux de l'horreur dont l'Enfer est peuplé, de même Burroughs nous laisse avec la vision intime, détaillée de ce que pourrait être l'Enfer, un Enfer qui peut-être nous attend, produit final et apogée de la révolution. Au bout de la médecine est la drogue, au bout de la vie est la mort, au bout de l'homme est peut-être l'Enfer qui nous vient des vanités de l'esprit. La galerie de monstres, génies à demi fous, infirmes, charlatans, criminels, pervers et bêtes en putréfaction de l'œuvre de William S. Burroughs déploie, comme nulle part ailleurs, la panoplie moderne des vanités de l'esprit humain, des excès malfaisants qui apparaissent quand l'idée de puissance personnelle ou intellectuelle est placée au-dessus des compassions de la chair. " Norman Mailer
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31598
Résumé: L'Interzone. Un territoire qui ne figure sur aucune carte, situé quelque part entre New York et Tanger, dédale infini de rues semblable aux méandres du cerveau d'un drogué. Un lieu fantomatique, où se réfugie William Lee après avoir accidentellement tué sa femme.
Lu par:Jean Frey
Durée:11h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33976
Résumé: La drogue est la continuation de la politique par d'autres moyens : telle est sans doute l'une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich... Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s'est bientôt imposée à toute la société allemande. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants politiques et aux femmes au foyer, les petites pilules ont rapidement fait partie du quotidien, pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l'enthousiasme était de retour, un nouvel élan s'emparait de l'Allemagne. Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le Blitzkrieg fut littéralement une guerre du « speed ». Mais, si la drogue peut expliquer les premières victoires allemandes, elle a aussi accompagné les désastres militaires. La témérité de Rommel, l'aveuglement d'un Göring morphinomane et surtout l'entêtement de l'état-major sur le front de l'Est ont des causes moins idéologiques que chimiques. Se fondant sur des documents inédits, Norman Ohler explore cette intoxication aux conséquences mondiales. Il met notamment en lumière la relation de dépendance réciproque qui a lié le Dr Morell à son fameux « Patient A », Adolf Hitler, qu'il a artificiellement maintenu dans ses rêves de grandeur par des injections quotidiennes de stéroïdes, d'opiacés et de cocaïne. Mais, au-delà de cette histoire, c'est toute celle du IIIe Reich que Ohler invite à relire à la lumière de ses découvertes.
Durée:3h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75391
Résumé: Shadi, jeune femme iranienne, plonge dans l'opium pour échapper à ses parents stricts, à sa famille omniprésente, à son avenir compromis, dans un Téhéran secoué de tremblements de terre, aussi physiques que politiques. Le temps d'un week-end, elle fait le mur et nous entraine dans l'envers du décor de Téhéran pour nous faire découvrir une jeunesse désenchantée et fascinante. Un roman vif, déjanté, banni dans son pays, enfin publié aux USA et en Europe, et salué comme un souffle d'air dans la littérature orientale.
Durée:2h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69872
Résumé: Dans certains quartiers de certaines villes, il est plus difficile d'être un enfant, il est plus difficile de grandir, il est plus facile de faire des erreurs. Dans certains quartiers de Naples, des enfants vivent la nuit, vendent de la drogue et ne vont jamais à l'école. Mais grâce à des hommes et à des femmes, qui devinent ce que ces enfants et ces ados pourront devenir, la nuit n'est pas faite que pour ça. La nuit est faite aussi pour montrer son courage, son sens du sacrifice, sa détermination. La nuit est aussi faite de métiers honnêtes et courageux.