Contenu

L'oeil de l'espadon

Résumé
A 24 ans, Charlie est apprenti-poissonnier au Grand Magasin. Son quotidien a l’aspect moiré des écailles: découpage, évidage, emballage et autres savantes manipulations de la marchandise, nettoyage méticuleux des tables de travail, et puis visites au grand frigo et à la gigantesque poubelle, café et cigarette des pauses avec ses collègues, enfin les clients, les anonymes et les habitués, les affreux et les charmants. Mais Charlie ne veut plus de l’image que lui renvoient Natacha, son patron et les clients : celle d’un gentil, tellement gentil jeune homme. De son côté Emile, grand idéaliste, se trouve confronté, grâce à Charlie, à une réalité plus subtile qu’il ne la voudrait. Non, tous les employés du Grand Magasin ne sont pas des imbéciles englués dans la routine.
Durée: 3h. 50min.
Édition: Paris, Pocket, 2017
Numéro du livre: 39382
ISBN: 9782266267113
Collection(s): Pocket

Documents similaires

Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:69676
Résumé: Qu'entend-on par effondrement ? Naguère historique, la question de l’effondrement d’une société se pose désormais quant à la société contemporaine, au vu des dégradations environnementales et sociales qui n’ont de cesse de s’aggraver. Qu’ont à nous dire les déclins – autant emblématiques que différents – de l’Empire romain d’Occident, de la civilisation maya classique et des civilisations du Proche-Orient ancien à l’Âge du bronze sur notre situation présente ? Croiser un regard sur le passé et sur l’avenir permet de saisir la singularité du délitement en cours et d’esquisser avec prudence certains contours probables de notre avenir collectif. L’ouvrage propose ainsi une véritable clé de lecture à la notion d’effondrement.
Durée:7h. 1min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73664
Résumé: Cet ouvrage est issu de la rencontre entre les connaissances sur l'état actuel du monde que l'auteur a accumulées au cours de sa formation en géographie, en études du développement, en écologie globale et en sciences de l'environnement et l'irruption dans sa vie d'un enfant. Cette naissance a soudain imposé l'exigence existentielle d'une explication et d'une compréhension de la dérive actuelle de la société mondialisée, et avec elle une mise en péril des conditions de vie sur terre. Ouvertement engagé et critique, cet ouvrage personnel constitue en même temps un formidable outil didactique pour comprendre les principaux enjeux et problématiques globales de monde actuel et propose quelques pistes pour s'écarter d'une trajectoire qui apparaît toujours plus mortifère.
Durée:10h. 11min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69166
Résumé: Peut-on lutter contre soi-même ? Et si notre cerveau était devenu notre pire ennemi ? Plus qu'un moment critique nous vivons une véritable tragédie. Surpopulation, surpoids, surproduction, surconsommation, surchauffe, surendettement, nous avons basculé dans l'ère de tous les superlatifs qui mène l'humanité tout droit à sa perte. Si la capacité des ressources de la planète sont comptées, alors nos jours aussi le seront... Inéluctablement. Mais alors que la situation empire heure après heure, aucune réponse collective tangible ne vient. Nous voyons le mur se rapprocher et nous ne faisons rien. La conscience de ce qui nous attend ne semble avoir aucun effet sur le cours des événements. Pourquoi ?
Durée:4h. 33min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74783
Résumé: Vous avez trop de travail ? Faites du yoga ! Vous allez mal ? Devenez la meilleure version de vous-mêmes ! Méditation, sport, coaching, thérapies, massages, yoga : prendre soin de soi s'inscrit souvent dans une logique néolibérale de consommation et de perfectionnement inatteignable. Coûteuses et normatives, les pratiques de bien-être ne s'adressent souvent qu'aux personnes jeunes, blanches, riches ou valides. Elles prétendent apporter des solutions individuelles à des problèmes collectifs ; or les petits gestes ne changeront pas le monde. Pourtant, il n'y a rien de mal à vouloir se sentir bien. S'occuper de sa santé mentale et physique est même d'autant plus nécessaire quand on est affecté·e par les injustices. Alors que faire ? Peut-on être révolutionnaire et faire du yoga ? Méditer et se battre pour sa planète ? Prendre soin de soi, est-ce de l'égoïsme ou une autre façon de lutter ? Dans cet essai documenté, Camille Teste propose de hacker les pratiques de bien-être pour en faire de puissants outils d'émancipation et de changement politique.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14650
Résumé: Publié en 1930, ce récit est un essai, rédigé sur le mode de la visite touristique, dénonçant le mode de vie des Américains : une mise en garde lancée contre les avancées de la science, de l'industrie et du commerce qui ne sont pas forcément porteurs d'une amélioration de la vie de l'humanité. Georges Duhamel (1884-1966) fut médecin, mais aussi essayiste, romancier, poète, et auteur dramatique. Elu membre de l'Académie française en 1935, il est surtout connu pour son humanisme moderne et son pacifisme ardent. Prix Goncourt en 1918.
Durée:1h. 57min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:19806
Résumé: La publicité envahit littéralement nos vies : au bord des routes, dans les journaux, sur nos écrans, dans nos boîtes aux lettres, sur nos vêtements... Rien ne semble pouvoir échapper à son emprise tentaculaire. A coups d'images d'Épinal et de slogans simplistes, elle assomme notre esprit critique et conditionne nos goûts. Heureusement, il est possible d'apprendre à déjouer son envoûtement, à défaut de pouvoir s'y soustraire totalement. Le secret pour y arriver ? Faire la différence entre besoins et envies et, surtout, décoder les histoires qu'elle essaie de nous faire gober.
Durée:4h. 24min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69888
Résumé: Conçu sous forme de brèves analyses et thèses, Nous qui désirons sans fin fait l'examen critique d'une société marchande en déclin et d'une société vivante appelée à la dépasser. Le capitalisme mondial n'est plus qu'un système parasitaire déterminant l'existence d'une bureaucratie où le politique est aux ordres d'une pratique usuraire. Toute l'organisation sociale est ainsi menacée jusque dans sa contestation qui, ne cherchant d'autre solution en dehors de l'économie d'exploitation, se dégrade avec elle. Cependant, si nous ne voulons plus d'une civilisation qui a tourné toutes ses espérances vers la mort, nous ne voulons pas davantage d'une société où la vie est perçue à travers l'optique de la rentabilité. Comment empêcher les désirs de devenir leur contraire ? Comment les dépouiller du négatif dont les a revêtus une tradition séculaire ? Comment savoir ce que l'on veut et vouloir ce que l'on sait ? La réponse est en chacun dès l'instant où il lui importe avant tout de renaître à ce qu'il a en lui de plus vivant. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Durée:10h. 59min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:38927
Résumé: L'art d'être libre est un véritable manifeste de résistance au monde contemporain. Dénigrant aussi bien les joies factices de la consommation que l'ennui qui s'est abattu sur le monde à la suite de décennies de recherche exclusive du profit, ce livre profondément joyeux nous appelle à redevenir des esprits autonomes, et enfin libres... Si vous aussi vous pensez que la vie moderne est absurde et contraignante, que vous avez remarqué que la compétition a remplacé la coopération ou que la fraternité a fait place à la convoitise... alors ce livre est fait pour vous et va très probablement changer votre vie !
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76536
Résumé: Alors qu'il pédale comme un dératé dans les rues de Lille pour livrer toujours plus de repas chauds, le narrateur de Client mystère est percuté par une voiture. S'il sort de l'accident sain et sauf (avec un bras mal en point), il se retrouve néanmoins "indisponibilisé" par les algorithmes de l'application pour laquelle il travaillait. Et donc, sans ressources. C'est alors qu'il entend parler d'un métier curieux : les "clients mystères" , des particuliers mandatés par les entreprises pour jouer aux clients afin d'évaluer les performances des employés à leur insu. Notre héros devient donc l'un de ces hommes invisibles à la solde du management contemporain. Client mystère dépeint avec tension et vivacité le monde du travail au temps de l'ubérisation : dictature de l'algorithme, culte de l'efficacité, déshumanisation progressive des interactions sociales, consumérisme débridé... autant de thématiques explorées dans ce roman, récit d'un passage à l'ennemi - avec toutes les conséquences que cela peut entraîner.
Lu par:Marc Lévy
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Pratique/cuisine/alimentation
Numéro du livre:71666
Résumé: De l'entrée au dessert, des recettes à préparer grâce à ce robot de cuisine aux multiples fonctionnalités. Avec des astuces afin d'optimiser son utilisation.
Durée:2h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70847
Résumé: Ainsi commence le récit de Gus, 10 ans, qui n'a pas la langue dans sa poche. Tous en prennent pour leur grade : sa soeur qui ne jure que par Nirvana ; son frère qui se fait larguer par SMS et porte de ridicules pantalons slims ; les patrons ; le réchauffement climatique... Autant de tranches de vie, découpées à même le quotidien, sur lesquelles il porte un regard acéré mais pourtant pas dénué de tendresse...
Durée:12h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34525
Résumé: Certains en possèdent déjà : les animaux de compagnie, les espèces protégées et les animaux d'élevage. Mais les droits que nous leur avons consentis sont minimaux et incohérents. Nous traitons différemment les chiens, que nous considérons comme des membres de la famille, et les cochons, réduits au rang d'objets produits en masse et abattus dans d'indignes conditions. Pourtant cochons et chiens présentent une sensibilité et une intelligence similaires. Comment en sommes-nous venus à les classer dans des catégories si différentes ? C'est que nous sommes spécistes. Le terme, peu connu en France, fera bientôt partie de notre vocabulaire. A l'instar du racisme et du sexisme, dont il poursuit la logique. Le spécisme consiste à traiter différemment, et sans la moindre raison valable, deux espèces qui présentent les mêmes caractéristiques. Tout comme nous avons longtemps dénié aux femmes les mêmes droits que les hommes. L'affirmation de l'antispécisme sera celle de l'animalisme, un mouvement philosophique qui promeut la nécessité d'accorder des droits à tous les animaux, en raison de leur capacité à souffrir. Loin d'être anecdotique, l'animalisme incarne le mouvement idéologique le plus révolutionnaire ; pour la première fois depuis 2000 ans, il entend sortir nos systèmes de pensée occidentaux de leur logique anthropocentriste et reconnaître que nous, qui sommes des animaux, avons des obligations morales à l'égard de nos cousins. Surtout, l'animalisme s'inscrit dans une logique d'écologie politique, éloignée de celle incarnée dans les élections. Non plus une écologie superficielle, qui se soucie seulement de préserver les écosystèmes, les ressources et quelques espèces en péril, mais une écologie profonde, qui repense complètement la place de l'homme dans le monde. Pour que ce dernier ne vive plus en parasite, mais en symbiose avec toutes les formes de vivant. Cela oblige à une refonte de nos institutions et à briser la vision à court-terme du temps politique. Cela nous oblige aussi à une réforme intellectuelle qui remette en question la notion de " profit ". Le capitalisme, le socialisme, le communisme, le néo-libéralisme sont aujourd'hui discrédités, si ce n'est dépassés.