Contenu

Martin Luther King: un rêve d'égalité

Résumé
Une invitation à découvrir la vie du pasteur afro-américain, figure du mouvement des droits civiques dans les années 1950 et 1960 aux Etats-Unis. Lauréat du prix Nobel de la paix en 1964, il lutta sans violence pour un monde où tous les hommes seraient égaux. ©Electre 2017
Durée: 27min.
Édition: Paris, les Ed. A dos d'âne, 2017
Numéro du livre: 35895
ISBN: 9782376060383
Collection(s): Des graines et des guides,

Documents similaires

Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65369
Résumé: Qui est Mohammed ben Salman, qui bouscule l'Arabie Saoudite et séduit les Occidentaux ? Un visionnaire, un réformiste ou un opportuniste brutal ? À 32 ans, Mohammed ben Salman, dit MBS, est le prince héritier d'Arabie Saoudite. Il est le premier petit-fils d'Ibn al-Saoud – le fondateur du royaume qui porte son nom – à accéder au pouvoir. Richissime descendant d'une dynastie féodale, il veut transformer son pays en profondeur en réduisant sa dépendance au pétrole, en mettant les Saoudiens au travail et en accordant aux femmes le droit de conduire. Mais derrière cette façade progressiste, le mystère et les contradictions demeurent. MBS gouverne l'une des sociétés les plus oppressives de la planète, où la liberté de penser et l'espace public se réduisent de jour en jour. Obsédé par la menace iranienne, prêt à se rapprocher d'Israël par l'entremise de Washington, il mène depuis 2015 une guerre sans fin au Yémen, où sévit l'une des plus graves crises humanitaires contemporaines. Le roi, son père, a 82 ans. S'il lui succède comme prévu, Mohammed ben Salman pourrait régner un demi-siècle. Où va-t-il conduire cette Arabie aux réserves pétrolières illimitées, au pouvoir militaire et économique immense et au rôle politique croissant dans un Moyen-Orient en plein chaos ? À la tête de la plus grande puissance sunnite du monde arabe, pourra-t-il purger l'islam du terrorisme ?
Durée:7h. 32min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14735
Résumé: Présentation de l'éditeur : Les Français sont-ils prêts à élire une femme à l'Elysée ? En pleine campagne électorale, au-delà des préférences partisanes, tout le monde s'interroge : une femme peut-elle être présidente de la République ? En serait-elle capable ? Au pouvoir, aurait-elle des qualités particulières, des priorités différentes, un style, une méthode qui trancheraient avec ceux des hommes ? Une femme au pouvoir, est-ce que ce serait mieux ? L'Allemagne avec Angela Merkel, le Chili avec Michelle Bachelet, mais aussi la Finlande, l'Irlande, la Lettonie, la Nouvelle-Zélande, plusieurs pays d'Asie et un état africain, le Liberia, ont déjà des femmes à leur tête. Toutes sont exceptionnelles. La plupart nous sont inconnues. Qu'ont-elles en commun ? Ont-elles dû surmonter les mêmes obstacles, subir les mêmes sarcasmes, affronter les mêmes épreuves ? Ont-elles réussi ? Christine Ockrent est allée à leur rencontre. Elle a analysé leurs expériences, leurs ambitions, leurs blessures, leurs fiertés. Les réunir dans une seule fresque, c'est tenter de répondre à la question qui aujourd'hui intrigue les Français : une femme au pouvoir, est-ce que ce serait mieux ?
Lu par:François Goy
Durée:1h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35875
Résumé: Un portrait de F. Mitterrand à l'adolescence qui permet de découvrir ses racines provinciales et catholiques dans une France de droite, entre 1916 et 1930. ©Electre 2017
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68848
Résumé: Dans ce portrait choc de Donald Trump et de la famille qui l'a façonné, Mary Trump, psychologue et unique nièce du président américain, apporte un regard éclairant sur le clan Trump afin de comprendre comment son oncle est devenu l'homme qui menace aujourd'hui l'équilibre sanitaire, économique et social du monde entier.
Lu par:François Goy
Durée:7h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:39396
Résumé: Quand il accède à la présidence de la Fédération de Russie, en mars 2000, Vladimir Poutine est un inconnu. A l'issue de ces dix-huit ans à la tête du pouvoir, l'auteure, familière des cercles de pouvoirs russes et français, dresse le portrait du président et explique la façon dont les Russes le perçoivent.
Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:39395
Résumé: Une enquête sur Kim Jong-un, le leader suprême nord-coréen sur lequel peu de choses sont connues. De Séoul à Pyongyang, en passant par Berne et Washington, l'auteur a interrogé des diplomates, des transfuges et des espions afin de lever une part du mystère qui plane sur ce dirigeant, ses choix politiques et son mode de gouvernance.
Durée:10h. 47min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:27434
Résumé: Chez nous, les filles ne sont pas les bienvenues. A ma naissance, ma mère n'en voulait plus. Elle m'a abandonnée sous un soleil cuisant. Malgré de nombreuses brûlures, j'ai survécu et suis devenue à cet instant son enfant préféré. Ce fut ma première victoire. Membre du Parlement pendant vingt-cinq ans, mon père était un homme incorruptible attaché aux traditions du pays. Après son assassinat par des moudjahidin, ma mère analphabète m'a envoyée à l'école : une première dans la famille. Tandis que la guerre civile faisait rage, je suis devenue professeur d'anglais, puis j'ai étudié la médecine. j'ai épousé l'homme que j'aimais et lui ai donné deux merveilleuses petites filles. Mais l'arrivée des talibans sonna le glas de toutes les libertés et mon tendre époux, à la suite de longs séjours de torture en prison, est mort de la tuberculose. Recluse sous ma burqa, j'ai senti la colère gronder en moi et ma voix s'est élevée pour défendre ceux qui souffrent. Aujourd'hui, je suis menacée en tant que femme politique par ceux qui voudraient me faire taire. Chaque semaine, j'écris une lettre à mes filles au cas où le pire arriverait. Toute injustice que je peux corriger compense un peu ce que je n'ai pas pu faire naguère. Sauver la vie des plus démunis.
Lu par:Jean Frey
Durée:8h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35139
Résumé: Persécuté pour des raisons politiques, Emmanuel Mbolela (né en 1973) a fui la République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) en 2002. Il a voyagé six ans durant lesquels il a affronté les mêmes difficultés que des milliers d’autres migrant-e-s : racket des douaniers, business des passeurs, embuscade dans le désert du Sahara, travail au noir à Tamanrasset pour financer la suite du voyage et enfin la nasse marocaine, où il est resté bloqué pendant quatre ans. Là, et c’est l’un des deux apports principaux de son récit, il a fondé avec des compatriotes la première association de réfugié-e-s : l’Arcom, Association des réfugiés congolais au Maroc, refusant ainsi le statut de victime muette et impuissante dans lequel on le tenait. L’autre intérêt de ce livre est de montrer combien les femmes subissent encore plus de violence et d’exploitation que les hommes tout au long du parcours, mais aussi comment ce sont elles qui sont à l’initiative des actions de résistance et de protestation contre les conditions indignes imposées aux réfugié-e-s. Emmanuel Mbolela a fini par obtenir l’asile politique en Hollande en 2008.
Durée:12h. 31min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14472
Résumé: Depuis qu'à la tête de l'UMP Nicolas Sarkozy s'est lancé dans la course à la présidence, Jean-François Achilli, journaliste politique à France Inter, suit Nicolas Sarkozy partout, de très près, durant un an dans sa course à l'Elysée et note chaque jour dans ses carnets des choses vues et entendues. Au cours de ses déplacements effrénés, ministériels ou électoraux, le candidat se confie sans retenue sur tous les sujets, ses adversaires, Chirac et Villepin, sa vie privée, son avenir... Jamais complaisant ni dupe, Jean-François Achilli saisit avec le talent d'un mémorialiste une suite de séquences et de propos détonants qui mettent en scène et éclairent celui qui sera, qu'on le veuille ou non, l'un des personnages-clés du paysage politique des prochaines années... Des scènes surprenantes, des anecdotes, des confidences inédites... Un récit de terrain, vivant et drôle.
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25851
Résumé: "Chacun contribue à changer le monde, ne serait-ce que par sa façon de se comporter à l'égard de l'Autre. Puis-je immodestement affirmer que j'ai exercé une influence sur mon temps un peu plus que la plupart des gens ? Grâce à un ensemble de chances, même si, au départ, les circonstances ont relevé plutôt de la tragédie". Né en 1925, professeur à Sciences Po pendant trente-six ans ainsi qu'à Polytechnique, HEC, Stanford University, journaliste à La Croix, au Monde, à Ouest-France et dans les radiotélévisions allemandes, Alfred Grosser a effectivement été, durant soixante ans, un homme de réflexion et d'influence. Engagé pour la compréhension franco-allemande depuis 1947, il tient en Allemagne la place d'observateur-participant. Athée, il ne cesse de jouer un rôle un peu analogue dans le catholicisme français. Dans ce livre-bilan, il expose sa méthode de pensée et d'action, son rapport au politique, et fustige les abus des puissants de l'économie et la béance des inégalités dans notre société. La dénonciation de "la foire sur la place" que constitue le milieu parisien ne l'empêche pas de présenter ses joies culturelles qui comprennent aussi le sport, mais surtout la musique. Ces joies - étendues à celles du couple et de la famille - n'empêchent pas son interrogation insistante sur la souffrance et la mort, dans leur réalité et dans la façon dont elles sont perçues aujourd'hui. En fin de compte, Alfred Grosser rectifie l'image donnée par Albert Camus : il est un Sisyphe heureux parce que, à chaque chute, la pierre reste un peu plus haut qu'à la retombée précédente.
Durée:2h. 35min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:28598
Résumé: A sept ans, Mai Lam Nguyen-Conan est arrivée en France avec sa famille en tant que réfugiée politique. Comme bon nombre de Vietnamiens, elle incarne le modèle d'intégration à la française, "la bonne élève" que l'on distingue, et qui n'oublie pas de remercier la France. Pour se fondre dans la masse, elle s'est appliquée à raboter toutes les saillances trop ethniques. Mais le débat sur l'identité nationale, l'emploi de l'expression « Français de souche », les dérapages récurrents des politiques ont déclenché en elle un malaise, la renvoyant encore et toujours à sa différence et à ce parcours semé d'obstacles, dont les règles souvent édictées par d'autres sont sans cesse modifiées. Tout est revenu... Tout ce qui était de l'ordre du refoulé... violemment... cette si belle intégration, si réussie, et ce qu'elle masque... Les souvenirs de l'affront au quotidien, la nécessité de paraître ce que l'on n'est pas, l'oubli même de ce que l'on était à peine, la peur d'être rejeté ou montré du doigt, le sourire toujours prêt et ce "pardon, excusez-moi", toujours dégainé, la tête baissée... Pour raconter son histoire, la construction complexe de son identité plurielle, Mai Lam, comme Nathalie Sarraute dans Enfance, s'adresse à un double qu'elle tutoie et qui la rudoie : Ne commence pas à vouloir faire tant de bruit... C'est normal que ce soit à toi de faire des efforts ! Un très beau récit introspectif qui pose la question de "l'impossible intégration", impossible quand le discours emprunte à l'amour ses illusions.
Lu par:Louis Belon
Durée:13h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:28037
Résumé: «Quand l'homme en est réduit à l'extrême dénuement du besoin, quand il devient «celui qui mange des épluchures», l'on s'aperçoit qu'il est réduit à lui-même, et l'homme se découvre comme celui qui n'a besoin de rien d'autre que le besoin pour, niant ce qui le nie, maintenir le rapport humain dans sa primauté. Il faut ajouter que le besoin alors change, qu'il se radicalise au sens propre, qu'il n'est plus qu'un besoin aride, sans jouissance, sans contenu, qu'il est rapport nu à la vie nue et que le pain que l'on mange répond immédiatement à l'exigence du besoin, de même que le besoin est immédiatement le besoin de vivre».