Contenu

Exodes

Résumé
Le réchauffement climatique n'est plus un mythe : partout, sur Terre, l'eau manque, la température est à peine supportable dès le lever du soleil, la végétation a muté et se révèle dangereuse pour l'homme. Quant à la faune... elle est quasiment inexistante, entraînant des famines et des guerres ravageuses. Certains, les Mangemorts, ont choisi une solution extrême et se nourrissent de leurs semblables. Mais sont-ils toujours humains ? L'humanité pourra-t-elle, d'ailleurs, survivre encore longtemps ? Peut- être la réponse se trouve-t-elle dans les enclaves, ces rares villes sous dôme protégées du monde extérieur ? Beaucoup souhaitent y entrer, mais leur accès est réservé aux plus méritants. Autrement dit, aux plus riches. Après le succès d'AquaTM, Jean-Marc Ligny poursuit son exploration d'un futur aussi effrayant que réaliste. Cet impressionnant thriller d'anticipation, aux préoccupations écologiques salutaires, a été récompensé par le prix Utopiales européen en 2013.
Genre littéraire: Science-fiction
Durée: 16h. 53min.
Édition: Paris, Gallimard, 2016
Numéro du livre: 34622
ISBN: 9782070462056
Collection(s): Folio

Documents similaires

Durée:3h. 18min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:74836
Résumé: Dans un futur proche, la montée des eaux a eu lieu. Jeune présidente d’une ville pratiquement engloutie, Colombe croit à la décrue. Alors que la population se serre dans les derniers étages des immeubles et mène une vie nouvelle, communautaire, aquatique, Boris et Salömon, un duo de scaphandriers, plongent dans les rues à la recherche de vestiges et d’archives. Une mission qui n’est pas sans danger – surtout quand disparaissent les enfants et que rôdent les silures.
Durée:4h. 45min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:67895
Résumé: Dans ce roman documenté mais résolument catastrophiste, l’auteur nous décrit la fin d’un monde et la renaissance de l’humanité. L’action commence en 2020 et se termine en 2050, au moment où le monde et la Suisse retrouvent le goût de l’espérance. Il dénonce en particulier la croissance, restée durant de sombres décades, malgré les alertes, le maître-mot universel qui n’accepte que l’ombre du danger climatique et non sa réalité.
Lu par:Jean Frey
Durée:8h.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:67105
Résumé: Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications… En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti. Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée. Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?
Durée:2h. 33min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:34472
Résumé: En 1979, Jean-Pierre Andrevon imagine un coin de France, le jour d'Après. "Je m'excuse, Monsieur. Je ne peux vraiment rien vous dire. C'est le secret militaire. Croyez bien que seules des raisons de sécurité sont en cause. Il ne faut en aucun cas vous affoler. Nous avons la situation bien en main. Tout danger est écarté dans l'immédiat. Maintenant je dois vous demander instamment de monter dans le camion. Nous ne pouvons pas perdre davantage de temps..." On ne sait ni où, ni comment, ni pourquoi, mais c'est arrivé. Ces quelques individus épars se sont trouvés dans le brouillard lourd et épais, et se serrent les coudes en attendant d'en savoir plus. Plus sur ce qui s'est passé. Plus sur la réalité des radiations qui les entourent. Plus sur l'avenir du pays. Du monde. Et encore plus sur leur chance de survie. Au bout de leur errance dans la campagne française, certaines réponses ne vont pas tarder à surgir. Paru pour la première fois en 1979, l'année de l'accident de la centrale de Three Mile Island, "Les retombées", nouvelle d'anticipation inquiétante et sombre, offre un scénario possible de la catastrophe nucléaire et de la gestion d'urgence mise en oeuvre par les autorités. L'objectif : effacer toute trace de l'accident, faire comme si ce qui n'aurait jamais dû se produire n'avait jamais eu lieu. Depuis la parution de sa première nouvelle, "La Réserve" (Fiction n°174), en mai 1968 - un signe ! -, Jean-Pierre Andrevon (né le 19 septembre 1937 à Bourgoin-Jallieu) n'a cessé d'occuper une place prépondérante dans le paysage français de la science-fiction. Sa bibliographie compte cent trente ouvrages dans les genres les plus divers. Outre son intense activité d'écriture, il est aussi dessinateur et musicien. Il a collaboré, dès les années 1970, à de nombreux journaux (Charlie-Hebdo, La Gueule ouverte, A suivre, Fiction...) et tient encore aujourd'hui une chronique dans la revue L'Ecran fantastique. En 2013, les éditions Le Bélial ont publié Demain le monde, réunissant vingt-deux nouvelles glanées sur quarante-cinq ans de carrière.
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:20052
Résumé: D'étonnantes coïncidences atomiques et cosmiques ont permis à l'Univers de s'organiser, s'enrichir et nous donner naissance. Du noyau de carbone aux profondeurs de la planète, du rayonnement fossile aux mystérieux neutrinos, que d'étranges phénomènes ont contribué à la complexité du monde ! Mais sa richesse et sa beauté sont désormais mis en péril sur Terre par l'Homme, devenu la principale menace pour son environnement, pour la biodiversité, et finalement pour lui-même. Comment concilier la belle-histoire de l'Univers et la moins-belle-histoire de l'Humanité ? Nous offrant l'une et l'autre en parallèle, Hubert Reeves met son talent de conteur de science au service de notre nécessaire prise de conscience. Sans nous masquer la gravité de la crise écologique, il relève les signes d'une réaction qui nous permet d'espérer un avenir plus vert.
Durée:16h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70426
Résumé: « Un tremblement de terre fracture le présent, brise la perspective, remue les plaques de la mémoire. » C’est ainsi que Yoshie Watanabe, un retraité japonais, décrit les premières secousses du tremblement de terre de 2011 qui causa la catastrophe nucléaire de Fukushima. Dans les jours qui suivent le désastre, Yoshie Watanabe se retourne sur sa vie, celle d’un des rares citoyens japonais à avoir déjà connu Hiroshima et Nagasaki. Comme on recollerait un vase brisé, quatre femmes, à Paris, New York, Buenos Aires et Madrid, font le récit fragmentaire de cette vie rythmée par les catastrophes, les fractures, les pertes et la beauté qui peut naître de ces fêlures.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:8h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65613
Résumé: La situation critique dans laquelle se trouve la planète n'est plus à démontrer. Des effondrements sont déjà en cours tandis que d'autres s'amorcent, faisant grandir la possibilité d'un emballement global qui signifierait la fin du monde tel que nous le connaissons. Le choix de notre génération est cornélien : soit nous attendons de subir de plein fouet la violence des cataclysmes à venir, soit, pour en éviter certains, nous prenons un virage si serré qu'il déclencherait notre propre fin-du-monde-industriel. L'horizon se trouve désormais au-delà : imaginer la suite, tout en se préparant à vivre des années de désorganisation et d'incertitude. En toute honnêteté, qui est prêt à cela ? Est-il possible de se remettre d'un déluge de mauvaises nouvelles ? Peut-on simplement se contenter de vouloir survivre ? Comment se projeter au-delà, voir plus grand, et trouver des manières de vivre ces effondrements ? Dans ce deuxième opus, après Comment tout peut s'effondrer, les auteurs montrent qu'un changement de cap ouvrant à de nouveaux horizons passe nécessairement par un cheminement intérieur et par une remise en question radicale de notre vision du monde. Par-delà optimisme et pessimisme, ce sentier non-balisé part de la collapsologie et mène à ce que l'on pourrait appeler la collapsosophie...
Durée:6h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:15806
Résumé: Alors que les phénomènes de violence paraissent de plus en plus prégnants dans l'actualité quotidienne, cet ouvrage cherche à en comprendre les logiques et à en préciser les limites. Parler de la violence n'a guère de sens tant ce vocable réunit des phénomènes très différents et des manifestations plurielles. L'auteur ambitionne de les passer en revue. Pour autant, il s'agit de mettre à nu les logiques communes d'adhésion à la violence (pourquoi devient-on violent ?), de déroulement des violences (comment s'opère le passage à l'acte ?) et de transformation de ces phénomènes (la violence évolue-t-elle ?).
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:30982
Résumé: La Terre, engloutie par les océans que le nouveau soleil a fait déborder, retourne à l'ère secondaire, à sa faune et à ses jungles gigantesques. Au coeur de l'Angleterre marécageuse, le biologiste Robert Kerans fait la connaissance de Béatrice Dahl, une femme riche, et essaie de survivre.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:6h. 50min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:39288
Résumé: Et si notre civilisation s'effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu'elle s'est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ? Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphaël Stevens décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon interdisciplinaire de ce sujet, fort inconfortable, qu’ils nomment la "collapsologie". En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup d’entre nous, ce livre redonne de l’intelligibilité aux phénomènes de "crises" que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd’hui, l’utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre…
Lu par:Henri Duboule
Durée:7h. 24min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:17838
Résumé: Imaginez qu'on vous glisse dans la tête la mémoire d'un autre. Imaginez qu'on introduise dans votre cerveau les connaissances et la conscience d'un vieillard riche, puissant et pervers... Etoile montante du basket mondial, Steve Moreira est un athlète exceptionnel. Sa carrière se brise le jour où il refuse de se compromettre dans un match truqué. Pour échapper aux mafieux qui le traquent, il se réfugie dans sa ville natale. Là où le multimilliardaire Paul Netter finance depuis des années un institut de recherche sur le cerveau. Netter veut accéder à la vie éternelle en transférant sa mémoire dans le cerveau d'un autre. Steve Moreira devient sa cible.
Durée:20h. 48min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:18286
Résumé: Au XVIIe siècle, sur la mer des Caraïbes, le capitaine Henri Villon et son équipage de pirates luttent pour préserver leur liberté dans un monde déchiré par d'impitoyables perturbations temporelles, Leur arme: le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps. Qu'espérait Villon en quittant Port-Margot pour donner la chasse à un galion espagnol? Mettre la main, peut-être, sur une maravilla, une des merveilles secrètes, si rares, qui apparaissent quelquefois aux abords du Nouveau Monde. Assurément pas croiser l'impensable: un Léviathan de fer glissant dans l'orage, capable de cracher la foudre et d'abattre la mort! Lorsque des personnages hauts en couleur, au verbe fleuri ou au rugueux parler des îles, croisent objets et intrus venus du futur, un souffle picaresque et original confronte le récit d'aventures maritimes à la science-fiction. De quoi être précipité sur ces rivages lointains où l'Histoire éventrée fait continûment naufrage, où les marins affrontent tous les temps. Car avec eux, on sait: qu'importe de vaincre ou de sombrer, puisque l'important est de se battre!