Contenu

La fin de l'innocence

Résumé
Dans une banlieue tranquille du Midwest dans les années 80, Lizzie, 13 ans, et sa voisine Evie Verver sont inséparables. Elles partagent tout, de leurs maillots de bain à leurs crosses de hockey sur gazon. Elles vivent dans l'ombre de la grande sœur d'Evie, Dusty, qui leur fait entrevoir le pouvoir de la séduction. Pour Lizzie, la maison des Verver est le paradis avec à sa tête le père, tellement gentil et charismatique. Un jour, Evie disparaît. Le seul indice : la voiture que Lizzie a aperçue plus tôt dans la journée. La panique gagne rapidement cette tranquille communauté et tout le monde se tourne vers Lizzie. Sait-elle quelque chose ? Evie aurait-elle pu monter de son plein gré dans la voiture d'un homme ? Lizzie, rongée par la curiosité et le désir de sauver les Verver de l'anéantissement, essaie de comprendre ce qui a pu arriver. Elle passe ses journées avec M. Verver, sous le choc, et ses nuits à arpenter le quartier pour trouver des indices. Hantée par la disparition d'Evie, émoustillée par la place centrale qu'elle occupe dans les recherches, Lizzie découvre qu'elle est loin de tout savoir sur sa meilleure amie.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Policier/épouvante
Mots-clés: Roman POLICIER
Durée: 8h. 21min.
Édition: Paris, Lattès, 2012
Numéro du livre: 27576
ISBN: 9782709635288

Documents similaires

Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:28000
Résumé: Marion Seeley est abandonnée par son mari médecin à Phoenix, Arizona. Dans la clinique où elle trouve un travail comme secrétaire, elle se lie d'amitié avec Louise, une infirmière délurée et sa colocataire, Ginny, une blonde tuberculeuse. Très vite, Marion, toute réservée et sainte-nitouche qu'elle paraît, est entraînée par la vie exubérante de ses deux amies qui arrondissent leurs fins de mois en organisant de folles soirées avec les notables de la ville. Lors de l'une d'elles, Marion fait la connaissance de Joe Lanigan, un homme politique local, séducteur, truand sur les bords, et habitué des lieux. Envoûtée par son charme viril et fougueux, Marion perd la raison, découvre le sexe illicite - « ce qui ne se fait pas » - et sombre dans les affres de la jalousie. Cette histoire est tirée d'un fait divers qui a défrayé la chronique dans les années trente : un agent de la gare de Los Angeles trouve les corps découpés de jeunes femmes dans deux malles de voyage.
Durée:7h. 20min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:26871
Résumé: Lora King, jeune enseignante, vit avec son frère Bill dans la maison familiale près de Los Angeles. Lorsque Bill se marie avec Alice, mystérieuse jeune femme au passé trouble, Lora est bientôt contrainte de déménager. Une rivalité s'installe alors entre les deux belles-soeurs, teintée de jalousie, de fascination et de tension.
Durée:7h. 5min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:29268
Résumé: Addy et Beth sont membres de l'équipe de pom-pom girls du lycée. L'arrivée d'une nouvelle coach, belle, intimidante et autoritaire, va bouleverser leur vie. Les filles de l'équipe sont prêtes à tous les sacrifices pour rentrer dans ses bonnes grâces : devenir plus rapides, plus fortes, plus minces. Jusqu'au jour où la coach va trop loin.
Durée:6h. 49min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:25496
Résumé: 7 octobre 1949. Jean Spangler, actrice de second plan, embrasse sa fille et quitte sa maison pour un tournage de nuit dans un studio hollywoodien. Personne ne la reverra jamais. Les seules choses qu'elle laisse derrière elle : un sac à main trouvé dans un parc voisin, une étrange note, et beaucoup de rumeurs sur de supposées aventures avec des stars de cinéma et quelques maffieux. L'affaire, délicate et sensible, puisque des acteurs comme Kirk Douglas s'y trouvèrent mêlées, fut confiée à l'unité de police qui, quelque temps plus tôt avait été en charge de celle du Dahlia Noir. Les résultats furent tout aussi décevants, et la mystérieuse disparition de Jean Spangler ne fut jamais résolue. Ce fait divers réel qui longtemps défraya la chronique américaine a inspiré à Megan Abbott ce formidable roman, dans lequel, à la manière de James Ellroy, elle reprend un à un les fils de l'affaire pour nous en proposer une explication aussi surprenante que convaincante. Elle met en scène Gil « Hop » Hopkins, attaché de presse en pleine ascension, qui, à l'époque de sa disparition avait « couvert » l'affaire pour le studio ou travaillait Jean Spangler, s'arrangeant pour que la réputation de celui-ci reste intacte. Pris à parti deux ans après les faits par une amie de Jean, qui l'accuse d'avoir voulu taire la vérité pour protéger des personnes haut placées dans le monde du spectacle, Gil, autant par peur du scandale que pour apaiser sa conscience décide de reprendre l'enquête. Celle-ci se transformera vite en descente aux enfers dans les bas-fonds d'Hollywood, là ou toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:25962
Résumé: Dans les années 1950, une jeune femme, lasse de son petit boulot et d'avoir à s'occuper de son père, est repérée par Gloria Denton, la reine du milieu, qui contrôle des entreprises criminelles, des cercles de jeu et des champs de courses. Cette dernière ambitionne d'en faire son héritière, jusqu'au jour où sa petite protégée tombe sous le charme d'un bon à rien joueur et cynique.
Lu par:Denis Ruel
Durée:10h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:31934
Résumé: Deenie, Lise, Gabby et Skye forment un groupe d'amies soudées au lycée. Adolescentes, leur principal sujet de conversation reste le sexe, et toutes se construisent un fantasme autour du moment où elles perdront leur virginité. Lorsque Lise puis Gabby sont prises de violentes convulsions, le lycée est parcouru de rumeurs sur une éventuelle épidémie : maladies vénériennes, complots, etc.
Durée:3h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36109
Résumé: Un professeur d'université américain raconte sa vertigineuse descente aux enfers, le temps d'un été, au sortir d'une rupture amoureuse, dans l'isolement d'un appartement londonien. Avide de paix et de solitude, il ressent comme une agression la visite de courtoisie de son étrange voisine, Ridlev Wandor. Elle est laide, ingrate, quelconque. Un récit obsessionnel et fort de Claire Messud, une des voix majeures de la littérature américaine contemporaine.
Durée:8h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13116
Résumé: Le mystérieux Robert Strang, bâtisseur de barrages et aventurier, a d'ailleurs lui-même laissé sa peau en laissant s'épanouir sa passion dévorante pour les fleuves... Faux Soleil met en scène la rencontre de ce globe-trotter branché en prise directe sur la nature et de son biographe, auteur de guides de cuisine et de quelques poèmes. Un homme rendu presque impotent par les excès de nourriture et d'alcool, en proie aux démons de son passé.
Durée:11h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13811
Résumé: " Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort. " Ce résumé figure en quatrième de couverture d'une récente réédition du roman de Harper Lee : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Comme l'écrit Isabelle Hausser dans la postface, il permet de comprendre le succès de ce livre publié pour la première fois en 1960, succès au point de recevoir le Pulitzer l'année suivante. Il paraît même que Truman Capote, jaloux, a affirmé avoir rédigé la majeure partie du roman. C'est peut-être amoindrir sa portée, ou faire un appel commercial de mauvais aloi (venez voir ce qu'ont été les Américains, venez voir ce qu'ils sont encore parfois) que de le réduire à un simple ouvrage militant pour les droits civiques. Faulkner avait cette capacité, ce génie, de partir du fin fond du Sud américain pour atteindre des thèmes universels. Sans aller jusqu'à comparer Harper Lee à Faulkner, il y a comme cette même capacité dans l'Oiseau moqueur.
Lu par:François Goy
Durée:16h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21853
Résumé: Veuve au matin d'une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les Chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veillle au bord de l'abîme, en attendant qu'on retrouve le corps de son mari d'un jour, La Veuve blanche des Chutes (ainsi que la presse l'a surnommée avant d'en faire une légende) attire l'attention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au coeur tendre, fasciné par cette jeune femme étrange. Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans d'un bonheur total avant que la malédiction des Chutes s'abatte de nouveau sur la famille. Désamour, trahison, meurtre? C'est aux enfants Burnaby qu'il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de l'Amérique: les ravages infligés à toute une région par l'expansion industrielle gigantesque des années 50 et 60, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place. Un roman aussi beau et tumultueux que ces Chutes au charme maléfique.
Durée:12h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21840
Résumé: " C'est de la terre dont je me souviens le mieux... Quand j'étais petit garçon, je savais que le ranch se trouvait à dix kilomètres du parc de Yellowstone, mais je ne savais pas que je vivais dans le plus grand espace vierge de toute clôture aux Etats-Unis. Ça, c'est ce que je sais aujourd'hui. À l'époque, je savais seulement que j'étais libre sur cette terre. " Si l'Ouest américain, qui a inspiré tant de peintres, d'écrivains et de cinéastes, ne devait avoir qu'une seule voix, ce pourrait être celle de Mark Spragg. Une voix passionnée, dans la lignée de Jim Harrison, Rick Bass ou James Galvin, à la mesure de cette terre grandiose et des sentiments qu'elle suscite. Mark Spragg a grandi sur un ranch du Wyoming, l'un des lieux les plus sauvages de l'Amérique, entre un père autoritaire et exigeant, sa mère, son jeune frère, et un vieux cow-boy philosophe... Là où les rivières se séparent est une émouvante et lyrique élégie à cette jeunesse passée parmi les chevaux, au cœur d'une nature rude et majestueuse. Comme autant d'éclats de vie, les souvenirs de l'auteur d'Une vie inachevée racontent l'initiation d'un homme et célèbrent ce " paysage intérieur " dont sont imprégnés à jamais tous ceux qui ont côtoyé les grands espaces.
Durée:3h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29313
Résumé: "Je m'appelle Alma et je n'ai pas connu la guerre. J'ai grandi en écoutant Daft Punk, en buvant du Coca-Cola et en jouant à des jeux vidéo sur la Playstation 2. Un jour, j'ai appris que mon grand-père avait fui la Pologne quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, avant la Shoah. Ce mot m'a longtemps agacée : son côté spectaculaire. Mais vendredi soir, quand je me suis retrouvée face à la petite-fille d'Adolf Eichmann et qu'elle n'arrivait pas à se remémorer le nom du camp d'Auschwitz, j'ai ressenti comme une douleur, elle a duré quelques secondes. Je me suis rappelé l'exergue de "Si c'est un homme" de Primo Levi : "N'oubliez pas que cela fut, non, ne l'oubliez pas" ; je crois que je veux faire exactement le contraire. Oublier tout".