Contenu

La bagnarde: [roman]

Résumé
"A moi, hommes, femmes, filles et garçons du XXième siècle, deux mots : C'est à nous, gens de la génération par vous désignée, avec l'insolence propre à la jeunesse, sous le sigle npph, alias Ne passera Pas l'Hiver, c'est à nous que vous devez la splendeur de votre liberté de disposer de votre corps et de votre conscience. C'est nous qui avons voté les lois de dépénalisation de la contraception et de l'avortement. Rendez-nous au moins cette justice-là comme, ailleurs, on rend hommage aux Résistants de la Libération. Voici l'histoire d'une Marie-Légère qui n'eut pas votre chance. A seize ans elle tombe -c'est le mot qui convient-- amoureuse d'un jeune homme beau, brillant, mais interdit d'amour. Ceci pourrait être l'histoire de ma trisaïeule -peut-être, me dit-on, s'agit-il d'elle vraiment? Née dans le Val de Bagnes, la voici contrainte de franchir monts et vaux pour se réfugier... en Enfer. Par-dessus la Croix-de-Coeur, elle passe du Val de Bagnes au bagne des haines tribales, de l'hypocrisie et du qu'en dira-t-on. Nous sommes dans les années 1830, dans le jeune et encore adolescent canton du Valais. Pour cet envol par-dessus les décennies, attachez vos ceintures, car il y aura des turbulences...
Durée: 13h. 46min.
Édition: Genève, Slatkine, 2013
Numéro du livre: 19900
ISBN: 9782832105603

Documents similaires

Durée:14h. 24min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:15687
Résumé: Il y a 160 ans avait lieu en Valais la dernière triple exécution capitale. 28 février 1842, l'échafaud est mis en place près du Pont du Rhône à Sion. Dans la journée, Marie-Thérèse Seppey aura la tête tranchée ainsi que deux de ses complices, pour avoir commis le meurtre de Nicolas Franier, le mari de Marie-Thérèse. Mais l'accusation ne s'arrête pas là, puisque le verdict inclut encore tentative d'empoisonnement lubricité et avortement. De cet événement Narcisse Praz en a fait une biographie romancée...
Durée:12h. 3min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:17903
Résumé: Une fin d'après-midi d'hiver, à proximité d'un village valaisan, un garçon est retrouvé inanimé et dénudé dans la neige. Victime d'un acte pédophile, il était accompagné de son petit frère traumatisé à ne plus pouvoir parler, et de son chien. En quête du coupable la Justice se perd dans des méandres, tentant d'accuser l'étranger, puis l'artiste, puis le drogué, puis l'autre, pour finir par se rabattre sur le chien... Deux policiers tenaces se sont mis en tête de faire éclater la vérité. Dans leur contre-enquête, ils pourchassent les raisons expliquant pourquoi l'enquête policière se perd, décrivant les pressions venues du pouvoir ecclésiastique et politique pour que le coupable, qui a été subrepticement muté ailleurs, ne soit pas inquiété.
Durée:30min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:30325
Résumé: Sa vie durant, Narcisse Praz a écrit des poèmes d'amour à ses "bonnes amies" comme il se plaît à les nommer, sans jamais les leur envoyer. C'est ainsi que ses tiroirs se sont progressivement remplis au fil de ces histoires.Du fond du tiroir est une sélection... et un regroupement de quelques-unes de ces feuilles volantes qui n'ont jamais trouvé leurs destinataires premières. Écrits selon les carcans classiques, restaurant entre autres la forme du rondeau redoublé ou de la villanelle, illustrés par la lausannoise Jenay Loetscher, ces poèmes détonnent par leur force d'évocation ainsi que par leur simplicité. Ils mettent en scène une symphonie du désir et de la désillusion où le jeu avec les paradoxes et l'humour semble être une échappatoire.
Durée:9h. 50min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:29736
Résumé: Il ne se passe rien, dans un village : on naît, on se marie entre soi, on meurt après s'être ennuyé. Ainsi parle le dictionnaire des idées reçues. Et si chaque façade de maison abritait sa comédie burlesque, son drame secret ou son œdipienne tragédie ? Polar sans détective inspiré, sans commissaire infaillible, serti de personnages inquiétants, truculents ou sordides.
Durée:2h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69039
Résumé: Nous sommes en 1873. Le jeune Besse vit dans un village montagnard. Il est pauvre, sans avenir, rêve de mener une «vie suprême» et espère un événement qui va la lui offrir. Un jour, un faux-monnayeur apparaît dans la vallée. Il s’appelle Joseph-Samuel Farinet. Appâté par le changement que ce nouveau venu promet, Besse fait tout pour devenir un de ses associés. La bande se constitue, les rêves se concrétisent, des intrigues bouleversent la petite société montagnarde… La Vie suprême est autant la reconstitution d’une époque que l’analyse d’un mythe et l’histoire d’une libération. Le roman a été inspiré à l’auteur par un de ses arrière-arrière grands-pères. Celui-ci est apparu dans la région après que des événements historiques (la fabrication de fausse monnaie) ont rendu célèbre sa vallée d’origine. Alain Bagnoud imagine une histoire expliquant sa venue.
Lu par:Marie Lourizi
Durée:1h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:12958
Résumé: Blaise Cendrars fait partager à ses lecteurs des expériences vécues, il s'attaque à la réalité. Avec "J'ai saigné ", récit autobiographique du recueil La Vie dangereuse, Cendrars attire son lecteur au coeur du souvenir de Champagne, en 1915, dix jours après son amputation du bras droit. Sa vie lui a filé entre les doigts, mais il veut survivre. En 1938, alors que le carnage est prêt à recommencer, le poète témoigne de sa guerre, de sa peur de mourir et, de fait, de son humanité.
Durée:8h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68055
Résumé: Genève 1939 : l’Europe va s’enflammer bientôt et pourtant la joyeuse bande d’étudiants ne s’en soucie pas trop. Faire la fête jusqu’à l’aube, draguer des filles et, accessoirement, réussir les examens, voilà ce qui les occupe. Mais Michel a un souci supplémentaire : il est pauvre et ses copains sont riches. Pour se hisser au-dessus de sa condition, l’étudiant désargenté commet l’impardonnable : il vole et précipite en enfer Daniel, Judith et la petite Sarah, une famille de fugitifs juifs allemands. Tenaillé par le remords, Michel va tout tenter pour réparer sa faute et sauver cette famille. Le jeune étudiant choisit de quitter le confort et la sécurité suisses pour se plonger volontairement au coeur du gigantesque massacre qui ensanglante l’Europe et le monde, dans une épopée qui le conduira en Allemagne, en Russie et en Biélorussie. Ce roman historique très documenté confronte le héros avec des faits et des personnages historiques bien réels qui ont laissé leur trace dans l’histoire de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale.
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74394
Résumé: Rien ne prédisposait Noor Inayat Khan (1914-1944), délicate fille d’un soufi poète et musicien, et d’ascendance princière, à devenir opératrice radio clandestine à Paris, en 1943, pour le service secret britannique mis sur pied par Churchill afin de combattre les nazis en pays occupé. Accepter une telle tâche signifiait, presque toujours, courir à la mort. Pourquoi Noor l’a-t-elle acceptée, comment s’en est-elle acquittée ? Beaucoup redoutaient qu’elle ne soit trop fragile, trop peu fiable. Elle n’a pas confirmé ces craintes, pas même quand le démantèlement de son réseau la priva de ses camarades et décupla ses responsabilités. Elle fut cependant capturée, à la suite d’une trahison. Prisonnière, elle fit preuve d’un grand courage, notamment lors de deux audacieuses tentatives d’évasion. Ce récit serre au plus près la réalité historique, se fondant même parfois sur des documents que les biographes de Noor Inayat Kahn ont ignorés.
Durée:9h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71992
Résumé: Que faire quand on est enfermé dans sa chambre, à l’hôpital, en prison et qu’on redoute de n’en sortir que pour mourir ? La glorieuse imposture raconte le séjour d’André Chénier à Saint-Lazare. Il y croise le peintre Suvée, le poète Roucher, la mère abbesse de Montmartre, devenu «Mont-Marat», la belle Aimée de Coigny, mais aussi le ci-devant marquis de Sade, dorénavant «Louis Sade, homme de lettres, chef de la section des Piques». Chénier est exécuté le 7 thermidor de l’an II (25 juillet 1794), deux jours avant la chute de Robespierre et la fin de la Terreur. Ainsi hymnes, pamphlets et satires devenaient des crimes. Ecrire pouvait coûter la vie.
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75477
Résumé: Depuis l'adolescence Mara est habitée par un tableau suspendu dans le salon de son H.L.M. Willibald, qui a acheté cette toile dans les années 1920, la hante toute autant. Lorsqu'il fuit Vienne en 1938, il n'emporte que ce Sacrifice d'Abraham, soigneusement plié dans sa valise. Entrepreneur et collectionneur juif, il refait sa vie au Brésil, loin des siens. Lors d'un séjour en Toscane chez sa mère Antonia, Mara déchiffre les lettres de Willibald qu'elle retrouve dans un hangar. Elle observe les photos, assaille de questions Antonia, "qui sait mais ne sait pas".
Durée:11h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70198
Résumé: Un roman tissé autour d'une robe qui traverse l'Histoire et les histoires de femmes et d'hommes. En traversant les époques, ce vêtement devient personnage principal et essentiel, bouleversant les vies et les destins. Un livre captivant fait d'intrigues et d'émotions. Qu'est ce qu'une robe ? Un objet, un vêtement, mais pas seulement. Dans La robe, elle devient le témoin d'événements qui ont marqué l'Histoire et d'aventures pour des femmes et des hommes pour qui elle a compté. En traversant ainsi plus d'un siècle, passant de main en main, cette robe devient le personnage central du nouveau roman de Catherine Le Goff, existant au-delà de la vie de l'homme et déclenchant tour à tour des vocations, des rencontres amoureuses ou des tournants dans leur destin. Vêtement qui sublime, mais également qui permet de cacher et qui relie intimement des personnages n'ayant rien d'autre en commun que cette robe. De Jeanne, la petite chevrière aux talents insoupçonnés, à Paul le couturier parisien accompli, puis à Sarah l'intellectuelle juive déportée, Jana et Dienster, aux existences contrariées par la guerre froide, ou encore Oprah, la chanteuse de jazz dans le New York contemporain... autant de personnages hauts en couleurs dont les destins s'entrelacent autour d'une robe. " Elle avança timidement face au miroir en pied. Ce qu'elle vit la bouleversa. Cette frontière entre la fermière et la bourgeoise qui lui parut jusqu'ici infranchissable venait de disparaître grâce à quelques morceaux de tissus. Dans le reflet de la glace, la petite Auvergnate qui gardait les troupeaux avait fait place à une femme du monde. "
Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66307
Résumé: 1886 : José Rizal, futur héros de l’indépendance des Philippines, alors colonies espagnoles, est en Allemagne pour parfaire sa formation d’ophtalmologue. Surtout, il se met à traduire dans sa langue maternelle, le tagalog, le drame de Friedrich Schiller sur la liberté des peuples : Guillaume Tell. Mais comment rendre dans cette langue des confins du Pacifique les « glaciers », le « bailli » ou les « avalanches » ? Alors que les volcans de l’archipel philippin se superposent aux Alpes de Suisse centrale et que s’installe un jeu jouissif entre les langues, les époques et les cultures se mêlent sans jamais se confondre : à l’histoire réelle de Rizal et de l’affranchissement du joug espagnol répond le drame de Schiller qui puise son inspiration dans la Révolution française. Dans cette histoire politique et poétique du monde, Annette Hug suggère sur un rythme très contemporain comment les livres, quand ils circulent, peuvent nourrir des mouvements révolutionnaires. - Traduit par Camille Luscher