Contenu

La sixième île

Résumé
Quatrième de couverture : C'est l'histoire de Lou Capote, bras droit du P.-D.G. d'ITT, l'une des premières multinationales du monde. Ce scientifique génial, voyeur, joueur d'échecs ; admirateur fétichiste du tableau La Mort de la Vierge -de Mantegna, forme le projet de détourner, au profit d'ITT, une invention hautement stratégique pour l'armée. Mais un jour, Capote est victime d'un enlèvement... C'est l'histoire de Bernardo Piedrahita, un orphelin uruguayen élevé chez les Jésuites dans les années quarante. Surdoué en mathématiques, " amoureux " d'Ignace de Loyola, mais séduit par la pensée de " l'hérétique " Pascal, Bernardo est chassé du monastère. Commence pour lui une vie d'aventures et de projets grandioses... Enfin, c'est l'histoire d'un manuscrit : Celui de la confession d'un certain Alvaro de Mendoza qui, à l'aube du XVIIe siècle en Espagne, séduit une jeune fille dont il est amené à tuer le frère, puis se retrouve sur les routes comme voleur de grand chemin, - et sur les mers comme pirate sanguinaire.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 13h. 51min.
Édition: Paris, Payot & Rivages, 2004
Numéro du livre: 14647
ISBN: 9782743613075
Collection(s): Rivages/Thriller

Documents similaires

Lu par:Jean de Rham
Durée:5h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:4124
Résumé: Le corps d'un jeune homme affreusement mutilé, accroché à un arbre, a été découvert par un jeune chevrier. L'enquête conduit le lieutenant Silva et le sergent Lituma dans l'univers préservé d'une base militaire dirigée par le colonel Mindreau, et dans le labyrinthe de la petite ville de Talara organisée autour de la gargote de Dofia Adriana. D'un côté, le monde secret de l'armée, de l'autre toute une population haute en couleur, pitoyable, mesquine, truculente. Qui, dans tout cela, a tué Palomino Molero ? Au suspense sans faille d'un véritable roman policier, Mario Vargas Llosa greffe une rigoureuse analyse des problèmes sociaux du Pérou et une dénonciation ironique, implicite, des mécanismes du pouvoir.
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:15400
Résumé: Dans le jardin de la maison-musée d'Ernest Hemingway, à La Havane, on déterre un cadavre portant l'insigne du FBI. Ce cher Ernest serait-il l'assassin ? Pas facile d'enquêter après tant d'années, surtout sur un écrivain de cette stature, qui vous inspire des sentiments ambigus d'admiration et de haine. Mario Conde, l'ancien flic, prend son courage à deux mains et exhume le souvenir de ce monstre sacré, généreux, odieux, inoubliable.
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:14270
Résumé: Dans un petit village du Mexique profond : un meurtre, un cadavre de jeune fille, un assassin trop malin pour se faire pincer, un autre « assassin » (innocent, lui) que chacun voudrait bien voir à la place du vrai... et un brave garçon timide avec les filles que chacun pousse à jouer les vengeurs de la société outragée.
Lu par:Delepine
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:24723
Résumé: Un beau jour, Hector Belascoarán Shayne quitte son épouse et son emploi, loue un bureau qu'il partage avec un plombier et s'établit détective privé. Il se sent investi d'une mission : retrouver le "Cervo", l'étrangleur qui assassine des femmes de conditions et d'âges variés dans les rues de Mexico. Hector, qui se situe, selon ses propres termes, "dans la lignée des détectives inductifs, presque métaphysiques, à caractère impressionniste", poursuit sa quête par des chemins détournés : il participe à un jeu télévisé sur les "grands étrangleurs de l'histoire du crime", embauche une assistante diplômée en philosophie et...rencontre la fille à la queue de cheval.
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:25273
Résumé: Mexico, 1922. Tous les soirs, quatre hommes jouent aux dominos dans le bar de l'hôtel Majestic : un chroniqueur criminel passionné par son métier, un fils de famille, traducteur d'écrits anarchistes, un poète, ex-cavalier de l'armée de Pancho Villa, génie du slogan publicitaire, et un Chinois anarchiste et syndicaliste. L'un d'eux est témoin de l'assassinat d'un musicien. C'est le début d'une enquête qui débouche sur une conspiration à laquelle sont mêlés des militaires et des magnats du pétrole... Quant au révolutionnaire San Vicente, ami du Chinois et héros du livre De passage, il décide d'attaquer des banques et de lancer une grève. Taibo a le don de faire vivre des personnages chaleureux et humanistes dont la devise pourrait être "les copains d'abord". Son enquête, ponctuée de fusillades et émaillée de slogans publicitaires truculents, avance au rythme des parties de dominos. Elle lui permet de visiter ses thèmes favoris : l'histoire du mouvement ouvrier mexicain, le journalisme et l'amitié.
Durée:6h. 50min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:32678
Résumé: Au-delà des grillages et des barrières de sécurité se cache un écrin de verdure à la périphérie de Buenos Aires ; un havre de paix pour "gentlemen, à l'abri du tumulte d'une capitale grouillante et tentaculaire. Ici, on est entre gens de bonne compagnie. Une poignée d'amis se réunissent chaque se maine, loin des regards, pour discuter entre hommes. Les épouses, exclues de ces soirées, s'appellent avec humour "les veuves du jeudi". Un veuvage somme toute agréable, jusqu'à ce funeste jour de la fin septembre 2001 où la plaisanterie s'avère prémonitoire : les hommes sont retrouvés électrocutés au fond d'une piscine. L'attitude du seul rescapé laisse à penser que ce pourrait ne pas être le tragique accident qu'il y paraît. Derrière les façades clinquantes on découvre les grands secrets et les petites misères de ces nantis. Le regard est ici sans complaisance sur une société hypocrite et ostentatoire, dénuée de scrupules, tandis qu'approche l'effroyable crise économique qui a mis l'Argentine à terre. Déliquescence, chute annoncée d'une bourgeoisie affairiste, à mesure que la situation économique se dégrade croît l'impérieuse nécessité de nier l'évidence, de maintenir à toute force ce standing garant d'un certain statut social. Jusqu'à choisir l'impensable pour préserver les siens, les mettre définitivement à l'abri, tant du besoin que de la médiocrité de la plèbe.
Lu par:Gérald Bloch
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:15926
Résumé: Le fils d'un diplomate cubain est retrouvé mort étranglé à La Havane. Alexis Arayan était maquillé en femme. L'enquête conduit Mario Conde sur les traces d'Alberto Marqués, un dramaturge homosexuel, exilé dans son propre pays. Homme cultivé et cynique, Marqués va lui faire découvrir une Havane inconnue où la quête d'identité contraint les individus à suivre d'étranges parcours.
Durée:16h. 22min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:8327
Résumé: Quel point commun entre les moeurs d'une obscure peuplade d'Amazonie, une famille de propriétaires terriens en Espagne, le quartier général de la CIA et les rues de La Havane ? La feuille d'un arbre qui pousse en pleine jungle dans des endroits si peu hospitaliers que seuls les Indiens et les chercheurs d'or y accèdent. Pour la possession de ce feuillage à l'odeur nauséabonde, on parcourt des milliers de kilomètres, on mobilise des scientifiques et surtout... on tue.
Durée:27h. 38min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:17701
Résumé: En 2004, à la mort de sa femme, Ivan, écrivain frustré et responsable d'un misérable cabinet vétérinaire de La Havane, revient sur sa rencontre en 1977 avec un homme mystérieux qui promenait sur la plage deux lévriers barzoï. Après quelques conversations, "l'homme qui aimait les chiens" lui fait des confidences sur Ramon Mercader, l'assassin de Trotski qu'il semble connaître intimement. Ivan reconstruit les trajectoires de Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, et de Ramon Mercader, connu aussi comme Jacques Mornard, la façon dont ils sont devenus les acteurs de l'un des crimes les plus révélateurs du XXe siècle. À partir de l'exil de l'un et l'enfance de l'autre, de la Révolution russe à la guerre d'Espagne, il suit ces deux itinéraires jusqu'à leur rencontre dramatique à Mexico. Ces deux histoires prennent tout leur sens lorsque Ivan y projette ses aventures privées et intellectuelles dans la Cuba contemporaine.
Durée:2h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14050
Résumé: Quittant allégrement les utopies planifiées de La Havane, l'insatiable Daniela s'envole vers Paris, où son père, ambassadeur, compte bien lui faire jouer le rôle de la jeune fille modèle. Malheureusement pour lui, la "sous-développée" ne l'entend pas de cette oreille. Dès le décollage de son avion, elle croque le diamant que lui offre le baron Mauve, personnage mythique, audacieux pirate du ciel parisien, et gentleman-cambrioleur à ses heures. C'est en sa compagnie que, dans la ville gorgée de richesses, elle jouira de sa liberté nouvelle, perdra le peu qui reste de sa vertu, et goûtera aux fastes provocants du capitalisme fin de siècle.
Durée:13h. 5min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:12416
Résumé: Dans sa petite ville de Deaf Smith, Billy Bob Holland, l'avocat de La Rose du Cimarron, est amené à affronter l'homme le plus puissant de la région, Earl Deitrich. Ce dernier a par ailleurs épousé Peggy Jean Murphy, l'amour de jeunesse de Billy Bob. Deitrich accuse l'un des ouvriers qui travaillent pour lui d'avoir volé une montre à la valeur inestimable et, surtout, cent mille dollars de bons au porteur. Billy Bob accepte d'assurer la défense de l'ouvrier, un jeune homme foncièrement bon et naïf nommé Wilbur Pickett. Mais il se trouve bientôt pris entre la loyauté qu'il doit à son client et les sentiments qu'il nourrit encore pour la femme d'Earl Deitrich. Peu à peu, Billy Bob va dénouer les fils d'une machination complexe impliquant un gang de voyous mexicains, deux criminels évadés et... un gisement pétrolifère. Dans ce deuxième volet des aventures de Billy Bob Holland, James Lee Burke reste fidèle à sa manière envoûtante de raconter les histoires du Sud et de l'Ouest américains qui, sous sa plume, deviennent universelles par la profondeur des dilemmes moraux auxquels sont confrontés les personnages. Les gestes et les regards, les rêves et les visions, tout concourt chez Burke à la subtilité de l'univers romanesque, en dépit de la violence et de la noirceur qui le traversent.
Lu par:Claude Rozier
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21549
Résumé: Jacques Lafleur, dont la gorge a été ouverte d'un coup de sécateur dans le jardin de sa sœur Jeanne, n'avait-il pas raté sa vie ? Éternel vagabond, marginal dans l'âme, il avait pris pension chez Jeanne après avoir réchappé de justesse à l'explosion de l'usine AZF. Il semblait pourtant avoir trouvé un havre de paix auparavant chez son frère Pierre, spécialiste des reptiles, et sa femme Valérie. Mais au bout de quelque temps, Jacques était reparti dans ses errances. Que s'était-il passé ? C'est ce que se demande le capitaine Félix Dutrey qui enquête sur le meurtre avec sa collègue Magali. La clé de l'énigme réside certainement dans la personnalité de Jacques et dans les relations qu'il entretenait avec sa famille. Pourquoi un tel mal de vivre ? Pourquoi Jeanne a-t-elle jeté le journal intime de son frère ? Telles sont les pièces du puzzle que Félix Dutrey s'efforce de reconstituer. Ce puzzle, Rémi le recompose de son côté. En effectuant le tri des ordures auquel il est préposé, il récupère les cahiers qui constituent le journal de Jacques Lafleur. Et décide d'intervenir. Pour faire, lui aussi, partie de l'histoire. Le nouveau roman de Pascal Dessaint aurait pu aussi s'intituler Mourir n'est peut-être pas la pire des choses. Il plonge au cœur d'un nœud de vipères familial et social pour arriver à ce moment précis de la vie des hommes où ils choisissent de s'éloigner de l'humain. On y retrouve les thèmes chers à l'auteur et sa voix inimitable, mélange de lyrisme, de réalisme noir et de compassion.