Contenu

Il est grand temps de rallumer les étoiles: roman

Résumé
Dans ce roman historique, Suzy Doleyres retrace avec passion le destin exceptionnel d'Adèle Huguenin (1856-1933), jeune institutrice née au Locle, qui se fait connaître sous le nom de T. Combe en tant que romancière, rédactrice de publications à but social, conférencière et pacifiste. En 1918, T. Combe joue un grand rôle dans l'accueil de nombreux réfugiés et blessés. Suzy Doleyres la révèle dans sa personnalité intime et restitue l'atmosphère de cette période tragique, en ce pays de neige et de sapins. L'Europe était exsangue, ses empires effondrés. Il est temps de penser à reconstruire, ou plutôt, selon Apollinaire, il est grand temps de rallumer les étoiles . Aussi étrange que cela puisse paraître, on ne peut s'empêcher, en pensant à l'homme de 1918 qui a perdu ses repères, de faire un parallèle avec l'homme d'aujourd'hui.
Durée: 15h. 22min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2003
Numéro du livre: 12994
ISBN: 9782881086625

Documents similaires

Lu par:Marie Lourizi
Durée:1h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:12958
Résumé: Blaise Cendrars fait partager à ses lecteurs des expériences vécues, il s'attaque à la réalité. Avec "J'ai saigné ", récit autobiographique du recueil La Vie dangereuse, Cendrars attire son lecteur au coeur du souvenir de Champagne, en 1915, dix jours après son amputation du bras droit. Sa vie lui a filé entre les doigts, mais il veut survivre. En 1938, alors que le carnage est prêt à recommencer, le poète témoigne de sa guerre, de sa peur de mourir et, de fait, de son humanité.
Durée:2h. 34min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14857
Résumé: Suisse, 1834. Johann August Suter, 31 ans, sans le sou, veut de l'or. De l'or ! Il quitte sa famille, son pays et part pour l'Amérique, prend le bateau, débarque à New York, pousse sa route jusqu'en Californie. Il achète une parcelle de terre, creuse une mine, négocie avec les Indiens, les Mexicains, le Gouvernement californien, fait venir des ouvriers, du bétail, des machines. Au bout de dix ans d'un travail acharné, Sutter est à son apogée. Nommé général, il est en passe de devenir l'homme le plus riche du pays. Mais le destin en a décidé autrement. En janvier 1848, son charpentier Marshall découvre de l'or sur ses terres. C'est le début de la tragédie de Sutter : ses ouvriers s'enfuient, ses terres sont dévastées par les milliers de chercheurs d'or qui affluent. Sa femme, venue le rejoindre, meurt d'épuisement à son arrivée. Il engage une procédure juridique contre l'État américain. Il réclame justice ! Sans résultats. Pendant des années, il continue son procès, inutilement, se fait escroquer, incendier, perd ses deux fils, et sa fille le renie. En 1880, sept petits voyous croisent un vieillard brisé et lui annoncent en plaisantant : « Général ! général !" tu as gagné ! Le congrès vient de se prononcer ! Il te donne 100 millions de dollars ! » Johan August Sutter se dresse tout raide, ne dit qu'un seul mot : « Merci ! », puis meurt sous le coup de l'émotion. Le Congrès n'avait même pas siégé ce jour-là.
Durée:4h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14944
Résumé: « Je dédie cette vie aventureuse de Jean Galmot aux jeunes gens d'aujourd'hui, fatigués de la littérature, pour leur prouver qu'un roman peut aussi être un acte. » C'est par cette dédicace que Blaise Cendrars ouvre Rhum, l'aventure de Jean Galmot. Son destin ne pouvait qu'inspirer l'écrivain généreux et l'éternel reporter qu'était Cendrars. Chercheur d'or, trappeur, député de Guyane, vendeur de rhum, Galmot était en même temps l'infatigable défenseur de la vérité et de la justice, le pourfendeur du bagne et des riches créoles de Guyane. Ce normalien, journaliste, et peut-être agent secret, débarqua à Cayenne en 1906 pour s'associer avec d'anciens bagnards dans le commerce de l'or. Devenu riche, Galmot s'opposera aux familles créoles et prendra parti, avec les Noirs et les Indiens, contre le bagne. La société ne lui a pas pardonné. Le 6 août 1928, Jean Galmot mourrait à Cayenne, empoisonné à l'arsenic. Deux ans plus tard, en écrivant Rhum, Cendrars en aura fait un héros inoubliable.
Lu par:Jean Frey
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20840
Résumé: Un habitant du village qui meurt accidentellement ou qui tombe malade, le bétail qui dépérit: tout prétexte est bon pour soupçonner quelqu'un de sorcellerie. Les autorités profitent alors de l'occasion pour juger des individus marginaux ou « gênants », femmes et hommes confondus, et montrer ainsi qu'elles font leur travail. Un geste mal interprété, un comportement étrange, voire une simple allusion à un chat noir, suffisent pour finir entre les mains du tribunal. Sous la torture, la plupart des personnes accusées avouent contre leur gré leur présumée connivence avec le diable... La Sorcière de Dentervals s'inspire des évènements qui se produisirent autour d'un procès pour sorcellerie en 1675 dans les Grisons. Avec un effrayant réalisme, l'auteur nous raconte cette période noire, où le soupçon de sorcellerie était un motif suffisant pour condamner à mort les plus faibles.
Lu par:Louis Bodmer
Durée:12h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:5705
Résumé: Jurg Jenatsch, pasteur réformé du canton de Suisse « Les Grisons », devenu chef de bande, assassin, puis héros national, colonel dans l'armée du Duc de Rohan, rénégat et négociateur de traités internationaux entre l'Espagne et la France de Richelieu, traître à la foi par amour exclusif de sa petite patrie et qui meurt assassiné par des voyous au soir de sa plus grande victoire, voilà un personnage de l'histoire suisse, troublant et difficilement compréhensible qui bouleverse toutes les idées reçues. Un épisode de l'histoire des Grisons, à l'Est de la Suisse, et en même temps un tragique roman d'amour : un grand chef d'oeuvre des lettres alémaniques.
Durée:15h. 55min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:8370
Résumé: Un mège est, dans un français archaïque, un médecin généraliste, semi-autodidacte, botaniste et amateur de plantes, un peu alchimiste pour ne pas dire sorcier. Le fresque-panorama d'un pays, le Jura, et d'une époque, la fin du XVIIIe, partagée entre un rationalisme naissant et un illuminisme traversé de superstitions. Le grand livre de J.-P. Pellaton.
Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18964
Résumé: Peu de temps avant sa mort, Théodore Géricault exécute dix portraits d'aliénés. Pensionnaire à l'hospice de Charenton, l'un d'entre eux, appelons-le "Monomane de la guillotine", s'adresse au jeune peintre durant trois séances de pose. II raconte la Révolution, évoque le marquis de Sade, Marie-Antoinette, Louis XVI et leur exécution. Tissant des liens entre les événements historiques et son destin individuel, cet "Enfant de la Patrie" convoque les figures parentales, sans doute jamais connues. Mais l'enquête est insoluble : bien que dévoilé, le mystère de la naissance demeure entier... "Je suis en ces lieux, comme je l'étais le jour de mon arrestation par trois hommes de main, je suis, j'étais, je demeure qui je suis : le fils de la guillotine."
Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17641
Résumé: Dans son avant-propos écrit lors de la réédition de Nuages dans la main, Alice Rivaz retrace le climat tempétueux de la guerre d'Espagne constituant le fond de son roman : " Durant toutes les années précédant le conflit mondial armé qui valut à l'humanité cinq millions de cadavres, j'avais suspendu à une des parois de mon bureau une immense carte de l'Europe où mes camarades et moi posions chaque matin un regard angoissé sur l'Espagne. " Avec ce texte engagé, ancré dans l'histoire, Alice Rivaz nous offre un roman passionnant au parfum de tragédie qui fera date dans l'histoire littéraire.
Durée:7h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20170
Résumé: Sur fond de guerre mondiale et de révolution russe, ce roman s'inscrit dans un moment très précis de l'Histoire et de l'histoire de l'art, auxquelles il se veut fidèle. Ce n'en est pas moins une fiction, qui prend la forme du journal de John William Godward, peintre anglais néo-classique qui ne jure que par la beauté grecque. Apprenant la présence de Picasso à Rome, il l'épie, rêve d'arrêter sa main sacrilège, et qui sait, de le convertir à ce qu'il considère comme la beauté éternelle. Horrifié par une modernité qu'il ressent comme inhumaine et destructrice, Godward aurait dit : « Dans ce monde, il n'y a pas place à la fois pour Picasso et pour moi ». L'idée d'une rencontre le fascine et l'effraie. Histoire d'un duel.
Durée:4h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19847
Résumé: Le texte présenté ici constitue les premières pages d'un récit que Janine Massard se propose d'écrire sur son oncle, pêcheur du Léman, qui a aidé des résistants français durant la Seconde guerre mondiale. (culturactif.ch)
Durée:17h. 2min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20471
Résumé: Au XIVe siècle, Guillaume Perronet, médecin dans la haute vallée du Rhône, connaît un étonnant destin. On sait que trois parmi les plus puissants souverains d'Occident ont pris la plume pour exiger sa sortie de prison : le comte de Savoie, le pape et l'empereur du Saint Empire. Quel crime avait donc commis ce médecin ? Et surtout, pour quelles raisons les puissants se sont-ils inquiétés de son sort ? Ce roman historique nous emmène sur les traces d'un héros de la quête de liberté des communes nichées au carrefour des cols alpins.
Durée:11h. 37min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18890
Résumé: Londres, 1940. Soucieux de pallier l'anéantissement de l'armée britannique à Dunkerque, Winston Churchill a une idée qui va changer le cours de la guerre : créer une branche noire des services secrets, le Special Operation Executive (SOE), chargée de mener des actions de sabotage et de renseignement à l'intérieur des lignes ennemies et dont les membres seraient issus des populations locales pour être insoupçonnables. Du jamais vu jusqu'alors. Quelques mois plus tard, le jeune Paul-Émile quitte Paris pour Londres dans l'espoir de rejoindre la Résistance. Rapidement recruté par le SOE, il est intégré à un groupe de Français qui deviendront ses compagnons de coeur et d'armes. Entraînés et formés de façon intense aux quatre coins de l'Angleterre, ceux qui passeront la sélection se verront bientôt renvoyés en France occupée pour contribuer à la formation des réseaux de résistance. Mais sur le continent, le contre-espionnage allemand est en état d'alerte... L'existence même du SOE a été longtemps tenue secrète. Soixante-cinq ans après les faits, Les Derniers jours de nos pères est un des premiers romans à en évoquer la création et à revenir sur les véritables relations entre la Résistance et l'Angleterre de Churchill.