Contenu

Recherche par mot-clé: Racisme

54 résultats. Page 1 sur 3.

Durée:5h. 6min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:77198
Résumé: Une vingtaine de nouvelles et d'essais abordant divers thèmes tels que les drogues, la littérature, l'identité culturelle, la liberté d'expression et la question raciale.
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:76671
Résumé: Professeure d'arts plastiques en proche banlieue parisienne, Zélie, la cinquantaine, part en retraite anticipée. Un jour, elle rencontre un trentenaire qui tombe sous son charme. Cette rencontre change sa routine et la mène jusqu'à Bukavu, en République démocratique du Congo.
Durée:3h. 32min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:76719
Résumé: Anders est un jeune homme sans histoires, il travaille dans une salle de gym. Un matin au réveil, il constate que sa couleur de peau a changé. Il ne comprend pas ce qui lui arrive, et décide de ne pas se rendre au travail, de ne plus sortir. Mais la faim aura raison de sa résolution, et il reprend également contact avec sa petite amie Oona. Au même moment, des émeutes racistes éclatent dans la ville, on cherche à tuer les gens de couleur. Dont Anders, désormais. Ce dernier comprend qu'il n'est pas seul à subir cette mutation : de plus en plus de Blancs deviennent du jour au lendemain des personnes de couleur. Anders se cache alors chez son père, gravement malade, tout en revoyant Oona. Quelque temps après, le père d'Anders meurt. Lors de son enterrement, dans son cercueil à moitié ouvert, tout le monde dans l'assistance a déjà perdu sa peau blanche : il est le dernier homme blanc. Ecrit à la manière d'une parabole, ce court roman nous interpelle sur la question raciale et la violence dans nos sociétés occidentales.
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75926
Résumé: Née à Calcutta, l'auteure s'est rapidement tournée vers l'apprentissage du français, jusqu'à venir vivre à Paris à 28 ans. Elle a depuis publié cinq romans et partage dans cet ouvrage son itinéraire vers la langue française. Elle témoigne aussi du fait d'être encore considérée comme une étrangère, voire un objet de curiosité anthropologique.
Durée:2h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75880
Résumé: Stéphane est passionné de foot. Il joue dans un club, en Normandie. Il se lie d'amitié avec Artun, fils d'immigré turc. Cette amitié provoque des réactions de racisme. Il faudra un drame, la mort du père d'Artun, pour que chacun prenne conscience de ses torts, dans l'équipe. Un roman sur l'amitié, le racisme, l'intégration, la solidarité.
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75513
Résumé: Kito Katoka est une petite fille de 8 ans, qui raconte son histoire, celle d'une enfant née albinos en Tanzanie et venue vivre en France chez ceux qu'elle appelle papy et mamy, dans le 19e arrondissement. Excellente élève, elle fait néanmoins face à de nombreux préjugés du faits de ses origines et de sa particularité. Roman d'inspiration autobiographique.
Durée:4h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75264
Résumé: Nouvelle-Calédonie, 1931. Le jour où des membres de sa tribu sont choisis pour participer à une mission spéciale à Paris, le jeune Edou, fougueux et aventureux, s'introduit dans le groupe. Sur place, il déchante rapidement lorsqu'il découvre un enclos et une pancarte sur laquelle est inscrit Cannibales. Histoire inspirée de l'exhibition des Kanaks pendant l'exposition coloniale de 1931.
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74983
Résumé: Amadou Lo, jeune tirailleur originaire de Guinée enrôlé de force dans l'armée française en 1916, est démobilisé à l'issue de la Première Guerre mondiale. Le major Robert Desveaux, sous les ordres duquel il a combattu et qui lui a sauvé la vie, le recrute comme chauffeur dans son village de Miray, en Franche-Comté. Il y découvre la méchanceté de ceux qui le considèrent comme un intrus.
Durée:5h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74573
Résumé: Un photographe et une danseuse, tous deux noirs britanniques et anciens boursiers d'écoles privées où ils ont eu du mal à s'intégrer, se rencontrent dans un pub du sud-est de Londres. Dans cette ville qui tour à tour les rejette et les célèbre, ils tentent de se faire une place et tombent amoureux, jusqu'à ce que la peur et la violence les rattrapent. Premier roman.
Durée:6h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:74228
Résumé: Un roman noir aussi précurseur que son auteur. Engagé comme détective pour retrouver l'auteur d'un crime oublié dont l'arrestation constitue le clou d'une émission de téléréalité à gros budget, Toussaint Marcus Moore doit pister un pauvre Blanc, lequel, malgré la filature serrée dont il est l'objet, se fait assassiner. Moore devient alors le premier suspect... et il est Afro-américain ! Si on l'arrête, il est bon pour la chaise électrique. Il faut donc absolument qu'il retrouve l'assassin. L'intrigue se déroule dans une Amérique blanche et raciste des années du maccarthysme. Avant les héros de Chester Himes, Ed Cercueil et Fossoyeur-Jones, Toussaint Marcus Moore est le premier personnage noir de détective, faisant de Leonard Zinberg alias Ed Lacy un pionnier au talent incontestable.
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:72162
Résumé: L'accélération exponentielle de notre monde numérique explique, selon l'auteur, la perte de contrôle de nos démocraties face à la tyrannie des minorités. A l'heure où l'on vit un moment complexe de notre histoire qui nécessite un esprit tolérant et nuancé dans l'appréciation de l'information, on assiste à une rigidité inquiétante des points de vue. Des revendications justifiées comme l'écologie, l'égalité des sexes et le dialogue des générations se déroulent dans un climat délétère allant jusqu'à l'hystérisation. Vivrait-on le règne de l'égocratie ? Cette perte de bon sens et de respect d'autrui nous rappellent tristement l'atmosphère des années trente. Avec ce livre, Jean-Claude Schwarz nous invite à repenser notre «vivre ensemble». Saluons cette démarche ouverte sur notre futur.
Lu par:Anne Coubès
Durée:1h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73277
Résumé: Un essai consacré aux moyens permettant de mesurer le racisme et de lutter contre les discriminations en appliquant une politique sociale et économique fondée sur l'universalisme.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:6h. 34min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72973
Résumé: Dans ce recueil d'articles initialement parus dans la revue L'Histoire, l'auteur évoque l'histoire des Noirs américains, marquée au fer rouge par l'esclavage, la ségrégation et les violences raciales. Mais cette histoire mouvementée est aussi celle des résistances, des victoires acquises de haute lutte et des cultures artistiques d'une grande richesse.
Durée:2h. 51min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71852
Résumé: Un récit autobiographique retraçant le parcours d'une enfant née en 1987, issue de l'immigration postcoloniale. Le récit évoque l'amour filial et l'éveil de la conscience politique de l'auteure.
Durée:1h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70470
Résumé: Leon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord. Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer. Métayer, alors, cela voulait dire travailler toute l'année pour payer les dettes de l'année précédente, et ne jamais rien posséder soi-même. Être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu'on pouvait entrer dans certains magasins, mais par la porte de derrière, et qu'on entendait l'employé demander aux clients blancs : " Est-ce qu'il vous dérange ? Cela vous ennuie-t-il qu'il reste là ? Voulez-vous que je le mette dehors ? " Cela signifiait surtout qu'on pouvait perdre la vie, sans raison et sans espoir de justice. Le père de Leon est mort sous les yeux de sa femme et de ses enfants, écrasé par une voiture conduite par de jeunes Blancs. Ils lui ont foncé dessus à deux reprises, pour s'amuser. Leon avait tout juste quinze ans. Il se souvient d'avoir longtemps fait sept kilomètres à pied pour aller à l'école. Il se souvient que le conducteur du bus scolaire des Blancs arrêtait son véhicule pour que ses petits passagers puissent aller jeter des pierres aux écoliers noirs. De l'angoisse des siens les soirs où ils savaient que les membres du Ku Klux Klan allaient sortir. Il se souvient aussi que ses parents disaient : " Ç'a été voulu comme ça. C'est comme ça que ça doit être. Vous n'obtiendrez jamais d'être les égaux des Blancs ", et qu'il a refusé de les croire. Il a préféré écouter les paroles de Martin Luther King et risquer sa vie en participant à des marches pacifiques. Et un jour, enfin, les premières victoires sont venues.
Lu par:
Durée:13h. 43min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71356
Résumé: Brisé par la mort de son coéquipier, l'ex-policier Zet van Heerden traîne sa culpabilité de bar en bar. Un jour, une avocate vient lui proposer un travail apparemment facile : retrouver le testament d’un riche antiquaire, tué d’une balle dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Van Heerden découvre que la victime trempait dans des affaires aux relents racistes… Le jeu de piste ne va pas tarder à virer au cauchemar.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:13h. 47min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71007
Résumé: Pour les marxistes, les ouvriers qui manquaient de "conscience de classe" étaient aliénés, victimes de l'idéologie dominante. Grave aux intellectuels qui disposaient de la bonne théorie révolutionnaire, ils retrouveraient leur véritable identité. A l'opposé, Bourdieu défend l'idée que c'est en respectant l'autonomie de la science que le sociologue peut échapper aux travers de l'intellectuel engagé et la sociologie jouer un rôle utile dans la cité. Car produire des connaissances sur les acteurs du monde social, ce n'est pas parler à leur place, ni leur dire comment se comporter. Là où règnent les injustices, les inégalités et les discriminations, c'est avant tout à mettre en lumière ces vérités que la science sociale doit s'attacher. La "question raciale" occupe désormais la place publique. Les auteurs de ce livre ont voulu sortir de l'agenda médiatique et politique et mettre le débat sur le terrain de l'autonomie des sciences sociales. Ils reviennent sur l'histoire des enjeux politiques et savants qui se sont noués au XIXe siècle autour de la notion de race, pour éclairer les débats actuels et les inscrire dans la continuité de la science sociale telle que la concevaient Durkheim, Weber et Bourdieu. Pour ne pas s'en tenir à des visions trop générales ou théoriques, ils proposent aussi l'analyse d'un "scandale racial " particulier, celui des "quotas" dans le football.
Durée:7h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69860
Résumé: Quand s’ouvre ce livre, Shayna, qui n’est plus une enfant, arrive à Ouagadougou. Nous sommes en 2016. Elle porte en elle toutes les questions et contradictions de notre temps, celles du féminisme, de la procréation, mais aussi du genre et de la laïcité. Et c’est à l’écoute de ce personnage, de cette jeune femme à l’intériorité confisquée que Nancy Huston, entraînant dans son sillage de lumineuses interconnexions humaines, compose un roman virtuose et généreux.
Durée:12h. 43min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:70623
Résumé: À Seabrook, petite ville de Floride, le jeune avocat Keith Russo est tué à coups de fusil alors qu’il travaille un soir dans son bureau. L’assassin n’a laissé aucun indice. Aucun témoin, aucun mobile. Mais la police trouve bientôt un suspect, Quincy Miller, un homme noir et ancien client de Russo. Quincy est jugé et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Pendant vingt-deux ans, il se morfond en prison et ne cesse de clamer son innocence. Il n’a pas d’avocat, personne pour le défendre. De désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une fondation où travaille Cullen Post, avocat et ancien pasteur de l’Église épiscopale. Les Anges Gardiens n’acceptent que très peu d’affaires. Post sillonne le pays pour tenter de réparer les erreurs judiciaires et sauver des innocents. Le cas de Quincy Miller, toutefois, représente un défi d’une tout autre nature. Des gens puissants, violents et sans pitié ont assassiné Keith Russo, et ils ne veulent pas voir Quincy Miller disculpé. Ils ont tué un avocat il y a vingt-deux ans, ils en tueront un deuxième sans hésitation.
Durée:10h. 43min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69852
Résumé: Septembre 1957 marque une date importante dans l’histoire des luttes raciales aux États-Unis : le gouverneur de l’Arkansas, Orval Faubus, brave la Constitution, les forces de l’ordre et la volonté du président Eisenhower en interdisant à neuf élèves noirs l’entrée de leur collège de Little Rock. Le même mois, à Memphis, trois apprentis gangsters que l’on pourrait qualifier de pieds nickelés planifient et mettent à exécution un projet dont l’ironie est criante : ils sont blancs, mais le jeune garçon qu’ils vont kidnapper est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie noire. Sur fond d’émeutes retransmises par la télévision, nous voyons Podjo, joueur invétéré et stratège du trio, Rufus, l’abruti obsédé sexuel, et sa copine, l’aguicheuse Reeny, louer une maison isolée, séquestrer le petit Teddy et toucher la rançon. Et ensuite? ...