Contenu

Recherche par lecteur : Pierre Biner

97 résultats. Page 5 sur 5.

Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15832
Résumé: En octobre 1918, on demande des aviateurs volontaires pour la Sibérie. Joseph Kessel, sous-lieutenant de vingt ans, s'embarque à Brest. Vladivostok est une ville soumise à la loi de la jungle. Une ancienne caserne enferme six mille prostituées. A bord de leur train de luxe, l'ataman Semenef et ses cosaques font régner la terreur.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15747
Résumé: Du départ pour le front français de 1917 à son arrivée à New York, Julien Green prend, à la suite de Partir avant le jour, le fil de ses souvenirs.. Trois années d'une exceptionnelle richesse intérieure, trois années difficiles et douloureuses aussi, et obscures, puisque ce sont celles de l'adolescence, avec toutes ses luttes et ses défaites. Sans aucun déguisement mais avec un art des nuances incomparable, l'écrivain réussit à fixer les deux courants qui se partageaient alors sa vie : le courant spirituel - Julien Green se croyait promis au sacerdoce - et le courant d'une sensualité étrange, inconnue à lui-même, éclatant en brusques éclairs dont la splendeur l'effrayait. Les rapports subtils, ambigus, du jeune Américain catholique avec ses camarades de guerre, les séjours en Italie, l'occupation en Allemagne les brefs mais inoubliables passages à Naples et à Palerme : non seulement une époque et une jeunesse revivent, mais une oeuvre, la grande oeuvre romanesque de Julien Green, dont les thèmes les plus importants - la hantise d'une voix intérieure, la fascination de la beauté interdite, le sentiment de l'irréalité du monde - prennent naissance, entre la dix septième et la vingtième année. Si l'enfance est l'aube d'une vie, l'adolescence en est l'aurore, mais c'est ici une aurore en pleine guerre. (Babelio)
Lu par:Pierre Biner
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:15712
Résumé: A la veille de sa retraite, le commissaire Höchstettler, franc-tireur perspicace et sympathique, adopte un comportement qui fait scandale : il rend visite aux auteurs de délits demeurés impunis, et parvient aisément à les confondre, preuves à l'appui. Mais c'est pour les laisser courir. Mieux, il entreprend un cambriolage en compagnie de deux d'entre eux. Le commissaire est-il devenu criminel? Tout au contraire, on comprend bientôt que chacun de ses actes, si stupéfiant soit-il , est inspiré par la compassion pour les hommes et la passion de la justice - la vraie, pas celle des commissariats et des prétoires. Une telle passion, la société ne peut que la contrarier, de toute son inertie et de toute sa violence. Plus les causes défendues par le commissaire seront nobles et vitables, plus il lui sera difficile de les faire triompher. C'est ainsi qu'il va se trouver pris au piège d'une affaire tragique où son courage et son intelligence risquent bien d'être écrasés par la sempiternelle coalitiion des intérêts, des ambitions et des bienséances. Dürrenmatt n'a pas achevé ce roman. Mais la puissance de l'auteur est là tout entière, et son audace, et son humour. Brusquement interrompu, comme étranglé par le silence, son cri de révolte n'en est que plus déchirant.
Lu par:Pierre Biner
Durée:1h. 13min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:15611
Résumé:
Lu par:Pierre Biner
Durée:9h. 17min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:15571
Résumé: Ni journal ni Mémoires, ce Dictionnaire intime est tout cela à la fois. À partir de plus de 250 mots librement choisis, Yves Simon nous parle de ce qui lui tient le plus à coeur. Tels des galets blancs, ces mots jalonnent sa vie, et l'accompagnent sur les chemins de la musique, de la littérature, de l'amour.
Lu par:Pierre Biner
Durée:8h. 6min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15417
Résumé: Nous vivons aujourd'hui un double processus. A l'humanisation du divin liée au refus des arguments d'autorité, répond une divinisation de l'humain, conséquence logique de la naissance de l'amour moderne et des relations sentimentales. En dépit des apparences et par-delà les discours récurrents, certaines formes de transcendances persistent. Le divin aujourd'hui n'est plus une donnée extérieure révélée a priori mais s'enracine dans la conscience et la subjectivité humaines. La question du sens de la vie se reformule dans les limites d'un nouvel humanisme. C'est par le don volontaire de soi et l'amour de l'autre que l'individu moderne trouve le sens de sa vie. Le développement de l'idée humanitaire est le symbole par excellence ce cette évolution.
Lu par:Pierre Biner
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:15321
Résumé: En pleine forêt du Risoud jurassien, la plus sombre de France, un mur de pierres libres et sèches marque la frontière avec la Suisse. Il s'étend sur cent cinquante kilomètres. Les soldats défaits par les Prussiens le franchirent par milliers en 1871, les villageois menacés par le front lorgnaient vers lui en 1914... Mais personne ou presque n'en connaît aujourd'hui l'existence.Durant la Seconde Guerre mondiale, trois jeunes égarés parmi les résistants, les traîtres, les Allemands, les passeurs, les espions, les réfractaires et les fugitifs s'y brisent les os - tandis que douaniers et contrebandiers poursuivent leur immuable partie de cache-cache. René se joue de tout et de tous entre son village natal et Dachau. Gloria passe les Juifs en vénérant le général de Gaulle et le maréchal Pétain. Soldat vaudois, champion de lutte et agent de renseignements, Greg les aide dans leur entreprise comme ils l'aident dans la sienne.
Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14917
Résumé: Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement : " Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d'alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. " Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : " Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d'autres. " Les évènements et les personnages de La ferme des animaux sont inspirés de l'histoire de l'Union Soviétique. Orwell l'écrit de façon explicite au sujet de Napoléon qu'il associe à Staline dans une de ses lettres. Les autres personnages représentent souvent des concepts génériques et l'association avec un personnage historique n'est donné qu'à titre indicatif.
Lu par:Pierre Biner
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:15110
Résumé:
Lu par:Pierre Biner
Durée:3h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15104
Résumé: Quatrième de couv. : Il n'en peut plus d'Isabelle et de son amour ! Mais comment rompre en douceur ? Partir sans laisser d'adresse, juste une lettre... Et pourtant il l'a aimée ! Comme il aimé Winifred, Hedvige, Graziella ou Irène... C'est si difficile de prendre une décision !
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15090
Résumé: Frédéric Mitterrand nous emmène à Cannes, lors du dernier festival où il était invité à présider un jury d'enseignants. Journée après journée, il nous livre ses carnets secrets : ses rencontres, ses impressions, mais aussi les souvenirs très personnels que mémoire et mélancolie réveillent en lui. Un 'étoile et toiles' intime où l'on croise Anna Magnani et Pedro Almodovar, Rita Hayworth, John Huston et tant d'autres : la magie du septième art se mêle aux confessions d'un homme qui écrit pour 'se consoler comme il peut de ses remords'.
Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 51min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:14915
Résumé: Résumé du livre : En vingt-trois chapitres parfaitement emboîtés, tressés de citations, de lectures, de films, de faits historiques, il tente de définir ce que pourrait être un 'nouvel homme des lumières'. Comment ne pas se laisser 'dominer par l'espèce' ; comment sublimer notre part sombre, faite de violence et de ressentiment ; comment agir en homme libre. Bref, comment ne pas donner prise à la culture du 'malaise dans la civilisation', pente si courante dans un temps qui a connu les totalitarismes, la terreur, l'abjection ?
Lu par:Pierre Biner
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14878
Résumé: Résumé du livre : Le combat pour la consommation gratuite de musique, de films et de livres a réuni en France deux camps que tout sépare : les partisans de l'absolutisme du marché et les contempteurs radicaux du capitalisme. Les hyper-libéraux ont fourni la caution économique et technologique, tandis que les libertaires portaient le drapeau de la fraternité. Comment cette sainte-alliance contre nature des antimodernes et des ultra-capitalistes s'est-elle formée lors des combats législatifs et des débats sociétaux en matière de cybergratuité ? Selon l'auteur, la culture est aussi une marchandise...
Lu par:Pierre Biner
Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14854
Résumé: Oui, la vie d'Henri Decoin valait bien un roman. Et elle valait bien un roman de son fils. On n'a pas retenu de Decoin père qu'il avait été dans sa jeunesse, recordman de France de natation et sélectionné pour les Jeux olympiques de 1912. On ne se souvient plus de lui comme ayant fait partie de l'escadrille de Guynemer durant la Première Guerre mondiale. C'est pourtant durant la Grande Guerre qu'Henri Decoin se met à écrire des nouvelles. Démobilisé, il se lance dans une carrière de journaliste sportif puis dans le cinéma et c'est avec sa deuxième femme, Danielle Darrieux - qu'il a épousée en 1935 - qu'il commence à connaître le vrai succès. Le couple ayant signé un contrat avec Universal (elle comme actrice, lui comme superviseur) , ils partent tous deux aux Etats-Unis fin 1937. Parce que cela fait plus américain, Henri fait place à 'Henry'. De retour en France, ses films jusque-là plutôt légers deviennent plus noirs, plus profonds, des films qui pour certains deviendront de vrais chefs-d'oeuvre du patrimoine cinématographique français. De la vie de ce père au destin exceptionnel, Didier Decoin a fait un roman où tout est vrai.
Lu par:Pierre Biner
Durée:9h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14781
Résumé: Fils d'une famille patricienne de Zurich, celui qui a écrit ce livre sous un pseudonyme fut ce qu'on appelle un enfant bien élevé. Dans la somptueuse villa, au bord du lac, régnait l'entente parfaite. Un certain ennui aussi, qui tient à la bienséance. Pressé d'écrire car il se sait condamné par un cancer qui ne lui laissera aucune chance, Zorn décrit les travers de ses parents et de la bourgeoisie suisse. Avec une ironie noire teintée d'humour, jamais les contraintes et les tabous qui pèsent, aujourd'hui encore, sur les esprits soi-disant libres, n'ont été analysés avec une telle pénétration. Jamais la fragilité de la personne, ce rapport, toujours précaire et menacé, entre le corps et l'âme, qu'escamote souvent l'usage commode du terme psychosomatique, n'a été décrite avec une telle lucidité, dans une écriture volontairement neutre, par celui qui constate ici, très simplement, qu'il a été " éduqué à mort ". Il avait trente-deux ans.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14414
Résumé: Petit-fils de paysans d'une haute vallée de Suisse alémanique, Karl, né au début du siècle, se prend de passion pour la langue et la littérature françaises. Dans l'effervescence intellectuelle et politique de l'entre-deux-guerres, il goûte à la vie de bohème, mais surtout il entame, sans forfanterie ni mondanité aucune, une vie de véritable homme de lettres. Travailleur forcené, il traduira en allemand plus d'une centaine d'ouvrages français, depuis les classiques jusqu'aux contemporains. Jusqu'à sa mort, il organise lectures et conférences, collabore à des revues, se charge d'éditions, côtoie les auteurs qui seront bientôt célèbres. Mais, pour autant, ce passionné n'oublie pas de vivre, avec la même générosité sans calcul. L'homme de lettres est aussi homme et citoyen, de sorte que ce portrait, à la fois drôle et émouvant, est aussi le miroir d'une époque.
Lu par:Pierre Biner
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14204
Résumé: La mauvaise vie qu'il décrit est la seule qu'il a connue. Il l'a gardée secrète en croyant pouvoir la maîtriser. Il l'a racontée autrement à travers des histoires ou des films qui masquaient la vérité. Certains ont pu croire qu'il était content de son existence puisqu'il parvenait à évoquer la nostalgie du bonheur. Mais les instants de joie, les succès, les rencontres n'on été que des tentatives pour conjurer la peine que sa mauvaise vie lui a procurée.