Contenu

Recherche par lecteur : Philippe Lion

41 résultats. Page 1 sur 3.

Lu par:Philippe Lion
Durée:5h. 49min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:22221
Résumé: Douze écrivains roumains contemporains, invités des Belles Etrangères, proposent dans ce recueil des textes inédits : nouvelles, chapitres de roman, monologues, choix de poèmes. La présente anthologie mêle à plaisir les générations, depuis les aînés qui ont commencé à écrire dans un contexte idéologique ardu, jusqu'aux plus jeunes qui, loin de faire l'impasse sur leur histoire, tentent au contraire de se l'approprier pour aller de l'avant. La littérature roumaine des quinze dernières années, née au cœur d'une société en pleine mutation, réserve, comme le lecteur pourra s'en convaincre, de très agréables surprises. D'une incontestable diversité, les textes révèlent de fortes personnalités littéraires qui, évitant ou rejetant courants et écoles, ont cependant quelques points communs : humour dévastateur, rigueur intransigeante de l'écriture... Sans oublier ce qui rattache manifestement les écrivains d'aujourd'hui à la tradition de la littérature roumaine : ce goût de l'absurde qui chamboule toutes les visions du monde et, en définitive, le monde lui-même. Dans le film réalisé pour Les Belles Etrangères Roumanie, l'un des auteurs invités a cette phrase terrible : " La liberté de parole a diminué l'importance de la parole. " La lecture de cette anthologie ne peut que persuader du contraire.
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 10min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:21283
Résumé: D'année en année, le grand ours blanc de l'Arctique voit la banquise se rétrécir, son territoire s'amenuiser... Son destin lui échappe. L'homme, quant à lui, a conscience d'un monde qui se dégrade mais pourtant il continue à vivre tête baissée sans rien changer. A travers quinze chroniques, Jean-Louis Etienne nous décrit le monde polaire, sa stupéfiante beauté, sa pureté, son rôle fondamental dans les équilibres climatiques, ses terribles métamorphoses. Avec passion, il nous raconte comment les savants auscultent les glaces, observent les migrations, analysent l'eau et l'air. Et comment les explorateurs et les habitants de ces contrées lointaines hésitent entre l'héroïsme et le fatalisme face à cette sournoise dégradation. Le monde polaire est une parabole de notre avenir. Dans son absolue blancheur, les stigmates de notre aveuglement se voient de façon encore plus éclatante.
Lu par:Philippe Lion
Durée:6h. 53min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:22358
Résumé: Vincenzo Cerami a le mot qui encourage, le mot qui console, le mot qui amuse, le mot qui transforme la tristesse en sourire ironique, le mot qui fait fondre le coeur. Tous ces mots sont dans ce livre, dans une ambiance réaliste fortement mâtinée de fantastique - ou exactement le contraire, entre histoires d'horreur et contes de fées («La robe du soir»), du plus abstrait («Dieu dans la grammaire») au plus concret (Le beauty case), avec une touche psychédélique (Acid Lemon), une pincée de grotesque («Testament»), quelques cauchemars certes, mais un moment de haut comique érotico-nippon («Massage, please») et, en fin de compte, la «paix sans crainte», c'est-à-dire le réel sauvé par la magie de Vincenzo Cerami.
Lu par:Philippe Lion
Durée:19h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21131
Résumé: A Mandalay, en 1885, alors que le royaume de Birmanie s'écroule, offrant le triste spectacle d'un roi emmené en exil par les Britanniques, Rajkumar, un orphelin indien de onze ans que le destin des pauvres a jeté sur les rives de l'Irrawaddy, prend sa décision : il sera riche et il retrouvera Dolly, la frêle fillette entrevue dans le Palais des Miroirs livré au pillage, et dont il est tombé irrémédiablement amoureux. Ainsi se nouent les premiers fils d'une prodigieuse saga où le sort des individus est inexorablement lié à celui de nations sur leur déclin ou naissantes, qui s'appellent la Birmanie, la Malaisie et l'Inde. Rajkumar l'indomptable, Dolly, mais aussi Saya John, le vieux patriarche, Uma, la rebelle, Arjun, Alison et Dinu, les tourmentés, sont les héros vibrants d'humanité de cette fresque foisonnante, dont les vies portées par un souffle épique tissent sur trois générations, jusqu'à nos jours, tout un pan fascinant de l'histoire d'un sous-continent encore trop mal connu.
Lu par:Philippe Lion
Durée:14h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21032
Résumé: Vue d'Afrique, la France, l'ancienne protectrice, a trahi. Elle a lâché ses amis. Vue de Paris, c'est l'Afrique qui a déçu l'espoir placé en elle. Ancien Premier ministre de la République centrafricaine, aujourd'hui député d'opposition souvent contraint de vivre dans une semi-clandestinité, Jean-Paul Ngoupandé brosse un tableau sans complaisance de l'état du continent noir. Du discours de Mitterrand à la Baule exigeant la démocratisation des régimes africains à la dévaluation du franc CFA, en passant par les recettes économiques imposées par le FMI, c'est tout l'édifice mis en place il y a quarante ans, lors de la décolonisation, qui est en train de s'écrouler. L'afro-pessimisme parisien est-il de mise ? s'interroge Jean-Paul Ngoupandé. N'est-ce qu'un dépit amoureux ? Rien n'est pire en tout cas que le discours de la complaisance. Un travers auquel échappe L'Afrique sans la France.
Lu par:Philippe Lion
Durée:8h. 1min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21432
Résumé: Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain Sidney Orr est de retour chez lui. Toujours aussi amoureux de sa femme Grace, il reprend lentement goût à la vie. Mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne plus jamais retrouver l'inspiration. Un matin, alors qu'il fait quelques pas dans son quartier, il découvre une toute nouvelle papeterie, au charme irrésistible. Sidney entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, presque dans un état second, Sidney commence à écrire dans le carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine où elle va le conduire. Ni que le réel lui réserve de plus dangereuses surprises... Virtuosité, puissance narrative, défi réciproque de l'improvisation et de la maîtrise, La Nuit de l'oracle précipite le lecteur au cœur des obsessions austériennes, dans un face à face entre fiction et destin. Comme si l'imaginaire n'était rien d'autre que le déroulement du temps avant la mort. Ou pire encore, son origine.
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21120
Résumé: Les douze mois de l'année jalonnés par quelque quatre cents notules, observations, gloses, citations et autres historiettes. Michel Tournier, habitué aux récits de longue haleine - Vendredi, Les Météores, Les Rois mages, etc. -, s'essaie ici dans l'instantané. Cela va des abeilles de son jardin à un assassinat commis à Central Park (New York), du violoncelle de Pablo Casals à la philosophie du fouet. Mais le rire et la mort sont rarement absents de ces pages.
Durée:4h. 4min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:21542
Résumé: Love s'inscrit dans le registre des mœurs de la société américaine véhiculant les rêves et ses opposés, l'amour et la détresse, l'argent et la misère et mise en scène tant au théâtre, qu'au cinéma. La pièce a pour cadre une ville des Etats-Unis, un pont pour toile de fond noyé dans un camaïeu dégradé des clairs-obscurs de la nuit. Harry Berlin décide de fuir le temps qui fut sien, lequel l'a amené à la désocialisation. Une dernière envie, se jeter dans le vide, une façon de se noyer dans le néant. Homme sans âme, âme sans homme, les liens de la personnalité sont désunis. Que lui reste-t-il maintenant, vivre pour survivre, respirer pour s'asphyxier, voir sans être vu ? A la bonne heure, un de ces anciens copains de l'université arrive par hasard et lui évite l'irréparable. Milt Manville incarne la réussite et la prétention, l'élégance et la vulgarité, l'égo coincé sur un isthme d'indifférence et de fidélité. Les deux amis se rappellent à leurs bons souvenirs et se confient leurs histoires de cœur. Milt, pervers et suspicieux, réfléchit à se débarrasser de sa femme, Ellen. Ne va-t-il pas tenter de la pousser dans les bras de Harry. Si la fin justifie les moyens, l'amitié ne justifie pas les trahisons. Love, quatre lettres qui se détachent dans le firmament et illuminent les esprits les plus velléitaires.
Lu par:Philippe Lion
Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:21357
Résumé: Derrière la porte de la respectabilité petite-bourgeoise, des hommes et des femmes, seuls ou en couple. tentent de dissimuler leurs pauvres secrets. On repeint le décor en rose pour tenter de cacher qu'on a raté sa vie, on boit des cocktails, on célèbre des anniversaires - et l'on marche sans moufter vers la mort grise. Onze nouvelles composées pour l'essentiel dans la tonalité d'En lisant Tourgueniev. marquées par un désespoir tranquille, paisible presque, et d'autant plus terrifiant. Autant de drames qui refusent toute grandeur, mais non toute horreur. Trevor une fois de plus ne nous donne pas de bonnes nouvelles de l'humanité, et s'arrange d'assez diabolique façon pour nous intéresser à ses tristes héros comme s'ils étaient nos frères, nos soeurs. Comme s'ils étaient d'autres nous-mêmes.
Lu par:Philippe Lion
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21337
Résumé: Venise, septembre 1937. Erich Maria Remarque rencontre Marlène Dietrich dans un restaurant du Lido. C'est le coup de foudre. Et le début d'une longue relation amoureuse, aussi passionnelle que dramatique entre l'actrice mythique de L'Ange bleu et l'auteur du best-seller international. A l'ouest rien de nouveau. Proches par leurs origines et leur parcours - ils ont quitté l'Allemagne et vouent une haine commune aux nazis -, ils ont tous deux connu une célébrité immédiate qui s'essouffle faute de nouveaux succès. Leur histoire se révèle vite tumultueuse : si Marlène correspond parfaitement à l'idéal féminin de Remarque, elle l'expose aussi en permanence aux tortures de la jalousie... Composée principalement des lettres de Remarque (Paulette Goddard, la troisième épouse de l'écrivain, ayant détruit en partie celles de Marlène), la correspondance de ces deux êtres singuliers nous est dévoilée pour la première fois. Nourrie d'un lyrisme à la fois ludique et touchant, elle constitue un magnifique hymne à l'amour.
Lu par:Philippe Lion
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22516
Résumé: En hiver à Sarajevo, une femme traverse à genoux le champ de mire des francs-tireurs et meurt. Le commandant de la Force Internationale de Médiation accouru sur les lieux ne peut que constater la disparition du cadavre. Seuls restent un carnet de poèmes et divers récits. L'énigme est double : un corps escamoté et des écrits anonymes. Peut-être la dissémination de documents apocryphes, gloses, poèmes, est-elle l'unique moyen pour les victimes d'échapper au piège mortel auquel l'indifférence internationale les condamne ? A partir d'une expérience vécue (le siège de Sarajevo), Juan Goytisolo construit une fiction d'une très grande qualité narrative : Etat de siège est une métaphore de tous les sièges. C'est aussi une réflexion sur le pouvoir et les limites de la littérature. Juan Goytisolo, dont l'oeuvre fut interdite dans son pays par la censure franquiste dès 1963 et jusqu'à la mort du dictateur, partage son temps entre Paris et Marrakech depuis pour l'ensemble de son oeuvre. parmi ses livres publiés en France figurent, outre une quinzaine de romans, les recueils d'essais Chroniques sarrasines, l'Arbre de la littérature et la Forêt de l'écriture, et les deux volumes autobiographiques Chasse gardée et les Royaumes 1957. Il a obtenu, en 1985, le prix Europalia déchirés.
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 56min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21721
Résumé: Bustianu est aux prises avec une nouvelle affaire dans les montagnes sauvages de la Barbagia : le brigand Mariani l'a fait appeler dans son repaire pour qu'il plaide son innocence dans le meurtre d'Elène Seddone. Mais l'avocat-poète a bien d'autres chats à fouetter : il voudrait faire éclater au grand jour son amour pour la belle Clorinda, provoquant la colère de sa pauvre mère. Ce sont deux batailles qu'il lui faudra mener de front, contre la tradition et les coutumes familiales, et contre les pouvoirs occultes qui, au lendemain de l'annexion de la Sardaigne à l'Italie, font du brigandage local une arme à double tranchant. Inséparables de l'intrigue, les descriptions des paysages et de l'âme sardes sont époustouflantes de poésie et de justesse. Le vent qui souffle inexorablement sur la région, soulignant les passions et les sentiments, emportera le lecteur jusqu'à la solution du mystère.
Lu par:Philippe Lion
Durée:25h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:21064
Résumé: A travers le Napoléon de la fin, ce livre raconte une des périodes les plus riches de notre histoire. Tout commence en 1814 avec les adieux de Fontainebleau. Trahi, abandonné, Napoléon découvre sur le chemin de l'exil la haine et l'humiliation. L'île d'Elbe devient le refuge où cet homme blessé panse ses plaies et médite sur sa chute avant de tenter le pari fou du retour. Le 1er mars 1815 commence l'extraordinaire aventure du vol de l'Aigle. De clocher en clocher, acclamé par le peuple et l'armée, l'Empereur reconquiert son trône sans tirer un coup de fusil. Mais déjà le piège se referme : l'Europe le condamne et les notables s'éloignent. Entre une dictature aux relents révolutionnaires et un pacte libéral, il hésite avant de donner une constitution qui ne satisfait personne puisqu'elle lui aliène le peuple sans lui rallier les élites. Seul, dépouillé de son mystère impérial, Napoléon joue le tout pour le tout en s'en remettant au verdict du champ de bataille. Ouverte en fanfare, la titanesque campagne de Belgique trouve son dénouement cruel à Waterloo. Devant la fronde parlementaire, l'Aigle fait le choix du sacrifice et s'éloigne vers Sainte-Hélène tandis que Fouché et Talleyrand, " le vice et le crime ", scellent leur alliance pour s'emparer du pouvoir au prix d'un marché de dupes. L'épopée s'achève en tragédie. Dans l'ombre se dressent des seconds rôles prodigieux : Ney, Constant, Chateaubriand, La Fayette, La Bédoyère. Il y a aussi ces Français écartelés entre Révolution et Restauration, ou déchirés entre fidélité à Napoléon et peur de l'invasion. Cet ouvrage éclaire d'un jour nouveau la personnalité de l'Empereur comme les grands enjeux de la période. Derrière le duel entre Louis XVIII et Napoléon, tout est mouvement, doute, complot, crise, qui dessinent le visage de la France moderne.
Lu par:Philippe Lion
Durée:7h. 45min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:21156
Résumé: Dans chacun de ces six récits (5 nouvelles et une novella), F.X. Toole, s'inspirant de son expérience personnelle, met en scène un boxeur (bon, très bon, mauvais ou très mauvais) et son entourage, avec pour pivot le personnage du soigneur. Ce sont des histoires de ring dures et émouvantes, servies par une langue incroyablement efficace qui restitue parfaitement l'atmosphère et le parler de ce monde très particulier, où l'on retrouve tout le " melting pot " américain . Comme l'ont déjà donné à voir ou à lire quelques cinéastes (dont Kazan) et plusieurs écrivains (p.e. Fat City de Leonard Gardner), le Noble Art n'est pas une fin en soi. Quand on parle de boxe, il est très vite question de tas d'autres choses : de cupidité, de jalousie, de souffrance physique, de haines raciales, mais aussi de courage surhumain, de générosité, de revanche sociale. Comique lorsque le soigneur surprend un poids léger chicano à comploter en espagnol avec son manager dans le but de lui rafler ses honoraires et se venge de manière spectaculaire, la saga du personnage multiforme de Toole est surtout éminemment tragique : presque toujours, ses poulains se font berner, amocher, ou même assassiner...
Lu par:Philippe Lion
Durée:10h. 57min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:22266
Résumé: Sur Hypérion, le père Hoyt a trouvé son cruciforme. Il le porte imprimé dans sa chair à tout jamais. Sur Hypérion, le colonel Kassad a rencontré la belle Moneta, hérissée de piquants. Il a vu les Extros empalés, la guerre universelle, la mort de tous les mondes. Il a un compte à régler avec le gritche. Sur Hypérion, le poète Silenus fut l'un des compagnons du roi Billy le Triste. Il a chanté pour lui l'amer triomphe d'un dieu usurpateur. Mets du bois dans l'âtre, maman, le gritche vient nous voir ce soir. Le sujet du poème, c'est la fin de l'humanité, il faudra l'écrire jusqu'au bout. Cependant les anciens d'Hypérion sont de retour, ils arrivent à la mer des Hautes Herbes, ils atteindront bientôt les Tombeaux du Temps qui, dit-on, dérivent de l'avenir vers le passé. Comment le croire ? Mais les tombeaux vont s'ouvrir et le mystère se dissipera. Oyez, bonnes gens, la mort a quelque chose à vous dire !
Lu par:Philippe Lion
Durée:10h. 29min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:22265
Résumé: Quand les sept pèlerins se posent à Hypérion, le port spatial offre un spectacle de fin du monde. Des millions de personnes s'entassent derrière les grilles : les habitants de la planète sont sûrs que le gritche va venir les prendre et ils veulent fuir. Mais l'Hégémonie ne veut rien savoir : une guerre s'annonce et les routes du ciel doivent être dégagées. Et tout ce que le gouvernement a trouvé, c'est d'envoyer les sept pèlerins. La présidente le leur a dit d'emblée : " Il est essentiel que les secrets des Tombeaux du Temps soient percés. C'est notre dernière chance. " Mais les pèlerins s'y comprennent rien : c'est tout simple, ils ne se connaissent même pas entre eux ! Heureusement, le voyage leur permettra de se rapprocher. Chacun raconte son histoire, et l'on s'aperçoit vite que nul n'a été pris au hasard. Celui qui a fait la sélection, au fil des confidences, paraît bien avoir fait preuve d'une lucidité... diabolique. Et d'une cruauté raffinée !
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22312
Résumé: Othmân Bayyoumi, jeune fonctionnaire nouvellement promu, prend ces fonctions au service des Archives. Il est présenté à sa hiéarchie et finalement à Son Excellence, le directeur général. Issu d'une famille modeste, conseillé par son maître de l'école coranique, il a poursuivi ses études secondaires.Othmân devient ensuite un serviteur de l'Etat zélé dont la dévotionreligieuse ne peut s'exprimer que dans l'accomplissement d'une carrière jusqu'au huitième échelon. Il y sacrifie toute son existence et d'abord son premier amour, Saïda, pour le recherche effrénée de l'épouse idéale, auxilaire de son ascension vers la gloire. Solitaire, animé par ce seul objectif, il ne s'interesse aucunement aux changements politiques et sociaux qui s'annoncent. Dans ce roman paru en 1975, nous retrouvons l'atmosphère des quartiers populaires cairotes, chers à l'auteur, le milieu de la fonction publique bien connu de lui et figure emblématique de l'Egypte millénaire. Beaucoup de talent pour sgigmatiser l'absurdité de l'ambition exagérée.
Lu par:Philippe Lion
Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:22945
Résumé: La chirurgie de l'œil a effectué des progrès considérables au cours des vingt dernières années grâce à la microchirurgie et à l'utilisation du laser. Elle permet aux myopes, aux hypermétropes et aux astigmates de ne plus porter de lunettes. La chirurgie de la cataracte est la plus fréquente : 400 000 interventions tous les ans ! Elle est surtout devenue beaucoup plus simple et permet de recouvrer très vite une bonne vision. Face au glaucome, de nouveaux traitements médicamenteux permettent de retarder, voire de supprimer, l'acte chirurgical. La dégénérescence maculaire est à l'origine de la malvoyance chez de nombreuses personnes âgées. Elle peut désormais être stabilisée par le laser. Le Dr Yves Bokobza présente les principales urgences en ophtalmologie ; il décrit le diagnostic et le traitement de l'ensemble des pathologies oculaires. Afin d'aider chacun à conserver ce capital inestimable qu'est la vision.
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 47min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:22273
Résumé: Vic est agent de footballeurs en Angleterre. Il voulait me raconter le milieu du terrain. Tout ce que nous, les footeux de base, ne voulons pas savoir: les coulisses, les porteurs de valises, les seringues dans les vestiaires, les faux contrats, l'omerta du ballon. Il m'a initié à leurs règles. Pour les dirigeants du football moderne, un derby c'est d'abord un match entre Jersey et les îles Caïmans. J'ai tout enregistré. Et je me suis lancé. Le dernier jour, j'ai appelé Vic.- J'ai fini mon bouquin. - Déjà ? Putain ! Et tu mets les noms ? - Oui. - T'es dingue. Tu vas avoir le milieu contre toi... - Je m'en fous, je ne suis plus à ça près. - On va me reconnaître ? - Tu me diras. J'ai raccroché au moment où il commençait à péter les plombs. Et je me suis marré.
Lu par:Philippe Lion
Durée:4h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21632
Résumé: L'Irlande existe peut-être... En vérité, on n'en sait rien. La dire imaginaire n'est pas faux non plus. Elle a trop bien joué de ses légendes et de son héroïque et désastreux passé. Entre les illusions et la réalité, la marge est à peine perceptible. Parce que l'Irlande parle d'abondance, le mieux est de l'écouter. Qui croire? Tout le monde sans doute. C'est bien plus simple. Les temps modernes n'ont pas encore fait taire les conteurs et les rêveurs, mais qu'on ne s'y trompe pas : l'imagination est au pouvoir. Quand un peuple en est aussi généreusement pourvu, il est assuré de survivre à toutes les tyrannies et un jour, de se retrouver en pleine lumière, au cœur de tous les dangers.M. D. Le " premier essai d'Irlande " de Michel Déon, à Kilcolgan Castle, date de 1969, il y a plus de trente ans. Ces "Pages irlandaises" qu'il nous offre aujourd'hui succèdent aux pages grecques, où il inventait cette manière savante d'entrelacer souvenirs et portraits. Cavalier, passe ton chemin ! est un livre de connaisseur, d'esthète aussi, où l'observation passionnée d'un pays et de ses habitants approfondit chaque fois un peu plus un sentiment d'affinité jamais démenti.