Contenu

Heidegger, l'oeuvre philosophique expliquée: un cours particulier de Luc Ferry

Résumé
Heidegger a gagné la réputation d'un penseur insaisissable par son lexique et complexe dans ses cheminements. Luc Ferry nous facilite la tâche en retraçant les principales étapes de l'oeuvre du philosophe
Lu par: Luc Ferry
Durée: 3h. 50min.
Édition: Vincennes, Frémeaux & associés, 2009
Numéro du livre: 37008
Produit par: Commerce
ISBN: 3561302527628
CDU: 9.13

Documents similaires

Durée:9h. 7min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:74217
Résumé: Heidegger le répète inlassablement : pour les Grecs, "être" signifie "présence". Ce qui, plus tard, s'est nommé "ontologie" renvoie ainsi à la question peut-être la plus simple parmi les questions simples : comment les choses nous sont-elles présentes ? Cette question, née en Grèce au Ve siècle avant notre ère, touche, selon Heidegger, à l'essence la plus intime de la philosophie : celle qui, au cours de notre histoire, s'est déterminée comme idée chez Platon, être en oeuvre ou en acte chez Aristote, représentation chez Descartes -et ainsi de suite jusqu'à la volonté de puissance nietzschéenne. Mais comment Heidegger s'est-il acquitté de la tâche immense de penser ce qu'il tenait ainsi pour le fond de toute philosophie : la présence ? Sans doute lui a-t-il fallu en déceler patiemment les diverses déterminations au fil de sa lecture des textes qui ont fait l'histoire de la philosophie. Cependant, c'est d'abord comme élève de Husserl que Heidegger a découvert la question de la présence -comme élève de Husserl, c'est-à-dire comme héritier d'une pensée qui devait marquer en profondeur le XXe siècle : la phénoménologie. Aussi est-ce à partir de la relation de Husserl et Heidegger que l'étude ici proposée s'engage sur le chemin d'une pensée de la présence - chemin au long duquel se rencontrent, bien entendu, l'oeuvre qui a été à l'origine d'un profond différend entre Heidegger et son maître : Etre et Temps, mais aussi une histoire de la présence dont la source jusqu'alors inexplorée se situe, elle, au-delà de la présence.
Durée:9h. 34min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69338
Résumé: Vous croyez inaccessibles les pensées modernes ? Vous aimeriez savoir ce que Derrida appelle « déconstruction », Levinas « visage », Foucault « mort de l’homme » ? Vous ne voyez pas très nettement ce que William James nomme « pragmatisme », Husserl « phénoménologie », Lévi-Strauss « anthropologie structurale » ? Vous souhaitez comprendre le « devenir animal » chez Deleuze ou l’« agir communicationnel » selon Habermas ? Ce livre est pour vous. Il permet d’approcher les grands philosophes du XXe siècle de manière vivante, claire et directe. Maîtres à penser propose un voyage en vingt épisodes dans les idées contemporaines, de Bergson à nos jours. En grand pédagogue, Roger-Pol Droit n’évoque pas seulement des théoriciens, mais aussi des personnages de chair et de sang, pris dans une époque tourmentée. En exposant leurs démarches, leurs combats et leur influence sur le siècle, il met en lumière les enjeux majeurs des débats d’aujourd’hui.
Durée:8h.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14489
Résumé: Présentation de l'éditeur : « Le point de départ de ce livre est une conférence dans laquelle j'ai présenté à un large public les points essentiels de mon livre, Apprendre à vivre. On y trouvera une réflexion sur ce qu'est la philosophie, sur ce qu'elle peut nous apporter en termes de sagesse pratique, sur les temps forts qui ont marqué son histoire. J'y développe l'idée selon laquelle les grandes philosophies sont, pour l'essentiel, des doctrines du salut sans Dieu, des tentatives de nous sauver des peurs qui nous empêchent de parvenir à une vie bonne, sans l'aide de la foi ni le recours à un Être suprême...» L. F.
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71625
Résumé: Figure incontournable du XXe siècle, Heidegger incarne le penseur obscur et inaccessible. Pourtant les interrogations qu'il soulève sont au cœur de nos préoccupations intimes. Nous passons nos vies à fuir l'ennui, l'inquiétude, l'angoisse. L'originalité de la philosophie de Heidegger est de nous montrer que cette course-poursuite vers la sérénité est abso-lument vaine. Surtout, elle nous empêche d'être réellement disponibles à nous-mêmes, aux autres et à tout ce qui nous permettrait de nous réaliser. Comment se retrouver enfin soi-même pour avancer ? Comment appréhender le temps pour qu'il cesse d'être notre ennemi ? Comment penser la mort afin qu'elle ne nous renvoie plus l'absurdité de notre existence ? Comment choisir l'essentiel parmi toutes les possibilités qui nous sont offertes ? Ce livre est une invitation à cheminer dans la pensée riche et surprenante de Heidegger. Nous trouverons en chemin le moyen de vivre au plus près de nous-mêmes, en redonnant à nos vies leur part de joie, de profondeur et de mystère.
Durée:10h. 51min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67192
Résumé: La suite de cette exploration de la mythologie grecque et des réponses à l'éternelle question métaphysique de l'existence. Le philosophe met en lumière les leçons de sagesse que contiennent les mythes célèbres tels que ceux d'Oedipe, d'Antigone ou encore de Jason.
Durée:17h. 49min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:66687
Résumé: 1919. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, un élan de créativité sans précédent se produit dans l’histoire de la philosophie. Les ouvrages majeurs de Ludwig Wittgenstein, Martin Heidegger, Ernst Cassirer et Walter Benjamin, marquent un tournant de la pensée occidentale qui va façonner la philosophie moderne. Critique de la technologie, crise de la démocratie, repli identitaire, développement durable : pour comprendre et interpréter les grandes questions contemporaines, il faut revenir sur les traces de ces quatre grands penseurs. De l’Autriche à la Forêt-noire en passant par Paris et Berlin, entre biographie et analyse philosophique, Wolfram Eilenberger, qui a été longtemps rédacteur en chef de Philosophie Magazine en Allemagne, retrace de manière très vivante les chemins de réflexion de ces quatre philosophes essentiels.
Lu par:Martine Leroy
Durée:24h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68977
Résumé: La paix introuvable. Le 11 novembre 1918, au matin, Georges Clemenceau déclare à son chef de cabinet : " Nous avons gagné la guerre, il nous faut maintenant gagner la paix, et ce sera plus dur encore. " En effet, outre la mauvaise volonté allemande, il faudra non seulement compter avec la diplomatie d'équilibre des Britanniques qui ne veulent pas trop affaiblir l'Allemagne au profit de la France, mais aussi avec les ambitions du président américain Wilson dont les principes démocratiques pour la reconstruction du monde - le droit des peuples, l'Etat-nation, la SDN... - privent les Européens de toute politique d'annexion. Loin d'être à l'apaisement, les années d'après-guerre sont marquées par le trouble et l'incertitude. La guerre continue à l'Est, dans les pays baltes en 1919, entre la Pologne et la Russie de 1920 à 1921, entre les Turcs et les Grecs de 1919 à 1922, tandis que la guerre civile en Russie cause la mort de 5 à 7 millions de personnes. Surtout, le spectre de la révolution bolchevique, victorieuse en Russie, s'insinue de l'Allemagne à la Hongrie en passant par l'Italie. L'ennemi n'est plus tout à fait le germanisme, mais le bolchevisme, infiltré sous la forme des nouveaux partis communistes d'Europe. Un monde radicalement nouveau est né, une nouvelle ère idéologique coincée entre Wilson et Lénine, deux messianismes à côté desquels la France et la Grande-Bretagne ne tiennent plus le premier rôle. En ces années où prévaut l'illusion d'une paix durable, les instabilités, les aigreurs et les déceptions attisent déjà le feu de la revanche. Clemenceau avait raison : il était plus difficile de gagner la paix que la guerre. Et la France, qui a gagné la guerre, a perdu la paix. Jean-Yves Le Naour livre une étude brillante et rénovée - parfois iconoclaste - de cette tragique sortie de guerre, étudiant notamment le traité de Versailles, dont le grand perdant ne fut peut-être pas l'Allemagne, mais la France.
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:8068
Résumé: Cet album présente des témoignages et des photographies sur le monde de la mine (travail et loisirs), au nord de la France, dans les années 1950, un peu moins de cent ans après Germinal (1860). En appendice, trois poèmes de Jules Mousseron (1868-1947) poète de la mine, mineur silicosé. Un document dont l'intérêt humain et artistique est loin d'être négligeable.
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67684
Résumé: Pourquoi la licorne, animal mythologique, passionne-t-elle les cours de récréation ? Catilina, fascinant agitateur de la Rome antique, n’aurait-il pas quelques points communs avec Jean-Luc Mélenchon ? La princesse Philomèle, dans Les Métamorphoses d’Ovide, ne serait-elle pas la première des #MeToo ? Comment Romulus et Remus traitaient-ils les migrants ? Et que pensaient les Athéniens de la question du genre ? Prêtez l’oreille à Tirésias, qui fut un homme et qui fut une femme… De l’Énéide à Facebook, des Amazones aux féministes, de la colère d’Achille aux clashs entre rappeurs, et de l’Olympe de Zeus à l’Élysée jupitérien, Christophe Ono-dit-Biot montre, en une minute ou un tout petit peu plus, et avec malice et érudition, comment les Grecs et les Romains peuvent nous aider à mieux comprendre notre époque.
Lu par:Sarah Boudon
Durée:12h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70896
Résumé: Ils ont pour nom de guerre les « Black Blocs », les antifas, les autonomes, les zadistes. Ils se définissaient hier comme situationnistes, conseillistes, luxemburgistes, marxistes libertaires, anarcho-communistes. Ce sont eux les « infiltrés », les « provocateurs », les « casseurs » qui, au sein des manifestations, affrontent les policiers, vandalisent les commerces, dégradent les monuments. Eux qui occupent et radicalisent les fronts politiques, humanitaires ou écologiques, qui ferraillent au nom des Gilets jaunes, des sans-papiers, des néoruraux, des altermondialistes. Eux qui s’emparent de chaque foyer de contestation pour en faire un axe d’insurrection. Ils forment l’ultra-gauche, cette mouvance qui se veut à la gauche de l’extrême gauche. On la croyait finie. Elle est aujourd’hui plus active que jamais.
Lu par:Alain Thivon
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:36067
Résumé: De la femme à l'Eglise, de l'érudit à l'imbécile, de l'artiste au bourgeois, K. Kraus s'attache à dénoncer le déclin de la culture et la décadence de la société de Vienne de son époque. Première publication en 1912. ©Electre 2017
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:20956
Résumé: Poète, romancier, auteur dramatique, mais encore sculpteur et dessinateur, Günter Grass est l'une des plus grandes figures intellectuelles allemandes du XXe siècle, récompensée par le prix Nobel de littérature en 1999. Un prix couronnant l'obstination, l'intensité et la richesse d'une œuvre. Avec Mon siècle, ce vingtième qu'il aura traversé aux deux tiers, Grass a pris le parti de raconter ce qu'a été pour les Allemands, à ses yeux, le XXe siècle. Ce sont ainsi cent brèves histoires (une histoire par année), à commencer par la participation allemande aux expéditions contre la Chine. Autant de récits habités par un personnage, dans lequel l'auteur plonge aisément, variant les procédés de composition, pour rendre compte de son point de vue, mêlant la mémoire collective à sa mémoire personnelle, jouant sur les temps, les rencontres, parfois réelles, parfois imaginaires, multipliant les clins d'œil, les allusions. À la fois un exercice de style et un témoignage remarquable.