Contenu

Apprendre à vivre: la sagesse des mythes

Résumé
Presque sans y penser, nous utilisons par dizaines des images ou les métaphores empruntées à la mythologie grecque : " prendre le taureau par les cornes ", " toucher le pactole ", " tomber de Charybde et Scylla ", suivre un " fil d'Ariane ", se perdre dans un " labyrinthe ", un " dédale " de ruelles, tomber sur une " pomme de discorde ", " jouer les Cassandres ", et tant d'autres encore. Impossible d'énumérer ici les métaphores endormies d'Océan, Sirènes, Typhon, Triton, Python et autres êtres merveilleux qui habitent incognito notre langage de tous les jours. Ce livre propose, justement, de les réveiller en racontant les histoires magnifiques qui en constituent l'origine. Mais, contrairement à une idée reçue, la mythologie ne se réduit pas à une succession de " contes et légendes ".
Durée: 14h. 2min.
Édition: Paris, Plon, 2008
Numéro du livre: 16081
ISBN: 9782259207522
CDU: 292

Documents similaires

Lu par:Collectif
Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:28945
Résumé: 30 entrées pour présenter les plus grandes figures de la mythologie gréco-romaine avec, pour chacune d'elles, une illustration emblématique de la divinité, un bref récit sous forme d'interview, etc.
Lu par:Jean Frisch
Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:10372
Résumé: Les symboles ont un usage bien plus quotidien qu'on ne l'imagine. Comme le disait Aristote, " le mot chien ne mord pas ", il est le symbole par lequel nous pouvons désigner la réalité du chien. Le rôle du symbolisme consiste donc à exprimer n'importe quelle idée d'une façon qui soit accessible à tout le monde. Cet ouvrage se propose d'analyser les mutations des signes depuis leur apparition jusqu'à leur lointaine métamorphose, notamment dans le domaine des mythes, et d'étudier ce qui se dresse entre la chose et l'idée : le symbole
Durée:22h. 10min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69824
Résumé: Ces mythes de création qui, dans le recours à l’imaginaire, demandent à la vie le secret de ses origines, étaient peu connus, dispersés ou fragmentaires, souvent jamais traduits de la langue dans laquelle les grands voyageurs et les premiers ethnographes les rapportèrent. Dans un second temps – et cette démarche fera date –, Jean-Pierre Otte s’est efforcé d’amener ces grands récits de la tradition orale à l’existence écrite. Son travail dans la rigueur n’en est pas moins une transposition poétique, aussi vivante et passionnée que possible. Rendus magnifiquement, ces matins du monde ont été choisis pour être représentatifs des grands courants cosmogoniques, lesquels ne sont peut-être, malgré leurs différences, ou plutôt grâce à elles, que la diversité fabuleuse et fertile d’une unité foncière inscrite au plus profond de la mémoire du monde et de la nôtre.
Lu par:Jean Frey
Durée:20h. 15min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36742
Résumé: Cinquante lignes : telle est la modeste place qu'occupe l'histoire d'Adam et Eve dans la Bible. Pourtant, rien n'a plus durablement influencé notre conception des origines de l'homme. Ce bref épisode recèle des paradoxes prodigieux : un homme et une femme nés adultes, un serpent doué de parole, un arbre conférant la connaissance du bien et du mal… Comment cet invraisemblable récit peut-il être considéré, encore aujourd'hui, comme le miroir exact de l'aube de l'humanité ? Stephen Greenblatt, auteur de l'inoubliable Quattrocento, part ici pour une impressionnante épopée narrative en retraçant l'histoire sans fin de nos origines. Pour en toucher du doigt le coeur mystérieux, il nous emmène avec lui des récits millénaires de la Création jusqu'aux rivages darwiniens de l'évolutionnisme, en passant par les voies tumultueuses de la pensée de saint Augustin, par l'atelier des plus grands artistes de la Renaissance, de Dürer au Caravage, ou par Le Paradis perdu de Milton. Chercheur érudit et conteur passionné, l'auteur nous guide dans ce labyrinthe d'interprétations rivales, célébrant en chacun de ses détours l'inextinguible pouvoir de la narration.
Lu par:Jean Frey
Durée:5h. 43min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35183
Résumé: Pourquoi, dans les mythes grecs de métamorphoses végétales, les jeunes filles sont-elles transformées en arbres, tandis que les garçons donnent en mourant naissance à de jolies fleurs ? Cette question, point de départ du livre, est d’abord déterminée par la langue française, qui veut que la fleur soit un nom féminin et que l’arbre soit masculin. L’étonnement est peut-être moins grand pour un Italien habitué à penser les fleurs au masculin. Et que dire des langues qui prudemment font appel au neutre ? Mais chacun pense dans sa langue. De fait nos noms de fleur font alterner les deux genres. À côté de la rose, paradigme du féminin depuis rosa – rosam – rosae… combien de lis, de narcisses et de glaïeuls dans nos jardins ? De roses d’ailleurs (neutre en grec : rhodon) il ne sera pas question, non plus que de marguerites, ni en tant que fleurs ni en tant que filles. Et, si l’on creuse un peu, les « jeunes filles en fleurs » se révèlent plus garçonnières encore que dans le récit proustien. Françoise Frontisi-Ducroux raconte des mythes anciens où des jeunes gens, filles et garçons, exposés au désir amoureux des dieux, se transforment en plantes. Syrinx poursuivie par le dieu Pan devient une brassée de roseaux. Hyacinthe, malencontreusement frappé par le disque de son amant, Apollon, meurt en faisant naître une jacinthe. Daphné, Myrrha, Narcisse, Adonis et quelques autres connaissent un sort semblable où le tragique s’associe à l’érotique
Lu par:
Durée:20h. 29min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65359
Résumé: Une histoire de la pensée philosophique depuis l'Antiquité jusqu'aux Lumières, à travers l'exposé des idées marquantes de ses grandes figures : Homère, Bouddha, Descartes, Rousseau, etc.
Durée:21h. 33min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36324
Résumé: L'auteur propose d'apporter des réponses à l'antique question métaphysique de l'existence en remontant aux origines de la mythologie grecque. Il raconte les grands mythes grecs et met en lumière les leçons de sagesse qu'ils contiennent : la guerre de Troie, Midas contre Apollon, les amours de Zeus, Thésée contre le Minotaure ou encore Jason et la toison d'or.
Durée:10h. 51min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67192
Résumé: La suite de cette exploration de la mythologie grecque et des réponses à l'éternelle question métaphysique de l'existence. Le philosophe met en lumière les leçons de sagesse que contiennent les mythes célèbres tels que ceux d'Oedipe, d'Antigone ou encore de Jason.
Lu par:Manon
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:30679
Résumé: Il y eut une nuit qui dura trente-six heures. Une nuit mystique, où un dieu s'unit avec une mortelle. Une nuit pour mettre en mouvement le plan de Zeus, maître de l'Olympe. Celui de rendre l'humanité meilleure, en lui donnant un modèle : son fils. Alcée serait plus fort que tous les autres. Mais cela ne suffisait pas. Il lui faudrait apprendre à se dépasser. A aller plus loin, toujours, du monde des Morts jusqu'au bout de la Terre. Il lui faudrait apprendre à écouter la musique de son coeur. Et pour cela, il devrait accomplir douze travaux, et en sortir vainqueur. Il était un homme. Un conquérant. Un héros. Il est devenu Héraclès.
Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17402
Résumé:
Lu par:Pierre Biner
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:39135
Résumé: De douze récits, tirés de la Bible ou de contes popu­laires, réécrits par Michael Köhlmeier, le philosophe allemand Konrad Paul Liessmann tire une morale accordée à notre temps. Traitant de sujets politiques comme le travail, la violence, le pouvoir, la frontière, mais s’interrogeant aussi sur le plaisir, la curiosité ou la beauté, cette réflexion couvre le champ tout entier de notre modernité. Que peuvent encore apprendre à notre monde cybernétique ces messages sibyllins ? Pouvons-nous puiser dans leur sagesse millénaire pour interroger nos préjugés ?
Lu par:Marc Levy
Durée:7h. 35min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70984
Résumé: Parler aujourd’hui d’écologie au singulier n’a guère de sens tant les mouvements qui s’en réclament sont multiples et opposés entre eux. De fait, l’écologie se divise désormais en sept grands courants : les « effondristes », qui tiennent la catastrophe pour inévitable ; les alarmistes révolutionnaires, héritiers de la critique marxienne du capitalisme, qui plaident pour la décroissance, comme les écoféministes, les décoloniaux et les véganes, qui considèrent la lutte pour l’environnement comme indissociable de celle pour le droit des femmes, des colonisés et des animaux ; les réformistes, qui pensent au contraire que la solution se situe dans la croissance verte et le développement durable. Viennent enfin les partisans de « l’écomodernisme » et de l’économie circulaire que je défends ici. Ces différentes composantes s’accordent sans doute sur le fait que la planète va mal, mais leur opposition n’en reste pas moins parfois radicale, les effondristes et les révolutionnaires tenant notamment la croissance verte et le développement durable pour des impostures. C’est à analyser les idées, les convictions et les propositions qui les animent que ce livre est consacré, mais aussi à proposer une alternative écomoderniste à l’écologie punitive, une vision du monde qui esquisse enfin un grand dessein enthousiasmant pour une humanité réconciliée avec elle-même comme avec sa planète.