Contenu

Recherche par lecteur : Emmanuel Trouzier

20 résultats.

Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22144
Résumé: A l'approche de sa mort, Hans Christian Andersen, l'auteur des contes universellement connus, cherche le pardon pour sa vanité et pour avoir laissé sa mère et sa demi-sœur dans leur misère. Lui qui s'est largement mis en scène comme le vilain petit canard devenu cygne n'aimait pas qu'on lui rappelle ses origines modestes. Pour se faire une place dans un milieu qui lui était complètement fermé au départ, et où il voulait être acteur, il essuya d'innombrables humiliations et échecs avant d'écrire ses contes enfin appréciés de la critique. Au fur et à mesure que son état s'aggrave, Andersen est hanté par les personnes-clés de son existence, revoit les lieux qu'il a visités, de Paris à Constantinople, de Londres à Rome. Il fait le bilan de ses regrets et semble peu à peu accepter l'échéance qui vient. Malgré la renommée internationale dont il a joui de son vivant, malgré les louanges de plusieurs familles royales, de divers mécènes aristocrates et de grands artistes internationaux tels Hugo, Dumas, Balzac, Heine et Dickens, Andersen doutait terriblement de lui-même et de son œuvre. Abonné à l'amour impossible, il fut l'éternel insatisfait, vivant par procuration, se réfugiant dans son imaginaire avec un désir presque permanent d'être ailleurs ou d'être quelqu'un d'autre.
Durée:10h. 23min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21406
Résumé: Nicolas Le Floch traverse une période difficile: Louis XV est mort, Sortine est nommé secrétaire d'État à la Marine. Le Noir, son successeur comme lieutenant général de police, se méfie de lui. M. de Saint-Florentin, ministre du nouveau roi, charge le commissaire Le Floch d'enquêter sur le crime commis dans son hôtel. Une femme de chambre a été égorgée dans d'étranges conditions. Sa quête va le conduire à Paris, hors les murs, chez des éleveurs de bestiaux, et à Versailles, où il assurera sa position auprès de Louis XVI. Il sera aussi confronté aux mystères du Trianon et aux horreurs de Bicêtre. Fiacre fantôme, meurtres en série, étonnante arme du crime... ponctuent cette aventure où se mêlent l'argent, la débauche, l'espionnage et toutes les folies d'une jeune cour où perdurent rivalités et affrontements anciens.
Durée:14h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21154
Résumé: Chaque soir de nouvelles villas se vident, chaque matin l'on voit des familles gagner le port, croisant les belles lycéennes au large chemisier blanc, à la jupe qui dessine les hanches, et les pêcheurs de sardines. Alexandrie s'en va. Des policiers sifflent pour personne, comme des oiseaux, aux carrefours déserts. C'est l'hiver et pourtant il arrive que monte du rivage une odeur moite qui rappelle l'été. Dans ces moments, le regret est le plus fort. Ceux qui ont moins de bagages et d'enfants s'arrêtent pour un dernier café d'Alexandrie à la Maison du café. On lit au plafond la devise ordem in progresso. Les murs sont couverts de glaces biseautées, de statistiques, de réclames en français - les cafés brésiliens sont les meilleurs du monde - et l'on ne s'entend pas, à cause du bruit des hautes machines nickelées. Que dirait-on ? Ceux qui partent ne retiennent rien, ni le grondement ferrugineux du tram, ni les inscriptions des kiosques, ni l'odeur du poisson aux épices et au citron, enveloppé de papier huilé. Ils n'ont plus de mémoire. Du moins le croient-ils. Elle se vengera plus tard, en leur présentant, à l'occasion, Alexandrie telle qu'elle fut, plus complète même qu'ils ne l'auront jamais connue, et nimbée de la fraîcheur particulière aux premières fois.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:21354
Résumé: Marie de Coulanges, jolie et riche héritière, a grandi heureuse au sein de sa famille dans l'hôtel particulier de la Place Royale (aujourd'hui place des Vosges). Sa vie est bouleversée par son mariage avec le séduisant Rabutin-Chantal, incorrigible bretteur et joueur criblé de dettes, fils de Jeanne de Chantal, l'austère fondatrice de l'ordre religieux de la Visitation. La jeune femme se trouve prise malgré elle dans la tourmente politique du pays, la volonté de Richelieu, soutenu par Louis XIII, de remettre de l'ordre dans le royaume, et les guerres entre catholiques et protestants. Rabutin-Chantal, menacé de la potence, doit s'enfuir. Il rejoint les troupes commandées par Toiras, son meilleur ami, pour lutter contre les Anglais venus assiéger Ré et délivrer La Rochelle. Mais, dès son arrivée dans l'île, il est tué au combat. Pendant ce temps est née une idylle entre Marie et Toiras, promu maréchal de France. Marie en meurt. Elle a trente ans. Mais elle laisse un gage de joie et de succès, une petite fille, la future marquise de Sévigné.
Durée:5h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21944
Résumé: A l'occasion du 800e anniversaire de la fondation de Dresde, Patricia Bouchenot-Déchin évoque les grands moments de la Saxe et de Dresde, cette ville étonnante du bord de l'Elbe, fruit de la tradition de mécénat d'une dynastie fastueuse, les Wettin. Tour à tour princes-électeurs de Saxe, roi de Pologne, puis roi de Saxe par la grâce de Napoléon, leur cour était, selon Voltaire, " la plus brillante d'Europe, après celle de Louis XIV ". Otto le Riche, les princes d'Altenbourg, Auguste le Fort et ses innombrables maîtresses parmi lesquelles l'éblouissante Aurore von Koenigsmark, mère du maréchal de Saxe, et la toute-puissante comtesse Cosel, mais aussi l'intriguant comte de Brühl et la douce et intelligente Marie-Josèphe de Saxe, mère de Louis XVI, de Louis XVIII et de Charles X sont les héros de cette histoire. Le peintre Arcimboldo, l'alchimiste Boettger, les compositeurs Bach, Chopin, Berlioz et Wagner, les écrivains Voltaire, Balzac et George Sand se côtoient, s'affrontent ou se fuient tandis que les grands de ce monde font et défont le destin de la Saxe jusqu'aux heures sombres où se lèveront les hommes et les femmes de l'ombre. A Dresde, les héros sont légion ; grandes figures et anonymes de tous temps se côtoient. Mais la vraie héroïne, c'est la ville elle-même qui, tel le phénix, renaît sans cesse de ses cendres.
Durée:5h. 27min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:23117
Résumé: XXVI siècle. En prenant part aux jeux de la machine dans l'espoir de décrocher une place sous le soleil de Vénus, Gilbert Gosseyn découvre qu'il n'est pas l'homme qu'il a toujours cru être. Ses souvenirs ne lui appartiennent pas, son épouse, qu'il croyait décédée, ne l'est pas, et d'ailleurs, ce n'est même pas sa femme ! Pourtant, il comprend vite qu'il n'est qu'un pion au sein d'un vaste complot, dont la finalité lui échappe. Un pion ou la pièce maîtresse ? Jalon majeur de l'oeuvre de Van Vogt, immense classique de science-fiction, Le cycle du Â, qui comprend Le monde des Â, Les joueurs du  et La fin du Â, est ici publié pour la première fois dans son intégralité, dans les traductions de Boris Vian revues par Jacques Sadoul.
Durée:5h. 37min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:24099
Résumé: Une femme. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu... Il l'a suivie chez elle... Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir. Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait mal. Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ? Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché. Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:22150
Résumé: Joachim Wagner a été condamné, en 1945, avec ses frères et leurs épouses, pour extorsion de fonds et voies de fait sur les pensionnaires de Pandémonium, la maison de retraite qu'il dirigeait. Par la suite, il a lâchement laissé emprisonner sa petite-fille Marie pour le meurtre de son mari, qu'elle n'avait pas commis. Depuis, les épisodes mystérieux se succèdent à Pandémonium. Des années plus tard, reclus dans leur place forte, les Wagner défendent jalousement leurs secrets et élèvent Nicolas, le fils de Marie, dans l'ignorance de leurs méfaits... Les mystères du lieu se dévoilent peu à peu, au fil d'un récit à l'humour grinçant. Le style très singulier de Régine Detambel contribue à la mise en place d'un climat à la fois charnel et inquiétant.
Durée:4h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21704
Résumé: A la suite d'un long séjour en Tchétchénie, Frédéric, un grand reporter, revient à Paris où l'attend Emese, sa jeune compagne hongroise, dont il partage l'appartement et la vie. Il se demande s'il n'a pas atteint un point de non-retour. S'établir, faire un enfant ? Renoncer aux lignes de front ? Il retrouve les plaisirs de la vie quotidienne, les lectures, les cafés, les amis, le journal, mais aussi les situations mondaines où l'on ne peut se faire comprendre. Les soucis liés au passé et au futur ne manquent pas de resurgir. Emese supporte mal ses obsessions. Il n'arrive pas à être là. Seuls ceux qui partagent un même destin, habités par la guerre et par le désir d'écrire à son propos, semblent capables de s'entendre, en tentant de répondre aux même interrogations, ou en échangeant les mêmes sensations. Frédéric continue à chercher sa place. Et ce qu'Emese interprète d'abord comme un abandon n'est peut-être qu'une sincérité à son égard et une fidélité à lui-même, étranger parmi les siens.
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21545
Résumé: En ce magnifique mois de juin 1914 à Cambridge, les journées s'étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à St. John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l'horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document... Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier concernant un sinistre complot, et rejoignent leurs sœurs Hannah et Judith dans la demeure familiale. Reine incontestée du polar victorien, Anne Perry nous invite, dans cette ambitieuse série, dont Avant la tourmente est le premier opus, à partager le destin de cette famille alors que la Première Guerre mondiale ravage toute l'Europe.
Durée:7h. 7min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21246
Résumé: Paris, 1890. Quelle n'est pas la surprise de Victor Legris quand débarque Denise Le Louarn, la petite bonne de son ancienne maîtresse, Odette de Valois, dans sa librairie de la rue des Saints-Pères ! La jeune fille est visiblement bouleversée. Elle lui apprend qu'Odette, devenue depuis peu adepte de ce spiritisme tant en vogue, a disparu à la suite d'un étrange rendez-vous au cimetière du Père-Lachaise. D'abord sceptique, Victor ne peut s'empêcher de s'interroger et le voilà donc lancé sur la piste de son ancienne maîtresse... À sa suite on découvre ce Paris où l'on entendait encore le bruit des sabots sur les pavés de bois et les cris des petits métiers, où les hommes portaient le haut-de-forme, les femmes le corset et où le crime poussait à chaque coin de rue... Mystères, mystères !
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:22131
Résumé: A Pondange, en Lorraine, l'usine du groupe coréen Daewoo fabrique des tubes cathodiques. C'est la seule source d'emplois dans cette ancienne région sidérurgique complètement sinistrée, alors personne n'est très regardant sur les conditions de travail des ouvriers. Jusqu'au jour où une révolte éclate. C'est le drame, l'usine prend feu. Mais cet incendie est-il vraiment accidentel ? Nous sommes à l'automne 1996, et l'usine Daewoo de Pondange se trouve au cœur d'une bataille stratégique qui se joue aussi bien a Paris qu'à Bruxelles et en Asie. L'enjeu ? Pas moins que le rachat de Thomson, fleuron de l'économie française. Contrairement à ce qu'avaient anticipé les spécialistes, Matra allié à Daewoo vient de remporter le marché de la privatisation de Thomson. Le rival évincé, Alcatel, y voit une manœuvre déloyale. Et quand une entreprise de cette envergure décide de contre-attaquer, elle mobilise les grands moyens grâce à son chef de la sécurité, un ex-sous-directeur de la DST à l'intelligence redoutable, qui soupçonne du louche du côté de Daewoo. C'est ainsi que Charles Montoya, un flic privé de choc, est envoyé en Lorraine pour y mener une enquête aux révélations explosives. Meurtres, coups fourrés, chantage, manipulation, les adversaires qui s'affrontent dans cette partie de Monopoly à grande échelle ne reculent évidemment devant rien. Lorraine connection est le récit romancé d'une affaire connue dont Dominique Manotti, en chroniqueuse des temps modernes, explore les tenants et les aboutissants. Dans la veine de James Ellroy, elle nous propose une lecture décapante du jeu politico-financier sous la forme d'un thriller haletant dont la complexité nous donne le vertige.
Durée:9h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:23787
Résumé: Astrid mène une vie sans histoire entre son job de coursière et la grande maison qu'elle partage à Londres avec plusieurs autres personnes, pour certains des amis de longue date.Jusqu'au jour où, sur son vélo, elle se fait renverser par une voisine. Plus de peur que de mal.....sauf que la voisine est retrouvée le lendemain, battue à mort. Puis c'est le tour d'une cliente chez qui Astrid devait aller chercher un colis, et qu'elle découvre sans vie, sauvagement assassinée. Coïncidence?? La police n'y croit guère. Pour Astrid et ses 6 colocataires c'est le début du cauchemar, surtout lorsque le tueur frappe à nouveau, cette fois-ci au coeur même du cercle d'amis. Mais sont-ils si proches que ça? Lentement, l'amitié se transforme en méfiance, l'amour en haine et chacun se demande: qui sera le prochain sur la liste?
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22059
Résumé: Un essai fourmillant d'anecdotes et d'informations sur le XVIIe siècle. Décrit Versailles et le mode de vie des nobles sous Louis XIV et fait ainsi découvrir tous les raffinements et merveilleuses futilités dus à ce monarque charismatique. Inconditionnel du luxe et de l'élégance sous toutes ses formes, ce souverain réalisa son projet de faire de la France le lieu du raffinement et du prestige.
Durée:3h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22790
Résumé: « - Mais, vois-tu, il y a trente ans, quand j'étais petit garçon, si l'on m'avait dit que j'allais vivre dans un monde où l'on risque sa peau en mangeant, en se baignant, en faisant l'amour, un monde où il faut accepter de porter des masques certains jours, où la fête est devenue une obligation, un monde où l'on bombarde ses propres banlieues, où l'eau manque, où l'on ne peut plus jamais être seul sans avoir l'air suspect de maladie mentale, où vouloir faire un enfant à une femme en entrant en elle est devenu obscène, alors, tu vois, j'aurais dit à ce type que j'aimais bien la science-fiction, mais que, là, il y allait tout de même un peu fort. Qu'il n'était pas crédible... On supporte tout ça parce que ce n'est pas arrivé d'un seul coup, mais à doses homéopathiques, mois après mois, année après année. En fait, la catastrophe est lente, Agnès, terriblement lente. C'est une fin du monde au ralenti. Tu comprends ?
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23636
Résumé: Hyper-héros hexagonal, Gainsbourg a tout compris de son époque, y compris sa part obscure, et préparé la nôtre. La transgression était sa martingale gagnante. Fruit d'une enquête incisive, ce livre dissèque la star et révèle l'homme. Le mythe en prend un sacré coup mais, ce faisant, l'artiste trouve une vérité masquée jusqu'ici par la gloire médiatique.
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22635
Résumé: À la manière d'Alice dans le terrier du Lapin blanc, François Laplante fils est entraîné malgré lui dans une étrange aventure quand cinq acteurs de la faune la plus bizarre du redlight de Montréal vont lui confesser leurs secrets inavouables. D'un coup, sa vie bascule comme dans un roman gothique du XIXe siècle : est-il réellement victime d'hallucinations quand il écoute dans le musée du Diable ces cinq âmes en peine qui attendent littéralement l'heure de leur libération ? Bien malin qui dira si leurs souvenirs des grandes heures du quartier de la Main ne sont pas inventés par un esprit qui souffre joyeusement du syndrome de l'imposteur... Suivant l'art du funambule, Michel Tremblay joue de finesse avec les mirages du réalisme et les couleurs du fantastique, puisant dans un art de la composition qui a nourri les pages les plus lumineuses des Chroniques du Plateau-Mont-Royal.
Durée:11h. 9min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:22946
Résumé: La Ve République, telle qu'elle fonctionne depuis quarante-cinq ans, est beaucoup moins fondée sur la Constitution de 1958 que sur les coutumes constitutionnelles engendrées par les rapports de forces entre les acteurs de la vie politique. Pour comprendre le régime actuel, il est donc important de connaître son histoire et celle des hommes qui l'ont illustrée avec des bonheurs divers. C'est à relater cette histoire - des hommes, des partis et des institutions - que l'auteur s'est employé, avec la volonté d'aller à l'essentiel et de garder une stricte impartialité. Observant in fine que, depuis 1980, tous les gouvernants en place ont perdu les élections, il s'interroge sur les causes de ce phénomène ; et constatant qu'elles sont pour une large part d'ordre institutionnel, il propose une réforme - d'une ampleur très limitée, mais d'une portée radicale - de la Constitution. Cet ouvrage sera lu avec profit par tous ceux - y compris les étudiants - qui s'intéressent à l'Histoire ou à la vie politique.
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:22072
Résumé: " Eliot, si je me mettais à crier à tue-tête, est-ce que quelqu'un viendrait voir ce qui se passe ? " Eliot haussa les épaules : " Peut-être. Chez nous, tu sais, tout le monde n'a pas le téléphone, mais on n'a qu'à élever un peu la voix, ou exprimer la moindre peine ou la moindre joie, et tout un quartier plus la moitié d'un autre viennent s'informer de ce qui se passe et proposer leur aide... " " Chez nous ", c'est " là-bas ", en Inde, le pays que l'on a quitté. " Ici ", c'est l'Occident, l'Amérique le plus souvent. Les personnages des nouvelles de Jhumpa Lahiri sont presque tous, comme elle, des Indiens de la diaspora, des enfants du déracinement et du mélange des cultures, qui en vivent les déchirements et les conflits, politiques ou familiaux. Mais ce jeune auteur qui réussit si bien à devenir, selon sa formule, l'interprète de leurs maladies, de leur mal de vivre, de leurs tourments, sait aussi exprimer admirablement l'espoir et l'apaisement qui succèdent à la nostalgie.
Durée:16h. 26min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:22691
Résumé: "Les racistes sont des êtres inférieurs", la phrase revient comme un boomerang : celui qui pense qu'il y a des êtres inférieurs est raciste... et s'autoproclame ainsi être inférieur. Quel crédit lui accorder ? Énoncer une telle phrase, c'est aussi suggérer l'opposé. Regardez autour de vous, les livres et les conversations regorgent de ces incongruités. Ce fourmillement fait ce livre. La définition du paradoxe doit être paradoxale : depuis le calamiteux "Je mens" des Grecs, et en disant "Je mens", je dis la vérité, donc je ne mens pas, mais alors... une caractéristique du paradoxe est ainsi que son contraire semble aussi pertinent. Cette constatation du "contraire vrai" a donné naissance à des théorèmes de logique prouvant l'existence inéluctable de propositions mathématiques indémontrables, une des grandes découvertes logiques du XXe siècle. Le paradoxe est le ferment de vérités ; en prime, il est drôle car nous aimons prendre en défaut des pseudo-certitudes qui se révèlent absurdes et nous goûtons les phrases apparemment stupides qui font surgir la vérité : "Je le crois parce que c'est absurde" (Credo quia absurdum) proclamait le Carthaginois Tertullien.