Contenu

Sept nuits d'insomnie

Résumé
Avec ce recueil de nouvelles, douze au total, Elsa Osorio nous invite à un voyage en eaux troubles, des plus abyssales parfois, traversé par l'exil, la disparition, la perte d'identité, la folie... Un voyage peuplé d'individus habités par la peur ou l'angoisse, que nul océan, nulle forteresse érigée en eux-mêmes ne sauraient enfouir à jamais. Empruntant tour à tour des voies oniriques, fantastiques ou réelles, l'auteur, parfait funambule, se maintient en équilibre, au plus près de ses personnages et de leurs âmes meurtries. Et ces êtres de papier de devenir, sous sa plume, quasi êtres de chair, frissonnants de souffrance et de solitude. Pourtant, au fil de pages où s'égrènent des existences qui, tel le ressac, se brisent contre des souvenirs brumeux, s'échouent contre des spectres menaçants, l'espoir demeure.
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 4h. 9min.
Édition: Paris, Métailié, 2010
Numéro du livre: 18036
ISBN: 9782864247494
Collection(s): Bibliothèque hispano-américaine

Documents similaires

Durée:16h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14695
Résumé: A Paris, au Latina, on danse le tango. Luis invite Ana à danser. Elle est française et elle aime le tango avec autant de passion qu'elle déteste la patrie de ses parents, l'Argentine. Il est argentin de passage à Paris pour une dernière tentative d'échapper à une crise économique et psychologique. Un projet de film sur le tango, dirigé par Luis avec Ana comme conseillère technique, va les réunir. (evene.fr)
Durée:13h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32336
Résumé: A 20 ans, Luz commence à avoir des doutes sur ses origines : elle se lance dans une enquête qui lui fera découvrir qu'elle est la fille d'une militante de gauche, morte peu après sa naissance en prison, confiée à la famille d'un des dignitaires de la dictature argentine. Une histoire qui éclaire cette sombre période de l'histoire de l'Argentine. ©Electre 2016
Durée:3h. 53min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:11866
Résumé: Une sorte de carnet de voyage où l'auteur fait les croquis de ses rencontres : 34 portraits se succèdent, autant de destinées singulières, en particulier ceux qui « se sont fait baiser, ceux qui perdent sans qu'on leur ait demandé s'ils voulaient perdre ». « Les voici rassemblés en une longue chaîne humaine qui passe par les camps d'extermination et les geôles du fascisme, les déserts blancs de Laponie et les îles de l'Adriatique. Il y a un Indien d'Amazonie qui dispose ses amulettes sur le sable en tutoyant le cosmos. Un trimardeur bengali qui règne sur un cimetière de bateaux rouillés. Un poète juif de Vilnius dont les vers furent plus forts que la barbarie nazie. Un trapéziste rencontré dans un aéroport, qui pleure un frère liquidé par la junte chilienne. De fiers marbriers qui vont mourir dans les poussières blanches de Carrare. Un résistant argentin croisé dans une gargote de l'Equateur. Un Génois en vadrouille à travers la pampa, avec ses vieux vinyles pour seul bagage. Un journaliste qui n'a pas courbé l'échine devant ce "délinquant international appelé Pinochet". Et ce militant socialiste penché sur une rose dans les froides solitudes de l'Atacama. » (extrait d'un article d'André Clavel, L'Express, 17 mai 2001).
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:16135
Résumé: Aladino Garib dit le Turc, petit commerçant palestinien, débarque à Puerto Eden, au plus profond du détroit de Magellan, et c'est de sa lampe que surgissent comme par magie des contes magistraux, de merveilleux romans miniatures et des histoires comme Luis Sepulveda en a le secret. On y rencontre des personnages inoubliables dans leur dignité et leur humanité. On y retrouve, entre autres, un dentiste et son ami, vieux chasseur de jaguars et amateur de romans d'amour, une dame grecque d'Alexandrie, un marin de Hambourg amoureux, un fabricant de miroirs dans un hôtel lentement dévoré par la forêt amazonienne, aux confins de l'Equateur et de la Colombie, avant de partir pour une Patagonie que les fantômes de Butch Cassidy et Sundance Kid hantent encore grâce à un chien bien dressé et un astucieux découvreur de trésor.
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:23681
Résumé: Un photographe fasciné par les paupières, une spectatrice de scène d'onanisme incongrue, un quidam qui découvre dans un jardin botanique sa vraie nature de cactus, un chasseur d'odeurs qui traque sa Fleur dans les toilettes pour dames..., qu'ils soient monomaniaques, voyeurs ou paranoïaques, tous les personnages ici mis à nu portent l'obscur attrait des conduites déviantes jusqu'au cœur de notre Luna Park ordinaire. Certains tentent d'en guérir, les autres se laissent porter par l'amer plaisir. Tenant fermement son cap dans les eaux troubles du malaise, de l'obscène, de ce que l'on préfère généralement ignorer, l'auteur dévoile dans leur plus déconcertante intimité les âmes tourmentées qui croisent notre route. Dans la grâce équivoque que recèle cette zone grisée, frontière entre la beauté et la laideur, erre souvent le "monstrueux" qui nous habite.
Durée:9h. 14min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:24711
Résumé: Les gens heureus n'ont pas d'histoire, c'est bien connu. mais les familles heureuses ? Tout au long de ces seize récits qui sondent les différentes couches de la société mexicaine, l'exploration des relations familiales dans leur intimité la mieux gardée fait voler en éclats idées reçues et principes. A travers des situations qui mettent en jeu aussi bien le rapport du Président avec son fils que celui d'une femme avec l'assassin de sa fille, un curé cachant son enfant dans un village de montagne, deux frères liés par la haine, une épouse subissant par amour le sadisme de son époux, un don Juan à qui ses conquêtes rendent cruellement la monnaie de sa pièce, un général obligé de choisir lequel des ses deux fils il va sacrifier, Carlos Fuentes démontre une fois de plus sa capacité à créer des personnages dont les élans, les petitesses, les vices nous interpellent autant qu'ils nous fascinent. Avec ce livre, le grand romancier mexicain nous offre une véritable "comédie humaine".
Lu par:Olivier Blanc
Durée:5h.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:28795
Résumé: En huit nouvelles haletantes, Eduardo Antonio Parra nous offre une manière de roman à épisodes consacré à la nuit mexicaine, tragique et infiniment solitaire des prostituées, des cholos, ou coyotes de rue, et des noceurs invétérés. Avec une force d'évocation hallucinante, l'auteur campe des personnages pris au piège du désir, appel fiévreux des corps ou folie charnelle de la vengeance. Une sensualité trouble, qui se manifeste en bouffées de violence à couper le souffle, imprègne cette écriture des limites, autant qu'elle anime chacun des personnages à travers ses errances dans la fièvre des rues. Dans la rumeur hantée du Rio Bravo où roule la foule des noyés qui crurent atteindre l'autre rive, ces histoires de meurtre, de pulsions chaotiques et d'amour éperdu révèlent un écrivain de haute allure.
Lu par:Jean Frey
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:12977
Résumé: «En écrivant "On nous a donné la terre", "Macario" ou "La nuit où on l'a laissé seul", Rulfo invente un langage qui n'appartient qu'à lui seul, comme l'ont fait Giono, Céline ou Faulkner à partir de leur connaissance de la guerre ou du racisme. La langue de Rulfo porte en elle tout son passé, l'histoire de son enfance. Comme l'a dit son ami des débuts, Efrén Hernández, Juan Rulfo est un "escritor nato", un écrivain-né. Son oralité n'est pas une transcription, elle est un art, qui incube le réel et le réinvente. C'est cette appropriation qui donne à son écriture la force de la vérité. Le Llano en flammes brûle dans la mémoire universelle, chacun de ses récits laisse en nous une marque indélébile, qui dit mieux que tout l'absurdité irréductible de l'histoire humaine, et fait naître la ferveur de l'émotion, notre seul espoir de rédemption.»
Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13385
Résumé: Résumé : " J'ai treize ans mais je ne sais même pas dans quelle étape de ma vie je me trouve, ici on mûrit en un clin d'oeil, mais en même temps, je ne sais rien de la vie. Pour moi, le monde c'est la Vieille Havane, et à la limite, le quartier du centre. " Le regard éblouissant de lucidité d'une jeune fille de treize ans sur un touriste-photographe émerveillé par la richesse et la beauté des quartiers délabrés de Cuba, l'époustouflante rencontre entre Beatriz et le fantôme d'Arthur Rimbaud, celle invraisemblable d'un homme et d'une femme en plein milieu du désert, sans oublier l'amertume des Noëls interdits de La Havane ou la lettre d'un couple aux rois mages pour redevenir enfants... Autant de portraits colorés, baroques ou insolites, de personnages pétillants de vie et avides de beauté malgré leur détresse et la misère, des trafiquants de beauté.
Durée:2h. 29min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:3780
Résumé:
Durée:2h. 48min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:12863
Résumé: Dans la nouvelle Le Rapport de Brodie (1) Borges nous raconte avoir trouvé dans le premier tome des Mille et Une Nuits traduit par Lane (1839) un manuscrit dont il manque la première page. Le manuscrit est signé par un missionaire écossais, David Brodie...
Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:30426
Résumé: « Je parle dans ce livre de mon bureau, dont les compartiments abritent mon univers en miniature, et à partir duquel j'entreprends le voyage sédentaire qui lui donne son titre ; de ma maison, sa bibliothèque, sa cuisine, son jardin centenaire, menacés par les convulsions de Mexico, cette ville qui, aujourd'hui, est la concentration urbaine la plus importante de la planète ; de mon quartier, son marché, ses passants habituels : le cracheur de feu, le teporocho, qui ont trouvé dans la mort leur modus vivendi ; de ma ville inhabitable et inévitable, quelques-unes de ses rues, quelques-unes de ses antres, sa cathédrale. »