Contenu

Après l'orage

Résumé
Un garage au milieu de nulle part, dans le nord de l'Argentine. La chaleur est étouffante, les carcasses de voiture rôtissent au soleil, les chiens tournent en rond. Le révérend Pearson et sa fille Leni, seize ans, sont tombés en panne ; ils sont bloqués là, le temps que la voiture soit réparée. El Gringo Brauer s'échine sur le moteur tandis que son jeune protégé Tapioca le ravitaille en bières fraîches et maté. Dans ce huis clos en plein air, le temps est suspendu, entre deux, l'instant est crucial : les personnages se rencontrent, se toisent, s'affrontent. C'est peut-être toute leur vie qui se joue là, sur cette route poussiéreuse, dans ce paysage hostile et désolé, alors que l'orage approche.Selva Almada signe ici un premier roman époustouflant de maîtrise, dans une prose sobre, cinématographique, éminemment poétique.
Durée: 3h. 20min.
Édition: Paris, Ed. Tallandier, 2014
Numéro du livre: 20472
ISBN: 9791022600804
Collection(s): Bibliothèque hispano-américaine

Documents similaires

Durée:2h. 51min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14828
Résumé: Dans une petite ville du fin fond de l'Argentine, un homme et une très jeune femme attendent un autobus dans un café, l'autobus passe et ne s'arrête pas. Il y a quatre jours maintenant que l'avocat Ponce amène sa soeur pour prendre cet autobus et qu'il ne s'arrête pas. Le village s'interroge. Le soupçon s'installe, la réalité se dégrade subtilement. Il s'est passé quelque chose dans le pays que tout le monde ignore. Pendant cette attente, nous découvrons la lente plongée dans la folie de la femme de Ponce, provoquée par l'attitude de l'avocat qui ne lui pardonne pas les circonstances de leur rencontre. La confusion s'installe dans la vie du village, ce sont les militaires qui commandent. Des livres disparaissent de la bibliothèque. Des coups de feu éclatent à la tombée de la nuit, des cadavres de subversifs sont retrouvés, personne ne peut reconnaître le couple de la photo du journal. L'autobus s'arrête de nouveau alors que personne ne l'attend plus et la pluie se met à tomber.
Durée:4h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17884
Résumé: Pour Elena, atteinte de la maladie de Parkinson, le temps se mesure en cachets de dopamine. Son cerveau n'est plus qu'un roi détrôné, incapable de se faire obéir sans ce capricieux émissaire. Quand on lui annonce l'invraisemblable suicide de sa fille, Rita, elle sait qu'il lui faut mener sa propre enquête, et qu'elle a besoin d'aide. Vingt ans plus tôt, elle a sauvé des griffes d'une faiseuse d'anges une jeune femme qui lui envoie chaque année un émouvant gage de bonheur familial. Alors, au prix d'un effort titanesque rythmé par ses pilules, elle traverse Buenos Aires pour demander à Isabel, qu'elle n'a jamais revue, d'acquitter sa dette : prêter son corps valide pour retrouver le meurtrier supposé. Mais le malentendu est abyssal entre les deux femmes. Qui doit payer et pour quoi ?
Lu par:Justine
Durée:3h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32359
Résumé: Pendant l'été 1816, la villa Diodati rassemble des hôtes illustres : lord Byron, Percy et Mary Shelley, Claire Clarimont et le docteur Polidori, secrétaire privé de Byron. Ce dernier reçoit d'étranges messages et apprend l'histoire scandaleuse des jumelles Legrand, leur vie dissolue... ©Electre 2016
Durée:13h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22864
Résumé: A Buenos Aires, Aimée Levrier s'est taillé une jolie réputation de fleuriste. Dans sa boutique, elle vend et livre les ikebana que compose sa mère, Hanako. D'origine japonaise, Hanako est muette. Toutes deux sont venues des Etats-Unis, seules, quand Aimée avait huit ans, et Hanako n'a jamais pu expliquer à sa fille le mystère d'un départ aussi brutal et précipité ni le quasi-abandon dans lequel elles ont été laissées. Bien des années plus tard, Aimée reçoit un jour une lettre de La Nouvelle-Orléans lui annonçant qu'elle a hérité d'une grande maison. Pour découvrir l'énigme de sa famille américaine et de ses origines japonaises, et savoir qui l'a envoyée si brusquement en Argentine et pourquoi, Aimée fait alors le voyage en Louisiane avec pour seuls indices un testament et une curieuse petite clé, cadeau d'Hanako au moment de son départ. Un premier roman tout empreint de délicatesse et de mystère sur l'identité et le mélange des cultures, par l'une des voix les plus originales et les plus prometteuses de la littérature latino-américaine d'aujourd'hui.
Lu par:Bernard Goyez
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23941
Résumé: Lorsque Che Guevara écrit ce « manuel » à l'usage de la gauche radicale latino-américaine, en 1959-1960, les barbudos ont triomphé à Cuba depuis deux ans d'une armée régulière appuyée par Washington. Il y synthétise son expérience de l'insurrection et poursuit plusieurs objectifs : rompre avec le «fatalisme géographique» selon lequel la proximité des Etats-Unis rend impossible toute révolution, combattre le conservatisme et l'opportunisme des vieux partis communistes, redéfinir une stratégie continentale et préparer d'auu'cs victoires révolutionnaires en faisant de la cordillère des Andes la Sierra Maestra de l'Amérique latine. Selon le Che, les mouvements révolutionnaires d'Amérique latine doivent s'inspirer de trois principes confirmés par la révolution cubaine: les forces populaires peuvent gagner une guerre contre l'année du pouvoir et la guérilla est la forme de lutte la plus adaptée pour y parvenir; il ne faut pas toujours attendre que toutes les conditions soient réunies pour lancer l'insurrecrion; dans l'Amérique sous-développée, la lutte armée doit être menée dans les campagnes, où vit la majorité d'une population opprimée et exploitée. Ernesto Guevara n'estpas seulement un «guérillero héroïque». C'est un dirigeant politique et un théoricien de la révolution à la recherche d'un projet de développement alternatif. On perçoit dans ce texte les préoccupations sociales et politiques qui ont été les siennes durant les six années qu'il a passées à Cuba après la prise du pouvoir et la fin de la guerre civile.
Durée:3h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22137
Résumé: Johan Moritz Rugendas est un "peintre de genre" allemand de la première partie du XIXe siècle, un des grands "peintres voyageurs" de son temps, que Humboldt lui-même admirait et considérait comme un maître dans l'art de la "physionomie de la nature". Rugendas fait deux grands voyages en Amérique latine. Lors du second, en 1837, dans la province argentine de Mendoza, il touche au centre secret dont il avait toujours rêvé : le point des horizons "équidistant des horizons", dans les plaines immenses de l'Argentine où il espère découvrir "l'autre face de son art" et qui l'obligera à créer un nouveau procédé de représentation. Il entreprend ce chemin périlleux en compagnie d'un autre peintre allemand, Robert Krause, d'un vieux guide et d'un jeune cuisinier. Le prix pour lui en est immense, monstrueux : un épisode dramatique interrompt sauvagement la traversée et marque à jamais son corps et sa vie - son art, sa jeunesse.
Lu par:Roche
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21801
Résumé: Parce qu'une toute petite fille semble le reconnaître à sa casquette, et qu'elle le désigne publiquement comme son père, un chef de gare se retrouve prisonnier de paysans vindicatifs.
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20906
Résumé: Un matin de printemps, deux amis, L'Adolescent et le Mathématicien marchent dans la rue ; le premier raconte au second une soirée d'anniversaire, à laquelle aucun des deux n'a assisté, mais dont le récit lui a été fait par un invité rencontré la veille. Au cours de la promenade, ils croisent une autre connaissance, Le Journaliste, qui donne sa propre version des faits. De ce prétexte extrêmement simple, l'Argentin Juan José Saer tire la plus fascinante des narrations. Et une mise en doute généralisée de tout ce que nous croyons vivre et percevoir. Expérience unique : le lecteur voit le roman s'inventer librement sous ses yeux, comme s'il l'écrivait lui-même. Il voit la conscience des personnages hésiter et leur mémoire se leurrer, comme s'il s'agissait des siennes, tandis que s'accumulent, touche après touche, non-dits, angoisses et illusions mises à mal. Ce roman inclassable, formidablement construit, m'en a davantage appris sur ce que nous sommes que vingt volumes de philosophie. C'est un livre que j'essaye de faire lire à tout le monde. Tous ceux qui ont suivi mon conseil sont sortis de cette lecture aussi euphoriques que moi. Et incrédules : comment expliquer que Glose, ce roman parfait [...] ne soit pas déjà un classique ?"
Durée:3h. 25min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:20285
Résumé: Un ancien prestidigitateur vit ses derniers jours, retiré en Suisse dans une villa laissée à l'abandon. Mago Tenor fait appel à son conseiller et mandataire de toujours, le président du barreau de Lausanne, Heinrich Hoffmann. Celui-ci se présente à la villa, accompagné de son assistant le jeune Jean Ball, avocat à Berne. Quelques heures après lui avoir confié son testament, le magicien est rappelé à Dieu. Le document stipule que le secret de son dernier tour de magie (illustrant la distorsion du temps) doit être remis en mains propres à Bouddha l'éternel. Quelques semaines plus tard, Jean Ball rend visite à Bouddha, retiré dans une maison de la vallée du Pendjab, pour lui remettre l'enveloppe cachetée.
Durée:16h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14695
Résumé: A Paris, au Latina, on danse le tango. Luis invite Ana à danser. Elle est française et elle aime le tango avec autant de passion qu'elle déteste la patrie de ses parents, l'Argentine. Il est argentin de passage à Paris pour une dernière tentative d'échapper à une crise économique et psychologique. Un projet de film sur le tango, dirigé par Luis avec Ana comme conseillère technique, va les réunir. (evene.fr)
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73029
Résumé: Sur une île, sous le regard de la population, trois hommes luttent contre une raie géante qui vit dans le fleuve. Un hymne à la nature dans lequel l'auteure démystifie l'amitié masculine, sa violence et sa loyauté.
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:23735
Résumé: Ce livre comporte treize nouvelles. Ce nombre est le fruit du hasard ou de la fatalité - ici les deux mots sont strictement synonymes - et n'a rien de magique. Si de tous ces écrits je ne devais en conserver qu'un seul, je crois que je conserverais " Le congrès ", qui est à la fois le plus autobiographique (celui qui fait le plus appel aux souvenirs) et le plus fantastique. J'ai voulu rester fidèle, dans ces exercices d'aveugle, à l'exemple de Wells, en conjuguant avec un style simple, parfois presque oral, un argument impossible. Le lecteur curieux peut ajouter les noms de Swift et d'Edgar Allan Poe. Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour cette entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps.