Contenu

Recherche par lecteur : Anne Louis-Dreyfus

16 résultats.

Durée:4h. 4min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:26626
Résumé: Ernest, le gros ours clown et musicien, et Célestine, la petite souris dessinatrice, osent devenir amis et provoquent l'indignation du monde des ours et celui des souris. Ces deux mondes, qui s'évitent mais ne peuvent vivre l'un sans l'autre, vont tenter de les séparer. Une leçon de tolérance et de liberté, en hommage à la créatrice des personnages Ernest et Célestine : Gabrielle Vincent.
Durée:12h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21831
Résumé: La vocation religieuse de Wakefield a été de courte durée. En ce début 1939, il vit à Londres, résolu à se faire un nom dans le théâtre. Il obtient un rôle dans une création, en même temps qu'une jeune comédienne, Molly Griffith, dont il tombe amoureux. Molly n'est pas insensible au charme de Wakefield. La pièce est un grand succès, Broadway l'achète et toute la troupe s'embarque pour les États-Unis. Mais la guerre éclate. Wakefield emmène Molly à Jalna pour la présenter à sa famille. Renny, troublé par certaines ressemblances, découvre que ce mariage est impossible, au grand désespoir de Wakefield qui songe au suicide. Mais la vie est la plus forte et le drame de Dunkerque le mûrit définitivement.
Durée:10h. 19min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:22370
Résumé: Lorsqu'il rejoint son poste, aux confins de l'empire vietnamien du XVIIe siècle, le mandarin Tân ne sait pas encore que les familles de notables n'ont qu'une idée en tête : le marier à leurs filles nubiles. Cependant le jeune homme n'a guère le temps de se prêter à ces jeux sociaux, car il se voit bientôt confronté à sa première affaire de magistrat. Une succession de meurtres aussi cruels qu'inexplicables le conduit à s'intéresser de près à un ordre de moines plus férus d'arts martiaux que soucieux de la loi de Bouddha. Aidé de son ami le lettré Dinh, il lui faudra parcourir les montagnes embrumées du Nord et déployer toute son ingéniosité pour mener à bout son enquête, dont la solution au goût amer est un défi à son sens inné de la justice.
Durée:23h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24228
Résumé: Le roman de Vladimir Sorokine s'ouvre sur des pages marquées au coin de la grande littérature russe du XIXe siècle. Au fil du récit et de l'action, l'auteur revisite, tour à tour, Pouchkine, Tolstoï, Tourgueniev et bien d'autres. La Russie des profondeurs, intemporelle, apparaît riche, chaleureuse, drôle, émouvante, aimant le bon boire et le bien manger. La maestria de Sorokine est ici éblouissante. Mais imperceptiblement le tableau se déconstruit et emporte brutalement le héros vers un destin contemporain et un dénouement stupéfiant qui laisse le lecteur effaré. Connu dans les milieux non-conformistes depuis la fin des années soixante-dix, Vladimir Sorokine devient un écrivain russe majeur après l'effondrement de l'Union soviétique. Ses romans, nouvelles, récits et pièces de théâtre sont de véritables événements, suscitant louanges, critiques acerbes, contestations, indignation. Écrit dans les années 1985-1989, Roman est un des chefs-d'œuvre de l'auteur.
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21976
Résumé: Ce roman propose non pas une mais trois versions différentes de la vie d'un couple moyen qui, après quinze ans de mariage, cherche à sortir du train-train quotidien et de l'enlisement d'une vie médiocre. La contrainte consiste à faire de la troisième version (« Ensemble ») la somme des deux précédentes, les pages de gauche reprenant intégralement celles de la première (« Gauche ») et les pages de droite recopiant in extenso celles de la deuxième (« Droite »). La troisième Vie de Lucie résulte ainsi d'un « couper-coller » des deux premières, qui alternent suivant la répartition matérielle des pages du livre : une page de « Gauche » à gauche, une page de « Droite » à droite et ainsi de suite. Le défi d'une telle contrainte consiste littéralement à faire tenir « ensemble » cette troisième Vie, à produire une histoire cohérente sans perdre, d'une page à l'autre, le fil des repères spatio-temporels et des renvois aux personnages, bref, sans perdre le fil du récit. Si ce montage comporte quelques passages délicats, il se tient bien et invite à faire une lecture joueuse, attentive aux déplacements de sens provoqués par la reprise d'une même page dans une nouvelle trame narrative. (Marie-Pascale Huglo)
Durée:8h. 51min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22546
Résumé: Pour Yan Lianke, la liberté élargie dont bénéficient les écrivains en Chine doit être mise à l'épreuve des tabous et des vérités cachées : il l'a déjà montré avec l'iconoclaste Servir le peuple (éditions Philippe Picquier, 2006), censuré dès sa parution en Chine; il réitère avec Le Rêve du village des Ding, un roman sur le scandale du sang contaminé dans la province du Henan. Dans les années 1990, les paysans de cette province, une des plus pauvres, sont convaincus de vendre leur sang pour compléter leurs revenus; des centaines de milliers de personnes sont contaminées et meurent sans soin ni aide, dans le silence. Cette tragédie qui touche la région même où il est né, Yan Lianke a choisi de la raconter sous forme de fiction, dans un village imaginaire où le rêve pénètre la réalité, d'étranges prémonitions annonçant l'inéluctable. Les vies sont bouleversées, le remords ronge le vieux Ding dont le fils s'est enrichi en collectant le sang, ce fils qui maintenant organise des "mariages dans l'au-delà" pour unir ceux que la mort a séparés. Mais seul le sang pourra réparer le sang, avant qu'un déluge de pluie ne vienne annoncer, qui sait, un monde nouveau...
Durée:29h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25528
Résumé: Cette Nouvelle Histoire du Japon rend compte, plus que tout autre, duformidable dynamisme de l'école historique japonaise, de la richesse et de ladiversité des études qui ont été menées des dernières décennies dansl'archipel, révélant un pays que l'ont connaissait mal. Intégrant ces acquisconsidérables, cette Nouvelle Histoire duJapon, qui commence aux temps préhistoriques et s'achève à l'ère desmangas, offre un éclairage passionnant et neuf sur une société qui ne cesse denous étonner. Achacune des grandes étapes de ce récit - les civilisations Jômon et Yayoi, l'époquearchaïque, la naissance de l'Etat impérial, les périodes anciennes etmédiévales, l'époque d'Edo, la naissance du Japon moderne aux époques Meiji etTaishô, la montée du militarisme et la guerre, ou encore la croissanceéconomique et la place des femmes dans la société nippone-, Pierre-FrançoisSouyri évoque les multiples facettes de cette immense civilisation qui s'estdéveloppée sur un territoire si étroit. Ainsi,chemin faisant, on comprend mieux le Japon, son originalité profonde, samodernité extrême bien que non occidentale. On saisit ses relations sicomplexes avec ses voisins, son rapport si fort à la sacralité, à la nature. Pensécomme une histoire hors des chemins européo-centrés, l'ouvrage reconnecte d'uneautre manière l'histoire japonaise à l'histoire mondiale et trace, au-delà durécit national, un portrait saisissant des Japonaises et Japonais qui ontpeuplé l'archipel au cours des siècles. Pierre- FrançoisSouyri est professeur à l'université de Genève où il enseigne l'histoire duJapon. Ancien professeur à l'Inalco et ancien directeur de la Maisonfranco-japonaise, il a séjourné de nombreuses années au Japon. Il est sansdoute l'un des meilleurs historiens européens de ce pays.Presse:" Pierre-François Souyri propose une magnifique histoire sur la longue durée, qui éclaire les ressorts profonds de la civilisation japonaise. "
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22055
Résumé: " Il faut se laisser porter par cette écriture méditerranéenne pour comprendre l'infinie blessure et la longue bataille des épouses, du rêve de dévoilement à la décision de jeter le voile, de la colère des hommes face à une jeune femme "nue", au rire d'une jeune femme, cheveux au vent. Assia Djebar, oscillant entre espoir et désespoir, n'en a pas fini de dire la nuit des femmes et leur lutte pour pouvoir, enfin, regarder le soleil en face. " L'amour, la fantasia, Ombre sultane et Vaste est la. prison forment les trois premiers volets du " Quatuor d'Alger ", vaste fresque aussi singulière que fascinante où s'entremêlent l'histoire algérienne, l'autobiographie et la mémoire des femmes.
Durée:23h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22646
Résumé: L'orgie de spéculations boursières, la chasse aux dollars qui se termine par la crise des années 30, tel est le sujet de La Grosse Galette. Ainsi s'achève dans un climat de tragédie la grande trilogie de Dos Passos, U.S.A., un des romans les plus importants du XXe siècle. Les personnages principaux en sont Charley Anderson, héros de la guerre qui veut s'enrichir vite, Margo bowling, vedette de Hollywood, Mary French l'idéaliste, et aussi Sacco et Vanzetti dont ce livre raconte l'exécution.
Durée:1h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24049
Résumé: «Dans un hôpital ou dans une clinique, c'est la société tout entière qui est là. Vous êtes malade, mourant ? On va vous le faire savoir. La plupart des humains s'imaginent en effet qu'il existe dans le monde une quantité limitée de chance. D'où ce petit air de contentement qui passe sur leur visage lorsqu'ils aperçoivent un mourant. Ils croient que le mourant, devenu un malchanceux, libère ainsi la part de chance qui lui était impartie et que celle-ci va pouvoir réintégrer la somme qui circule au bénéfice des vivants.»
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21609
Résumé: À l'abri du fleuve Huangpu, les désirs froissés et les rêves emprisonnés commencent à émerger de la brume grise et moite qui enveloppe la cité promise. Dans les bars où l'on rêve à un avenir radieux, dans les bâtisses en ruine où l'on danse au son de gramophones d'un autre âge en attendant des lendemains moins désenchantés, des voix se lèvent pour dire l'espoir d'un autre monde. Cinq femmes, cinq destins, cinq contes modernes qui jettent sur le passé un regard ambigu et tentent de construire, parfois sans trop y croire, un théâtre d'ombres où les rôles se mélangent. Deux générations se rencontrent et ensemble chantent une ville où, sous les parquets des salles de bal et les néons des bars à l'ancienne, de drôles de spectres semblent se moquer tendrement déjà de tant d'espoirs déçus.
Durée:10h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:22233
Résumé: Les «assassins financiers» sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe. Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l'extorsion, le sexe et le meurtre. L'auteur sait de quoi il parle, c'était son «métier». Il a exercé pour le compte des Etats-Unis et il confesse aujourd'hui ses terribles manipulations.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:23511
Résumé: Dans une France futuriste, le jeune Narcisse et son ami Brice se préparent à exposer les œuvres de l'odieux peintre Spick au Centre fléchi, leur galerie d'art de Montpellier. Narcisse n'a guère le cœur à l'ouvrage : Sylvie, la femme qu'il aime, vient de l'éconduire sans explication. À la veille du vernissage, un immeuble s'écroule. Les jours suivants, plusieurs tombent en miettes. Une espèce inconnue de termites a envahi la ville. Laissant derrière lui l'introuvable Sylvie, Narcisse se résigne à fuir. Il part à l'aventure avec Brice et leurs voisins de la rue du Cygne, dont le commandant Loudéac, qui s'autoproclame chef du groupe. Commence alors un exode sur des routes livrées aux troupes, aux milices et aux réfugiés, où tous les repères volent en éclats. Dans ce roman apocalyptique et drôle, l'effondrement de l'immobilier provoque en quelques jours celui de la civilisation tout entière.
Durée:2h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:23361
Résumé: De la Vieille Bique érotomane au Chacal des prétoires, de la Fouine psychanalyste à la Poule fashion victim, Philippe Boulanger dépeint les «animaux» grotesques qui hantent notre époque. Et personne n'est épargné : du Morpion syndicaliste qui vit au crochet des administrations en ne représentant plus que lui-même au Poussin roi devant qui parents et professeurs se prosternent, sans oublier la Mante baratineuse chassant les mâles fortunés ou encore la Hyène des plateaux de télévision qui dévore les faibles pour mieux encenser les puissants... À la manière d'un La Bruyère, l'auteur décrit les caractères marquants de son temps - le nôtre - et prend un plaisir communicatif à faire tomber les masques et à dénoncer les hypocrisies. Le résultat est décapant, hilarant et inquiétant : vous ne regarderez plus vos contemporains comme avant !
Durée:14h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:24734
Résumé: Le 21 août 1609, à Venise, Galilée monte les escaliers du cam­panile de la place Saint-Marc : derrière lui les princes de la ville, de l'Église et de la famille Médicis. La première démonstration officielle de sa lunette astronomique va fasciner toute l'Europe. Bientôt il fait appel aux meilleurs verriers de Murano pour ciseler des lentilles et perfectionner l'invention. Les astronomes du monde entier vont découvrir, tantôt émerveillés, tantôt consternés, le spectacle des satellites de Jupiter, la surface de la Lune et les profondeurs du cosmos, qui mettent à bas l'enseignement d'Aristote au profit du système de Copernic... Pendant ce temps, à Prague, le mathématicien impérial de Rodolphe II, Johann Kepler, n'a pas attendu la lunette pour révolutionner l'astronomie. Il a déjà découvert les lois mathématiques des mouvements planétaires et les principes de base de l'optique. Lui seul comprend le fonctionnement de la lunette astronomique et peut attester de la réalité des observations de son confrère italien. L'oeil de Galilée, c'est lui, Kepler. Dans son nouveau roman, Jean-Pierre Luminet conte comment ces deux géants de la science se sont progressivement apprivoisés sans jamais se rencontrer : Kepler, aux prodigieuses capacités mathématiques mais fasciné par les mondes occultes; Galilée et son génie rationnel de la mécanique, prudent sous le regard menaçant du Saint-Office.
Durée:24h. 36min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:24929
Résumé: Le 23 février 2002, Ingrid Betancourt est enlevée par les FARC. Un calvaire commence, qui prendra fin six ans et demie plus tard, le 2 juillet 2008. Ingrid Betancourt décrit avec précision sa captivité aux mains des FARC. Le récit débute par une impressionnante scène, décrivant l une de ses cinq tentatives d évasion. Le lecteur est ainsi fixé à la fois sur la détermination de la prisonnière, et sur la dureté de ses conditions de détention. On revient ensuite au début de l histoire, qui suivra dès lors le fil chronologique, à commencer par la journée du 23 février 2002. De cette litanie de journées semblables, Ingrid Betancourt parvient à faire un récit captivant de bout en bout. Elle nous plonge dans la vie quotidienne de la jungle, rendant presque palpables l attente et l angoisse, décrivant de façon très nuancée ses geôliers, qui pour la plupart ont l âge de ses propres enfants. Elle raconte les évasions ratées, les humiliations permanentes dues à la promiscuité et à la cruauté de certains gardes ou commandants de camps successifs, les conditions de vie épouvantables, la fuite permanente, les malaises et les maladies, les périodes de découragement. Chaque tentative d évasion entraîne des traitements toujours plus violents, mais aussi les reproches de ses codétenus, qui la rendent responsable de l aggravation immédiate de leurs conditions. Il y a aussi des moments inattendus de joie (la confection de ceintures tressées en fil de nylon, la broderie, la lecture de la Bible ou de Harry Potter, le gâteau d anniversaire confectionné pour la date de naissance de la fille d Ingrid, les geôliers soudain se mettant à danser avec la grâce des adolescents qu ils sont...). Et puis des amitiés fortes qui naissent contre toute attente dans ce monde cruel. Le lecteur est introduit dans l intimité de ce petit monde en loques, errant sous les pluies diluviennes dans une jungle peuplée d insectes monstrueux, ravagée par les maladies, où les humains sont placés dans un redoutable face à face avec eux-mêmes, leurs faiblesses, leurs mesquineries, leurs terreurs, mais aussi leurs convictions et leurs espoirs. Une amitié très forte liera Ingrid à Lucho, l un de ses codétenus, avec qui elle s évadera : cinq jours hallucinants dans une forêt sans fin, avant d être repris par des geôliers qui ne tarderont pas à se transformer en bourreaux. Cercle après cercle, nous sommes conviés à un voyage infernal où l humanité pourrait se perdre, et où elle puise au contraire les raisons essentielles de s affirmer. Même le silence a une fin restera sans doute comme un des grands textes de la littérature concentrationnaire. Il ne s agit pas simplement d un récit-choc, mais d un vrai livre, profond et beau. Il décrit une aventure humaine qui reste palpitante malgré son caractère atroce, et un itinéraire spirituel qui force le respect.