Contenu

Un lion sur le canapé: comment les chats ont pris le pouvoir

Résumé
Journaliste au Smithsonian Magazine, l'auteure est allée à la rencontre d'éleveurs, de scientifiques et de personnes qui ont consacré leur vie aux chats. Elle explique comment les chats ont su utiliser leur relation avec les humains pour compter parmi les animaux les plus puissants de la planète.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 8h. 20min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2019
Numéro du livre: 72811
ISBN: 9782226402523

Documents similaires

Lu par:André Jol
Durée:15h. 41min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:71633
Résumé: Les cachalots de la mer des Caraïbes produisent des clics pour communiquer entre eux, similaires au code Morse, ce qui leur permet d'indiquer à quel groupe ils appartiennent et qui ils sont. En Ouganda, l'obsession du statut social des chimpanzés mâles a causé nombre de guerres mais ils disposent en parallèle de nombreux moyens d'apaiser les tensions qui les opposent les uns aux autres. Quant aux perroquets de la forêt tropicale du Pérou, ils accordent une grande importance à la beauté qui leur sert en quelque sorte de "monnaie sociale" . En tant qu'individus, ces animaux ne se définissent pas uniquement par leurs gènes, mais aussi par la culture dont ils ont hérité. Cette culture, ils l'ont reçue de milliers de leurs semblables, tout un ensemble de savoirs passant d'une génération à une autre, comme un feu qui jamais ne s'éteint. Ils ont appris ce qu'est la nourriture et comment l'obtenir ou quelle est la manière de trouver un ou une partenaire et, à leur tour, ils le transmettront aux générations à venir. Comme il le faisait dans Qu'est-ce qui fait sourire les animaux ? , Carl Safina évoque ici la vie des animaux sans préjugés et avec un luxe de détails extraordinaire. Et à nouveau, entre anecdotes époustouflantes (les mères chimpanzés qui apprennent à leurs enfants à casser des noix ou la disparition progressive des dialectes des perroquets), descriptions sublimes de la nature et réflexions sur la condition de l'homme et du monde qui l'entoure, il nous fait découvrir un univers insoupçonné, où les frontières entre l'homme et l'animal se brouillent.
Durée:1h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74646
Résumé: Lorsque Thibault alias Tibo, 10 ans, sort du centre de rééducation, il ne veut plus marcher. Prêts à tout pour lui faire plaisir et lui redonner le sourire, ses parents lui proposent de lui offrir ce qu'il désire. Le garçon veut absolument un lévrier qu'il a repéré à la SPA. Baptisé Nitch, le chien s'avère être un fidèle compagnon.
Lu par:Janick Quenet
Durée:13h. 43min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73636
Résumé: Au beau milieu du Montana, une femme vit à l’écart de ses semblables et leur préfère la compagnie des animaux, des arbres et des livres. Ce récit autobiographique principalement écrit à la première personne s’apparente à un roman documentaire. Construit en 21 chapitres aux titres célébrant la faune sauvage, il raconte tout autant le choix de la solitude que de la vie au contact de la nature. En effet, cette naturaliste autodidacte vit une véritable initiation qui réparera, grâce à une relation privilégiée avec un renard et la lecture, ses blessures passées.
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71352
Résumé: Seul le pouvoir des animaux est en mesure, aujourd’hui, de sauver l’humanité. C’est ce que pense Wendy, jeune biologiste qui vit avec un chat surdoué, une chienne d’avalanche, un perroquet amoureux et un cheval thérapeute. Mais, surtout, elle consacre son temps au plus grand mystère de la nature : le tardigrade, une créature d’un millimètre, indestructible et quasi immortelle, dont une protéine pourrait triompher des pires maladies humaines. Frank, lui, explorateur des glaces et généticien, s’efforce de réintroduire le mammouth en Sibérie pour empêcher la plus grave des catastrophes : le dégel du sol qui libérerait des milliards de tonnes de méthane et de gaz carbonique. Et si la survive de la planète dépendait de l’union de ces deux passionnés que tout oppose ?
Durée:6h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70040
Résumé: 1718 – La capitale n’a encore rien perdu de son aspect provincial. C’est dans ce Paris, où les riches demeures côtoient les chaumières de boue, qu’un enfant assiste, épouvanté, à un meurtre commis par ses camarades de jeu. Douze ans plus tard, dans la nuit du 16 au 17 novembre 1730, des chats sont victimes d’une féroce tuerie organisée par des typographes de la rue Saint-Séverin pour se venger de leurs patrons. Atroce fait divers qui va réveiller, chez l’enfant, une colère jamais apaisée par le temps. L’enquête est confiée à l’attachant commissaire Gratien Chantereau et à son inséparable compagnon, le chien Pug. Un roman émouvant, aux personnages fantasques et captivants. Des dialogues émaillés d’humour – grâce aux trouvailles de la langue et aux menus anachronismes malicieux, glissés de-ci de-là. On y retrouve certaines figures historiques comme le peintre Chardin ou le jeune Louis XV, âgé de vingt ans. Une véritable comédie humaine, frappante de modernité – avec le récent projet de considérer les animaux comme des personnes –, qui passionnera tous les lecteurs convaincus qu’aimer les animaux rend les hommes meilleurs.
Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:71063
Résumé: Connaissez-vous la poésie vibratoire des araignées ? l’architecture sacrée des wombats ? les aphorismes éphémères des poulpes ? Bienvenue dans la “thérolinguistique”, une discipline scientifique majeure du IIIe millénaire qui étudie les histoires que les animaux ne cessent d’écrire et de raconter. En laissant libre cours à une imagination débordante, Vinciane Despret nous plonge au cœur de débats scientifiques passionnants qu’elle situe dans un futur indéterminé. En brouillant les pistes entre science et fiction, elle crée un trouble fascinant : et si, effectivement, les araignées nous interpellaient pour faire cesser le brouhaha de nos machines ? Et si les constructions des wombats témoignaient d’une cosmologie accueillante, offrant ainsi une formidable leçon de convivialité ? Et si les poulpes, adeptes de la métempsychose, se désespéraient de ne plus pouvoir se réincarner du fait de la surpêche et de la pollution des océans ? Par cette étonnante expérience de pensée, Vinciane Despret pratique un décentrement salutaire ouvrant la voie à d’autres manières d’être humain sur terre…
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68877
Résumé: Camille Brunel revient avec un deuxième roman détonnant. Une étrange et effrayante épidémie transforme les humains en animaux, menaçant ainsi notre monde d'un retour définitif à l'état sauvage. Isis est une jeune femme vegan ultra connectée, animaliste, portant autant (sinon plus) d'affection à Dinah, sa chatte, qu'à ses semblables. Voici qu'apparaît dans son jardin une grue antigone, bel oiseau étranger à l'Europe. Isis poste son étonnement sur les réseaux. Très vite se multiplient d'autres apparitions inédites d'animaux, allant de pair avec d'inexplicables disparitions d'êtres humains. Le monde se peuple d'un improbable bestiaire où les uns dévorent ceux qui sont devenus leur proie, les autres fuyant comme ils peuvent un lieu à présent hostile. Les autorités n'osent prononcer le mot de pandémie, mais les scientifiques identifient un mal nouveau : la tératomorphose foudroyante. Une pulsion affective ou sexuelle prononcée en serait un des premiers symptômes, touchant davantage les adultes de sexe masculin, bien que les femmes et les enfants ne soient pas totalement épargnés. Isis voit ainsi chacun des membres de sa famille tout comme ses proches se métamorphoser : sa grand-mère devenue araignée écrasée par son oncle, son père hippocampe qu'elle remet à la mer, son beau-frère changé en serpent enfermé dans la chambre de sa soeur... Avec Shravanthi, danseuse indienne de Pondichéry qui l'a rejointe et dont elle est éprise, elle s'efforce de se sauver et surtout de sauver ses deux petites nièces, quittant un monde apocalyptique pour rejoindre un des gynécées nouvellement créé qui protègerait les dernières femmes épargnées par la pandémie. Y arriveront-elles avant que la pulsion amoureuse fasse son oeuvre ? Malgré la construction d'un univers fictif saisissant, le roman ne verse jamais dans le fantastique.
Durée:58min.
Genre littéraire:
Numéro du livre:71695
Résumé: Monsieur Baratin est un homme solitaire, il tient une animalerie dont il s'occupe avec soin mais sans jamais s'attacher à rien ni personne. Un chien de sa boutique ne plaît à aucun client et ne trouve pas de maître. Monsieur Baratin sort le promener et l'invite chez lui mais refuse de l'adopter officiellement. Pourtant l'animal lui devient peu à peu indispensable.
Durée:4h. 49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:74873
Résumé: L'auteure témoigne de son métier de dresseuse d'animaux pour le cinéma. Elle raconte ses observations sur le monde animal, son parcours dans un monde d'hommes et des anecdotes de tournage.
Durée:2h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70123
Résumé: La montagne. Un village isolé. Dans les parois rocheuses qui le surplombent, se trouve une grotte appelée ’la grotte aux fées’. On dit que, jadis, les fées y cachaient les bébés qu’elles volaient. A l’écart des autres habitations, Mariette et son fils ont construit leur vie, il y a des années. Ce fils, étonnante force de la nature, n’a jamais prononcé un seul mot. S’il éprouve une peur viscérale des hommes, il possède un véritable don avec les bêtes. En marge du village, chacun mène sa vie librement jusqu’au jour où, au cours d’une randonnée dans ce pays perdu, un touriste découvre une petite fille nue. Cette rencontre va bouleverser la vie de tous... Violaine Bérot, dans ce nouveau roman à l’écriture poétique, décrit une autre vie possible, loin des dérives toujours plus hygiénistes et sécuritaires de notre société. Un retour à la nature qu’elle-même expérimente depuis vingt ans dans la montagne pyrénéenne.
Durée:4h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69717
Résumé: À travers le regard d’un jeune loup du Mercantour se révèle un rapport intime entre la faune, la flore et l’homme. Un roman naturaliste et poétique qui résonne comme une ode à la vie sauvage qui nous fait voir la nature autrement. « La naissance est aussi déchirante que la mort. Une fine peau me retient. L’incise légère des crocs sépare mon être de son ultime enveloppe. Je suis passé de l’autre côté de la chair. Mère lèche mon corps réfugié derrière les paupières closes. Sa langue est râpeuse, ce n’est pas la chair du dedans. Mes membres engourdis s’écartent, s’affolent. L’air me cerne, il rôde, se fraie un chemin à travers ma truffe, court dans ma gueule, fouille à l’intérieur, rentre plus encore, gonfle mon poitrail, ça brûle. » À travers le regard d’un jeune loup du Mercantour se révèle un rapport intime entre la faune, la flore et l’homme. Un roman naturaliste et poétique qui résonne comme une ode à la vie sauvage qui nous fait voir la nature autrement.
Lu par:Anouk Juriens
Durée:56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69661
Résumé: L’existence d’un homme seul au milieu d’une forêt est faite de petits miracles et de sursauts. De l’observation des fourmis aux courses nocturnes irraisonnées, celui-ci est ramené sous nos yeux à sa fragilité et à sa conscience, entouré par les forces de la nature. Sublime?! Matthieu Ruf nous propose une utopie qui ne dit pas son nom. Situé entre le conte des origines et le documentaire post-apocalyptique, son texte nous permet de suivre l’existence d’un homme. Il vit - ou il survit - seul au milieu d’une forêt qu’on ne peut situer sur aucune carte. Ramené au rang d’animal ballotté par les éléments, il semble être débarrassé de la «civilisation». Sa conscience radieuse s’éveille alors face à la magie grouillante du vivant, animaux et plantes. Il appartient à quelque chose de plus grand que lui, qu’il redoute humblement. Mais, de cette retraite définitive et solitaire, émane une forme d’humanité réconciliée avec elle-même. Un texte littéralement essentiel, à l’écriture tonique.