Contenu

Notre part de cruauté

Résumé
Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes vivait une existence solitaire jusqu'à sa rencontre avec Verity Walton. Fou de la jeune femme, il lui a trouvé une maison, un travail et s'est sculpté un physique de rêve pour elle. Seul obstacle à leur bonheur, Verity se marie avec Angus. Un thriller psychologique sur le désir et l'obsession.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 10h. 41min.
Édition: Paris, Préludes, 2019
Numéro du livre: 67391
ISBN: 9782253045656
Collection(s): Préludes noir

Documents similaires

Durée:7h. 3min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:25941
Résumé: Il est possible de détruire quelqu'un juste avec des mots, des regards, des sous-entendus : cela se nomme violence perverse ou harcèlement moral. Dans ce livre nourri de nombreux témoignages, l'auteur analyse la spécificité de la relation perverse et met en garde contre toute tentative de banalisation. Elle nous montre qu'un même processus mortifère est à l'œuvre, qu'il s'agisse d'un couple, d'une famille ou d'une entreprise, entraînant les victimes dans une spirale dépressive, voire suicidaire. Ces violences insidieuses découlent d'une même volonté de se débarrasser de quelqu'un sans se salir les mains. Car le propre du pervers est d'avancer masqué. C'est cette imposture qu'il faut dévoiler pour permettre à la victime de retrouver ses repères et de se soustraire à l'emprise de son agresseur. S'appuyant sur son expérience clinique, l'auteur se place en effet, en tant que victimologue, du côté des personnes agressées pour que le harcèlement qu'elles subissent quotidiennement soit pris en compte et nommé pour ce qu'il est : un véritable meurtre psychique. Le sujet du harcèlement moral reste largement inédit en France. D'où l'intérêt de ce livre remarquablement documenté, qui est aussi un guide pratique pour les victimes ou ceux qui veulent les aider (choix de la thérapie la mieux adaptée, étapes à court et long terme vers la guérison...) et pour les professionnels auxquels il propose une approche nouvelle.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:15434
Résumé: La manipulation mentale fait peur et fascine à la fois. Elle est de plus en plus présente dans la vie quotidienne : chantage affectif familial, jeux de pouvoir au travail, domination individuelle dans le couple, forte influence d'un ami... Il existe une catégorie d'individus nuisibles et destructeurs dont le but reste le même à travers les siècles : satisfaire leurs priorités à nos dépens...
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31131
Résumé: Un roman à la fois drôle et violent sur le harcèlement scolaire, raconté à la première personne par la voix d'un enfant.
Lu par:Sonia Imbert
Durée:3h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70672
Résumé: La rentrée en sixième n'est pas toujours facile. Dès le premier jour, Ralph fait de Lana son bouc émissaire et tous les moyens sont bons pour la tourmenter. Zélie, elle, préfère regarder ailleurs ; pas question d'être une balance, surtout quand on veut être aimée et populaire dans sa classe. Lana va-t-elle se laisser faire ? Et pourquoi Ralph agit-il ainsi ? Tour à tour, Lana, Ralph et Zélie racontent l'histoire. Loin de tout manichéisme, un roman qui invite à la réflexion sur le harcèlement.
Durée:12h. 48min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66951
Résumé: En 2017, une simple enquête pour la chaîne de télévision NBC mène Ronan Farrow à une histoire dont on n'ose parler qu'à voix basse : un des producteurs les plus puissants de Hollywood serait un prédateur sexuel, protégé car il règne parla terreur et l'argent. Ainsi démarre l'affaire Harvey Weinstein. Alors que Ronan Farrow se rapproche de la vérité, des hommes de l'ombre issus de prestigieux cabinets d'avocats et de cellules d'espions montent une campagne d'intimidation, menacent sa carrière, le traquent sans relâche et instrumentalisent son passé familial. Au même moment, il est confronté au sein de sa chaîne à un degré de résistance incroyable, mais il a enclenché le mouvement : partout dans le monde des femmes se lèvent pour témoigner. Les faire taire c'est la voix de ces femmes qui ont tout risqué pour dire la vérité. Impressionnant travail d'investigation se lisant comme un thriller, Les faire taire nous invite dans les coulisses d'une enquête qui secoue notre époque.
Durée:5h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75321
Résumé: Journaliste ayant travaillé durant plus de vingt ans au sein du groupe TF1, H. Devynck a, comme plusieurs dizaines d'autres femmes, déposé plainte pour viol contre P. Poivre d'Arvor. Elle raconte son espoir déçu de voir son agresseur condamné, mais aussi et surtout ses rencontres avec les autres victimes et comment, ensemble, elles poursuivent le combat.
Durée:7h. 38min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:73368
Résumé: Une élève est retrouvée morte dans l'enceinte du collège Georges-Marchal à Nancy. Le commissaire Ney tente de découvrir s'il s'agit d'un suicide ou d'un meurtre. En but au silence obstiné de tous, il comprend qu'une tâche ardue l'attend quand une deuxième victime est retrouvée.
Durée:58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69917
Résumé: L'effacement automatique des messages et vidéos que les collégiens s'envoient via l'application Snapchat donne du fil à retordre à la lieutenant Audrez Krawjcek, qui enquête sur le décès d'un adolescent.L'émotion est vive lorsqu'on retrouve un collégien pendu à la grille de son établissement. L'enquête s'annonce d'autant plus délicate qu'il faudra composer avec une technologie réfractaire, des indices programmés pour disparaître et un univers adolescent propice aux secrets, à l'omerta et aux cruautés dissimulées. Et qu'en est-il de ce mystérieux challenge qui fait fureur sur les réseaux, et dont l'initiateur semble s'être volatilisé ?La mort du jeune Gabriel résulte-t-elle d'un accident sordide ou d'une volonté perverse ? Une nouvelle policière à glacer le sang.
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69710
Résumé: "J'avais toujours cru mon père capable de commettre un massacre. Dès qu'il était question d'une tuerie aux informations, je retenais mon souffle jusqu'à ce que le nom du coupable tombe. Pure paranoïa, j'en conviens, mais nos peurs d'enfant ont la peau dure." Randolph Tiefenthaler affirme avoir eu une enfance normale, même si son père collectionnait à leur domicile un véritable arsenal. Marié et père de deux enfants, Randolph, aujourd'hui architecte, s'enorgueillit d'avoir acheté pour sa famille un nouvel appartement situé dans un quartier cossu de Berlin. Mais son confort bourgeois et ses convictions progressistes sont torpillés le jour où il rencontre l'homme qui vit sous leurs pieds. Dieter Tiberius se révèle vite un voisin menaçant, un harceleur au comportement de plus en plus erratique et inquiétant. Randolph Tiefenthaler devra répondre à une question que l'on aimerait ne jamais avoir à se poser : jusqu'où est-on capable d'aller pour protéger sa famille ?
Lu par:Manon
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34850
Résumé: Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames, mais elle sait aussi se montrer charmante et douce. Vivant très mal la séparation de ses parents et la nouvelle relation de sa mère, Honey est allée rejoindre son père qui habite désormais en Australie. Là, elle découvre que la vie n'est pas si rose. Son père, qu'elle idéalisait tant, a une nouvelle compagne et le lycée qu'elle fréquente est particulièrement strict... Et quand des photos compromettantes apparaissent mystérieusement sur sa page perso du réseau social SpiderWeb, rien ne va plus... A partir de 12 ans
Durée:52min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71455
Résumé: Le harcèlement scolaire à nu, ses conséquences, son émulation perverse mais aussi, très joliment, les mots académiques pour le mettre à distance. Dans un récit court et tendu, Benjamin Taïeb revient sur cette sortie scolaire où il subit la violence de quatre de ces camarades. Classe de mer se révèle un texte dont la force tient à la concertation du jaillissement de cette colère irrépressible. Il faut s’en prendre la violence en pleine gueule, se souvenir de nos silences, des acceptations tacites de cette enfance si malhabile à réagir face à la loi du plus fort, s’inquiéter sans doute aussi de notre passivité d’adulte qui laisse perdurer cette violence et ne sait, ou ne veut, en déchiffrer indices et signaux. Les paragraphes sans doute le plus touchant de ce livre émouvant, précisément d’éviter de sombrer dans un pathétique tire-larmes, sont ceux qui mettent le doigt sur les ratés de la réaction des adultes. Deux semaines de classe de mer, deux longues semaines de tortures nocturnes à apprendre que les persécuteurs, de jours, savent déjà témoigner de leur innocence. Pendant ce temps-là l’institutrice, tout à ses conflits conjugaux, ne voit rien. On sait, hélas, qu’un enfant persécuté prendra sur lui, se sentira coupable, cherchera en lui les raisons de cette torture (pas assez bien, le dernier à être choisi en sport…) et pour cela n’en parlera pas. Il se tait face à ses parents, ne pas faire de la peine. « Les bleues finiraient bien par disparaître », on finira bien par pardonner. Il faudra bien s’intégrer, se fondre dans la normalité, le groupe.
Lu par:Corine Massy
Durée:1h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71389
Résumé: Dans son nouveau lycée, Léa ne connaît personne. En histoire-géo, elle découvre monsieur Fauchon, un homme discret et un peu étrange, dont les élèves se moquent jusque sur les réseaux. Léa a de la peine pour lui, mais défendre un prof contre tout le monde, c'est impossible. L'envie de s'intégrer au groupe est plus forte qu'elle, au risque d'y perdre son âme.