Contenu

Pêcheur de perles

Résumé
Walter Benjamin collectionnait amoureusement les citations. Dans la magnifique étude qu’elle lui a consacrée, Hannah Arendt compare ce penseur inclassable à un pêcheur de perles qui va au fond des mers « pour en arracher le riche et l’étrange ». Subjugué par cette image, je me suis plongé dans les carnets de citations que j’accumule pieusement depuis plusieurs décennies. J’ai tiré de ce vagabondage les phrases qui me font signe, qui m’ouvrent la voie, qui désentravent mon intelligence de la vie et du monde. Arendt, Kundera, Levinas, mais aussi Valéry, Canetti, Tocqueville, Nietzsche, Thomas Mann, Virginia Woolf ont été quelques-uns de mes guides. Dans leur sillage, j’ai essayé de penser à nouveaux frais l’expérience de l’amour, la mort, les avatars de la civilité, le destin de l’Europe, la fragilité de l’humour, le monde comme il va et surtout comme il ne va pas.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 5h. 11min.
Édition: Paris, Gallimard, 2024
Numéro du livre: 76092
ISBN: 9782073048981
CDU: 844

Documents similaires

Durée:1h. 55min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:75294
Résumé: Une sélection de 500 punchlines du rappeur.
Lu par:Marc Lévy
Durée:11h. 9min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73815
Résumé: Une initiation à la philosophie reposant sur près de 500 citations issues de textes majeurs depuis Héraclite jusqu'à la période contemporaine, abordant douze thématiques comme l'existence de Dieu, la vie après la mort, la liberté et la détermination, la valeur des connaissances, la nature du bonheur, l'amour ou encore la sagesse.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36093
Résumé: 400 répliques de l'histoire de France prononcées ou écrites par Madame de Staël, Boni de Castellane ou encore le général de Gaulle et commentées par l'animateur. ©Electre 2017
Lu par:Monique Gay
Durée:2h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:18942
Résumé: Aphorismes et Insultes présente la pensée de Schopenhauer sous ses modes d'expression favoris : l'insulte, l'apostrophe, l'imprécation. On verra que, derrière la drôlerie apparente de ce choix d'insultes, perce la pensée sombre du philosophe sur les hommes et sur le monde. Sa gaieté de façade, relayée à chaque instant par le rire, un rire exterminateur, ne doit pas nous faire oublier le désespoir inguérissable du grand pessimiste. Philosophe, Didier Raymond est l'auteur de nombreux ouvrages, dont le Schopenhauer de la collection « Écrivains de toujours », au Seuil, ainsi que d'une biographie de Nietzsche chez Fayard.
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16940
Résumé: " J'ai découvert cette expression biblique en lisant Hannah Arendt. Le roi Salomon, rappelle Arendt, adjure l'Eternel de lui accorder un "coeur intelligent", c'est-à-dire un coeur sagace et perspicace. Dieu garde le silence, mais, pour nous doter peut-être (il faut rester modeste) d'un coeur intelligent, nous avons la littérature. En elle, l'affect et le concept sont perpétuellement enchevêtrés. Comme la philosophie, la littérature nous parle de l'Homme, mais c'est aux hommes qu'elle a affaire et non à l'Homme directement. Elle éclaire l'Histoire, la vie, le monde, sans jamais sacrifier les individus sur l'autel de la connaissance. "
Lu par:Daniel Martin
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:71858
Résumé: Un essai consacré à la littérature contemporaine. L'auteur déplore une absence de vertu formatrice et une vision déformée de la réalité dans les ouvrages appartenant à ce qu'il nomme l'âge de l'après littérature, c'est-à-dire un temps où la vision littéraire du monde ne trouve plus sa place.
Lu par:Manon
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:38874
Résumé: Jean-Yves Jouannais est connu pour le cycle de conférences intitulé l’Encyclopédie des guerres qu’il a initié voici dix ans au Centre Pompidou. Tous les livres qu’il a publiés depuis, entre roman et essai, tentent une nouvelle approche de ce même sujet de la guerre. C’est le cas également de ce dernier ouvrage. MOAB (Mother of all the battles) est un poème épique, une bataille imaginaire. Son texte est le fruit d’une compilation d’environ un millier de citations extraits de livres de guerres. Ces ouvrages — recueil de poésie, romans, livres techniques, témoignages, lettres de soldats, livres d’histoire — traitent de tous les aspects de toutes les guerres, de l’Antiquité à nos jours. Il en résulte un texte aux styles variés, à la grammaire irrégulière, aux temps multiples, qui dit le caractère éternel de la guerre. MOAB est donc le récit d’une seule et même bataille racontée avec les bribes de toutes les batailles ayant eu lieu depuis les débuts de l’humanité.
Lu par:Henri Duboule
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:19894
Résumé: «L'immigration qui contribue et contribuera toujours davantage au peuplement du Vieux Monde renvoie les nations européennes et l'Europe elle-même à la question de leur identité. Les individus cosmopolites que nous étions spontanément font, sous le choc de l'altérité, la découverte de leur être. Découverte précieuse, découverte périlleuse : il nous faut combattre la tentation ethnocentrique de persécuter les différences et de nous ériger en modèle idéal, sans pour autant succomber à la tentation pénitentielle de nous déprendre de nous-mêmes pour expier nos fautes. La bonne conscience nous est interdite mais il y a des limites à la mauvaise conscience. Notre héritage, qui ne fait certes pas de nous des êtres supérieurs, mérite d'être préservé, entretenu et transmis aussi bien aux autochtones qu'aux nouveaux arrivants. Reste à savoir, dans un monde qui remplace l'art de lire par l'interconnexion permanente et qui proscrit l'élitisme culturel au nom de l'égalité, s'il est encore possible d'hériter et de transmettre.»
Lu par:Manon
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:
Numéro du livre:39078
Résumé: Reprise d'entretiens radiophoniques réalisés par le philosophe dans le cadre de l'émission Répliques de France culture avec divers intervenants à propos des relations entre les hommes et les animaux, de la condition animale, des animaux d'élevage ou encore des animaux domestiques. Ces discussions interrogent l'ampleur et l'impact de la nouvelle sensibilité aux animaux. ©Electre 2018
Durée:8h. 26min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:34019
Résumé: Les années trente, dit-on, sont de retour. La droite intégriste et factieuse occupe la rue, l'ordre moral sort des catacombes, la crise économique pousse à la recherche d'un bouc émissaire et l'islamophobie prend le relais de l'antisémitisme. Cette analogie historique prétend nous éclairer : elle nous aveugle. Voulant lire ce qui arrive à la lumière de ce qui est arrivé, elle en occulte la nouveauté inquiétante. Montrer que nous vivons un tournant historique, paradoxalement masqué par la référence incessante à l'Histoire ; appréhender ce moment crucial dans ce qu'il a d'irréductible au répertoire de nos vicissitudes : tel est le pari de ce livre. Et l'enjeu est existentiel autant qu'intellectuel. Si, comme l'écrit François Mauriac, "l'épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions", il nous incombe d'être à l'heure au rendez-vous et de regarder en face le visage que nous n'attendions pas. Dans une époque qui tend à se prendre pour une autre, l'exactitude devient la tâche prioritaire de la pensée. A. F.
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:12783
Résumé: Quatrième de couverture : Le passé parle au présent. Il s'adresse à nous. Il nous interpelle. Il réclame. Mais comment le présent doit-il répondre? Comment être au rendez-vous ? Alain Finkielkraut s'interroge sur le devoir de mémoire. Nous sommes passés d'une mémoire encombrante (personne ne parlait des camps de concentration) à une mémoire débordante, où la Shoah est sollicitée de toutes parts. Aujourd'hui, toute guerre, toute souffrance fait invoquer ou nommer Auschwitz, exercice inquiétant que critique l'auteur : " Il n'est pas moins déloyal de s'approprier les morts que de les laisser tomber. Il n'est pas moins désinvolte d'oublier leur transcendance que d'oublier leur existence. "
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72924
Résumé: Une réflexion philosophique sur le rapport de la société au handicap soutenant qu'une personne handicapée n'est pas foncièrement lésée, en manque permanent, à la vie lacunaire. S'appuyant sur sa propre expérience, l'auteure montre que cette dernière peut imaginer et mettre en place d'autres façons de vivre, de penser et de créer.