Contenu

Est-ce que tout revient: contes quotidiens

Résumé
Noëlle Revaz écrit chaque dimanche un court texte de fiction pour le magazine Femina. 52 de ces récits sont repris dans ce recueil foisonnant. Ces brefs contes du quotidien nous livrent son regard décalé et son grand sens de l’observation intérieure sur nos basculements intimes et sur les percées de l’imaginaire dans nos vies. Avec finesse et ironie, avec poésie et justesse, elle met en scène des femmes d’âge mûr aux prises avec la solitude, des mamans inquiètes en pleine réflexion sur leurs enfants, des enfants rêveurs, des médecins fatigués et des retournements de pensée spectaculaires dus aux changements de saison ou aux rêves.
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 3h. 38min.
Édition: Lausanne, Editions Femina, 2023
Numéro du livre: 75423
ISBN: 9782889072613

Documents similaires

Lu par:Madiana Roy
Durée:8h. 22min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:34399
Résumé: Pour se débarrasser d'un passager qu'il a pris en grippe, un chauffeur de bus cherche une solution radicale. Un grand-père apprend à son petit-fils à abréger les souffrances des fourmis et des sauterelles, jusqu'à ce que lui-même tombe malade. Dans un Paris caniculaire, deux étudiantes écoutent les gémissements d'une femme, d'autant plus surprenants qu'ils proviennent de la fenêtre d'un voisin insignifiant. Voilà le genre de situations et de personnages frais et maladroits que Noëlle Revaz met en scène dans les vingt-neuf nouvelles de son recueil, avec originalité et une extrême variété de tons. Le regard profond et acéré qu'elle porte sur son monde en révèle les désirs, les craintes, les audaces et les solitudes. Amours, décès, femmes rebelles ou absentes, attentes rarement satisfaites, voix enfantines, ogres et secrets... Autant de miroirs pour nous renvoyer avec force et humour des images saisissantes de la vie
Durée:6h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16587
Résumé: T est un acteur de théâtre marginal et fantasque, Efina une de ses admiratrices. Une lettre que T lui avait envoyée et qu'ils avaient tous deux oubliée les pousse à s'écrire et à se revoir. Ils entament alors une liaison faite d'attirance et d'éloignements, de curiosité et d'ennui, qui les obsédera toute une vie.
Durée:7h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:11790
Résumé: C'est une jeune femme, belle, toute mince, aux gestes empreints de douceur. C'est un roman, beau, compact de densité, aux pages gorgées de dureté. L'une semble s'opposer à l'autre. Eternelle question que celle qui confronte l'écrivain à son oeuvre. Mais ici, elle prend tout son sens. Comment Noëlle Revaz, âgée de 32 ans, enseignante de français et de latin, Valaisanne d'origine établie à Lausanne, a-t-elle pu écrire un premier roman aussi rude, pour décrire une vie de couple à la campagne? Racontée à la première personne, la trame est limpide. Paul traite son épouse comme une bête, moins bien que ses vaches, pense-t-on. Sa relation avec sa femme, désignée par le terrible prénom de Vulve, va changer et se teinter d'estime, sinon d'amour, avec l'arrivée de Jorge, le saisonnier portugais. Une histoire simple, qui vous arrive dans l'estomac par sa violence et son réalisme. Qui vous touche au coeur aussi à travers les mots assénés par Paul.
Lu par:Madiana Roy
Durée:5h. 4min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:74823
Résumé: Plaisir de Lire fête ses 100 ans en 2023 ! Pour l’occasion, la maison d’édition lausannoise a lancé un concours d’écriture ouvert sur le thème du plaisir de lire. Seize autrices et auteurs de Suisse romande ont répondu à l’appel et marché sur les traces des grands écrivain·es de notre catalogue – Maurice Chappaz, Corinna Bille, Alice Curchod, Cilette Ofaire, Charles-Ferdinand Ramuz – pour raconter leur amour du livre et de la littérature…
Durée:4h. 11min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:75737
Résumé: L’auteur aimerait bien que la vie soit un jukebox. On y glisserait une pièce et on choisirait sa chanson préférée, son rythme, sa voix ou sa voie… Parce que dans la réalité, malheureusement ce n’est pas aussi simple… il a quelques doutes sur notre liberté de choisir… Le présent jukebox contient dix-huit chansons qui évoquent des tranches de vie, parfois heureuses et savoureuses, parfois chaotiques et douloureuses. C’est un répertoire de voix de personnages, qui s’expriment à la première personne et qui nous ressemblent peu ou prou. D’ailleurs le recueil pourrait s’appeler Frères humains…
Durée:3h. 44min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:3864
Résumé: Un peu sorcier, François Conod fait revivre les "doigts d'Alberto" dans une vibration poétique bouleversante, mais cisèle aussi un adorable conte pour princesse sage, ou grave, à l'acide, sa haine concentrée de la chose militaire. La tendresse pour des adolescents égarés entre deux sexes, entre deux mondes, de ces très jeunes coeurs assoiffés, et de ces "Nous" impersonnels, de ceux-là aussi, tout entiers dévorés par la convention bourgeoise ou la carrière.
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:4488
Résumé:
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:66057
Résumé: Chacune des très courtes proses qui composent ce recueil met en scène un personnage « différent ». Une enfant attardée lors de la rentrée des classes. Une jeune femme dont les parents ont obtenu la garde de sa fille. Un vieil homme dans un hospice. Un SDF. Tous sont ce que l’on pourrait nommer des êtres dérangés, radicalement autres, des « inaptes à la vie » dont le seul maintien dans le monde qui les entoure tient du défi permanent ou du miracle. Grolo voulait acheter des cartouches pour son stylo à encre, mais le mot « cartouche » ne lui revenait pas à l’esprit, aussi écrivait-il au stylo à bille. En une page, une page et demi, rarement plus, Adelheid Duvanel parvient à nous enserrer dans ces vies bancales et à nous les rendre proches. Et, en nous permettant de percevoir l’équilibre fragile qui les rend malgré tout possibles, elle nous renvoie subtilement à nos propres tâtonnements. Maîtresse incontestée de la forme courte, elle est parvenue à conjuguer dans un même écrin l’extraordinaire originalité du regard « différent » (qu’il soit celui de l’enfant, du « dérangé » ou du rêveur) et la rigueur pointilliste d’une conteuse hors pair. C’est étonnant comme un mouvement de paupières efface le monde entier. Chacune de ces histoires forme un monde en soi. Une monade. Tout y est. Rien n’y manque. Elles sont comme des petits cercles dessinés à la main. Des petits cercles hésitants, délicats, qui entourent quelque chose. On ne sait pas toujours bien quoi. On sait juste que c’est infiniment précieux.
Durée:1h. 52min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:10363
Résumé:
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:15648
Résumé:
Durée:7h. 26min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:15573
Résumé: Quatrième de couverture : ce volume rassemble les écrits les plus importants de Charles-Albert Cingria consacrés à la Suisse. Que ces textes soient si nombreux est une espèce de paradoxe. Quoique né à Genève, C.--A. Cingria et son frère Alexandre, fervents lecteurs de L'Action française, Appartenaient au camp des Romains, universalistes, opposé à celui des Suisses (Robert de Traz, Gonzague de Reynold), qui luttaient pour la renaissance d'une culture helvétique. Un peu plus tard, toute idéologie oubliée, C.-A. Cingria savoure tout le plaisir d'exister en n'importe quel endroit du monde...
Durée:3h. 28min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:67809
Résumé: "À la fin de l’été, j’ai repris le travail et mes habitudes. Chaque jour, à peine rentrée, je m’allonge, je sombre lentement dans le sommeil. Les liens qui unissent les différentes parties de mon corps paraissent se défaire. Ma main n’est plus, par le bras, rattachée au reste du corps. Bientôt, il ne reste plus que quelques points d’appui tièdes et disséminés dans le noir du lit, mais je ne me souviens pas du lit. Mes pensées se disloquent aussi, comme une porte dont les deux battants bâilleraient de plus en plus, liés qu’ils sont de manière lâche par un fil rouge entrecroisé dont le nœud peu à peu se défait."