Contenu

Eau de rose et Soda bread

Résumé
Plus d'un an a passé depuis que Marjan, Bahar et Layla, les trois soeurs Aminpour de Une Soupe à la grenade, ont trouvé refuge dans le petit village irlandais de Ballinacroagh et ouvert le Babylon Café. Mais lorsqu'une jeune fille est retrouvée sur le rivage, le monde des trois soeurs bascule de nouveau. La jeune fille porte au ventre les séquelles d'une tentative d'avortement clandestin auquel elle survit miraculeusement. Mais les trois soeurs doivent aussi faire face à leurs propres transformations : Marjan tombe amoureuse d'un jeune écrivain, Bahar découvre la foi, Layla s'épanouit dans la sexualité.
Durée: 9h. 43min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), P. Picquier, 2023
Numéro du livre: 75388
ISBN: 9782809716368

Documents similaires

Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70743
Résumé: Petit-fils du célèbre poète et critique Reza Qouli Khan Hedayat, Sadegh naquit à Téhéran le 17 février 1903. Il n'y a que peu à dire de sa vie extérieure. Son indépendance intellectuelle, sa modestie, sa pureté d'âme lui ont fait choisir en effet l'existence effacée et les souffrances d'un être d'élite qui se refuse aux compromis. Sa grande douceur de cœur, un esprit toujours prompt à saisir le ridicule des choses, son indulgence aussi pour ceux qu'il aimait, tempéraient seuls son mépris de ce monde. Formé à la lecture des maîtres modernes de l'Europe, mais également pénétré d'un profond amour pour le folklore et les traditions de sa patrie, S. Hedayat a cherché son inspiration auprès du peuple de l'Iran. Cependant, la passion avec laquelle l'écrivain s'est penché sur les religions de la Perse antique et sur les superstitions et les pratiques de magie populaire qui en dérivent, a éveillé aussi chez lui le goût de l'insolite et, bien souvent, il écarte les étroites barrières de la réalité, pour laisser le merveilleux envahir la vie de ses personnages : l'action d'un roman comme La Chouette aveugle se situe très loin de l'espace et du temps ordinaires. Comme les plus grands poètes de sa race - on songe à Omar Khayam, le seul, d'ailleurs, qu'il aimait - S. Hédayat est un pessimiste. C'est un regard désespéré qu'il promène sur le monde. Cet univers aux lois impénétrables, mais absurdes et cruelles, s'il entr'ouvre parfois devant nous ses cercles les plus fantastiques, loin de nous offrir alors la promesse d'une destinée meilleure au-delà de l'existence terrestre, nous apparaît toujours baigné de la même sinistre lumière. Rien à espérer de cette vie, rien non plus d'une autre. Telle est l'obsession que l'on retrouve à chaque ligne de La Chouette aveugle.
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20042
Résumé: Elle était « l'appât 455 », la plus célèbre prisonnière d'une impitoyable République théologique. Lui, un des colonels les plus proches du Commandeur suprême. Lorsqu'ils se retrouvent, des années plus tard, loin de leur pays, une relation étrange et ambiguë se noue entre eux. Leur passé resurgit, mais aussi la violence perverse du système dictatorial dans lequel ils ont vécu et la passion amoureuse qui les a conduits à l'exil.
Durée:7h. 53min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23494
Résumé: "Avocate et militante des droits de l'homme, Shirin Ebadi incarne aujourd'hui la résistance des femmes iraniennes au pouvoir autocratique du régime islamique de Téhéran. Elle a reçu à ce titre le prix Nobel de la paix en 2003, attribué pour la première fois à une femme musulmane. Ce livre raconte une vie tout entière consacrée à la justice. Au début des années 1970, elle est la première femme à être nommée présidente du tribunal de grande instance de Téhéran, à l'âge de vingt-trois ans. Quelques mois après la révolution islamique de 1979, elle est contrainte de renoncer à ses fonctions. Avocate, elle engage alors un combat quotidien contre le régime, ce qui lui vaut d'être plusieurs fois emprisonnée et même menacée de mort : " Toute personne œuvrant pour les droits de l'homme en Iran doit vivre avec la peur de sa naissance à sa mort, mais j'ai appris à surmonter ma peur. " Aujourd'hui, Shirin Ebadi se consacre surtout à la défense des femmes et des enfants, qui subissent de plein fouet, et jusque dans leur chair, la violence de la culture patriarcale iranienne. Mère de deux filles, elle a fondé par ailleurs une Association de défense des enfants dont les droits sont inexistants dans son pays. Ce livre est le récit des combats d'une femme exceptionnelle contre l'obscurantisme religieux et l'oppression des femmes."
Durée:18h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32647
Résumé: "Quand j'ai repris mes esprits, je me trouvais chez cet homme, dans la chambre à coucher. Debout dans un coin de la pièce, je serrais étroitement contre moi le tchador blanc dont on m'avait affublée avant de me conduire dans cette maison. J'essayais de ne faire aucun bruit, espérant qu'il ne remarquerait pas ma présence. Dans ce silence absolu, les larmes coulaient jusque sur ma poitrine. Mon Dieu, comment comprendre ces mœurs ? Un jour, ma famille voulait me tuer sous prétexte que j'avais échangé quelques mots avec un homme que je connaissais depuis deux ans, sur lequel je savais beaucoup de choses, que j'aimais et que j'étais prête à suivre au bout du monde, et le lendemain elle prétendait m'obliger à coucher dans le même lit qu'un étranger dont j'ignorais tout et qui ne m'inspirait que de la terreur. " Massoumeh, seize ans, n'a qu'un désir : poursuivre ses études. Un rêve accessible aux filles depuis que le shah a modernisé l'Iran. Mais quand ses frères découvrent qu'elle vit une histoire d'amour, très innocente, avec un voisin, ils la marient à un homme qu'elle ne connaît pas et n'a même jamais vu. D'abord désespérée, Massoumeh se rebelle et prend son existence en main.
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75865
Résumé: A Téhéran, trois amies fraîchement diplômées s'interrogent sur leur avenir, tiraillées entre leurs rêves et les traditions : Leyla souhaite devenir journaliste, Shabaneh hésite à se marier et Roja attend son visa pour Toulouse où elle s'est inscrite en doctorat. Elles ont quelques mois pour décider de leur destin. Premier roman.
Durée:1h. 41min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:69168
Résumé: J'ai bâti une maison à l'autre bout de la nuit. Ici, dans cette maison, je suis tout proche de l'anonymat humide de l'herbe. J'entends le crépitement du souffle du jardin, Le son de l'obscurité lorsqu'elle coule de la feuille, Le grincement de la toux de la lumière derrière l'arbre, L'éternuement de l'eau dans les fissures des pierres, L'égouttement des hirondelles du plafond du printemps,...
Lu par:Manon
Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:35924
Résumé: Un homme raconte comment son amour impossible pour sa cousine l'a conduit à faire de mauvais choix, à trahir, à jouer de son pouvoir et de son emprise, jusqu'à ce que le régime islamique l'emprisonne. ©Electre 2017
Lu par:Lisette Vogel
Durée:5h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20890
Résumé: Le corps de Roxana gît dans un théâtre d'Ispahan. A ses côtés, un bouquet de tulipes le symbole de la révolution islamique. Malgré l'interdiction de chanter en public, l'ex-star de la pop iranienne, de retour d'exil, tentait d'organiser un concert. Elle ne sera pas la seule à être réduite au silence. Narek, un reporter franco-iranien, enquête : qui en veut aux chanteuses d'Ispahan ?
Durée:7h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71609
Résumé: Trois jeunes sœurs ayant fui l’Iran au moment de la révolution trouvent refuge dans un petit village d’Irlande pluvieux et replié sur lui-même. Elles y ouvrent le Babylon Café et bientôt les effluves ensorcelants de la cardamome et de la nigelle, des amandes grillées et du miel chaud bouleversent la tranquillité de Ballinacroagh. Les habitants ne les accueillent pas à bras ouverts, loin s’en faut. Mais la cuisine persane des trois sœurs, délicate et parfumée, fait germer d’étranges graines chez ceux qui la goûtent. Les délicieux rouleaux de dolmas à l’aneth et les baklavas fondant sur la langue, arrosés d’un thé doré infusant dans son samovar en cuivre, font fleurir leurs rêves et leur donnent envie de transformer leur vie. Marsha Mehran s’est inspirée de sa propre histoire familiale pour composer ce roman chaleureux et sensuel où la cuisine joue le plus beau rôle. S’y mêlent le garm et le sard, le chaud et le froid, tristesse et gaieté, en une alchimie à l’arôme envoûtant d’eau de rose et de cannelle. Et pour que chacun puisse expérimenter la magie de la cuisine persane, une recette accompagne chaque chapitre du livre.
Durée:10h. 6min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:26071
Résumé: Daryush Shayegan a forgé il y a trente ans déjà, suite à la révolution khomeyniste, le concept d'" idéologisation de la religion ", repris par de nombreux experts pour rendre compte de l'islam politique et de ses impasses. Il a aussi pensé la notion d'individu non plus en termes d'origine et d'appartenance uniques mais comme un patchwork d'identités multiples et décrit le monde contemporain non plus en opposant Orient et Occident, modernité et tradition mais en analysant cette " pensée de l'entre-deux ", les amalgames, les distorsions, les ruptures et les connexions qui traversent chaque être en tout lieu de la planète. Encore faut-il pour dégager le sens de cette " conscience métisse " interroger la mémoire historique, les constituants spécifiques qui ont permis à l'Occident d'émerger avec ses universaux (pensée critique, analyse scientifique, démocratie, etc) issus des Lumières face à un Orient déboussolé vivant un temps autre qu'historique, théologique, mystique voire mythologique qui s'est fissuré avec la mondialisation, la virtualisation et les réseaux sociaux. Multiculturalisme, identités plurielles, métamorphoses du religieux, interconnectivité, zones d'hybridation, déterritorialisations, autant de combinatoires que l'auteur analyse à l'heure des " révolutions arabes " qui voient s'opposer société civile et pouvoir anachronique. Les mutations qui bouleversent le monde ne sont pas venues du jour au lendemain : en renvoyant aussi bien aux philosophes de Nietzsche à Deleuze et Baudrillard qu'aux théologiens arabo-musulmans c'est à penser la généalogie et le devenir de notre " être dans le monde " que nous convie l'auteur.
Durée:12h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65500
Résumé: Forough Farrokhzad a grandi à Téhéran dans les années 1930, au sein d'une famille de sept enfants. Dans la maison règne une discipline de fer, et les enfants n'appellent pas leur père "papa", mais "Colonel". Très tôt, Forough manifeste un vif intérêt pour la poésie persane et dévore les recueils que ses frères étudient, eux qui ont la chance d'aller à l'école. A l'âge de seize ans, Forough épouse son amour de jeunesse, Parviz, sur décision de son père qui tient à éviter un scandale. Mais alors que beaucoup de jeunes filles n'ont pas la chance de choisir leur mari, Forough ne tarde pas à déchanter : l'homme qu'elle a épousé n'est pas exactement celui qu'elle imaginait. Alors elle se remet à écrire et entre ses vers se devine quelqu'un qui ne fait pas semblant de vivre. Une femme, une vraie. Et même une poétesse. Une qui, sans même s'en rendre compte, va révolutionner la scène littéraire iranienne en écrivant sur le sentiment amoureux, le désir et l'amour charnel, des thèmes traditionnels de la poésie persane, mais qui, venant d'une femme, vont provoquer un séisme sans précédent dans la société iranienne et vaudront à Forough Farrokhzad une réputation sulfureuse. Le portrait émouvant d'une femme qui n'a reculé devant rien pour chanter la beauté du désir féminin.
Durée:10h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65406
Résumé: A la suite de la révolution islamique d'Iran, Shirin, 9 ans, s'installe en France avec ses parents dans sa famille maternelle, communiste. En apprenant le français, elle se détourne de l'idéologie familiale et découvre l'amour et la France grâce à Omid, un Juif iranien. Effondrée lorsqu'elle perce le terrible secret familial, elle choisit la liberté, avec l'aide d'Hannah, rescapée de la Shoah.