Contenu

Où en sont-elles ?: une esquisse de l'histoire des femmes

Résumé
Une analyse de l'évolution du patriarcat ainsi que des relations entre hommes et femmes. Anthropologue et historien, l'auteur s'appuie sur l'apport des études comparées des structures anthropologiques de la parenté.
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 11h. 53min.
Édition: Paris, Seuil, 2022
Numéro du livre: 73880
ISBN: 9782021406474
CDU: 301

Documents similaires

Durée:1h. 38min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68216
Résumé: « Ceci est une adresse. Aux femmes en général, autant qu’à leurs alliés. Je vous écris d’où je peux. Le privé est politique, l’intime littérature. » En France, la quatrième vague féministe a fait son entrée : non plus des militantes, mais des femmes ordinaires. Qui remettent en cause les us et les coutumes du pays de la gaudriole, où une femme sur dix est violée au cours de sa vie, et où tous les trois jours une femme est assassinée par son conjoint. Dans ce court texte incisif qui prône la sororité comme outil de puissance virale, Chloé Delaume aborde la question du renouvellement du féminisme, de l’extinction en cours du patriarcat, de ce qu’il se passe, et peut se passer, depuis le mouvement #metoo.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:73394
Résumé: A travers son expérience relatée avec franchise, l'auteure dénonce le patriarcat et la domination masculine dont les effets délétères n'ont pas disparu de la vie quotidienne des femmes. Elle prend ainsi la parole au nom de celles qui en ont assez d'avoir peur, de devoir se justifier et de ne pas être prises au sérieux.
Durée:10h. 51min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68706
Résumé: Macron et les Gilets jaunes ont ouvert une page nouvelle de l'histoire de France, qui mêle retour des luttes sociales et apathie politique, sursaut révolutionnaire et résignation devant les dégâts de l'euro, regain démocratique et menace autoritaire. Pour la comprendre, Emmanuel Todd examine, scrupuleusement et sans a priori, l'évolution rapide de notre société depuis le début des années 1990 : démographie, inégalités, niveau de vie, structure de classe, performance éducative, place des femmes, immigration, religion, suicide, consommation d'antidépresseurs, etc. Les faits surprendront. Les interprétations que propose l'auteur doivent, quant à elles, beaucoup à Marx, mais à un Marx mis "sous surveillance statistique". A gauche, comme à droite, elles paraîtront à beaucoup étonnantes, amusantes, contrariantes, ou angoissantes. Cet empirisme sans concession conduit même Emmanuel Todd à réviser radicalement certaines de ses analyses antérieures. A la lecture de ce livre riche, stimulant, provocateur, la vie politique des années 1992-2019 prend tout son sens : une longue comédie politique où s'invitent les classes sociales. Bienvenue donc dans cette France du XXIe siècle, paralysée mais vivante, où se côtoient et s'affrontent des dominés qui se croient dominants, des étatistes qui se croient libéraux, des individus égarés qui célèbrent encore l'individu-roi, avant l'inéluctable retour de la lutte des classes.
Durée:7h. 20min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:21240
Résumé: Il n'y aura pas d'empire américain. Le monde est trop vaste, trop divers, trop dynamique pour accepter la prédominance d'une seule puissance. L'examen des forces démographiques et culturelles, industrielles et monétaires, idéologiques et militaires qui transforment la planète ne confirme pas la vision aujourd'hui banale d'une Amérique invulnérable. Emmanuel Todd trace ici le tableau plus réaliste d'une très grande nation dont la puissance a été incontestable, mais dont le déclin relatif parait irréversible. Les Etats-Unis étaient indispensables à l'équilibre du monde ; ils ne peuvent aujourd'hui maintenir leur niveau de vie sans les subsides du monde. L'Amérique, par son activisme militaire de théâtre dirigé contre des Etats insignifiants, tente de masquer son reflux. La lutte contre le terrorisme, l'Irak et l'"axe du mal" ne sont plus que des prétextes. Parce qu'elle n'a plus la force de contrôler les acteurs économiques et stratégiques majeurs que sont l'Europe et la Russie, le Japon et la Chine, l'Amérique perdra cette dernière partie pour la maîtrise du monde. Elle redeviendra une grande puissance parmi d'autres.
Durée:7h. 26min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69804
Résumé: L'auteure critique la vision patriarcale de la préhistoire. Lorsque la discipline naît au XIXe siècle, elle n'est conduite que par des hommes qui projettent sur ces temps anciens leur vision d'une femme procréatrice au rôle social limité à l'éducation des enfants et aux tâches domestiques. Or, les récentes découvertes archéologiques montrent les femmes moins soumises, plus robustes et inventives.
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:18947
Résumé: "Dans le monde occidental aujourd'hui, aucune femme ne peut prétendre avoir mené son existence à l'abri de cette propagande, qui fait de nous toutes, à des degrés variables et selon notre âge, notre milieu social et notre métier, avec notre coopération enthousiaste ou à notre corps défendant, des reflets dans un œil d'homme... Nous incarnons bien moins que nous ne le pensons, dans notre arrogance naturelle et candide, la femme libre et libérée." Dans cet ouvrage qui emprunte sa tonalité au roman mais qui a la rigueur d'un essai, Nancy Huston convoque sa propre expérience comme celle d'artistes qui l'entourent pour analyser avec beaucoup de finesse toutes les influences qui, sournoisement comme au grand jour, façonnent la femme contemporaine.
Lu par:Anita Renard
Durée:6h. 54min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72617
Résumé: La journaliste donne la parole à des femmes célèbres qui évoquent la manière dont elles ont bravé les stéréotypes pour accomplir leur destin : l'actrice Marion Cotillard, la femme politique Arlette Laguiller, la maire de Paris Anne Hidalgo ou la colonelle Karine Lejeune. Entretiens issus de l'émission de France Inter.
Durée:24h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36036
Résumé: De l'émergence d'homo sapiens à nos jours, cette brève histoire de l'humanité est délibérément tournée vers l'intelligence du monde tel qu'il se recompose sous nos yeux. Or, c'est dans les profondeurs les moins conscientes de la vie sociale, celles auxquelles Emmanuel Todd a consacré sa vie de chercheur, que gît l'explication de ce qui nous apparaît aujourd'hui comme le grand désordre du monde. Il s'agit ainsi de saisir la dynamique de longue durée des systèmes familiaux, l'articulation de ces systèmes avec la religion et l'idéologie, d'explorer les ruptures induites par le progrès éducatif si l'on veut comprendre l'effet de divergence qui affecte les nations avancées : le paradoxe d'un homo americanus simultanément innovateur et archaïque, le phénomène Trump, le manque de réalisme des volontés de puissance allemande et chinoise, l'efficacité russe, la renonciation japonaise, les récentes métamorphoses de l'Europe et le Brexit. Cette revisitation magistrale de l'histoire de l'humanité nous permet finalement d'apercevoir en toute lucidité ce qui nous attend demain.
Lu par:Manon
Durée:30h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:29002
Résumé: Lu par Manon
Lu par:Pierre Biner
Durée:8h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16193
Résumé: Emmanuel Todd écrit, avec « Après la démocratie » un véritable pamphlet, mais pas seulement. Le ton de l'introduction est clairement polémique, l'historien et sociologue, se fait citoyen dénonçant les dérives de l'ensemble du corps politique contemporain. Todd présente le vide abyssal et la décrépitude de notre système politique. Pourtant ce livre est loin, très loin des divers méthodologies du déclin que les intellectuels réactionnaires français nous pondent régulièrement. Todd, rappelons le une fois encore, est historien, disciple d'Emmanuel Leroy Ladurie, sociologue et démographe, ce qu'il réalise avec « Après la démocratie », est une analyse historique et sociologique de l'état du personnel politique français contemporain, de droite comme de gauche. Son analyse est toujours pertinente et passionnante, malgré la veine polémique qui sous-tend les portraits de Sarkozy, de son gouvernement, mais également les portraits de Ségolène Royal et des socialistes.
Durée:9h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70753
Résumé: Nombre de femmes et d'hommes qui cherchent l'épanouissement amoureux ensemble se retrouvent très démunis face au troisième protagoniste qui s'invite dans leur salon ou dans leur lit : le patriarcat. Sur une question qui hante les féministes depuis des décennies et qui revient aujourd'hui au premier plan de leurs préoccupations, celle de l'amour hétérosexuel, ce livre propose une série d'éclairages. Au coeur de nos comédies romantiques, de nos représentations du couple idéal, est souvent encodée une forme d'infériorité féminine, suggérant que les femmes devraient choisir entre la pleine expression d'elles-mêmes et le bonheur amoureux. Le conditionnement social subi par chacun, qui persuade les hommes que tout leur est dû, tout en valorisant chez les femmes l'abnégation et le dévouement, et en minant leur confiance en elles, produit des déséquilibres de pouvoir qui peuvent culminer en violences physiques et psychologiques. Même l'attitude que chacun est poussé à adopter à l'égard de l'amour, les femmes apprenant à le (sur ? ) valoriser et les hommes à lui refuser une place centrale dans leur vie, prépare des relations qui ne peuvent qu'être malheureuses. Sur le plan sexuel, enfin, les fantasmes masculins continuent de saturer l'espace du désir : comment les femmes peuvent-elles retrouver un regard et une voix?
Lu par:Manon
Durée:8h. 18min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:35917
Résumé: Les multiples facettes des relations père-fille sont explorées à travers 80 exemples célèbres, de la fille de Molière à M. Maréchal-Le Pen en passant par Lucrèce Borgia, Charlotte Corday ou Audrey Hepburn. ©Electre 2017