Contenu

Garçon au coq noir

Résumé
Martin, onze ans, n'a qu'une chemise sur le dos et un coq noir sur l'épaule lorsqu'il emboîte le pas d'un peintre itinérant pour fuir le village où, depuis toujours, on se méfie de lui. Aux côtés de cet homme qui ne dessine que le beau, il déjoue les complots, traverse les rivières, se confronte aux loups, à la faim, à l'épuisement. Fort de sa ruse et de la complicité de son ami à plumes, le garçon secourt ceux qui, plus vulnérables encore, se laissent submerger par les ténèbres. Au terme de cette quête, parviendra-t-il à percer le mystère qui se dissimule derrière la légende du cavalier noir, ravisseur d'enfants ? Grâce à une écriture simple et captivante, Stefanie vor Schulte entoure chacun de ses mots d'une atmosphère saisissante. Brutale et merveilleuse, cette fable contemporaine aux accents gothiques montre à chacun de nous que l'espoir perce partout, même au coeur de la nuit.
Durée: 4h. 58min.
Édition: Paris, Ed. Héloïse d'Ormesson, 2022
Numéro du livre: 73556
ISBN: 9782350878188

Documents similaires

Durée:8h. 51min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:32440
Résumé: La saga d'un frère au coeur de pierre. Dans leur appartement à New York, Jacob Reckless, 12 ans, découvre un miroir qui lui ouvre les portes d'un univers parallèle, et, croit-il, de la liberté. Will, son jeune frère, déjoue sa vigilance et le suit à travers le miroir. Vicitime d'un maléfice, il se transforme en monstre. Reckless n'a que 2 jours pour le sauver. Prix jeunesse des Imaginales 2011. ©Electre 2016
Lu par:René Depasse
Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:20369
Résumé: Voici, après Isabelle d'Égypte, le deuxième Conte bizarre, traduit par le fils de Théophile Gautier, de Karl Joachim Friedrich Ludwig von Arnim (1781-1831). Un peu d'occultisme, là aussi, et surtout la sinistre évocation des violences de la Révolution Française à l'égard de la noblesse, vues par un écrivain romantique allemand.
Durée:21h. 28min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:30894
Résumé: Meggie et ses parents savourent leurs retrouvailles lorsque Farid apporte une nouvelle bouleversante : prêt à tout pour revoir les fées et sa famille, Doigt de Poussière a regagné le Monde d'encre, ignorant qu'un grand danger l'attend. Farid et Meggie décident de partir à sa recherche. C'est le début d'un voyage incroyable... et terrifiant. (rero.ch)
Durée:16h. 43min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:19576
Résumé: Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute? Ses livres auraient-ils un secret? Leurs mots auraient-ils un pouvoir? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours. Lire n'a jamais été aussi fascinant et aussi dangereux. (rero.ch)
Durée:12h. 35min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:18478
Résumé: Aux côtés du Moine de Lewis (1795) et du Melmoth de Maturin (1820). Les Elixirs du Diable (1816) figurent parmi les chefs-d'oeuvre absolus du " roman noir " de la période romantique. Pour Hoffmann, ce récit de toutes les indécences et de tous les excès n'était rien de moins que le pivot secret autour duquel devait s'orienter toute son oeuvre de conteur. Freud note qu'on y retrouve, dans une sorte de symphonie frénétique, l'ensemble des thèmes chers au grand " fantastiqueur ", et d'abord celui du Double, " dans toutes ses nuances, tous ses développements ". Texte déconcertant à coup sûr, où viennent se fondre comme en un creuset les plus hautes intuitions du Romantisme allemand.
Lu par:Madiana Roy
Durée:2h. 47min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:14754
Résumé: Peter Schlemihl vient d'arriver dans une ville à la recherche d'un travail. Il va chez un riche propriétaire. En arrivant chez celui-ci, il remarque un homme étonnant qui sort toutes sortes de choses de sa poche. Peter Schlemilh conclut un marché avec lui : il lui donne son ombre en échange de la bourse Fortunatus ,une bourse magique qui ne se vide jamais. Schlemilh est depuis ce jour un homme immensément riche mais sans ombre. Il est rejeté de la société et n'ose plus se montrer les jours de beau temps. Sa richesse ne le console pas et il devient très malheureux. Cependant, pour le soutenir dans cette terrible épreuve, il a un ami Benzel, son serviteur. Avec lui, il essaie par tous les moyens de retrouver une vie normale. Mais désespéré de ne pas y parvenir, il s'enfuit dans un village où personne ne le connaît et où tout le monde le respecte pour sa grande richesse. Le temps passe et Peter doit se marier.Mais son beau-père découvre son secret et lui donne un ultimatum : il a trois jours pour retrouver son ombre sinon le mariage sera annulé. Peter y parviendra-t-il ?
Durée:10h. 18min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:19961
Résumé: 1915. Tandis que la Première Guerre mondiale ensanglante l'Europe, un auteur quasiment inconnu publie son premier roman, qui connaît un succès foudroyant. Placé sous le signe du Golem, cette créature d'argile façonnée jadis par un rabbin, et qui revient hanter la ville tous les trente-trois ans, le livre ressuscite la Prague du tournant du siècle : Prague et son ghetto, rasé quelques années avant la guerre par des autorités soucieuses d' " assainissement ". Dans ses rues tortueuses où sont tapis des êtres fantastiques, dévorés par la passion et la haine, des crimes se commettent, tandis que les couples dansent dans des cabarets sordides. La folie sourd des vieilles pierres... elle poisse les songes et les souvenirs, elle sème sous les pas des passants des arcanes indéchiffrables. jusqu'où le narrateur ira-t-il pour se libérer de son emprise et connaître enfin son destin ?
Durée:10h. 18min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:36788
Résumé: Comme pour certains grands créateurs, un média ne suffit pas à Kubin : d'une main, il peint, de l'autre, il écrit. Son seul roman, l'Autre côté, qu'Herman Hesse, déjà, considérait comme un livre majeur, est devenu, depuis sa partition en 1909, une des œuvres-clés de la littérature dite moderne. L'Autre Côté a influencé Kafka, Jünger et les surréalistes, de même que le groupe du Cavalier Bleu auquel Kubin appartenait. Comme la plupart des livres qui comptent, L'Autre Côté, son Empire du rêve - tel un avatar angoissant des confins - ne se résume pas. Théâtre de fantasmagories échevelées, de métamorphoses hallucinées et de décompositions de toutes sortes, L'Autre Côté est le contrepoint même du rêve. Tout est rêve tant que tout demeure en deçà des frontières de l'Empire éponyme : le voyage, la quête, la lumière au-delà, c'est-à-dire au-dedans, la cauchemar éveillé ciel lourd, resserrement, prémonition, jusqu'à la lente dégradation mortifère. Voici donc une parodie de l'utopie, du voyage extraordinaire, et du merveilleux ! Depuis l'édition de Pauvert, de 1964, ce livre manquait. Le texte, suivi de " Quelques souvenirs de ma vie ", autobiographie subjective de Kubin, et d'une lecture du libraire Laurent Évrard est, bien sûr, illustré par Kubin, lui-même.
Durée:2h. 17min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:29633
Résumé: Garde-chasse du comté de Fach, Andrès défend la forêt contre les brigands. Son épouse, Giorgina, tombe malade. Un soir de tempête, un mystérieux voyageur du nom d'Ignace Denner, se présente comme un marchand égaré et demande l'hospitalité. Pour remercier ses hôtes, il administre à Giorgina une potion qui lui rend sa vigueur. ©Electre 2015
Durée:10h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67878
Résumé: En trois tableaux et trois voyages, ce roman dessine des itinéraires italiens, loin des sentiers battus. Le premier trajet qu’emprunte la narratrice, seule, avait été planifié à deux. Mais M., l’être aimé, est décédé deux mois plus tôt. Nous sommes en janvier, et les brumes enveloppent les collines autour d’Olevano, près de Rome, où une maison avait été louée par le couple. La narratrice a emporté quelques vêtements du défunt, mais on lui dérobe la valise juste avant son arrivée. Elle essaie de prendre ses marques malgré tout, se promène dans les oliveraies, va jusqu’au cimetière de la petite commune, se renseigne sur les gens enterrés sur place. Un autre souvenir d’Italie lui revient. Elle est adolescente, son père est amoureux de la langue italienne et du pays. Une effrayante dispute entre ses parents précède alors un incident sur la plage, quand le père nage si longtemps et si loin de la côte que tout le monde le croit noyé. La petite fille pense qu’elle devra rester en Italie et se débrouiller avec les quelques mots que le père lui a appris… Puis la narratrice adulte entreprend un autre voyage en explorant la région du delta du Pô. Elle cherche le jardin des Finzi-Contini à Ferrare, longe des canaux déserts et découvre des stations balnéaires abandonnées. Elle visite une nécropole étrusque, et devant les mosaïques de Ravenne, repense à son père et à ses explications. Les choses rapportées, les anecdotes et péripéties se déploient sous nos yeux dans des nuances infinies pour dire les couleurs, les odeurs d’un bosquet, d’une colline, d’une plage, d’un canal, d’un olivier, du ciel. En creux, ce texte d’une infinie richesse, sublimant les paysages et les lieux traversés par une langue inouïe de précision, raconte le deuil, l’absence et l’amour.
Durée:7h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70192
Résumé: Marta était à peine sortie de l’adolescence quand elle a rencontré Arthur, l’homme aux yeux menthe givrée. Et voilà qu’Arthur est mort, étendu à ses côtés. Tout au long de la journée tourmentée qui suit ce mystérieux décès, les souvenirs remontent pour dérouler l’histoire d’une relation faite de non-dits, d’incompréhension et de petites cruautés. Quarante années, au cours desquelles Marta a pris soin de peigner tous les jours les franges du tapis pour qu’elles soient bien droites, tandis qu’Arthur montrait plus d’affection pour son aquarium que pour son propre fils. Dosant avec virtuosité une intrigue digne d’un roman noir, propulsée par son extrême sensibilité littéraire, Katja Schönherr nous offre un premier roman palpitant et glaçant sur deux êtres aussi incapables de vivre ensemble que l’un sans l’autre.
Durée:13h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68015
Résumé: Les parents de Samir ont fui la guerre au Liban pour se réfugier en Allemagne et offrir un meilleur avenir à leur famille. Mais un soir, une simple photo fait tout basculer. Le père de Samir, bouleversé, disparaît sans laisser de trace. Samir vient de fêter ses huit ans. Terrassé par ce départ, l'enfant devenu adulte n'en finit pas de se heurter au deuil impossible. Pour sortir de cette impasse, la femme qu'il aime ne lui laisse pas le choix : Samir doit se rendre à Beyrouth à la recherche de son père et des pièces manquantes de son histoire. C'est pour lui le début d'un voyage initiatique, où il fera la lumière sur les drames du passé et découvrira la beauté du pays de ses ancêtres. Tant qu'il y aura des cèdres est un roman poignant qui retrace le portrait d'une famille exilée, déchirée par le secret, la guerre et les remords. Peut-on jamais cicatriser d'une blessure d'enfance dont on ignore les causes ? En choisissant la vérité, Samir doit renoncer à ce qu'il croit savoir et se confronter à ce pays qui à tant à lui apprendre.