Contenu

La guillotine et les exécuteurs des arrêts criminels pendant la Révolution: d'après des document inédits tirés des archives de l'Etat

Résumé
Dans l'imagerie populaire, la Révolution française est présentée comme un immense élan de libération contre la tyrannie. Mais cette période cruciale de notre histoire fut aussi le théâtre d'une tragédie qui a passablement écorné l'image d'Epinal car la Révolution a eu son côté sombre avec l'instauration de la Terreur et les exécutions de masse qui en ont découlé. Historien de profession, G. Lenotre a retracé l'histoire de la guillotine, principal et emblématique outil de la répression. Dans ce livre, il nous dresse le portrait des bourreaux, qu'ils soient amateurs, comme Collet de Charmoy ou professionnels, comme la lugubrement célèbre famille Sanson dont il raconte l'histoire. Où était dressée la guillotine ? Que faisait-on des suppliciés ? Qui étaient ces gens qui créèrent un véritable culte à cet instrument tant redouté ? Que devinrent les bourreaux une fois la fièvre retombée ? Autant de questions auxquelles il est répondu dans ce livre aussi terrifiant qu'incontournable.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 6h. 11min.
Édition: Agnières (Somme), Transition, 2019
Numéro du livre: 73308
ISBN: 9782490339068
Collection(s): Collection petite et grande histoire,
CDU: 944

Documents similaires

Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17304
Résumé: Le 17 septembre 1981, débutent à l'Assemblée nationale les débats sur le projet de loi sur l'abolition de la peine de mort en France, avec notamment, l'intervention de M. Robert Badinter, garde des sceaux, ministre de la justice...
Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75984
Résumé: Ce livre est le récit de ma longue lutte contre la peine de mort. Il commence au jour de l'exécution de Claude Buffet et de Roger Bontems, le 24 novembre 1972, et s'achève avec le vote de l'abolition, le 30 septembre 1981. Depuis lors, l'abolition s'est étendue à la majorité des Etats dans le monde. Elle est désormais la loi de l'Europe entière. Elle marque un progrès irréversible de l'humanité sur ses peurs, ses angoisses, sa violence. A considérer cependant les exécutions pratiquées aux Etats-Unis, en Chine, en Iran et dans de nombreux autres pays, le combat contre la peine de mort est loin d'être achevé. Puisse l'évocation de ce qui advint en France servir la grande cause de l'abolition universelle. Robert Badinter
Durée:2h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15799
Résumé: Les Réflexions sur la guillotine représentent un épisode de la lutte qu'a toujours menée A. Camus pour que soit reconnue la dignité de l'homme. La justice constitue un des thèmes principaux de son oeuvre. Aussi ne pouvait-il éviter la réflexion sur la peine capitale dans laquelle il reconnaît l'institution d'une certaine forme de terreur et la survivance d'un rite primitif. Le châtiment, qui sanctionne sans prévenir, s'appelle en effet la vengeance. C'est une réponse quasi arithmétique que fait la société à celui qui enfreint sa loi primordiale. Cette réponse est aussi vieille que l'homme, elle s'appelle le talion. Qui m'a fait mal doit avoir mal, qui m'a crevé un oeil doit devenir borgne ; qui a tué enfin doit mourir. Il s'agit d'un sentiment, et particulièrement violent, non d'un principe. Le talion est de l'ordre de la nature et de l'instinct, il n'est pas de l'ordre de la loi. La loi, par définition, ne peut obéir aux mêmes règles que la nature. Si le meurtre est dans la nature de l'homme, la loi n'est pas faite pour imiter ou reproduire cette nature. Elle est faite pour la corriger. Or le talion se borne à ratifier et à donner force de loi à un pur mouvement de nature. Nous avons tous connu ce mouvement, souvent pour notre honte, et nous connaissons sa puissance : il nous vient des forêts primitives...
Durée:55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:39595
Résumé: Dans ce discours prononcé en mars 1838 à l'Assemblée nationale, l'écrivain dénonce la peine capitale, jugée inutile et dangereuse dans une société évoluée, et lance un appel pour une réforme de la justice guidée par la liberté et la moralité.
Durée:2h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34112
Résumé: Marie G., faiseuse d'anges, dans sa cellule, condamnée à mort. Lucie L., femme avortée, dans l'obscurité de sa chambre. Henri D., exécuteur des hautes oeuvres, dans l'attente du jour qui se lève. De l'aube à l'aube, trois corps en lutte pour la lumière, à la frontière de la vie et de la mort.
Lu par:Henri Duboule
Durée:7h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13993
Résumé: Le grand auteur romantique qui ne cessa jamais d'être de son temps signe ici un plaidoyer définitif contre la peine de mort. On oublie trop souvent qu'Hugo est un visionnaire, un féministe, que son oeuvre n'a rien à voir avec l'image jaunie que l'école nous a laissé. Le dernier jour d'un anonyme, voilà une description brute et réaliste... Une véritable dénonciation.
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71056
Résumé: La Normandie est l'une des provinces de France la plus riche en Histoire. Michel de Decker nous en rappelle ses plus grandes heures depuis les premières invasions des Vikings, au début du IXe siècle, jusqu'au débarquement de juin 1944. De grands moments défilent ainsi tout au long de ces pages : le départ du duc Guillaume pour l'Angleterre où il va fonder une dynastie après avoir remporté la bataille d'Hastings, en 1066; ou le siège de Château-Gaillard par Philippe-Auguste qui prélude au rattachement de la province au royaume de France. Mais il parsème aussi son texte de mille et une anecdotes savoureuses qui ressuscitent des faits étranges de la petite histoire ou des coutumes locales, aussi curieuses que pittoresques. Doté d'une érudition sans faille, écrivant avec un délicieux naturel, comme on livrerait de vieilles confidences au coin du feu, Michel de Decker s'impose ici comme un talentueux conteur.
Durée:13h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73345
Résumé: Avril 1861-avril 1865. Quatre années pendant lesquelles un peuple encore mal soudé d'un peu plus de 30 millions d'âmes, dont 4 millions d'esclaves noirs, s'est affronté en continu, divisé en deux camps inégaux, chacun invoquant sa propre définition de la liberté. Une guerre mobilisant 3 millions de combattants sur un territoire plus vaste que l'Europe, voyant plus de 10 000 engagements militaires distincts, dont certains sont devenus les pierres angulaires de la mémoire américaine, tels Bull Run, Shiloh, Antietam ou Gettysburg... À de nombreux égards, il s'agit du premier grand conflit contemporain, puisant dans toutes les ressources d'une modernité industrielle naissante, impliquant toutes les forces vives de la jeune société américaine passée en quelques décennies d'un conglomérat de colonies émancipées à une nation démocratique minée par ses contradictions internes. Avec 750 000, peut-être 850 000 morts, c'est la guerre de très loin la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, ayant provoqué 160 ans de débats et de polémiques, comme un écho lointain mais toujours bien présent. Pour comprendre ce cataclysme fondateur, Vincent Bernard offre enfin le grand récit attendu sur la guerre civile américaine, nourri de sources primaires et fondé sur une impressionnante bibliographie internationale.
Lu par:Marion Martin
Durée:25h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69303
Résumé: Relecture de ce conflit considéré lors de son déroulement comme une guerre civile mais qui est en réalité une guerre connecté à l'espace-monde et qui a des implications politiques, économiques, sociales et culturelles majeures, expliquant la crise actuelle du pays. Par ces violences extrêmes (massacres, crimes de guerre, déplacements de population), elle préfigure certains conflits du XXIe siècle.
Durée:19h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66850
Résumé: Soixante-dix ans après le pronunciamento de Franco, ce livre reconstitue le climat politique de l'époque, éclairant les causes culturelles, sociales, politiques et géopolitiques de ce qui fut une tragédie nationale ainsi qu'une répétition générale de la Seconde Guerre mondiale. Il dresse le récit des opérations militaires et met à profit les nouveaux témoignages et les archives soviétiques.
Lu par:Daniel Martin
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38740
Résumé: Analyse historique et politique de l'IRA, de sa fondation jusqu'à la fin des hostilités avec le gouvernement britannique. L'auteure étudie notamment les aspects de la guerre asymétrique ainsi que les mécanismes et les conditions nécessaires au processus de paix. Elle apporte également un éclairage sur la position de l'Irlande du Nord, depuis le conflit jusqu'au Brexit.
Durée:24h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37973
Résumé: P. Heather examine les causes de la longue et lente fin de l'Empire romain : la géopolitique d'Attila, la déstabilisation des Empires d'Orient et d'Occident, la victoire finale (mais tardive) d'Aetius, le dernier grand consul et stratège romain.