Contenu

Les capitalismes à l'épreuve de la pandémie

Résumé
Suite à la crise de la Covid-19, l'auteur analyse les causes et les conséquences de la pandémie à travers une réflexion issue de l'hétérodoxie et s'interroge sur l'avenir des capitalismes. Il privilégie ainsi un mode de développement économique fondé sur l'éducation, la santé et la culture afin de répondre à la demande des citoyens et aux exigences de la transition écologique.
Durée: 6h. 5min.
Édition: Paris, La Découverte, 2020
Numéro du livre: 72900
ISBN: 9782348065835
CDU: 300

Documents similaires

Lu par:André Rocher
Durée:6h. 4min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26290
Résumé: Sous l'égide d'une nouvelle civilisation-monde, dominée par un capitalisme exubérant, la société devient beaucoup plus compétitive. L'obsession des chiffres se diffuse et la manie du classement (écoles, hôpitaux, chercheurs, cadres, employés...) s'est installée partout. Sur Facebook, les enfants mettent leur vie privée en scène sous le regard et le jugement des autres, chacun cherchant à avoir le plus d'amis possibles. Les firmes organisent une concurrence nouvelle entre leurs salariés, sous-traitant les tâches inutiles, licenciant ceux qui ne peuvent pas suivre. Un monde néo-darwinien, où les plus faibles sont éliminés et soumis au mépris des vainqueurs, est en train de s'imposer. Adossé aux promesses ambigües de la révolution numérique en cours, un scénario crépusculaire se lit entre les lignes de ce monde en devenir. En y ajoutant les bouleversements rendus possibles par la génétique le défi est immense. Rien n'est pourtant inéluctable dans ces évolutions. Les métaphores tirées du monde naturel n'ont de pertinence que pour ceux qui en profitent. A l'heure où des milliards d'humains se pressent aux portes du modèle occidental, l'urgence est de repenser de fond en comble le rapport entre la quête d'un bonheur individuel - pas forcément inaccessible ! - et la marche efficace de nos sociétés modernes.
Durée:1h. 51min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70943
Résumé: L'auteure décrit les enjeux liés à la chasse aux sorcières, en associant ce pan de l'histoire à la genèse du capitalisme, à la domination des femmes ainsi qu'à la destruction de la nature. Elle étudie le retour de la chasse aux sorcières en Inde et en Afrique et rappelle que les sorcières sont des femmes qui développent un rapport à la nature, au langage, au corps et à la sexualité.
Durée:21h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32709
Résumé: Approfondissant la réflexion entamée avec son livre No logo, N. Klein dénonce ici les stratégies concertées des tenants de l'ultralibéralisme pour assurer la prise de contrôle de la planète : une mise à contribution des crises et désastres pour substituer aux acquis des civilisations et aux valeurs démocratiques les seules lois du marché et de la spéculation.
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68882
Résumé: Cet ouvrage permet de jeter un regard unique sur la crise du coronavirus en Suisse. En plus de leurs recherches, les auteurs – quatorze journalistes d’investigation – ont accompagné pendant près de six mois une quinzaine de personnes, dont le conseiller fédéral Alain Berset, l’épidémiologiste de l’EPFL Marcel Salathé, Maria Pia Pollizzi, infirmière cheffe à la clinique la plus durement frappée de Suisse, ou encore le soldat Wille qui s’est ennuyé à mourir. Sans oublier une famille de Romont qui a vu partir plusieurs de ses membres en quelques jours ou une infirmière en maison de retraite qui a dû mettre toute seule plusieurs pensionnaires dans leur cercueil. Plus de deux cents heures d’entretiens et des centaines de pages de procès-verbaux confidentiels forment le socle de La première vague et se déploient dans un récit captivant.
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69305
Résumé: Histoire de l'épidémie de grippe espagnole de 1918, des origines du virus à l'engrenage qui a causé la mort de millions de personnes au XXe siècle. Racontant les cas individuels de personnes touchées par la maladie, dont des célébrités de l'époque, l'auteure s'interroge aussi sur les conséquences sociales et historiques de cette pandémie.
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70347
Résumé: Questions posées aux chrétiens par la Covid-19 Nous connaissons tous des crises dans nos vies. Celle qu'a provoqué la Covid-19 a la particularité d’être commune aux populations du monde entier. En essayant de réfléchir à un certain nombre de réactions que cette crise a suscitées en nous et autour de nous, nous pouvons peut-être nous préparer à en affronter d'autres. Or, au-delà de l’angoisse légitime qu’elle suscite, cette crise sanitaire pose aussi de réelles questions théologiques. Dieu a-t-il envoyé cette maladie comme un avertissement ? Peut-il nous en libérer ? À qui peut-on faire confiance pour ne pas être paralysés par la peur de l’avenir ? Vouloir tout maîtriser est-il une solution face à ce genre de crise ? Que devient notre liberté quand nous devons nous plier à des règles de plus en plus strictes pour freiner la propagation du virus ? Le salut est-il dans plus d’individualisme ou plus de solidarité ?
Lu par:Nina Macquet
Durée:12h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73275
Résumé: Un témoignage sur le capitalisme chinois du début du XXIe siècle et sa folie spéculative ainsi que sur l'enrichissement phénoménal de certains dirigeants communistes à travers le récit de l'ascension puis de la chute d'un couple très influent dans la Chine des années 1990 et 2000.
Durée:50min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65909
Résumé: Le 8 juin 1978 Alexandre Soljénitsyne disait aux étudiants de l'université de Harvard : « Non, je ne peux pas recommander votre société comme idéal pour transformation de la nôtre. (…) Nous avions placé trop d’espoirs dans les transformations politico-sociales, et il se révèle qu’on nous enlève ce que nous avons de plus précieux : notre vie intérieure. À l’Est, c’est la foire du Parti qui la foule aux pieds, à l’Ouest la foire du Commerce : ce qui est effrayant, ce n’est même pas le fait du monde éclaté, c’est que les principaux morceaux en soient atteints d’une maladie analogue. »
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69050
Résumé: Rares sont les phénomènes comme les épidémies et plus encore les pandémies susceptibles de provoquer l'extinction du genre humain et d'engendrer des peurs viscérales. Le "quatrième cavalier des chevaucheurs de l'apocalypse" parcourt le monde à intervalles irréguliers depuis des millénaires, répandant des contagions ayant marqué de manière indélébile l'histoire en modifiant les destins de nombreuses nations, en tuant des centaines de millions d'individus et en ravivant parmi les hommes des haines ataviques. La Suisse n'a évidemment pas échappé aux hécatombes au cours des siècles, subissant successivement les grandes pestes antiques, la mort rampante du XIVe siècle, la variole, le choléra, le typhus et les grippes : grippe russe, grippe espagnole, grippe asiatique jusqu'à la dernière mutation d'un virus qui nous est familier et qui, pourtant, en 2020, est parvenu à faire trembler le monde sur son socle.
Durée:1h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68485
Résumé: Alors que le monde, frappé par l’épidémie du coronavirus, traverse une crise sanitaire sans précédent, un écrivain prend la parole. Homme de lettres et de science, mais citoyen avant tout, Paolo Giordano nous offre un témoignage personnel et une réflexion dont la portée va bien au-delà des soubresauts de l’actualité, de l’inquiétude et de l’incertitude immédiates. Ni « accident fortuit » ni « fléau », l'épidémie du COVID-19, nous dit-il avec espoir, vigueur et lucidité, est un miroir dans lequel doit se réfléchir la société, et qui peut ainsi nous conduire à une prise de conscience salutaire : nous appartenons tous à une seule et même collectivité humaine, et nous sommes les hôtes d’une nature que nous avons trop longtemps négligée. À cet égard, la contagion est le « symptôme » d’un désordre écologique auquel nous ne sommes pas étrangers - mais face auquel nous ne sommes pas non plus impuissants.
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34953
Résumé: La sortie du monde façonné par l'industrie de masse du XXe siècle ébranle toute la société française. Quel sera le nouveau monde de la globalisation et de la révolution numérique ? Prenant le contrepied des analyses les plus répandues — désindustrialisation, passage à une société de services —, Pierre Veltz décrit une situation où les services, l'industrie et le numérique convergent vers une configuration inédite : le capitalisme "hyper-industriel". Cette convergence se déploie à l'échelle mondiale, faisant émerger une nouvelle économie, mais aussi une nouvelle géographie. Un grand partage se dessine, entre un archipel de pôles ultra-connectés et des mondes périphériques résiduels. Grâce à l'intensité de la redistribution, l'Europe et la France échappent pour l'instant aux formes les plus brutales de cette dislocation. C'est un atout immense qu'il faut préserver et consolider.
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71842
Résumé: L'économiste propose de nouvelles orientations en matière de politiques publiques, à l'occasion des bouleversements produits par la crise liée à la pandémie de Covid-19. En cartographiant ces problématiques inédites, insérées dans une réflexion plus générale sur l'anthropocène, il plaide pour une métamorphose progressive des services publics en biens communs.