Contenu

Eclats de rire

Résumé
Recueil d'incipit à travers lesquels l'écrivain et philosophe aborde des thèmes qui lui sont chers comme l'utopie, le réalisme, l'idéologie, le déclin, le progrès et la civilisation, entre autres.
Mots-clés: Philosophie
Durée: 1h. 11min.
Édition: Paris, Gallimard, 2021
Numéro du livre: 72601
ISBN: 9782072974113
CDU: 8

Documents similaires

Durée:2h. 28min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:68777
Résumé: «Comment vivre et penser dans nos sociétés du risque? Comment conjurer le tragique de l'existence? Comment, au milieu des décombres, surmonter tristesse, fatalisme et désespoir? Questions immémoriales, plus que jamais d'actualité. Le Japon a une réponse, inspirée du bouddhisme. L'Occident en a une autre, ancrée dans sa tradition judéo-chrétienne, et en plein renouveau : la catastrophe comme message symbolique et initiation à l'Apocalypse. Encore faut-il, pour décoder le message, réapprendre un vieux métier d'avenir : le prophétisme. D'où ce petit manuel d'apprentissage.» Régis Debray
Lu par:Carole Beuron
Durée:1h. 54min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:67652
Résumé: Essai sur la vision du monde actuel dans l'esprit humain. Auparavent, l'histoire guidait la pensée, les espérances et les peurs. Aujourd'hui, l'angoisse écologique amène un nouvel oeil sur notre civilisation. L'auteur analyse alors la lutte de l'esprit dans ce nouveau jour, ce siècle vert.
Lu par:Jacques Bagge
Durée:2h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:66630
Résumé: L'été sied à Paul Valéry (1871-1945), ce solaire impénitent qui nous enjoint de plonger dans la mer pour mieux renaître. Même en maillot de bain, ce grand amoureux des femmes, de la peinture et de la musique, reste un homme du trait, du brillant, de l'éclat, du paradoxe et du charnel. Son oeuvre dessine une rose des vents. L'auteur de l'universel Cimetière marin est aussi « un lanceur d'alerte » sur la fragilité de notre civilisation et de notre société mondialisée. Paul Valéry, notre contemporain brûlant, est un poète à lire de toute urgence par temps de détresse.
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68290
Résumé: Qu'en est-il de "l'art d'être français" ? Et quelle figure d'écrivain serait la mieux à même d'incarner ce génie singulier ? Une institution littéraire réputée, saisie par les plus hautes instances politiques, aurait, dit-on, tenté de répondre à cette question, en soumettant le sujet au vote auprès de ses membres les plus éminents. Résultat : Stendhal, premier sur la liste, assez loin devant Hugo. Alarmé par cette rumeur, et conscient qu'un tel choix aurait un enjeu stratégique non seulement littéraire mais proprement éthique, Régis Debray examine de près les mérites respectifs des deux candidats à la fonction suprême. Sa conclusion : Hugo d'abord, Hugo toujours. Simple question de goût ? Non, car il en va de la vocation d'un peuple, qui regarde notre présent mais plus encore notre avenir.
Lu par:Edwige Robin
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32430
Résumé: Comment sortir de l'Histoire sans broyer du noir ? La fin de l'ère chrétienne et progressiste nous oblige à reconsidérer nos rapports avec cette grande puissance de l'illusion et de l'enthousiasme. Pour l'auteur, dans cet essai où l'humour côtoie la nostalgie, il est peut-être temps de remplacer l'espoir sans gaieté par une gaieté sans espérance. ©Electre 2016
Lu par:Richard Lemal
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70664
Résumé: Les philosophes ont la chance d’avoir Minerve pour déesse protectrice. Sa chouette prend son vol au crépuscule. Heureuse coïncidence, c’est là où j’en suis. Ce volatile, juste avant la nuit, nous prête sa vue plongeante sur l’enfilade des hasards qui nous a fait grandir. On peut alors rembobiner le film et discerner comme une courbe reliant nos saisons l’une à l’autre. Pardon pour l’outrecuidance mais il m’a semblé que la parabole d’un « intellectuel » français, ayant connu plus d’un pays et quelques écarts de conduite, pouvait, comme un document parmi d’autres, contribuer à la cartographie d’une époque très bousculée et encore un peu floue. Régis Debray
Durée:2h. 9min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17786
Résumé: En France, tout ce qui pèse et qui compte se veut et se dit " sans frontières ". Et si le sans-frontiérisme était un leurre, une fuite, une lâcheté ? Partout sur la mappemonde. et contre toute attente. se creusent ou renaissent de nouvelles et d'antiques frontières. Telle est la réalité. En bon Européen, je choisis de célébrer ce que d'autres déplorent : la frontière comme vaccin contre l'épidémie des murs, remède à l'indifférence et sauvegarde du vivant. D'où ce Manifeste à rebrousse-poil. qui étonne et détonne. mais qui, déchiffrant notre passé, ose faire face à l'avenir.
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:34607
Résumé: "En me donnant un micro pour deux séries d'interventions, l'une sur l'histoire, l'autre sur la religion, France Culture m'a permis de résumer et clarifier les travaux que je mène depuis maintes années sur diverses affaires temporelles et spirituelles. Je ne saurais assez remercier sa directrice Sandrine Treiner de m'avoir ainsi donné l'occasion d'apporter ma petite pierre à l'édifice des Lumières, sous l'égide de la devise : Rendre la Raison populaire. Vaste programme, qui exige d'inquiéter nombre de lieux communs, ce qui n'est jamais plaisant. Pourquoi ? Parce que nous nous berçons de mots, toujours les mêmes, et que ces mots nous trompent. L'histoire ? Elle est censée nous découvrir la réalité des choses : elle nous dorlote avec de fausses croyances. Les religions ? Elles sont censées nous raconter des blagues : bombes et couteaux nous découvrent de rudes vérités. Et si l'opium du peuple n'était pas là où l'on pensait ? C'est à renverser de vétustes perspectives qu'invite ce récapitulatif, dérangeant comme un réveille-matin". Régis Debray.
Lu par:Michel Joyet
Durée:13h. 53min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15681
Résumé: D'après les Evangiles, et dans sa courte vie tant cachée que publique, le Galiléen s'est rendu, sans visa ni carte d'identité, en Israël, Palestine, Jordanie, à Gaza, au Liban, en Egypte et en Syrie. Je me suis faufilé dans tous ces pays ; il y faut plus d'un passeport et des discours. Jésus pouvait traverser la mer de Génésareth, aller 'au delà du Jourdain', et revenir le lendemain sur l'autre rive. Ce n'est plus possible. Aussi ce voyage au bout de la haine d'un flâneur des deux rives n'a-t-il pu s'effectuer d'un seul trait.
Durée:46min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:37174
Résumé: "Dès le moment où l'on me dit qu'il fallait me greffer, tous les signes pouvaient vaciller, tous les repères se retourner. Sans réflexion, bien sûr, et même sans identification d'aucun acte, ni d'aucune permutation. Simplement, la sensation physique d'un vide déjà ouvert dans la poitrine, avec une sorte d'apnée..." Exercice de spéculation philosophique en même temps que confession intime, ces pages embrassent dans un même mouvement d'écriture l'expérience de transplantation cardiaque subie par Jean-Luc Nancy et les bouleversements que cette opération ont induits dans sa manière d'être au monde, c'est-à-dire de le vivre, de le penser, de se le représenter. La réflexion sensible qui en résulte interroge principalement les notions d'étrangeté et de familiarité, de tolérance et de rejet, d'intimité et de dépossession. Percutant et bouleversant, ce texte prolonge d'une certaine manière le Je est un autre de Rimbaud à l'ère de la mutation technologique du monde.
Lu par:Colin Hubert
Durée:6h. 11min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35888
Résumé: Une réflexion sur l'influence hégémonique des Etats-Unis dans la civilisation européenne et en particulier en France. L'essayiste se livre à une comparaison avec la situation de la Grèce antique et conclut sur la nécessité de transmettre l'héritage culturel au sein d'une société américanisée. ©Electre 2017
Lu par:Eric Lebret
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71820
Résumé: Politiquement, le XIXe siècle s’est ouvert dans l’opposition du oui traditionnel et du non révolutionnaire à l’histoire. Philosophiquement, il s’achève dans la contradiction intérieure ou concrète du non, mais confortable, de Schopenhauer, et du oui, mais déchirant, de Nietzsche, à la vie.