Contenu

Le choix

Résumé
Dans les années 1960, Oliva Denaro a 15 ans et vit à Martonara, un petit village sicilien où elle se plaît à étudier et à rêver de liberté. Devenue femme, elle doit selon la tradition prendre un époux mais refuse d'épouser Paterno qui, furieux de son rejet, la viole. Pour sauver son honneur, la loi exige qu'elle se marie avec son agresseur mais, soutenue par son père, elle se révolte.
Durée: 7h. 48min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2022
Numéro du livre: 72559
ISBN: 9782226471413

Documents similaires

Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67549
Résumé: Mimmo et Cristofaro sont amis à la vie à la mort, camarades de classe et complices d’école buissonnière. Cristofaro qui, chaque soir, pleure la bière de son père. Mimmo qui aime Celeste, captive du balcon quand Carmela, sa mère, s’agenouille sur le lit pour prier la Vierge tandis que les hommes du quartier se plient au-dessus d’elle. Tous rêvent d’avoir pour père Totò le pickpocket, coureur insaisissable et héros du Borgo Vecchio, qui, s’il détrousse sans vergogne les dames du centre-ville, garde son pistolet dans sa chaussette pour résister plus aisément à la tentation de s’en servir. Un pistolet que Mimmo voudrait bien utiliser contre le père de Cristofaro, pour sauver son ami d’une mort certaine. Il y a la mer, d’un côté du Borgo Vecchio, dont le vent apporte les parfums de viande chez ceux qui, de la viande, n’en mangent jamais. De l’autre, la plaine brûlante de la métropole, ses magasins, ses bourgeois, la loi et ses gardiens. Son marché aux balances truquées, ses venelles tortueuses et antiques, dans lesquelles n’ose pas s’aventurer la police. L’intrigue est semblable à celle d’un livret d’opéra : violence et beauté, bien et mal se mêlent pour nous tenir en haleine jusqu’au grand final
Durée:2h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69153
Résumé: Un tramway quitte la ville, dans l’obscurité de la nuit de Noël, pour s’enfoncer dans les périphéries. À chaque arrêt, des précaires de la vie montent à bord. Avec leur lot de misère, de tristesse et de déception, ils se dirigent, silencieux, vers un réveillon où la magie de Noël n’opère plus. Pourtant, dans cette nuit, le cri d’un nouveau-né, abandonné à l’arrière, va tresser un lien magique entre ces voyageurs, et éveiller quelque chose en eux... Après l’inoubliable Borgo Vecchio, Giosuè Calaciura offre une nouvelle fois une voix à ceux auxquels on ne donne jamais la parole. Ce conte de Noël, véritable hommage à Dickens, nous rend l’urgence, la profondeur et les contradictions de notre temps. Le Tram de Noël est illustré par Gérard Dubois. Primé depuis des années par American Illustration et Communication Arts, Gérard Dubois collabore avec The New York Times, Time Magazine, GQ, Rolling Stone, The New-Yorker, Le Monde. Postes Canada a émis un timbre pour célébrer son œuvre. L’écrivain Stephen King ou encore le réalisateur Guillermo Del Toro collectionnent ses œuvres.
Durée:9h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74164
Résumé: A Serra de' Conti, sur les collines des Marches italiennes, Lupo et Nicola grandissent sous l'ombre sévère de leur père, le boulanger Luigi Corose. Le jeune Lupo, fier et rebelle, s'est donné pour mission de protéger Nicola, trop fragile, trop délicat avec son visage de prince. Flanqués de leur loup apprivoisé, les deux frères survivent grâce à l'indestructible affection qui les unit. Leur destin est intimement lié à celui de Zari, dite soeur Clara, née au lointain Soudan et abbesse respectée de Serra de' Conti. Car un mensonge déchire la famille, et un secret se cache derrière les murs du couvent. Alors que souffle le vent de l'Histoire, et que la Grande Guerre vient ébranler l'Italie, le jour viendra où il leur faudra affronter la vérité.
Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65746
Résumé: Dans un quartier pauvre au coeur des Pouilles, Maria, 9 ans, grandit entourée de sa mère, douce et effacée, et de son père, violent et autoritaire. C'est auprès de son ami Michele, lui aussi en retrait de la vie de quartier, qu'elle trouve refuge. Entre vieilles rancune familiales et déterminisme social, Maria doit se battre pour s'affranchir et réaliser ses rêves.
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37101
Résumé: Ninetto a 57 ans. Incarcéré à Milan, il doit être bientôt libéré et se remémore sa jeunesse, de son enfance en Sicile à son départ pour Milan, en passant par l'usine, la découverte de l'amour, le syndicalisme, la paternité. A sa sortie, il se heurte à l'exclusion sociale : seuls les nouveaux immigrés l'accueillent. Un récit qui entre en résonnance avec l'actualité des flux migratoires.
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76028
Résumé: Malacarne est un roman sur la mafia qui ne ressemble à aucun livre sur la mafia : c'est le monologue incantatoire d'un petit truand, une fantasmagorie sanglante où bourreaux et victimes se poursuivent inlassablement face à un juge muet et pourtant lui aussi acteur de cette danse macabre dont Palerme est le décor transfiguré. Glaçante, effroyable, l'histoire de la mafia et de ses Luttes fratricides est retracée ici, mais l'écriture de Giosuè Calaciura ne cherche pas la minutie du compte rendu journalistique, elle brasse au contraire te réel et l'imaginaire, le sordide et le grandiose dans une langue poétique aux accents d'un baroque moderne.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72568
Résumé: Kurt O’Reilly est expert en probabilités : il occupe un poste important dans un institut de statistiques à Londres. Or, depuis quelque temps, pas un jour ne s’écoule sans qu’une série d’événements lui apporte un lot d’avantages inespérés. Mais pour cet esprit cartésien l’improbable n’a pas de place, et cette chance irrationnelle qui s’abat sur lui est aussi agaçante qu’inquiétante. Bien décidé à comprendre ce qu’il lui arrive, il consulte des professionnels variés. Thérapeutes, chamanes, conseillers en tout genre vont mettre Kurt sur la voie d’un étrange complot céleste. Parviendra-t-il à se défaire de cet alignement des planètes et à retrouver la part d’inconnu qui lui semble être le fondement de toute humanité ? Derrière ses allures de fable usant de l’absurde, Une chance insolente offre une lecture fine de notre société. Distillant un suspense en sourdine et une ironie omniprésente, Fabio Bacà compose un roman singulier aux accents philosophiques. Il se moque de nos habitudes modernes, de nos obsessions de contrôle, et dessine un subtil éloge du risque, de l’imprévu.
Durée:5h. 22min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:72075
Résumé: Le professeur Prospero se trouve dans une de ces émissions de télévision qui mêlent écrivains, chanteurs, politiciens, sportifs et public. Répondant à une question, il mentionne naïvement Spinoza. Scandale ! Du ton le plus grave, le présentateur lui répond : " Ceci est un programme qui s'adresse aux familles, et les gens qui ont trimé toute la journée ont le droit de se détendre sans se sentir inférieurs. " L'assistance hue, tape des pieds. Le ministre de l'Intérieur, invité lui aussi, ajoute que le Pr. Prospero devrait avoir honte de son élitisme. Twitter se déchaîne. " On t'aura, enfoiré d'intello de mes couilles ! @giolia 71 " Rentrant chez lui, il est tué à coups de batte de base-ball. De cet argument de départ s'ensuit l'aventure la plus tristement comique qui soit, celle du populisme contemporain. Cela se passe en Italie, cela pourrait se passer en France, aux Etats-Unis, en Hongrie, en Pologne, c'est-à-dire partout. Le ministre de l'Intérieur, devenu Premier ministre de l'Intérieur (car nous sommes dans une réalité augmentée) comprend tout de suite l'avantage électoral qu'il y a à honnir les écrivains, les intellectuels, les penseurs. Et il décide, face au danger évidemment terrible qu'ils représentent, du recensement national des intellos de gauche - puisque le mot " gauche " est devenu synonyme de " vice " . La première victime sera ce ministre même, filmé à son insu sortant d'un cinéma d'art et d'essai. Le populisme dévore ses enfants. Parallèlement à cet orage politique, on cherche qui a tué le professeur. La fille du professeur, Olivia, enquête. Avec un brio et un humour qui le situent dans la lignée des romans d'Italo Calvino, Giacomo Papi radiographie les passions tristes de la politique contemporaine. Le livre a été un grand succès en Italie.
Durée:8h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75707
Résumé: Notre famille n'avait jamais rien possédé d'autre que la force des bras des hommes et l'habileté des doigts des femmes. Ma grand-mère, ses filles et ses belles-filles étaient connues en ville pour leur habileté et leur précision en matière de couture et de broderie, pour leur honnêteté, leur propreté et leur fiabilité. " A la fin du xixe siècle, dans une petite ville italienne, une couturière passe ses journées à coudre auprès des plus riches familles de la région. Son travail est simple et honnête, enseigné par sa grand-mère pour lui garantir sa liberté. Au cours de ses visites dans ce monde qui lui était jusqu'alors inconnu, elle découvre les secrets et scandales qui se cachent derrière les rideaux chatoyants de ces belles demeures et se prend à rêver, elle aussi, à une vie de liberté et d'amour. Mais dans une société encore corsetée par de vieilles conventions sociales, la jeune femme va devoir lutter pour conquérir son indépendance. Bianca Pitzorno signe un conte moderne et féministe à la saveur des feuilletons littéraires du xixe siècle.
Durée:5h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74135
Résumé: Adriana est comme un torrent, elle surgit toujours dans la vie de sa sœur avec la puissance d’une révélation, attisant la nuit des souvenirs. Elles ont été des enfants rebelles et complices, unies par le manque d’amour d’une mère aujourd’hui sur le déclin. Elles sont désormais des femmes, éloignées l’une de l’autre, lourdes d’un héritage de non-dits. Et pour qui ignore le langage de l’affection, il est difficile d’ouvrir son cœur. C’est à Borgo Sud, le quartier des pêcheurs de Pescara, ville des Abruzzes où les hommes forment une seule et même famille autour de la mer, que les deux sœurs parviendront peut-être à réparer le passé.
Durée:4h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69844
Résumé: Dans un petit pays à l'intérieur des terres sardes, le Campidanese, rendu à la monoculture d'artichaut et aux mauvaises herbes, la vie des habitants se déroule sans trop de secousses, à l'abri des murs gris ciment des maisons rénovées. Un pays « perdu », sans plus aucune vocation, comme échoué, oublié du monde qui l'entoure. Jusqu'à ce qu'arrivent « les envahisseurs » : une poignée de migrants venus de loin et de volontaires qui les accompagnent, censés s'installer dans le Rudere, une maison abandonnée ouverte à tous les vents. Tout le monde est déconcerté, paysans et envahisseurs : « Ce n'est pas le bon endroit », répète-t-on dans les deux camps - l'un s'effraie d'une telle nouveauté tombée du ciel, l'autre se sent catapulté dans ce « coin perdu » où les trains ne s'arrêtent plus. Mais la vie, même quand elle semble glisser dans l'absurde, est toujours ouverte à l'avenir, dans un éternel « faire, défaire et refaire »
Lu par:Monique Gay
Durée:5h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70149
Résumé: Domenico Trevi, dit Mimì, est à la tête de la Sacra corona unita, la principale organisation mafieuse des Pouilles. Lorsque son fils se donne la mort, il lui faut trouver un bouc émissaire. La jeune Nicole, qui aurait éconduit son fils au point de lui briser le coeur, apparaît comme la coupable idéale. Dès lors, entre fureur et secrets de famille, s'enclenche une spirale de folie et de violence à laquelle il sera difficile d'échapper... Multipliant les points de vue, Andrea Donaera construit un roman polyphonique d'une rare puissance, maîtrisant de main de maître une narration tout en tension qui explore au plus près les sentiments cachés, la perte de l'innocence et la part d'ombre en chacun de nous.