Contenu

La fille de Deauville

Résumé
Dans les années 1980, les membres d'Action directe, un groupe de femmes et d'hommes radicalisés ayant opté pour la lutte armée afin de détruire le capitalisme, sont traqués par la police. Luigi Pareno est obsédé par une jeune femme surnommée la Fille de Deauville, Joëlle Aubron de son vrai nom, qu'il observe des rues de Paris à sa cellule de Fleury-Mérogis, en passant par la Belgique et le Loiret.
Durée: 6h. 47min.
Édition: Paris, Grasset, 2022
Numéro du livre: 72543
ISBN: 9782246817239

Documents similaires

Durée:22h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36973
Résumé: Lâchée à l'entrée du cimetière par le bus de la ligne 9, Bittori remonte la travée centrale, haletant sous un épais manteau noir, bien trop chaud pour la saison. Afficher des couleurs serait manquer de respect envers les morts. Parvenue devant la pierre tombale, la voilà prête à annoncer au Txato, son mari défunt, les deux grandes nouvelles du jour : les nationalistes de l'ETA ont décidé de ne plus tuer, et elle de rentrer au village, près de San Sebastián, où a vécu sa famille et où son époux a été assassiné pour avoir tardé à acquitter l'impôt révolutionnaire. Ce même village où habite toujours Miren, l'âme soeur d'autrefois, de l'époque où le fils aîné de celle-ci, activiste incarcéré, n'avait pas encore de sang sur les mains - y compris, peut-être, le sang du Txato. Or le retour de la vieille femme va ébranler l'équilibre de la bourgade, mise en coupe réglée par l'organisation terroriste. Des années de plomb du post-franquisme jusqu'à la fin de la lutte armée, Patria s'attache au quotidien de deux familles séparées par le conflit fratricide, pour examiner une criminalité à hauteur d'homme, tendre un implacable miroir à ceux qui la pratiquent et à ceux qui la subissent. L'ETA vient de déposer les armes mais pour tous une nouvelle guerre commence : celle du pardon et de l'oubli.
Durée:1h. 45min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31976
Résumé: Journaliste, A. Leiris a perdu son épouse durant les attentats du Bataclan le 13 novembre 2015. Peu après le drame, il avait diffusé un message adressé aux terroristes leur signifiant qu'ils n'auraient pas sa haine. Il livre un témoignage sur son quotidien auprès de son fils de 17 mois et sur la nécessité de continuer à vivre en dépit du sentiment d'horreur et du deuil.
Lu par:Manon
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:35280
Résumé: Un témoignage littéraire sur l'attentat du Bataclan en novembre 2015. L'écrivain, blessé pendant les événements, évoque l'absurdité, le bouleversement, la violence et l'émotion provoqués par les assassinats terroristes. ©Electre 2017
Durée:8h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34410
Résumé: "Si ce soir-là Charlotte n'était pas sortie dîner entre filles, si ce jour-là Karim n'était pas allé à la mosquée, jamais elle n'aurait déchiré sa robe, jamais il ne serait parti en Syrie. Ils promèneraient leur fille dans les allées du parc. Il lui achèterait des livres qu'elle laisserait traîner sur la table de nuit. Chaque jour elle serait plus belle. Chaque jour ils seraient plus amoureux. Ils boiraient du Sancerre au bonheur de leurs 30 ans, danseraient sur Christine and the Queens. La vie ne tient parfois qu'à un bas filé". Le miracle n'arrivera pas : cette nuit-là, Karim perd tout. Son désir de vengeance va le mener jusqu'aux ruines d'Alep, au coeur de la machine à embrigader de Daech. Là où se cachent les monstres, mais aussi les centaines d'égarés qui ont fait le mauvais choix pour de mauvaises raisons. Là où il faudra lutter pour ne pas ressembler aux bourreaux. Un voyage réaliste au pays mal connu de l'embrigadement et de toutes les violences
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37359
Résumé: Ava, 25 ans, prend le métro pour se rendre à l'Apple Store des Champs-Elysées, où elle travaille. Sur le quai du métro, elle est cernée par les militaires qui patrouillent pour assurer la sécurité des voyageurs. Ce climat sécuritaire l'angoisse. Elle est hantée par les attentats du 13 novembre 2015 même si elle n'éprouve pas de haine à l'égard des terroristes.
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75693
Résumé: Dan Franck enquête sur son propre passé et nous livre un récit qui entremêle quatre temporalités : les années 80 avec la succession d’arrestations et d’interrogatoires par les enquêteurs de la Brigade criminelle et le juge Bruguière, où on le voit se débattre pour ne pas "charger" son ami de quinze ans qui l’a pourtant trahi et piégé; un flash-back sur les années 68 et les engagements politiques de l’époque ; les carnets de captivité rédigés en prison ; enfin la période contemporaine où les derniers mystères de cette intrigue sont révélés par l’inspecteur de police qui l’avait arrêté et interrogé quarante ans plus tôt. Pourquoi l’auteur s’obstine-t-il, au prix de son arrestation, à ne pas dire tout ce qu’il sait ? Pourquoi le juge Bruguière, sachant qu’il ne faisait pas partie d’Action directe, a-t-il néanmoins choisi de l’incarcérer ? Qui a écrit la lettre anonyme lui faisant jouer un rôle qui n’était pas le sien, et pourquoi ? Que signifie résister : être fidèle à ses idées ou à ses amis, même quand ils dévoient un juste combat en parodie obscène et violente ?
Lu par:Monique Gay
Durée:17h. 7min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34578
Résumé: Depuis plus d'un quart de siècle, le terrorisme n'a fait qu'augmenter et se diversifier, malgré les efforts constants de la communauté internationale pour le combattre. La raison principale de cette montée en puissance, très souvent occultée, est une combinaison de la méconnaissance de ce qu'est réellement le phénomène djihadiste et de l'opportunisme politicien occidental. Depuis la fin des années 70, toutes les crises majeures au Proche-Orient, au Moyen-Orient ou ailleurs, sont le résultat d'interventions occidentales (USA, relayée par l'Europe continentale) qui ont toutes été fabriquées selon un processus analogue : - Création d'un "problème", dans un lieu géopolitique "sensible", - Désinformation (afin de créer les conditions d'une intervention), - Intervention elle-même. Cet ouvrage propose d'analyser ces tactiques vouées à l'échec, de déchiffrer les codes de ces stratégies fatales, et de démontrer comment tous ces conflits meurtriers (Afghanistan, Irak, Syrie, Lybie... 11 sept. , Paris nov. 2015, etc.) étaient prévisibles et évitables. C'est un livre sans concessions, qui condamne une certaine hypocrisie occidentale, dénonce des impostures commises à l'insu d'opinions publiques mal informées, voire dupées par des arguments fabriqués de toutes pièces dans des officines gouvernementales ou autres, et renvoie dos-à-dos, les violences de nos démocraties aux violences réactives de sociétés aux bases très éloignées des nôtres.
Durée:9h. 46min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34538
Résumé: Si la défaite actuelle des armées occidentales en Afghanistan renvoie aux échecs des envahisseurs précédents, elle met également en pièces le rêve eurasien d'Alexandre Le Grand. Ce rêve "si beau, perspicace, intemporel, généreux" selon Nicolas Bouvier, et qui bouleversa Malraux. Comment le territoire du Gandhara, où prospéra l'extraordinaire et tolérante civilisation née de la rencontre entre la Grèce et l'Orient, peut-il coïncider avec celui du djihadisme contemporain ? Celui-là même qui vit l'apogée des talibans, la montée d'Oussama Ben Laden, la présence des théoriciens de la guerre sainte, ou encore le passage de Mohammed Merah. Pour le comprendre, Jean-Pierre Perrin a parcouru l'Afghanistan dans les pas d'Alexandre le Grand. Il retrace les batailles du conquérant dans les montagnes de l'Indu Kush, revient sur les échecs militaires de l'URSS et de l'OTAN, tout en évoquant les figures du djihad de - Massoud ou le sanglant Haqqani qu'il a personnellement rencontrés. Comme dans la plupart de ses ouvrages, il fait résonner littérature et souvenirs, Histoire et géopolitique, passé et présent.
Durée:5h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13502
Résumé: Le 11 septembre 2001 au matin, Bruno Dellinger se rend à son travail, comme d'habitude. Comme d'habitude, il rentre dans l'immense hall du World Trade Center, insère son pass électronique, prend l'ascenseur et accède au 47e étage où se trouve sa société. Soudain, un choc d'une violence inouïe ébranle le bâtiment. Un premier avion s'écrase sur une des deux tours. Un autre ne tardera pas à pulvériser la seconde. Ce n'est pas seulement le World Trade Center qui disparaît, mais aussi la confiance en l'humain.
Lu par:Manon
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30281
Résumé: Comment l'histoire longue de la République française, de ses promesses et de ses impasses, peut-elle aider à comprendre les attentats de janvier 2015 ? Que s'est-il passé, de la décolonisation à la fin des années 1980, quand la France s'est mise à rêver d'une République métissée ? Pourquoi les politiques se sont-ils montrés aussi surpris, dans les années 1990, du retour des religions dans l'espace public ? Comment la question de l'identité nationale a-t-elle resurgi dans le débat public depuis une quinzaine d'années ? Le terrorisme n'est pas un phénomène nouveau en France : depuis les années 1880 et tout au long du XXe siècle, la République a essuyé toutes sortes de contestations et d'attentats. Au cours de son histoire mouvementée, elle a sans cesse dû s'adapter aux mutations de la société française, et entendre ses revendications. Autour d'Emmanuel Laurentin, Emile Chabal, Martine Cohen, Jean-Philippe Dedieu, Gilles Ferragu, Nancy L. Green, Nacira Guénif, Abdellali Hajjat, Arnaud-Dominique Houte, Ivan Jablonka, Gérard Noiriel, Michaël Prazan, Carole Reynaud-Paligot, Karine Salomé, Jean-Louis Schlegel et Benjamin Stora et Thomas Wieder éclairent comment et pourquoi la République nous paraît aujourd'hui si fragile.
Durée:9min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:37714
Résumé: Un chef de village impose la rose noire comme unique fleur cultivée. Pour s'opposer à ce despotisme, le jardinier crée un rosier multicolore dont les fleurs repoussent à chaque fois qu'elles sont coupées. Un conte hommage aux victimes du terrorisme.
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:68837
Résumé: Il fait chaud à Paris quand un jeune journaliste reçoit un courrier pour le moins déroutant. Un ­djihadiste français avéré lui communique des éléments afin de ­l’inciter à enquêter sur le financement de Daech. Est-ce un leurre ? Pourquoi a-t-il été choisi pour cette «­mission»?? Quels risques est-il prêt à prendre?? Thomas devra d’abord se rendre à la City de Londres, où il découvrira un système bien huilé et glaçant de cynisme et d’efficacité, puis à Beyrouth, qui lui fera vivre de plein fouet la cruauté que cet «État» islamique réserve à ceux qui peuvent lui être utiles. Il ne sortira pas indemne de cette course contre la montre aux enjeux si complexes et aux répercussions pour le moins troubles. Un premier polar enlevé, extrêmement efficace.