Contenu

Les gens de Bilbao naissent où ils veulent

Résumé
L’histoire commence en Espagne, par deux naissances et deux abandons. En juin 1943, une prostituée obèse de Bilbao donne vie à un garçon qu’elle confie aux jésuites. Un peu plus tard, en Galice, une femme accouche d’une fille et la laisse aux sœurs d’un couvent. Elle revient la chercher dix ans après. L’enfant est belle comme le diable, jamais elle ne l’aimera. Le garçon, c’est Julian. La fille, Victoria. Ce sont le père et la mère de Maria, notre narratrice... Stupéfiant de talent, d’énergie et de force, Les gens de Bilbao naissent où ils veulent nous happe dès le premier mot. Avec sa plume enlevée, toujours tendue, pleine d’images et d’esprit, Maria Larrea reconstitue le puzzle de sa mémoire familiale et nous emporte dans le récit de sa vie, plus romanesque que la fiction. Une histoire d’orphelins, de mensonges et de filiation trompeuse. De corrida, d’amour et de quête de soi. Et la naissance d’une écrivaine.
Durée: 5h. 4min.
Édition: Paris, Grasset, 2022
Numéro du livre: 72531
ISBN: 9782246831969

Documents similaires

Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67401
Résumé: Paul est écrivain. Il s'inspire de sa vie familiale compliquée dans ses histoires, ce qui lui vaut d'être brouillé avec ses frères et soeurs. Mais un jour, il décide d'inviter sa famille pour tenter une réconciliation.
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68504
Résumé: Ile est le voyage poétique d'une jeune Danoise partie sur la trace de ses aïeux féroïens. Bercée par les récits familiaux et les mythes ancestraux, elle s'immerge dans une culture à la fois intime et étrangère qu'elle porte précieusement en elle. Parmi les histoires de ses aînés, elle nous raconte ainsi la traversée en bateau que sa grand-mère a effectuée dans les années trente, partie des îles Féroé afin de rejoindre son mari à Copenhague. Pour lui, elle a abandonné sa vie insulaire, certains de ses désirs, et probablement une partie d'elle-même. Siri Ranva Hjelm Jacobsen compose un premier roman d'une grâce bouleversante qui explore la question de l'héritage. En faisant alterner l'histoire des grands-parents de la narratrice et la quête identitaire de celle-ci, elle nous plonge dans un monde rude mais merveilleux où les maisons soutiennent les montagnes, où les pierres frémissent lorsqu'on les caresse.
Lu par:Eline Roess
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36776
Résumé: « On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance… » I. C. Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67232
Résumé: C’est dans une chambre d’hôpital, un soir de neige, que commence ce récit. Yann Queffélec vient rendre visite à son jeune frère Tanguy qu’il n’a pas vu depuis des années. Les deux frères se mettent à bavarder : de leur vie, de leurs souvenirs, d’un passé familial toujours aussi lourd de non-dits. Et cela dure toute la nuit. Ce livre est un récit passionné sur la fraternité, la place de chacun au sein de la famille, mais aussi un dialogue corrosif entre deux frères qui se disent la vérité. « La famille, oui, c’est bien, rassurant, ça fait bloc, c’est un cadre rituel où l’on grandit vers l’âge d’homme. La famille c’est nuisible, souvent, étouffant, injuste, sournois, c’est le règne animal du chacun-pour-soi : on peut y laisser sa raison, sa peau. T’en penses quoi, frérot ? »
Durée:5h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71581
Résumé: Un couple et sept couffins est la présentation profuse et badine de chapitres thématiques et d’anecdotes révélant une famille helvétique de tradition urbaine composée d’un père prolétaire, d’une mère au foyer ainsi que de leurs sept enfants grandissant.
Durée:4h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72231
Résumé: La narratrice interroge l'écheveau de son héritage familial, cherchant à en savoir plus sur ses aïeules qui, sur plusieurs générations, depuis le milieu du XIXe siècle, ont accouché de filles sans être mariées et subsisté grâce à des travaux d'aiguille. Interrogeant ses tantes, sa mère, fouillant les archives, elle remonte le fil de sa lignée, racontant l'histoire sociale des filles-mères.
Durée:6h. 49min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72637
Résumé: Entre enquête et roman, un éclairage sur Frédéric Rimbaud, frère méconnu d'Arthur. Au départ très proche de celui-ci, il est ensuite ostracisé par sa famille, gommé de sa correspondance et dépossédé des droits sur son oeuvre.
Durée:3h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72216
Résumé: " On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. " Un jour comme un autre de décembre, Dorthée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension. Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s'affranchir des conventions. Dorothée veut qu'il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la doueur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l'épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle. Ecrit dans l'urgence de la peine avec la grâce des âmes sensibles, Traverser la foule balance entre le réalisme, le rock et la poésie.
Durée:6h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36839
Résumé: La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie... On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Etre boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74181
Résumé: A cinq ans, Roland ne marche toujours pas. Il vit dans un HLM du XIIIe arrondissement de Paris avec sa famille juive séfarade d’origine marocaine. Un appartement plein de vie d’où Roland ne peut sortir, si ce n’est dans les bras de sa mère. La religion et la culture juives tiennent dans sa vie une place primordiale. Très croyante et surprotectrice, elle le garde à l’écart du monde extérieur. L’appartement est devenu son territoire, d’où il observe avec fascination les va-et-vient de ses frères et sœurs et de leurs amis. Mais c’est en regardant la télévision qu’il découvre le monde. Il se passionne pour les émissions de variétés et pour Sylvie Vartan, « étoile parmi les étoiles ». Un jour, alors qu’il a six ans, un miracle se produit : il réussit enfin à marcher.
Durée:6h. 1min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73816
Résumé: La correspondance rédigée entre l'écrivain d'origine afghane et sa fille durant le confinement de 2020. Alors qu'ils commencent par relater leur quotidien durant la pandémie de Covid-19, leurs lettres basculent progressivement dans l'intimité. Atiq Rahimi décrit l'histoire de sa famille exilée lors de sa fuite de Kaboul tandis qu'Alice s'interroge sur son identité et sur l'avenir.
Lu par:David Ferré
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76538
Résumé: Gaston, un bichon maltais, est le témoin privilégié des années éprouvantes de sa maîtresse Valérie, actrice, à l'époque où elle courait les castings et se démenait avec une situation familiale douloureuse. Il relate le combat de cette mère de deux enfants, célibataire, qui fait face à la maladie de son fils atteint d'une leucémie, ainsi que ses tentatives pour les faire rire.