Contenu

Un couple et sept couffins: saga contemporaine d'une famille nombreuse ; suivi de Lettres du littering

Résumé
Un couple et sept couffins est la présentation profuse et badine de chapitres thématiques et d’anecdotes révélant une famille helvétique de tradition urbaine composée d’un père prolétaire, d’une mère au foyer ainsi que de leurs sept enfants grandissant.
Durée: 5h. 48min.
Édition: Fribourg, Faim de Siècle, 2021
Numéro du livre: 71581
ISBN: 9782940707041

Documents similaires

Durée:1h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69177
Résumé: Le récit d'une enfance de ramures et de sous-bois, nourrie de personnages savoureux et de découvertes. Une initiation naturaliste à la poésie, quand la vie émerveille, interroge et nous émeut.
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67844
Résumé: Les autobiographies de Brunon Pomposo occupent une place de prédilection dans l'oeuvre de Charles-Albert Cingria, car ce texte, aussi mince soit-il, constitue en fait, au terme d'une longue maturation son premier récit d'envergure. Certaines ressemblances entre Brunon et Charles-Albert indiquent que ces Autobiographies sont aussi une autobiographie. Avec les transpositions les plus fantaisistes dont ses lecteurs feront postérieurement leur régal. Tout est vrai et rien n'est vrai dans Cingria. On reconnaît les paysages favoris qui défileront dans son œuvre : Genève, les Etats sardes, de Douvaine à Turin en passant par Aoste et la vraie Sardaigne, celle des récifs de Serpentera. Le charme des Autobiographies, tient en grande part de retrouver dans ce premier récit tout ce qui constituera par la suite l'univers intimiste, et la saveur inimitable de Cingria. N'est-ce pas lui, en prélude à toute son œuvre, qui confiait à son ami Adrien Bovy en 1903 : " Il n'y a guère que les paroles qui semblent d'abord inutiles qui comptent dans une œuvre " ?
Lu par:Eline Roess
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36776
Résumé: « On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance… » I. C. Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68504
Résumé: Ile est le voyage poétique d'une jeune Danoise partie sur la trace de ses aïeux féroïens. Bercée par les récits familiaux et les mythes ancestraux, elle s'immerge dans une culture à la fois intime et étrangère qu'elle porte précieusement en elle. Parmi les histoires de ses aînés, elle nous raconte ainsi la traversée en bateau que sa grand-mère a effectuée dans les années trente, partie des îles Féroé afin de rejoindre son mari à Copenhague. Pour lui, elle a abandonné sa vie insulaire, certains de ses désirs, et probablement une partie d'elle-même. Siri Ranva Hjelm Jacobsen compose un premier roman d'une grâce bouleversante qui explore la question de l'héritage. En faisant alterner l'histoire des grands-parents de la narratrice et la quête identitaire de celle-ci, elle nous plonge dans un monde rude mais merveilleux où les maisons soutiennent les montagnes, où les pierres frémissent lorsqu'on les caresse.
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67401
Résumé: Paul est écrivain. Il s'inspire de sa vie familiale compliquée dans ses histoires, ce qui lui vaut d'être brouillé avec ses frères et soeurs. Mais un jour, il décide d'inviter sa famille pour tenter une réconciliation.
Lu par:Anne Coubès
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76927
Résumé: Un couple d'Italiens emménage à Berlin. Webdesigners, ils découvrent la vie d'expatriés dans la capitale allemande. Heureux de leur nouvelle vie, ils n'hésitent pas à publier les images de leur réussite sur les réseaux sociaux. Mais derrière cet apparent bonheur, la réalité est tout autre.
Lu par:Marie Meylan
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67107
Résumé: Traversée par l’autoroute depuis près de soixante ans, la ville de Morges l’a été plus longtemps encore par les éclats de voix et les éclats de rire d’Alfred Friderici. Directeur avec son frère Paul de la plus grande structure de transport routier en Suisse, le Grand Fred, qui se présentait toujours comme chauffeur, se dépensa sans compter pour les siens, pour ses amis, son métier et son entreprise. Seule celle-ci, qui lui échappa finalement, ne lui rendit pas ce qu’elle avait reçu de lui. Son fils Pierre, avec la complicité du journaliste Jean Steinauer, raconte la vie ordinaire d’un homme qui ne l’était pas, et soulève le capot des poids lourds. Voici des aventures picaresques, des personnages hauts en couleurs, des secrets de famille et des luttes de pouvoir. Chabrol aurait adoré.
Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36901
Résumé: Les lecteurs se sont passionnés pour l'histoire de Misha Defonseca, cette petite fille qui traverse l'Europe en guerre à la recherche de ses parents. Après le succès, l'opprobre, quand les faits relatés se sont révélés faux... Pas de survie grâce aux loups, pas de voyage... Et pourtant... Que se passe-t-il dans l'esprit d'un enfant que le réel traumatise ? Pourquoi cette femme devenue adulte va-t-elle finalement choisir la mythomanie ? Au terme d'une enquête étonnante, c'est la véritable enfance de Misha que raconte Lionel Duroy et cette fois, la réalité va dépasser la fiction...
Durée:4h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67232
Résumé: C’est dans une chambre d’hôpital, un soir de neige, que commence ce récit. Yann Queffélec vient rendre visite à son jeune frère Tanguy qu’il n’a pas vu depuis des années. Les deux frères se mettent à bavarder : de leur vie, de leurs souvenirs, d’un passé familial toujours aussi lourd de non-dits. Et cela dure toute la nuit. Ce livre est un récit passionné sur la fraternité, la place de chacun au sein de la famille, mais aussi un dialogue corrosif entre deux frères qui se disent la vérité. « La famille, oui, c’est bien, rassurant, ça fait bloc, c’est un cadre rituel où l’on grandit vers l’âge d’homme. La famille c’est nuisible, souvent, étouffant, injuste, sournois, c’est le règne animal du chacun-pour-soi : on peut y laisser sa raison, sa peau. T’en penses quoi, frérot ? »
Durée:4h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72231
Résumé: La narratrice interroge l'écheveau de son héritage familial, cherchant à en savoir plus sur ses aïeules qui, sur plusieurs générations, depuis le milieu du XIXe siècle, ont accouché de filles sans être mariées et subsisté grâce à des travaux d'aiguille. Interrogeant ses tantes, sa mère, fouillant les archives, elle remonte le fil de sa lignée, racontant l'histoire sociale des filles-mères.
Durée:6h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36839
Résumé: La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie... On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Etre boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.
Durée:3h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72216
Résumé: " On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. " Un jour comme un autre de décembre, Dorthée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension. Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s'affranchir des conventions. Dorothée veut qu'il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la doueur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l'épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle. Ecrit dans l'urgence de la peine avec la grâce des âmes sensibles, Traverser la foule balance entre le réalisme, le rock et la poésie.