Contenu

Les vies de Jacob

Résumé
Un récit inspiré d'un album photographique trouvé aux puces par l'auteur. Le document contient 369 Photomatons, réalisés entre 1973 et 1974, représentant Jacob B'chiri. Tentant de comprendre le parcours de cet anonyme, l'auteur reconstitue ses vies vécues ou rêvées, des docks déserts aux lieux ultrasécurisés et de Djerba à Israël.
Durée: 5h. 50min.
Édition: Paris, Stock, 2021
Numéro du livre: 72288
ISBN: 9782234087439
Collection(s): Bleue

Documents similaires

Durée:6h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73437
Résumé: Une femme, enceinte, fait refaire ses papiers d’identité. Elle s’interroge alors sur la signification de ses deuxième et troisième prénoms, insolites mais au sujet desquels ses parents ne lui ont jamais donné d’explication. À la veille d’enfanter, les questions de l’identité, de l’histoire et de la trajectoire de l’auteure se mêlent, et signent le départ d’une quête, parfois douloureuse mais ô combien nécessaire et salvatrice, autour des trois grandes questions kantiennes : Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Et, surtout : que m’est-il permis d’espérer?
Lu par:Manon
Durée:6h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:28320
Résumé: Un guide qui présente, en conjuguant les approches géographique, historique, sociale, politique et culturelle, l'âme de l'Argentine.
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74876
Résumé: Elevée par une mère blanche dans la France des années 1970, une jeune femme métisse part à la recherche de son père au Sénégal. Une fois sur place, tout la déconcerte, sa rencontre avec son père, les inconnus qui constituent dorénavant son cercle familial mais aussi les odeurs, les mots et les sourires. Premier roman.
Durée:6h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30932
Résumé: "Nous avions peur. De tout, de rien, des autres, de nous-mêmes. De la petite comme de la grande histoire. Des honnêtes gens qui, selon les circonstances, peuvent se muer en criminels. De la réversibilité des hommes et de la vie. Du pire, car il est toujours sûr. Cette appréhension, ma famille me l'a transmise très tôt, presque à la naissance. "Que se passe-t-il quand on tête au biberon à la fois le génie et les névroses d'une famille pas comme les autres, les Boltanski ? Que se passe-t-il quand un grand-père qui se pensait bien français, mais voilà la guerre qui arrive, doit se cacher des siens, chez lui, en plein Paris, dans un "entre-deux", comme un clandestin ? Quel est l'héritage de la peur, mais aussi de l'excentricité, du talent et de la liberté bohème ? Comment transmet-on le secret familial, le noyau d'ombre qui aurait pu tout engloutir ? « La Cache » est le roman-vrai des Boltanski, une plongée dans les arcanes de la création, une éducation insolite "Rue-de-Grenelle", de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui. Et la révélation d'un auteur.
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75819
Résumé: Le sociologue s'interroge sur l'influence des origines dans la formation de l'identité et du devenir de l'individu, visitant la question sous le double angle du savoir sociologique et de son expérience personnelle. Il développe une thèse atypique qui valorise la liberté individuelle plutôt que les déterminismes sociaux.
Lu par:Julie Janet
Durée:5h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39505
Résumé: Mais qui guette qui ? Lorsque le narrateur découvre dans l’appartement de sa mère le manuscrit d’un polar qu’elle avait entamé, « Le Guetteur », il est intrigué. Des recensements de cigarettes fumées, les pneus des voitures voisines crevés - comment vivait cette femme fantasque et insaisissable ? Elle qui aimait le frisson, pourquoi s’est-elle coupée du monde ? Elle a vécu à Paris avec pour seul compagnon son chien Chips. Maintenant qu’elle est morte, le mystère autour d’elle s’épaissit. Alors il décide de la prendre en filature. Et de remonter le temps. Est-ce dans ses années d’études à la Sorbonne, en pleine guerre d’Algérie, où l’on tracte et l’on se planque, que la jeune femme militante bascule ? Le Guetteur est le roman bouleversant d’une femme qui s’est perdue. La quête d’un fils qui cherche à retrouver sa mère. La confirmation d’un grand écrivain.
Durée:3h. 3min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75861
Résumé: King Kasaï est le nom d'un éléphant empaillé qui a longtemps été le symbole du Musée royal de l'Afrique centrale, situé près de Bruxelles. Lors d'une nuit dans cette ancienne vitrine du projet colonial belge aujourd'hui rebaptisée Africa Museum, l'écrivain part sur les traces du chasseur qui a participé à la vaste expédition zoologique de l'établissement et a abattu l'animal en 1956.
Lu par:Anne Maquaire
Durée:16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70052
Résumé: Fils du loup Nuage Clair, et de la louve Mousse, Loup Gris est fier de son clan et a un grand avenir de chasseur devant lui. Pourtant, le jeune loup n’est pas heureux, quelque chose le tracasse.Un secret qu’il ne peut révéler à personne. Pas même à ses amis, OEil d’Ours, DentVive ou Ombre Bleue. À moins que… Un jour, il a une idée qui pourrait tout changer.
Durée:1h. 27min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:72584
Résumé: Dans le texte, un homme (joué sur scène par une femme…) affirme qu’il est Abraham Ajar, le fils d’Emile, rejeton d’une entourloupe littéraire. Il demande ainsi au lecteur/spectateur qui lui rend visite dans une cave, le célèbre « trou juif » de La Vie devant soi : es-tu l’enfant de ta lignée ou celui des livres que tu as lus ? Es-tu sûr de l’identité que tu prétends incarner ? En s’adressant directement à un mystérieux interlocuteur, Abraham Ajar revisite l’univers de Romain Gary, mais aussi celui de la kabbale, de la Bible, de l’humour juif… ou encore les débats politiques d’aujourd’hui (nationalisme, transidentité, antisionisme, obsession du genre ou politique des identités, appropriation culturelle…). Le texte de la pièce est précédé d'une préface Delphine Horvilleur sur Romain Gary et son œuvre. Dans chacun des livres de Gary se cachent des « dibbouks », des fantômes qui semblent s’échapper de vieux contes yiddish, ceux d’une mère dont les rêves l’ont construit, ceux d’un père dont il invente l’identité, les revenants d’une Europe détruite et des cendres de la Shoah, ou l’injonction d’être un « mentsch », un homme à la hauteur de l’Histoire.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70011
Résumé: «Tremblante, Céleste rassembla ce qui lui restait de courage pour observer les mains de sa mère qui remontaient la couverture, comme on ajuste un mensonge, comme on ferme un cercueil. Elles achevèrent de sortir Céleste de l'enfance. Elles étaient un feu de bois, labourées par la lave, tachées de flammes, de gris, de honte.» Noire précieuse est l'histoire d'une mère qui tente de sauver sa peau en écorchant sa chair. Noire précieuse est l'histoire d'une relation tendre entre une jeune fille et sa mère, l'histoire des modes de communication qui circulent dans les rues de Paris, entre Château-d'Eau et le boulevard Saint-Germain. La langue nouchi rencontre le «français des Blancs», qui pénètre aussi l'argot ivoirien. Noire précieuse est l'histoire d'une relation sensuelle comme une caresse, violente comme une identité imposée du dehors et qui «excite le sang».
Durée:10h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71755
Résumé: Yoel Blum, célèbre auteur israélien, se rend à Amsterdam, sa ville natale, pour assurer la promotion de son nouveau roman, et ce en dépit de la promesse qu’il avait faite à sa mère de ne jamais y retourner. En visite au Musée historique juif, il voit un film d’archives où apparaît sa mère tenant un bébé qu’il ne reconnaît pas. Qui peut bien être cet enfant et pourquoi sa mère, aujourd’hui morte, ne lui en a-t-elle jamais parlé ? Premier roman traduit en français d’Emuna Elon, écrivaine reconnue et primée en Israël, Une maison sur l’eau remonte le cours du passé et confronte le lecteur aux heures sombres d’Amsterdam, au fil d’un poignant voyage dans le temps et la mémoire. Une réflexion inoubliable sur l’identité et les origines.
Durée:12h. 27min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:73124
Résumé: Certaines des émotions que chacun connaît et pense universelles sont inconnues ailleurs. Il s'agit donc de dénouer les enjeux qui accompagnent la fabrication du savoir des émotions et de prendre conscience que ces émotions, construites par les pratiques sociales et culturelles, deviennent actives dans l'expérience que chacun en a.