Contenu

Kudos

Résumé
Après Disent-ils (2016) et Transit (2018), acclamés par la critique, Rachel Cusk conclut son ambitieuse trilogie. Dans ce troisième volet, nous retrouvons le personnage de Faye, romancière britannique, divorcée et mère de deux enfants. Elle passe quelques jours en Europe pour participer à un festival littéraire et promouvoir son travail. De cette ville où a lieu l’événement, nous ne saurons rien ou presque, tant l’essentiel est ailleurs dans le projet romanesque de Rachel Cusk. Faye est le point névralgique du roman, la chambre d’échos, recueillant la parole des hommes et des femmes qu’elle croise sans en dévoiler beaucoup sur elle-même. Cette observatrice singulière regarde le monde avec une précision tranchante. D’un livre à l’autre se dessine un autoportrait en filigrane de l’auteur. Tout l’art de Cusk est d’interroger notre rapport au réel à travers des scènes de la vie quotidienne, des rencontres, des conversations. Le lecteur tisse alors avec Faye une relation fascinante, oscillant entre intimité et distance.
Durée: 5h. 8min.
Édition: Paris, Ed. de l'Olivier, 2020
Numéro du livre: 70957
ISBN: 9782823613520
Collection(s): Littérature étrangère

Documents similaires

Durée:4h. 13min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:14734
Résumé: Le secret est, de nos jours, porteur d'une aura maléfique. La transparence est devenue une exigence universelle. On traque désormais sans relâche le secret, qui doit être révélé, exhibé, éliminé. Chasse au secret de famille, médiatisation des affaires publiques ou privées : il faudrait tout dire au nom de l'intérêt individuel ou collectif. Le "droit de savoir" est partout, remettant en cause jusqu'à l'anonymat qui s'attache au don d'organe, de gamètes, à la naissance sous X. Cette tyrannie de la transparence fait voler en éclats les barrières propres à l'intime : plus question de dissimuler sa souffrance ou même ses pensées. La parole intime est devenue publique, parée de vertus thérapeutiques. Ainsi parents et enfants sont-ils sommés de "tout" se dire, au détriment de l'épanouissement de leur indispensable jardin secret.
Lu par:
Durée:50min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:66509
Résumé: Le philosophe et le journaliste abordent le sujet de l'amour en mettant en garde contre le désir de possession que ce sentiment peut provoquer, en tant qu'il peut réduire l'autre à un objet. Ils proposent dès lors de penser la relation comme un échange intime.
Lu par:Agnès Baron
Durée:4h. 49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68708
Résumé: Daria et Claudine (le vrai prénom de Maurane) se sont liées d’amitié au début des années 1980. Le jeu de l’intimité, composé de questions portant sur la spiritualité, la sexualité, le rapport à l’autre et à soi, a été créé par Daria et joué de nombreuses fois avec des amis, passant par toutes les gammes d’émotions. Un jour, elle a eu envie d’y jouer avec Maurane. Cette dernière a donc pioché et répondu selon son inspiration. Le lecteur a la possibilité de la rencontrer autrement, à travers des anecdotes parfois drôles, parfois graves, toujours personnelles. Ainsi, avec la franchise et la spontanéité qu’on lui connaît, répond-elle à des questions telles que « Y a-t-il des circonstances qui te rendent stupide ?», «Que t’interdis-tu de faire ?», «Ton corps, ami ou ennemi ?» ou encore, dans un registre plus léger, «Stones ou Beatles ?», «As-tu déjà vu un spectacle de chippendales ?»… Ce livre, également émaillé d’intermèdes musicaux, avec des questions inspirées de chansons interprétées par Maurane, permet donc de découvrir cette artiste sous un angle totalement inédit.
Lu par:Josy Couteau
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72629
Résumé: Un jour, l'auteure demande à ses abonnés Instagram de lui confier un secret. Des centaines de messages affluent. Elle s'interroge alors sur ce qui pousse toutes ces personnes à lui révéler leurs secrets les plus intimes. Elle tente d'en appréhender les mécanismes.
Durée:9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73710
Résumé: La petite fille de cette histoire est très polie. Tellement qu'elle laisse même Tatie Jacotte lui faire la bise alors qu'elle ne l'aime pas du tout. Un jour, à l'école, une dame est venue apprendre aux enfants que « mon corps est mon corps » et qu'on a le droit de refuser un bisou... même un bisou des taties! Pas facile de s'affirmer et surtout de faire comprendre ça aux adultes...
Durée:2h. 59min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75917
Résumé: Un récit autofictionnel dans lequel la narratrice, aux abords de la quarantaine, choisit de ne plus avoir de relations sexuelles. Elle évoque sa lassitude face aux sempiternels scénarios érotiques et son refus de céder aux injonctions faites aux femmes.
Durée:18h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13544
Résumé: L'histoire commence en décembre 1915, alors que Henry James meurt entouré de ses proches et de ses domestiques - puis recule pour lever le rideau sur les années 1880. Apparaissent alors George du Maurier, l'ami cher, artiste et illustrateur de métier et Constance Fenimore Woolson, écrivain américain avec qui James entretient des relations aussi étroites que platoniques. C'est à cette époque que Henry James décide, pour contrer le faible succès public de ses livres, de chercher la fortune et la renommée au théâtre. Il se lance dans l'écriture de pièces tandis que son ami George, dont la vue s'affaiblit, se met, lui, à écrire des romans. Les conséquences pour les deux hommes vont être tout à la fois comiques, tragiques, surprenantes et ironiques : tandis que Trilby (Rivages/Poche n° 508), le roman de George, devient le best-seller du siècle au grand étonnement de l'auteur lui-même, Henry se voit hué le soir de la première de sa pièce Guy Domville.
Durée:9h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36540
Résumé: A la National Gallery de Londres, Georgia, 16 ans, dite George, contemple le San Vincenzo Ferreri peint par Francesco del Cossa sans savoir qu'elle est observée par le fantôme de l'artiste. Fascinée, George tente d'en savoir plus sur le peintre, lequel aurait été une femme travestie en homme.
Durée:14h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:8029
Résumé: Lawrence est scénariste d'une série diffusée dans le monde entier grâce à laquelle il est devenu très riche. Il vit donc aisément avec sa femme Sally, une femme très sexy, dans une belle villa de Rummidge. Il a deux enfants adultes et une maîtresse "platonique", Amy. Deux jours par semaine, il loge dans son appartement situé à Londres. Il est ainsi plus proche du lieu de tournage de la série. Là, il rejoint sa maîtresse avec qui il va au théâtre, au cinéma, au restaurant. Mais il n'est en aucun cas question de sexe entre eux, leur relation est strictement amicale. Bref, il a tout pour être heureux. Hélas, Lawrence est dépressif et souffre d'un problème interne du genou qu'aucun remède ne parvient à guérir. Notre homme multiplie donc les thérapies : il rencontre chaque lundi son physiothérapeute ; le mardi, il suit une thérapie comportementale cognitive alors que le vendredi est consacré soit à l'acupuncture, soit à l'aromathérapie. De plus, Lawrence est obsédé par Kierkegaard, un philosophe existentialiste danois. Il lit toutes ses oeuvres avec beaucoup de passion, ce qui n'améliore cependant pas son état psychologique. Un jour, alors que Lawrence est en train d'écrire son journal intime, Sally entre dans son bureau et lui annonce qu'elle a décidé de le quitter...
Durée:11h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:7787
Résumé: "Hors de l'abri" est le plus autobiographique des romans de David Lodge. Le Blitz de Londres en 1940, l'évacuation à la campagne, puis les années d'austérité dans une banlieue londonienne et le collège catholique. Mais David Lodge ne fait pas oeuvre d'historien , il raconte avec sa verve et son humour habituels les aventures de Timothy, seize ans - son double - pendant les vacances de l'été 1951, chez sa soeur qui travaille pour l'armée américaine à Heidelberg. Dans ce milieu, il découvre la vie, la fête, les premiers jeux de séduction. Ses rencontres seront pour lui le rite de passage entre enfance et vie adulte. "Hors de l'abri" est à la fois un "roman d'apprentissage" et un "roman international".
Lu par:René Sterckx
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20712
Résumé: En cette année 1831, Mary, une jeune fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible, en bref, une banale vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset. Simple et franche, mais lucide et entêtée, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu'on l'a envoyée chez le pasteur Graham, pour servir et tenir compagnie à son épouse, une femme fragile et pleine de douceur. Avec elle, elle apprend la bienveillance. Avec lui, elle découvre les richesses de la lecture et de l'écriture... mais aussi obéissance, avilissement et humiliation. Finalement l'apprentissage prodigué ne lui servira qu'à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.
Lu par:Colette Damm
Durée:10h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68376
Résumé: Dix ans après son départ cataclysmique vers une institution psychiatrique où elle a été internée, Muriel Axon est de retour dans sa petite ville des environs de Londres. Elle veut récupérer son ancienne maison qu'elle considère comme un dû. Mais par-dessus tout, elle veut se venger de ceux qui ont fait son malheur une décennie plus tôt. À cette fin, elle va user d'un art où elle est passée maître, le déguisement. Devenant tour à tour femme de ménage ou aide-soignante, elle va infiltrer le foyer de ses anciens voisins et exploiter leurs difficultés familiales, mettant son grain de sable dans des vies déjà bien assez compliquées... La locataire est un bijou d'humour noir qui met en scène un réseau de personnages placés sur une vaste toile d'araignée, au centre de laquelle trônerait Muriel, maniant tous les fils avec une malveillance jubilatoire, façon Desperate Housewives. Sous des aspects comiques, La locataire pose la vaste question de l'identité, des apparences, des malentendus qui surgissent quand on juge les gens trop rapidement.