Contenu

Parle-moi de ton crime

Résumé
Un thriller schizophrène et crépusculaire L'immunité des puissants et la force du châtiment Dix ans plus tôt, quelqu'un a été la cible d'un tueur particulièrement sadique, Noh Namyong, lequel s'apprête à sortir de prison grâce aux appuis de sa famille, riche et influente. Autour de cet assassin, trois " Je " vont se partager le récit : Un homme qui élabore un plan complexe pour renvoyer Noh Namyong en prison : " Je bossais de nuit dans un resto minable. Un soir, un camé vient faire un scandale. J'essaye de le calmer mais le type devient dingue. C'est alors que je découvre mon goût pour la violence ; je me saisis du couteau et plante le mec avec délectation. " Un homme qui doit tuer Noh Namyong pour intégrer une société assez spéciale : " J'ai 43 ans et je suis directeur-adjoint de ma boîte. Mes subordonnés ne m'écoutent pas et mes supérieurs me harcèlent. Pourtant pour mes clients je suis le plus expérimenté, le plus compétent. Qu'ai-je fait de mal ? " Un homme qui a euthanasié des centaines de personnes : " Je suis un âgé. Autrefois, j'étais médecin. Je porte toujours un costume noir et un manteau noir. Je rends visite à ceux qui ont besoin d'aide pour mourir. La mort n'est qu'une porte pour quitter ce monde injuste. "
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 12h. 10min.
Édition: Paris, Matin calme, 2020
Numéro du livre: 70514
ISBN: 9782491290184

Documents similaires

Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32677
Résumé: Gros-Yeux a quatorze ans lorsqu'il arrive avec sa mère dans l'immense décharge à ciel ouvert de Séoul. Là vivent pas moins de deux mille foyers, dans des cahutes accrochées au flanc de la montagne d'ordures, en une société fortement hiérarchisée dont le moindre aspect - travail, vêtements, nourriture, logement - provient des rebuts du monde extérieur. Gros-Yeux se lie d'amitié avec un garçon disgracié, un peu simple d'esprit, qui lui fait découvrir les anciens habitants du site, ou plutôt leurs esprits bienveillants, lorsque l'île de la décharge était encore une terre vouée aux cultures agricoles et aux cultes chamaniques. Car ce sont les êtres démunis, abandonnés des hommes, enfants, marginaux, infirmes, qui entretiennent la mémoire de ce qui n'est plus, l'étincelle du vivant là où tout se périme et se corrompt. Ils communiquent avec l'invisible, un monde où tout respire et vit ensemble. Hwang Sok-yong ne donne pas de leçons, non, il donne à voir. Des images se lèvent et ne nous quittent plus. A l'opposé d'une logique marchande où les choses sont destinées à une rapide destruction, ces images nées du pouvoir des mots ne s'altèrent pas, continuent à briller dans notre imaginaire.
Lu par:Nicole Roche
Durée:10h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23781
Résumé: Dans ce roman d'une beauté poignante, Shin Kyong-suk met au jour un passé resté douloureusement enfoui dans sa mémoire. C'est l'été, elle a seize ans et quitte sa campagne pour Séoul. Le seul moyen pour elle d'accéder au lycée est de devenir ouvrière dans une usine et d'être choisie parmi les plus méritantes pour suivre des cours du soir. De seize à dix-neuf ans, elle va connaître les privations, le travail éreintant, la solitude pareille à une pluie froide, puisant chaque jour en elle-même une force renouvelée pour vivre jusqu'au lendemain. Et c'est là, dans cette étroite chambre parmi les trente-sept de la maison labyrinthique qui abrite les employés d'usine, que va jaillir en elle le désir, la promesse incroyable de devenir écrivain.
Lu par:LEGRAND Julie
Durée:12h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24238
Résumé: Nous sommes à la fin du XIXème siècle. En ces temps de disette et de corruption, la traite des enfants est un commerce qui alimente un immense trafic mafieux dans toute l'Asie du sud-est. Shim Chong n'échappe pas à la règle: vendue adolescente, elle va connaître tous les aléas d'un négoce sexuel florissant, des rives du fleuve Jaune aux ports de Shanghai, Taiwan pu Singapour, de la prostitution la plus sordide à la haute courtisanerie des geishas. Le parcours initiatique de la jeune Shim Chong s'inscrit de façon magistrale dans une impressionnante saga de la prostitution et des métiers de la séduction à une période charnière où l'Asie, sur fond de guerre de l'opium et de trafic d'armes, s'ouvre aux impérialismes occidentaux. En romancier au souffle épique, fort d'un engagement qui l'apparente aux Zola, Dos Passos ou Soljenitsyne, avec sa vision aigüe du mouvement de l'Histoire, Hwang Sok-yong nous livre une somptueuse fresque romanesque.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:67359
Résumé: Ogui est resté paralysé après un accident de voiture qui a causé la mort de sa femme. Il se retrouve enfermé chez lui sous la tutelle de son étrange belle-mère qui s'obstine à creuser un immense trou dans le jardin autrefois entretenu par sa fille afin, dit-elle, de terminer ce qu'elle a commencé.
Durée:13h. 54min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:24530
Résumé: En 1778, le soleil de la prospérité brille sur l'ancien royaume coréen de Joseon, mais plus la lumière est vive et éclatante, plus l'obscurité est profonde. Une série de meurtres plonge la capitale dans l'angoisse. Au chevet de chaque victime, a été déposé un livre du romancier le plus populaire de l'époque. Faut-il chercher le coupable parmi les jeunes lettrés, adeptes des sciences venues de Chine, qui veulent être comme la pierre qui frappe ce pays et le réveille ? L'impétueux dosa Yi de la Haute Cour de Justice est chargé de l'enquête. Il n'a que vingt ans, c'est avant tout un guerrier, lui qui babilla ses premiers mots en imitant le sanglot de la flèche volant vers l'ennemi. Commence pour lui la période la plus fascinante et la plus déroutante de son existence, celle où il va se frotter aux complots, aux trahisons, aux guets-apens, frôler la mort et nouer une amitié qui va changer sa vie. C'est une plongée dans un monde où les mots tissent le piège des intrigues politiques et peuvent devenir des instruments de mort. Mais pour capturer un tigre, il faut pénétrer dans sa tanière...
Lu par:Marie Brelet
Durée:16h. 41min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69218
Résumé: Huisu a consacré son existence à la mafia de Busan, exécutant pour ses patrons les plus basses besognes. Déçu par leur manque de reconnaissance, seul dans une chambre minable avec pour seul loisir le casino de la ville, il souhaite échapper à son triste destin pour vivre avec son amie d'enfance, Insuk. Mais les conflits de succession au sein de l'organisation mafieuse perturbent ses projets.
Durée:4h. 1min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:74276
Résumé: Maltraitée par son mari, une femme s'accuse du meurtre de son époux le jour où celui-ci est retrouvé mort. Elle est très vite innocentée et se confie à son psychologue. L'ouvrage est complété de quatre autres nouvelles.
Durée:9h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37676
Résumé: Ce roman s’inspire du voyage de l’auteur en Californie. S’ennuyant à mourir dans un coin de son pays natal, le narrateur décide de partir à San Francisco rendre visite à son ex-petite amie coréenne et son nouveau compagnon. Partisan des soirées tequila et des réflexions les plus fantasques, le narrateur-auteur promène un regard décalé sur les situations qu’il rencontre et qu’il transforme en un joyeux pêle-mêle de réflexions insolites et de méditations légères. Au fur et à mesure que le roman avance et que se multiplient les scènes cocasses – un hobo en réalité SDF, deux lesbiennes en pleine dispute à Hollywood, un nain en plein exercice de taï-chi dans la rue, un Mexicain pistolero –, c’est toute une galerie de portraits et de réflexions que découvre le lecteur, entre deux fous-rires. Car c’est tout l’art de JUNG Young-moon de nous aider à reconsidérer avec un humour subtil la complexité et la fragilité du réel, son absence d’authenticité, son inconstance. Dans notre époque douloureuse, ce regard décalé soulage de bien des maux.
Lu par:Madiana Roy
Durée:6h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36762
Résumé: Au cœur de l’enfance de l’auteure brille le sourire de Bongsun. Maltraitée et affamée, Bongsun s’est réfugiée chez eux il y a des années. Pour autant, elle n’occupe pas une place égale à celle des autres enfants de la famille, elle reste une subalterne, une petite bonne. Mais pour Jjang-a, c’est sa très chère grande sœur, qui dort dans sa chambre, la porte sur son dos partout où elle va. Surtout, elle est une porte ouverte sur un monde différent, comme si on franchissait une ligne interdite. Sincérité et émotion sont les deux forces traversant ce récit qui ne cache rien, n’enjolive rien. On est bien souvent bouleversé par la lucidité de ce regard d’enfant sur le monde des adultes et les injustices qui le déchirent. Et toujours rayonne la figure de Bongsun, généreuse et joyeuse, répondant aux malheurs par son fameux grand sourire.
Durée:9h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32046
Résumé: «Quand on quitte la Corée du Nord, on ne quitte pas un pays mais plutôt une autre galaxie. Je sais que je n'en serai jamais vraiment libérée où que j'aille.» Hyeonseo a passé son enfance en Corée du Nord, piégée comme des millions d'autres par l'une des plus secrètes et brutales dictatures. Elle grandit dans la ville de Hyesan près d'une rivière qui trace une frontière naturelle avec la Chine, un autre monde insaisissable. Au milieu des années 1990, la famine s'abat sur le pays. Chaque jour témoin de la répression et de la pauvreté, elle comprend que sa patrie ne peut être «le meilleur des mondes» qu'on lui vante depuis toujours. A 17 ans, au coeur de l'hiver, Hyeonseo décide de traverser la rivière gelée. Elle ne peut imaginer alors qu'elle ne reverra pas les siens avant longtemps. C'est un voyage sans retour. Elle apprend à survivre clandestinement en Chine, échappant à la police et aux trafiquants, grâce à un esprit de débrouillardise et une témérité incroyables. Douze ans plus tard, et presque autant de vies, elle revient à la frontière pour une mission plus périlleuse encore : faire sortir du pays sa mère et son frère et les conduire jusqu'en Corée du Sud.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36208
Résumé: Leçons de grec est le roman de la grâce retrouvée. Au coeur du livre, une femme et un homme. Elle a perdu sa voix, lui perd peu à peu la vue. Les blessures de ces personnages s'enracinent dans leur jeunesse et les ont coupés du monde. A la faveur d'un incident, ils se rapprochent et, lentement, retrouvent le goût d'aller vers l'autre, le goût de communiquer. Plus loin que la résilience, une ode magnifique à la reconstruction des êtres par la plus célèbre des romancières coréennes, Han Kang. Han Kang est née en 1970 à Gwangju, en Corée du Sud. Elle enseigne actuellement dans le département de Creative writing du Seoul Institute of Arts. Traduite dans le monde entier, plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.
Durée:13h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24537
Résumé: Au commencement étaient quatre pages de mémoires contant le destin singulier d'une danseuse attachée à la maison royale de Corée à la fin du dix-neuvième siècle. A cette époque-là le royaume ermite s'ouvre au monde qui le découvre à son tour, et c'est ainsi que le premier diplomate français en poste en Corée tombe sous le charme de Li Chin, danseuse à la cour royale, femme d'une beauté et d'une intelligence exceptionnelles, et l'emmène avec lui à Paris, où elle rencontre Emile Guimet et Guy de Maupassant. De cette histoire d'amour passionnée qui scelle la rencontre de deux mondes inconnus l'un à l'autre, émerge avec un éclat extraordinaire la figure de Li Chin, dont la grâce, la sensualité et l'esprit pénétrant subjuguent ceux qui la croisent, mais qui jamais ne se livre totalement en retour. Entrée à la cour à cinq ans, entraînée dans les tourbillons et les drames de l'histoire de la Corée, ce n'est que dans la danse que cette femme secrète et captive des désirs des autres peut s'abandonner enfin, livrer ses sentiments, déployer ses ailes et se sentir librement elle-même.