Contenu

Le pacte des diables: histoire de l'alliance entre Staline et Hitler - 1939 - 1941

Résumé
Le 23 août 1939, une délégation allemande, avec à sa tête le ministre des Affaires étrangères Joachim von Ribbentrop, se rend à Moscou. Sur place, un accord est signé avec le pouvoir soviétique. Il entrera dans l’histoire sous le nom de Pacte Ribbentrop-Molotov ou Pacte Germano-Soviétique, et sa signature sera le signal du coup d’envoi de la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de deux ans, les deux régimes totalitaires vont cohabiter dans une association sanglante qui leur permettra d’étendre leur pouvoir, par la guerre et la tyrannie, sur la Pologne, les Pays Baltes, la Finlande et la Roumanie. À l’aube du 22 juin 1941, l’idylle prend fin avec l’invasion allemande de l’Union soviétique. Mais le Pacte aura bouleversé l’équilibre européen pour un demi-siècle jusqu’à la chute du Mur de Berlin en 1989.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 12h. 21min.
Édition: Paris, Buchet-Chastel, 2020
Numéro du livre: 69893
ISBN: 9782283033074
CDU: 940

Documents similaires

Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33509
Résumé: Les grandes batailles marquent des tournants historiques. Elles se produisent à des moments où cultures et idéologies s'affrontent. Voici le livre des plus grandes batailles qui changèrent le cours de l'histoire. Les moments décisifs sont analysés, leurs significations et impacts décrits, les batailles sont classées selon leur étapes essentielles : le point de dé- part, les débuts des hostilités, les armes et tactiques employées, les territoires gagnés, les empires perdus. Ce lige nous présente également les grands stratèges militaires : Alexandre le Grand, Jules César, Napoléon, Edouard III... Ce livre est indispensable pour mieux comprendre comment notre monde s'est construit ; de petits affrontements des premières civilisations â l'armistice de la seconde guerre mondiale.
Durée:11h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75712
Résumé: Fin 1943. Alors que chaque nuit, l'aviation alliée déverse ses bombes sur l'Allemagne nazie, un groupe de journalistes est embarqué lors d'une attaque sur Berlin. Parmi eux, un jeune reporter américain, Lowell Bennett, qui a fait ses premières armes à l'occasion de la campagne de Tunisie. Leur avion est touché par la Luftwaffe et Bennett capturé ; mais avant d'être interné, on le conduit à travers l'Allemagne, pour qu'il se rende compte des souffrances endurées par les populations civiles, cibles premières des bombardements alliés. Publié pour la première fois en français, présenté et traduit par Alan Bennett, fils de l'auteur, ce livre est un témoignage à la fois capital et de première main sur un épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale qui demeure largement méconnu à ce jour.
Durée:16h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21029
Résumé: Lucidité, intégrité, courage - tels sont les traits du caractère d'Elena Bonner qui lui permirent de vivre et de lutter aux côtés de son mari Andreï Sakharov, figure de proue de la dissidence en U.R.S.S. Et si le récit de cette femme hors du commun, que l'on appelle, depuis la mort de son mari en 1989, " la dernière conscience de la Russie ", a déjà été traduit en plusieurs langues, c'est qu'il est beaucoup plus que de simples souvenirs. Née en 1923 en Asie centrale, d'origine juive par sa mère et arménienne par son père, Elena Bonner grandit à Leningrad et à Moscou : ses parents sont des bolcheviks de la première heure, de fervents communistes, et son père occupe un poste important dans la nomenklatura du Komintern. Au cours d'une enfance privilégiée, tandis que le pays est plongé dans la misère, la famine et la répression, la petite Elena côtoie des grands noms du communisme russe et international, Kirov, Togliatti, la Pasionaria ou le fils de Tito. Mais cette vie prend fin en 1937 avec l'arrestation de ses parents. Leur père fusillé, leur mère envoyée dans un camp, Elena et son frère, " étranges orphelins ", sont recueillis par leur grand-mère maternelle, une femme courageuse attachée aux valeurs traditionnelles que la révolution s'est employée à détruire. Cette autobiographie couvre les quatorze premières années de la vie d'Elena Bonner, mais de fréquentes incursions dans des époques plus tardives (la guerre, la mort de sa mère qui a déclenché ces souvenirs, sa vie avec Sakharov) lui donnent une dimension plus vaste. Ces pages vivantes et concrètes nous plongent dans une époque - les années vingt et trente - et un milieu - l'intelligentsia révolutionnaire, devenue classe privilégiée, puis décimée par les purges. Mais ce livre est surtout une passionnante saga familiale dominée par trois fortes personnalités : Elena, sa grand-mère et sa mère. Les hommes disparaissant dans le courant de l'histoire, ce sont les femmes russes qui transmettent les valeurs et se repassent le flambeau au fil des générations - flambeau de la lucidité, de l'intégrité, du courage...
Durée:13h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69850
Résumé: Membre convaincu du parti nazi dès 1923, aveuglément soutenu par son épouse Charlotte, nazie tout aussi fervente, Otto von Wächter a rapidement intégré l’élite hitlérienne, devenant notamment, après l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale, gouverneur de Cracovie en Pologne, puis gouverneur du district de Galicie, dans l’ouest de l’Ukraine actuelle – deux territoires qui furent le théâtre de l’extermination des Juifs. En 1945, après la défaite du Reich, il parvient à fuir, se cache dans les Alpes autrichiennes avant de rejoindre Rome et le Vatican, qui abrite l’une des principales filières d’exfiltration des nazis vers l’Amérique du Sud...
Lu par:Marc Levy
Durée:4h. 49min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69139
Résumé: 300 mètres carrés, 111 hommes, 70 jours sous la mer : bienvenue à bord d'un SNLE, c'est-à-dire d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins, seigneur des océans. Monstres d'acier, cathédrales de silence, les sous-marins rôdent sous les flots, veillant sur nous et notre sécurité, et nous n'en savons rien. Pourtant bien des choses se passent au fond des eaux, et la vie à bord est tout sauf ennuyeuse. Elle obéit à des règles, une discipline stricte et sereine, des rituels, des loyautés et des amitiés qui ont le goût de l'aventure et sans lesquelles peut-être risquer leur vie aurait moins de sens pour ces hommes. Sous-marinier pendant plus de vingt ans, l'amiral François Dupont nous emmène à bord du bateau qu'on lui a confié, immergé avec les hommes dont il a la responsabilité, pour, le temps d'une traversée, partager avec nous la beauté de ce métier où s'incarnent à chaque instant le sens de l'engagement et la notion du devoir.
Durée:16h. 52min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32812
Résumé: 1933. Clara Vine, jeune et jolie actrice anglaise pleine d'ambition, décide de partir tenter sa chance à Berlin, sur les conseils d'un ami. Elle découvre alors les studios mythiques de l'Ufa et se retrouve rapidement coincée dans le cercle des femmes des hauts dirigeants nazis, dont la petite amie de Goering, Emmy Sonnemann, et l'impressionnante Magda Goebbels. Lorsque Leo Quinn, agent sous couverture travaillant pour le renseignement anglais, rencontre Clara, il voit en elle la recrue idéale. En effet, déterminée à agir contre ses nouvelles relations, Clara Vine n'hésite pas à jouer de ses dons d'actrice pour les espionner et recueillir leurs confidences intimes, incarnant son rôle à merveille en dépit du danger. Mais lorsque Magda Goebbels lui révèle un lourd secret et lui confie une mission des plus délicates, toutes ses certitudes basculent. Tiraillée entre son devoir, son affection grandissante pour Leo et le service que Magda lui demande, Clara va se retrouver confrontée à un choix difficile...
Durée:11h. 53min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:66499
Résumé: Maxime Issaiev, alias Max von Stierlitz est un agent soviétique infiltré en Allemagne nazie. Il a atteint le grade élevé qui lui permet de frayer parmi le très petit cercle des hauts responsables du régime. De février à avril 1945, depuis qu’il est certain que la guerre est perdue pour les Allemands, sa mission consiste à déjouer un complot que fomentent, chacun de leur côté, à l’insu des autres, de très proches conseillers d’Hitler pour sauver leur peau. Ils tentent de négocier, dans le dos des Russes, une paix séparée avec les Anglo-Américains pour contrer la menace soviétique. Le dénouement devrait intervenir en Suisse. En grand maître des échecs, Julian Semenov mène ses lecteurs dans l’engrenage fatal de la fin de la guerre, au milieu des dangers et des pièges mortels que déjoue son héros. Semenov est surnommé " le John le Carré russe".
Durée:13h. 10min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72419
Résumé: Recueil d'études sur l'histoire de l'héroïsme et des combats livrés pour l'honneur. Journalistes et historiens relatent des épisodes connus ou méconnus de l'histoire durant lesquels des femmes et des hommes se sont sacrifiés pour une cause, une personne, une idéologie ou une patrie : cathares, chouans, samouraïs, communards, cristeros, combattantes kurdes, entre autres.
Durée:9h. 21min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33969
Résumé: En juin 1939, Marina Tsvétaïéva, exilée à Paris depuis 1925, retourne avec son fils Guéorgui en Union soviétique, où elle rejoint son mari, Sergueï Efron, et leur fille, Ariadna. Deux ans plus tard, elle se suicide à Elabouga, en Tatarie. Ces deux dernières années de la vie de la grande poétesse russe sont racontées et montées scène par scène, comme un drame antique.
Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36690
Résumé: Voici le récit d’une vie brûlante, écrit à la hâte dans sa cellule par une jeune femme de vingt-neuf ans qui se doute qu’elle va mourir : « Si je raconte tout cela avec tant de franchise, c’est parce que je m’attends de toute manière à être fusillée. » Elle le sera en effet, en juin 1931, au « camp à destination spéciale » des îles Solovki, quelques mois après son mari le poète Alexandre Iaroslavski. « Étudiante pleine de rêves », ainsi qu’elle se définit elle-même, Evguénia, vite dégoûtée par la dictature des bolchéviks, se convainc que le monde des voyous forme la seule classe vraiment révolutionnaire. Elle décide de vivre dans la rue et de devenir une voleuse, à la fois par conviction politique et aussi par un goût du risque qu’elle confesse. Loin de l’imagerie héroïque de la « construction du socialisme », c’est le Moscou et le Léningrad des marginaux, enfants des rues, ivrognes, prostituées, vagabonds, qu’elle nous fait découvrir dans une langue sans fioritures
Durée:7h. 59min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73023
Résumé: Une plongée dans la vie quotidienne des militaires romains, soldats ou officiers, au camp, autour de ce dernier et en campagne. L'auteur s'appuie sur de multiples sources, telles que les écrits de Tacite ou Dion Cassius, l'épigraphie et les découvertes archéologiques, notamment des papyrus et des ostraca.
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72960
Résumé: Médecin des forces spéciales françaises, l'auteur relate les missions avec ses frères d'armes au Mali, en Afghanistan, en Irak ou encore en Côte d'Ivoire, mais aussi la vie quotidienne entre les opérations.