Contenu

Souvenirs, souvenirs.... [01]

Résumé
" Je serai journaliste ", se promet très tôt la jeune provinciale de Périgueux. Pourquoi ce métier ? Par goût de l'écriture ? Pour partir en reportage et raconter le monde ? Non, pour être libre. Après une enfance heureuse au sein d'une famille aimante et protectrice, Catherine Nay accomplit peu après son arrivée à Paris un rêve qui fut celui de tous les journalistes débutants dans les années 1960 : entrer à L'Express, la meilleure école de presse à cette époque, sous la double houlette de Jean-Jacques Servan-Schreiber et, surtout, de Françoise Giroud. Elle y trouve une sorte de seconde famille. La figure de Françoise Giroud, dont elle nous révèle ici des aspects inattendus, domine ces années. Elle incarne pour elle un modèle à la fois d'observatrice des moeurs de son temps et de femme de caractère. Catherine Nay a obéi dans sa propre existence à ce même désir de liberté et d'indépendance. Elle évoque ici pour la première fois sa rencontre en 1968 avec l'un des grands acteurs de la Ve République, Albin Chalandon, resté cinquante ans plus tard le grand amour de sa vie. Devenue familière des coulisses du monde politique, elle nous offre dans le premier volume de ses mémoires, entre portraits à vif et anecdotes savoureuses, un récit original et perspicace, plein d'humour, d'intelligence et de vivacité, des règnes successifs de Pompidou, Giscard et Mitterrand, jusqu'à l'élection de Jacques Chirac, une chronique intime de cet univers de passions où s'affrontent des personnages hors normes dont elle recueille les confidences, décrypte les facettes les plus secrètes ou les mieux dissimulées. Sous le regard de cette enquêtrice aguerrie, le pouvoir apparaît tel qu'il est, avec ses rites, ses pratiques, ses grandes et petites rivalités : une comédie romanesque faite de sensibilités particulières, par-delà les idées et les convictions. Catherine Nay la raconte sans cacher ses coups de coeur ni ses partis pris. Librement !
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 13h. 8min.
Édition: Paris, R. Laffont, 2019
Numéro du livre: 68448
ISBN: 9782221190746
CDU: 002

Documents similaires

Durée:2h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68702
Résumé: « Bâtonner », c’est copier-coller une dépêche en la remaniant à la marge. Symptôme ordinaire d’une dépossession des travailleurs, le bâtonnage illustre ce que l’argent fait au journalisme : la concurrence s’intensifie, la production de contenus s’accélère, l’information en vient à être usinée en série. Et tandis que les éditorialistes pontifient, les petites mains de la profession, de plus en plus précaires, perdent le sens de leur métier. La fusion du néolibéralisme et du numérique détériore la nature de leur travail et les conditions de son exercice. Dès lors, pourquoi les journalistes continuent-ils à consentir à ce qu’ils font ? Fruit d’une longue enquête, ce livre décrit les ressorts de l’aliénation d’une profession déqualifiée et disqualifiée, qui certes proteste mais continue de se croire indispensable à la vertu publique. Toujours plus prompte à « décoder » les fake news des autres, elle en oublie que le journalisme-marchandise n’est pas l’ami du peuple, mais un vice qui corrompt la pensée et, avec elle, la possibilité de la démocratie.
Durée:17h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26543
Résumé: Depuis sa création, Le Canard enchaîné écorne les pouvoirs, n'est lié à aucun parti et n'a d'autre souci que de railler l'ordre et la censure. Mais au tournant des années 1970, l'hebdomadaire satirique change radicalement. Dans cette enquête rigoureuse, ponctuée par des anecdotes piquantes, Karl Laske et Laurent Valdiguié reviennent sur la véritable saga du volatile. Ou comment le journal d'influence est devenu influencé.
Durée:8h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67955
Résumé: Bénéficiaire du plus long parcours professionnel à une époque où les danseurs prennent leur retraite à 38 ans et les cheminots à 55, Philippe Bouvard, journaliste multimédia, raconte les coulisses d'un métier-passion qu'il exerce toujours. Pour les besoins de 50 000 articles, 8 000 émissions de télévision et 20 000 émissions de radio, il a rencontré durant six décennies les principales vedettes de la politique, des lettres, des arts et des sports. Chargé d'évoquer le parcours des autres, il n'avait jamais évoqué un itinéraire personnel qui l'a mené d'un poste de garçon de courses au Figaro à ladirection de France-Soir et qui, entre éditoriaux et chroniques ainsi que la publication d'une cinquantaine de livres, lui a permis d'inventer Le Théâtre de Bouvard et Les Grosses Têtes.
Lu par:Manon
Durée:3h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32236
Résumé: Le journaliste revient sur les étapes marquantes de son parcours, depuis son noviciat au Québec, à 18 ans, jusqu'à ses chroniques dans Télérama, en passant par ses études à Rome, sa découverte des luttes, son engagement au sein du PSU auprès de M. Rocard, la privatisation de TF1, etc.
Durée:6h. 25min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67041
Résumé: Le journaliste retrace une vie d'engagement au service de la culture : ses années dans des grands quotidiens, son expérience de réalisateur et de critique de cinéma. Il rend également hommage aux personnalités qu'il a côtoyées de près, notamment par le biais de son émission télévisée.
Lu par:Marc Levy
Durée:5h. 44min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:38028
Résumé: « La jeune et brève histoire de Mediapart fait partie de ces nombreuses volontés citoyennes résistant à la régression qui donne la main aux plus forts et aux plus riches, c'est-à-dire aux États qui surveillent et aux financiers qui spéculent. Si novatrice soit-elle, ce n'est sans doute qu'une contribution parmi d'autres. Mais j'ai voulu en tirer quelques enseignements utiles à celles et ceux qui cherchent les voies d'une refondation démocratique de l'écosystème médiatique en inventant des réponses nouvelles à la crise d'indépendance et de qualité de l'information. Je me propose d'expliquer ce chemin de résistance, en m'attachant à toutes les dimensions du mot «valeur» qu'entraîne ce choix exigeant : valeur de la démocratie, valeur d'un métier, valeur du participatif, valeur d'un public, valeur d'une entreprise, etc. C'est en défendant la valeur de l'information que nous apporterons, face au choc de la révolution numérique, des solutions durables qui soient au service de l'intérêt général. Mon seul souci est que nous soyons à la hauteur du défi que doivent affronter nos démocraties, qui, à force de se laisser dépérir, prennent le risque de se renier. Car la défaite du journalisme annonce toujours le recul de la liberté ». Edwy Plenel. [Source: Babelio, 2018]
Durée:5h.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31207
Résumé: De A à Z, un vagabondage au coeur des soixante dernières années, à travers le destin d'une radio qui fit éclore les noms les plus prestigieux du journalisme, avec des anecdotes et des souvenirs nostalgiques.
Durée:11h. 21min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32618
Résumé: Histoire d'un monument de la presse française : de 1826, date de la naissance de quatre pages hebdomadaires jusqu'à aujourd'hui. Le secret de cette longévité se trouve d'abord dans les hommes qui l'ont conçu, écrit et dirigé, les écrivains qui ont apporté leur plume et les dessinateurs.
Durée:10h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71364
Résumé: En tant qu'héritière de la branche information de l'agence Havas, créée par Charles-Louis Havas en 1832, l'AFP est la doyenne des agences de presse. Pourtant son travail est méconnu du grand public alors que ses informations sont présentes dans les journaux, les sites web d'actualités, les télévisions et les radios du monde entier. Société sans capital, soumise à des logiques politiques, journalistiques et commerciales particulières, l'AFP a su préserver son indépendance éditoriale à l'égard des pouvoirs politiques et économiques ainsi que son réseau mondial en restant fidèle à ses principes fondamentaux : fournir une information fiable, vérifiée et immédiate. Son nom est devenu un label, synonyme d'une information de qualité au temps des réseaux sociaux et des infox.
Lu par:Nathalie
Durée:12h. 22min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32622
Résumé: Histoire de ce journal, de sa création par Jean Jaurès en 1904 jusqu'à son interdiction en 1939. Le quotidien d'abord socialiste devient l'organe du Parti communiste français et sera traversé par de nombreux débats. Sous la direction de Marcel Cachin, il vit au rythme des inflexions du parti : front unique ouvrier, bolchévisation, classe contre classe, Front populaire.
Lu par:Michel Méron
Durée:1h. 26min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65561
Résumé: Preneuse de son pour l'émission de télévision Envoyé spécial durant des années, l'auteure fait le récit du dernier tournage auquel elle a participé à propos des violences faites aux femmes en Palestine. Elle témoigne des conditions et des secrets de fabrication de ce type de reportage, critiquant le manque d'objectivité des journalistes.
Durée:8h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38717
Résumé: Marie Tesserat est une jeune journaliste inexpérimentée mais ambitieuse. Elle réussit à manipuler Serge Mathusier pour obtenir une interview alors que cet écrivain célèbre voue une haine farouche à la presse. Furieux, ce dernier la séquestre dans sa maison de Noirmoutier et l'oblige à se pencher sur un drame familial qui a brisé sa famille pendant la Seconde Guerre mondiale.