Contenu

Trois heures du matin

Quatrième de couverture
L'histoire d'un père et de son fils, et de leur rencontre. Un bouleversant roman d'apprentissage. Antonio est un étudiant solitaire. Son père, un brillant mathématicien. Leur relation n'a jamais été simple. Au début des années 1980, par un après-midi de juin, ils atterrissent à Marseille. Par un malheureux concours de circonstances, ils vont y passer deux jours et deux nuits sans sommeil. Pour la première fois, les deux hommes doivent apprendre à se connaître. Dans une langue précise, capable de saisir les nuances les plus subtiles, Gianrico Carofiglio livre une histoire inoubliable sur le passage du temps, les illusions et les regrets, sur l'amour.
Durée: 4h. 40min.
Édition: Genève, Slatkine & Cie, 2020
N° de notice: 68312
ISBN: 9782889441327

Documents similaires

Lu par:Patrick Langlois
Durée: 1h. 22min.
Genre: Biographie/témoignage
Quatrième de couverture: A travers divers souvenirs, l'auteur japonais retrace l'histoire de son père. Il interroge notamment la responsabilité de ce dernier pendant la Seconde Guerre mondiale et la relation complexe qu'ils entretenaient.
Lu par: Patrick Langlois
Durée: 1h. 22min.
Numéro: 72887
Lu par:Philippe Diserens
Durée: 3h. 33min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Ton rapport aux autres avait été fait de silence, cette matière invisible mais dense qui te mettrait, espérais-tu peut-être, hors d’atteinte du mal. Que deviennent les images qui restent quand un père, décédé trop tôt, laisse derrière lui une vie de silence ? Dans ce roman d’introspection familiale, l’album de photos ravive les souvenirs pour refaire l’itinéraire des larmes.
Lu par: Philippe Diserens
Durée: 3h. 33min.
Numéro: 39110
Lu par:Marie Tabard
Durée: 3h. 3min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Jean a élevé seul son fils Pierre, et tout son monde tourne autour de son amour pour cet enfant et des passions qu'ils partagent. Aussi, lorsqu'il découvre que Pierre est gravement malade, il met tout en oeuvre pour lui inventer la vie qu'il n'aura pas le temps de vivre.
Lu par: Marie Tabard
Durée: 3h. 3min.
Numéro: 39333
Lu par:Geneviève Glenck
Durée: 3h. 32min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: " Mon Père c'est, d'une certaine manière, l'éternelle histoire du père et du fils et donc du bien et du mal. Souvenons-nous d'Abraham. Je voulais depuis longtemps écrire le mal qu'on fait à un enfant, qui oblige le père à s'interroger sur sa propre éducation. Ainsi, lorsque Edouard découvre celui qui a violenté son fils et le retrouve, a-t-il le droit de franchir les frontières de cette justice qui fait peu de cas des enfants fracassés ? Et quand on sait que le violenteur est un prêtre et que nous sommes dans la tourmente de ces effroyables affaires, dans le silence coupable de l'Eglise, peut-on continuer de se taire ? Pardonner à un coupable peut-il réparer sa victime ? Mon Père est un huis clos où s'affrontent un prêtre et un père. Le premier a violé le fils du second. Un face à face qui dure presque trois jours, pendant lesquels les mensonges, les lâchetés et la violence s'affrontent. Où l'on remonte le temps d'avant, le couple des parents qui se délite, le gamin écartelé dont la solitude en fait une proie parfaite pour ces ogres-là. Où l'on assiste à l'histoire millénaire des Fils sacrifiés, qui commence avec celui d'Abraham. Mon Père est un roman de colère. Et donc d'amour "
Lu par: Geneviève Glenck
Durée: 3h. 32min.
Numéro: 65190
Lu par:André Cortessis
Durée: 2h. 31min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: "Oscar est mort parce que je l'ai regardé mourir, sans bouger. Il est mort étranglé par les cordes d'une balançoire." Ainsi commence ce court et intense roman qui nous raconte la dernière journée que passe Léonard, 17 ans, dans un camping des Landes écrasé de soleil. Cet acte irréparable, il ne se l'explique pas lui-même. Rester immobile, est-ce pareil que tuer ? Dans la panique, il enterre le corps sur la plage. Et c'est le lendemain, alors qu'il s'attend chaque instant à être découvert, qu'il rencontre une fille. Ce roman est l'histoire d'un adolescent étranger au monde qui l'entoure, un adolescent qui ne sait pas jouer le jeu, celui de la séduction, de la fête, des vacances, et qui s'oppose, passivement mais de toutes ses forces, à cette injonction au bonheur que déversent les haut-parleurs du camping.
Lu par: André Cortessis
Durée: 2h. 31min.
Numéro: 66312
Lu par:Martine Huard
Durée: 39h. 16 (2cd)min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ? Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être. Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.
Lu par: Martine Huard
Durée: 39h. 16 (2cd)min.
Numéro: 71498
Lu par:Martine Huard
Durée: 39h. 16 (2cd)min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ? Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être. Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.
Lu par: Martine Huard
Durée: 39h. 16 (2cd)min.
Numéro: 71474
Lu par:Jacques Zurlinden
Durée: 11h. 27min.
Genre: Policier/épouvante
Quatrième de couverture: Le polar des massacres de Palerme, par Gianrico Carofiglio, ancien sénateur anti-mafia, numéro 1 des ventes en Italie. L’action se passe en 1992, entre mai et juillet, au plus fort de la guerre fratricide d’une mafia au bord de l’implosion. À Bari, comme dans toute l’Italie du Sud, des tirs quotidiens et des meurtres en pleine rue. Lorsqu’il apprend que le fils d’un chef de clan a été enlevé, le maréchal Pietro Fenoglio comprend que le point de nonretour a été atteint. Et brusquement, le parrain qui a déclenché la guerre et que tout le monde soupçonne de l'enlèvement de l’enfant, décide de collaborer avec la justice. Dans la longue confession qu’il livre, l'homme retrace sa propre aventure criminelle dans un conte hypnotique animé par une force vivante, presque diabolique. Mais les déclarations du repenti ne suffisent pas à faire la lumière sur la disparition de l'enfant. Pour découvrir la vérité, Fenoglio est contraint de pénétrer dans ce territoire dangereux où mal et bien se confondent.
Lu par: Jacques Zurlinden
Durée: 11h. 27min.
Numéro: 71180
Lu par:Martine Nicollerat
Durée: 7h. 26min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Jules-César a presque 7 ans. Il aime sa mère, son frère, sa vie au Sénégal et le baby-foot. Mais son quotidien est compliqué car ses reins ne fonctionnent plus. Seule une greffe pourrait le sauver. Augustin est fier de sa réussite professionnelle et de sa famille. Tout serait parfait s’il n’y avait ce fils malade, dans lequel il ne se reconnaît pas. Or, il est le seul à pouvoir lui donner un rein. Par devoir et par amour pour sa femme, il accepte de l’emmener en France. Chapitre après chapitre, alternant les points de vue de Jules-César et d’Augustin, Anne-Dauphine Julliand dévoile l’entrelacs délicat d’une relation entre un père et son fils. Chacun des deux doit vaincre ses peurs et repousser les limites du courage.
Lu par: Martine Nicollerat
Durée: 7h. 26min.
Numéro: 67114
Lu par:Jacques Zurlinden
Durée: 19h. 40min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Il était une fois la merveilleusement loufoque famille Dunbar... Chez les Dunbar, on vit un joyeux bordel : sans parents, sans règles et entouré d'animaux. Cinq frères dont le quotidien n'est que fourberies, défis en tout genre, et coups de coeur. Mais aujourd'hui, le père qui les a abandonné revient avec une demande étrange : Lequel de ses garçons acceptera de construire un pont avec lui ? Tous s'indignent, sauf Clay, le fils du milieu, le plus fragile. Mais pourquoi accepter cette main tendue d'un père qui est parti ? Dans la veine de Légendes d'Automne et Au milieu coule une rivière, un grand roman sur le lien qui unit père et fils ; et une superbe histoire d'amour qui met à l'honneur le coeur brisé des hommes. Une saga familiale bouleversante de justesse et de poésie. "Lumineux, brillant et plein de vie". THE GUARDIAN "Chaleureux et sensible, une fable sur l'amour, l'art, la redemption. Chahuteuse et joyeuse, spirituelle et bouleversante". THE TIME "Un de ces romans monumentaux qui fait traverser le temps et l'espace de manière très profonde". THE WASHINGTON POST
Lu par: Jacques Zurlinden
Durée: 19h. 40min.
Numéro: 66034
Lu par:Sandrine Strobino
Durée: 4h. 37min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: "Le zombie, bien sûr, c'est mon Nicolas qui se tient au centre du cercle de la cour du rocher, à genoux, courbé, rachitique, sa colonne dessinant un z, tordue comme le dos flagellé d'un martyr, semblant servir de paratonnerre à l'orage qui tarde à venir, à la colère de l'internat, sa république d'enfants cruels. Mon Nicolas avec sa morphologie bizarre, dérangeante, exposée aux yeux de tous, créature qu'on pensait éteinte, disparue dans les forêts de Lituanie et de Pologne avec les golems et les dibbouks". Automne 1989. Après l'accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère, un collégien en perte de repères intègre avec son petit frère un pensionnat pour familles riches, perché sur les flancs d'une montagne. Plus rien ne sera comme avant. Entre éclairs de tendresse et débordements de cruauté, ce roman singulier et mélancolique est une chronique bouleversante de l'adolescence.
Lu par: Sandrine Strobino
Durée: 4h. 37min.
Numéro: 73573
Lu par:Emmanuelle Lemée
Durée: 12h. 59min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture: Un soir d'automne, Hélène se rend dans une petite station balnéaire de Gironde au volant de la voiture qu'elle a louée à Paris, décidée cette fois-ci à mettre enfin en vente sa vieille villa isolée sur la dune, achetée dix ans plus tôt à une institutrice depuis lors décédée. En se délestant de ce bien dont elle ne tire que tracas et tourments, Hélène pense évacuer les fantômes qui parasitent son existence de femme active, célibataire nullipare, et satisfaite de l'être, ainsi qu'elle se le proclame. Or, dès le premier soir, la maison se révèle squattée par un jeune photographe nippo-canadien dont la compagnie va bousculer ses plans. De même, l'arrivée inopinée de Bambi, sa filleule chérie, en proie à de sérieux soucis personnels, et la rencontre d'inconnus du voisinage dérèglent le programme initial comme si conjonctions cosmiques et fureurs atlantiques interféraient autant que les événements prosaïques pour que s'opère la métamorphose dont chaque personnage semble devoir faire l'expérience. Entre apprivoisement du présent et revisitation du passé, relations neuves et effractions intimes, remuements géologiques, climatiques et historiques, entre plages jalonnées de blockhaus, chemins forestiers parcourus par des nuits sans lune, tempête centennale, crimes anciens surgissant d'un tableau et voix perdues, entre érosion des côtes océanes et de toutes les certitudes, Hélène s'effondre comme pour mieux se relever, s'ouvrir aux initiations qui l'attendent et vivre la mue libératrice et amoureuse à laquelle elle ignorait si ardemment aspirer.
Lu par: Emmanuelle Lemée
Durée: 12h. 59min.
Numéro: 68652