Contenu

Le retour de Münchhausen

Résumé
Le Baron de Münchhausen, c'est la fantaisie, la faconde, le " mensonge " de la fiction supplantant la " vérité " du réel, et c'est la figure que Krzyzanowski, dix ans après la révolution d'Octobre, décide de réactiver pour donner à comprendre la Russie des années vingt. Le véritable Münchhausen avait notamment, au milieu du dix-huitième siècle, combattu les Turcs dans l'armée russe. Devenu personnage célèbre de la littérature européenne, le Baron revient dans l'histoire en 1921, aussitôt après l'écrasement de la révolte de Cronstadt par les bolcheviks. Désemparées, les puissances occidentales cherchent en effet celui qui pourrait porter ses pas dans ce pays invraisemblable afin d'essayer d'en expliquer les extravagances. En sa qualité de personnage de fiction, Münchhausen est tout désigné. Le voilà parti, emportant avec lui ses habitudes, sa mentalité, les archaïsmes de sa langue - ce qui n'est pas la moindre des réussites du livre. Mais comme nous sommes désormais au siècle du cinéma et de l'information, il se met à narrer ses aventures sur un rythme digne des films muets de l'époque et sous forme de conférences et d'interview. Ce qu'il dit de la Russie laisse le monde entier ébahi. En Occident, le Baron fait un triomphe. Le roi d'Angleterre veut le décorer. Mais au moment de la cérémonie, il a disparu. Seul un poète, ami de récente date qui avait mis en doute l'existence du Baron, réussit à comprendre: Münchhausen a définitivement regagné les pages de son livre, vaincu sur son propre terrain par la fiction du réel soviétique. (Source : Editeur)
Mots-clés: Roman AVENTURES
Durée: 6h. 31min.
Édition: Lagrasse (Aude), Verdier, 2002
Numéro du livre: 67571
ISBN: 9782864323518
Collection(s): Slovo

Documents similaires

Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:68810
Résumé: Ce récit évoque les souvenirs de Maximilien Sterrer, le héros, qui a effectué un voyage expérimental à bord d'un coupe-temps, lequel l'a transporté en 1957 mais a raté de dix ans la date de son retour et l'a déposé en 1928 au lieu de 1938. Riche en références littéraires (M. Boulgakov, A. Rémizov), ce roman décrit la folie du monde à la veille de la Seconde Guerre mondiale.
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36917
Résumé: Les doigts délicats d'un pianiste virtuose fuguent et découvrent une ville rude et froide. Un joueur d'échecs voit tout à coup sa vie se jouer sur l'échiquier. Un bâtisseur de ponts converse avec un crapaud tout droit venu du Styx. Et le fils d'un fantôme médical, mannequin servant aux futurs médecins à s'entraîner, mille fois accouché, s'échappe de son bain d'alcool et revient hanter l'étudiant qui l'a fait naître. Double difforme du narrateur et de l'auteur, mort-vivant chez les vivants-morts, il travaille comme gardien des lieux et remplit des formulaires: "Dans la rubrique Origines sociales, j'écrivais toujours Fantôme, et dans Occupation temporaire, je notais d'une écriture soigneusement calligraphiée: Humain." Ces récits brefs et étincelants, écrits pour la plupart au début des années vingt, sont marqués par la noirceur de la guerre et d'un temps dont Krzyzanowski a mesuré, avant tout autre, l'absurdité et la violence faite aux hommes comme aux mots.
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35723
Résumé: " Ne seriez-vous pas tenté, citoyen, par l'acquisition d'un système philosophique ? Avec double perspective sur le monde : s'oriente à la fois sur le micro et le macrocosme. Conçu d'après une méthode stricte et sûre. Répond aux grandes questions... pour un petit prix. Vous hésitez, citoyen. Pourtant, cette conception du monde, que je suis également prêt à vous laisser à crédit, est tout ce qu'il y a de plus original ; jamais usée par aucune pensée. Vous seriez le premier à la concevoir. Moi, je ne suis qu'un simple constructeur, un assembleur de systèmes. C'est tout. Mais comprenez donc qu'en vous cédant cette conception, je m'en prive moi-même. N'eût été l'extrême nécessité... je vous le dis franchement : c'est un système idéaliste. Mais je ne prends pas cher. " Ce crève-la-faim de la littérature qui fait commerce de pensées, d'aphorismes ou de chiens volés, et qui sait que les mots l'emportent toujours sur la réalité, ressemble par bien des points à l'auteur des cinq nouvelles rassemblées dans ce volume.
Durée:1h. 26min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35342
Résumé: Rien n'est jamais trop étrange pour Krzyzanowski. Voilà qu'un de ses grands textes - tout petit en nombre de pages - que l'on croyait perdu à jamais vient de réapparaître aux archives à Moscou, restitué en 1995 par le FSB (ex-KGB) puis oublié au fond d'une réserve. S'il n'a pas valu à son auteur d'être arrêté, c'est peut-être parce que celui-ci portait par hasard le même nom qu'un grand révolutionnaire, ou parce qu'il était un écrivain à ce point invisible que l'absence de reconnaissance dont il a tant souffert lui a pour finir sauvé la vie. Et l'on ne sait toujours pas de quelle "affaire" relevait ce dossier. S'agissait-il du texte original confié à une dactylo qui aurait été arrêtée ? D'un exemplaire donné à lire à un écrivain qui se serait fait confisquer ses écrits ? Mystère... Quant à la rue Involontaire, elle existait réellement à l'époque : quelques coudes zigzaguant dans le quartier de l'Arbat où vivait Krzyzanowski avaient "involontairement" formé une petite rue. Celle-ci figure aujourd'hui encore sur les cartes, mais... est introuvable dans la réalité. Rue Involontaire est composé de sept lettres écrites par l'écrivain et son coauteur, la vodka. N'ayant personne à qui écrire, Krzyzanowski les adresse au premier venu ou à la fenêtre qui reste allumée la nuit, et les expédie par la fente de son vasistas. Avec une noirceur joyeusement désespérée, il approche à pas grincés de l'autobiographie. Ce récit est accompagné de deux petits textes ivres et foutraques, et d'extraits des carnets de l'écrivain.
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36845
Résumé: Les récits fantastiques de ce premier recueil, écrits entre 1926 et 1939, ouvrent un monde fascinant au sein duquel métaphores, allégories, contes et paraboles, interrogent un temps où l’absurde a fait brutalement irruption.
Durée:9h. 12min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:33604
Résumé: Loin des steppes cosaques, Vladislav Otrochenko galope ici dans des terres de haute fantaisie. En homme libre, se défiant du temps et de la géographie, il explore sa propre conception de l'espace et visite les grandes œuvres universelles -?Catulle, Ovide, Pouchkine, Platonov, Nietzsche, Schopenhauer... Il s'arrête sur certaines bizarreries ou mystifications, s'amuse des incohérences. Dans un cycle de petits textes sur Gogol, il dérape joyeusement vers le fantastique avec la minutie d'un enquêteur policier. Au-delà de l'ivresse du mensonge, se dégage peu à peu une interrogation puissante sur la réalité et l'histoire. À l'heure où les conflits ébranlent l'Europe, où les peuples se replient et la pensée s'englue dans le présent immédiat en quête de certitudes, la mise à distance est plus que jamais nécessaire. C'est sans doute la seule leçon de la littérature. Par-dessus toutes les frontières, cette défense de la gratuité, des mystères et des opacités a force de manifeste.
Lu par:René Depasse
Durée:1h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20276
Résumé: Un homme, de quelque importance sans doute, tente de passer, la nuit, d'un relais à l'autre, sur un traineau, qui l'emporte avec celle qui doit être sa compagne, Aliochka et qui reste, jusqu'ici, relativement inconsistante. Le nerf des scènes décrites et des interactions de personnage, est autour du binôme que ce voyageur forme avec son yamchtchik, le guide qui conduit le traineau. Dans la nuit, après avoir hésité deux fois à faire demi-tour, ils croisent d'autres véhicules, notamment de courrier, qui les entrainent à poursuivre leur route...
Durée:15h. 39min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74511
Résumé: Le tsar confie une mission capitale au navigateur Guennadi Nevelskoï afin d'asseoir la puissance de la Russie en Extrême-Orient et sur la côte du Pacifique. En mai 1849, le Baïkal entre dans la baie d'Avatcha mais l'expédition poursuit en réalité un autre but qui pourrait bouleverser l'ordre mondial.
Durée:9h. 20min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21295
Résumé: L'histoire du Kremlin, riche de festins, de meurtres, de complots, de revirements, est fascinante. Sa muraille reste le symbole de cette " énigme drapée de mystère " dont parlait Winston Churchill. Les triomphes des tsars, leur déclin, leurs tragédies ou leur folie, tout ramène à ce Kremlin où se dressent des cathédrales votives ou expiatoires. Le Roman du Kremlin est un livre de révélations qui relate son histoire à travers le couple inattendu tsar et espion, clé unique pour décrypter cet univers insolite, chronique hors du commun d'Ivan le Terrible à nos jours. Grâce à sa longue familiarité avec les arcanes de la politique, Vladimir Fédorovski a pu recueillir de nombreux témoignages inédits et avoir accès à des archives confidentielles. C'est aussi un ouvrage d'actualité, qui révèle les faces cachées de Vladimir Poutine. Le Roman du Kremlin est un livre d'évasion, de rêve, de mystères et d'aventures mis en scène à travers les histoires d'amour des principaux acteurs du XXe siècle et des Mata Hari de la guerre froide. C'est enfin un ouvrage pratique, richement illustré et proposant des itinéraires de promenades romantiques à travers les souterrains du Kremlin et le Moscou secret, qui livre même quelques aperçus gastronomiques de la grande cuisine des tsars.
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21841
Résumé: Après ses romans sur l'âme slave, Vladimir Fédorovski rend hommage au génie français. Fidèle à un style qui a fait de lui l'un des écrivains les plus lus de France, il nous entraîne dans une aventure tumultueuse, celle de l'affinité extraordinaire entre Paris et Saint-Pétersbourg. Grands tsars, aventuriers passionnés, artistes désespérés et leurs égéries sont les personnages de ce " roman français ". En recevant Diderot et en achetant la bibliothèque de Voltaire, la Grande Catherine rend hommage à l'universalité féconde du génie français. Le marquis de la Chétardie, favori d'Elisabeth de Russie, faillit devenir " son tsar ". La cantatrice Pauline Viardot enchante le tout Saint-Pétersbourg et ramène en France un ours nommé Ivan Tourgueniev qui, de Paris, fera connaître au monde Tolstoï et Dostoïevski. Mais il y aussi les amours démesurées, terribles. Et Moscou incendiée, Napoléon défait, Paris occupée par les cosaques dans une fête dont le souvenir demeure. Au XXe siècle, les figures d'une étonnante modernité - Matisse, Diaghilev, Cocteau ou encore aujourd'hui Gorbatchev - sont toutes au centre d'une fresque composée d'une multitude de touches drôles, sensibles, tragiques qui font vibrer à chaque page.
Durée:14h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36332
Résumé: Maxime T. Ermakov, publicitaire talentueux, est aussi détenteur d'une tête très particulière. Un jour, les agents d'obscurs services secrets sonnent à la porte de son appartement : son anomalie physique perturbant l'harmonie du monde, il doit se suicider au plus tôt, ce qui sauvera des millions de gens. On lui remet donc une arme en le priant de se conduire en patriote. Mais le suicide n'entre pas dans les projets de Maxime, et les agents doivent insister : ils hantent son immeuble, investissent son bureau... Bientôt Moscou le voit en ennemi social, et un nouveau jeu vidéo fait fureur : il s'agit de tuer Maxime T. Ermakov. Olga Slavnikova entrelace des thèmes comme la responsabilité, l'innocence ou l'arbitraire de la justice dans une prose magnifique mêlant cruauté, absurde et poésie.
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36328
Résumé: A l'orée de ses 90 ans, Galia jette un regard rétrospectif sur les périodes heureuses de sa vie, ainsi que sur les derniers drames ayant marqué son existence.