Contenu

Quatre murs

Résumé
La maison familiale est trop vaste pour une femme seule. En ce jour de déménagement, les quatre enfants, devenus adultes, s’y retrouvent pour la dernière fois. Leur père est mort. Dans les pièces vides qui résonnent, les propos en apparence anodins se chargent de sous-entendus. Ces quatre-là se connaissent trop pour donner le change, d’autant que leur mère, profitant qu’ils soient pour une fois ensemble sans enfants ni conjoints, soulève la question de l’héritage. Deux ans plus tard, rien n’est résolu : les frères et sœurs ne se parlent plus guère, et surtout pas de leur passé. Sur l’insistance de leur mère, ils ont pourtant accepté de se retrouver en Grèce, le pays de leur origine, dans la maison où l'aîné vient de s'installer. Ce voyage est, pour chacun d’entre eux, l’occasion de revenir sur l’ambivalence de leurs relations. Comment en sont-ils arrivés là, eux qui étaient tout les uns pour les autres ?
Durée: 3h. 49min.
Édition: Paris, 10-18, 2015
Numéro du livre: 67253
ISBN: 9782264064318
Collection(s): 10-18

Documents similaires

Durée:10h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35561
Résumé: Arkansas, dans les années 1950. Chez les Moses, on a le sens pratique. Calla, la grand-mère, a transformé la véranda de la maison en épicerie. John, le grand-père, ouvre un bar sur l'arrière. Et toute la famille est mise à contribution pour faire tourner les boutiques : la mère Willadee, l'oncle Tony. Dans cette maisonnée bruyante grandit Swan, garçon manqué de 11 ans. ©Electre 2017
Durée:2h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35619
Résumé: Lorenzo, 14 ans, souffre d'un sentiment hypertrophique de soi, d'un ego surdimensionné qui le coupe depuis tout petit des autres enfants. Pour rassurer sa mère, il s'invente des amis avec qui il joue au foot et part au ski. Mais en se cachant dans une cave abandonnée, Lorenzo se retrouve face à Olivia, une lointaine demi-soeur. Tous deux se découvrent et se confrontent à eux-mêmes et au monde.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71175
Résumé: « Parfois, on pense trouver le soleil en août, mais on trouve la lune en mars. » Luna débarque à Naples, contre son gré : son père est gravement malade. Sa ville natale ne lui a pas manqué. Trop de bruit, trop de désordre, trop… À Milan, elle a refait sa vie : elle est artiste-peintre, est entourée d’amies précieuses – Francesca, Fatima et Alessandra – et a rencontré la personne qui fait battre son cœur. Ses repères sont là-bas, et non plus ici, à Napoli. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de ce père à qui elle n’a plus parlé depuis tant d’années ? Au fil des jours, Luna va reprendre ses marques et marcher dans les pas de son enfance. Comment a-t-elle pu se passer de Gina, sa cousine, un brin excentrique, toujours trop maquillée, et dont elle était inséparable petite ? Et oublier la générosité, la simplicité, le sourire des Napolitains – à l’instar de Filomena, la voisine de son père ? Surtout, elle redécouvre Naples, sa beauté, son Vésuve, ses pizza fritta, son idiome… et ses travers. Le temps de son séjour, Luna apprendra qu’il y a des liens invisibles et profonds dont on ne peut se défaire, qui vous attachent à une terre à tout jamais, et qu’il faut parfois savoir y retourner pour pardonner, avancer et s’accepter.
Durée:6h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31866
Résumé: "Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarettes, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s'allumait sur une chaîne d'information en continu. A l'instant où j'y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s'est figé sur l'écran. J'ai demandé qu'on augmente le volume. On annonçait son décès dans un accident de voiture. Suivait un rappel succinct de sa biographie. Fugacement, la pensée, absurde étant donné le temps accordé à l'information, qu'il n'avait pas été fait mention de ma mère m'a traversé l'esprit. " Dans La renverse, Olivier Adam retrace l'itinéraire d'Antoine, dont la vie s'est jusqu'à présent écrite à l'ombre du scandale public qui a éclaboussé sa famille quand il était encore adolescent. Et ce faisant, il nous livre un grand roman sur l'impunité et l'humiliation, explorées au sein de la famille comme dans l'univers politique.
Lu par:Lucienne Grob
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14164
Résumé: Que devient la vie familiale en Suisse ? L'institution du mariage résiste-t-elle face aux divorces et aux cohabitations ? Comment fonctionnent de nos jours les relations entre conjoints, parents et enfants, frères et soeurs, membres de la parenté ? Entre les avatars de l'individualisme et la persistance des traditions, quels équilibres, quelles tensions ? Voici à ce propos un ouvrage bref et synthétique, résumant les principaux résultats de recherches accomplies en Suisse sur ces nouvelles réalités.
Durée:4h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71261
Résumé: Antoine et Dan sont deux frères que tout oppose. Le premier est constamment freiné par ses doutes alors que le second affirme clairement sa volonté de dominer les autres. Alors qu'Antoine peine à terminer sa thèse, Dan, ivre, révèle un secret qui expose ses faiblesses, inversant leur rapport de force. Premier roman.
Durée:6h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68840
Résumé: En 2012, Thésée quitte « la ville de l’Ouest » et part vers une vie nouvelle pour fuir le souvenir des siens. Il emporte trois cartons d’archives, laisse tout en vrac et s’embarque dans le dernier train de nuit vers l’est avec ses enfants. Il va, croit-il, vers la lumière, vers une réinvention. Mais très vite, le passé le rattrape. Thésée s’obstine. Il refuse, en moderne, l’enquête à laquelle son corps le contraint, jusqu’à finalement rouvrir « les fenêtres du temps »…
Durée:4h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69664
Résumé: Ciao, Sofia, qu'est-ce que je te sers ? Comme d'habitude ? Et j'ajoute un cornetto, parce qu'il faut manger, ma fille ! – Oui, merci, Maria. " Je m'installe en terrasse, face à la mer, comme chaque matin depuis que je suis de retour en Italie. J'aime bien travailler au son des tasses qui s'entrechoquent. Et, au Mamma Maria, j'ai toujours de la compagnie. Il y a ceux qui viennent tuer le temps. Il y a les enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces. Il y a les ados qui sirotent un soda, monsieur le curé, et, surtout, mes partenaires de scopa. Ici, on vient échanger quelques mots, partager un apéro, esquiver la solitude ou écouter Celentano. Moi, je viens pour me persuader que j'ai bien fait de quitter Paris... et l'autre abruti. Il fait quand même meilleur ici. Et puis, on cherche aussi à profiter de la bonne humeur (ou non) de Maria, qui mène, comme une mamma, tout ce petit monde à la baguette. Bref, j'ai enfin retrouvé mon village paisible. Enfin, paisible jusqu'au jour où...
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69386
Résumé: Une famille n’est jamais autant une famille qu’en vacances. En vacances on voit sa peau. Durant leur congé estival à Royan, les Legendre sont très performants : la mère excelle en communication de crise, la petite en piano, et le père en running. Sa montre GPS compte ses pas. Chaque jour davantage de pas. Cette famille de la bourgeoisie parisienne est en croissance. Seul le petit dernier tarde à performer. Tarde à apprendre à lire. Ou refuse d’apprendre. Il fait peut-être de la résistance passive. Sur une plage, il creuse un trou pour l’évasion.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69429
Résumé: Léanne devenue Léa se retrouve, trois semaines durant, coincée dans l’appartement de son enfance. Sa mission: rendre des visites quotidiennes à un vieil oncle qui divague, pose des questions étranges. Mise au défi de remonter le fil des mots, Léa s’élancera dans un voyage improbable sur les traces de son passé et de celui de son protégé
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66564
Résumé: Deux sœurs se retrouvent, alors que fléchit la lumière, dans un pavillon de Ville-d’Avray, avec chacune dans le cœur les rêves et les terreurs de l’enfance, le besoin insatiable de romanesque, de landes sauvages dignes de Jane Eyre et d’un amour fou, tout cela enfoui dans le secret d’une vie sage. L’une se confie à l’autre. Lui raconte une invraisemblable rencontre dans le décor en apparence paisible de Ville-d’Avray, de ses rues provinciales. L’autre découvre, stupéfaite, son errance entre les bois de Fausse-Repose, les étangs de Corot, les gares de banlieue et les dangers frôlés... Ce sont des pages à la Simenon. Les grands fonds de l’âme humaine sont troubles comme les eaux des étangs.
Lu par:AVH
Durée:5h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67290
Résumé: "Ça a commencé de tant de façons qu'elle ne sait pas quand ça a vraiment commencé." Les choses comme elles sont retrace l'émancipation d'une enfant curieuse de tout, devenue adolescente rebelle, puis jeune femme sur le seuil de tous les possibles. À ses côtés, on plonge dans une existence familiale d'une grande âpreté, avec des 'trous noirs' inavouables mais indélébiles. On respire aussi l'épaisseur langagière des époques traversées, à Marseille, et les relents amers de l'Histoire d'une rive à l'autre de la Méditerranée. La fresque romanesque de Claudine Galea, au plus près des sensations et des voix, allie la puissance d'une écriture lyrique et la distance d'une enquête sur les zones sombres de notre récit national.