Contenu

Trois concerts

Résumé
Enfant fermée et silencieuse, Clarisse semble entendre les sons avec une seconde d'avance. La musique pourrait-elle la sauver de l'isolement ? A sept ans, elle provoque le hasard en devenant l'élève de Viktor Sobolevitz. Et partage avec ce maître célèbre et misanthrope le même amour intransigeant de l'art. Mais pour faire carrière dans la musique, il faut plus que du talent. Peu préparée à la compétition, la jeune violoncelliste va bientôt l'apprendre... Lorsqu'elle rencontre Rémy Nevel, un critique musical, médiatique et ambitieux, son destin pourrait basculer. Quitte à perdre, au passage, quelques illusions. Entremêlant les partitions de ces trois personnages, Lola Gruber nous offre un roman d'initiation hors-normes, qui est aussi une réflexion sur notre soif de pureté et de reconnaissance. On tourne les pages avec avidité, séduit par la finesse des analyses autant que par un suspense diaboliquement généreux.
Durée: 19h. 8min.
Édition: Paris, Phébus, 2019
Numéro du livre: 67101
ISBN: 9782752911865

Documents similaires

Durée:9h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71788
Résumé: « Tout homme, toute femme, qui assigne une fin à l’amour, n’aime pas. Tout être humain ou animal qui fixe un but à l’amour, n’aime pas. Qui impose un contenu, n’aime pas. Qui rêve un foyer, une maison, un enfant, de l’or, une récompense, n’aime pas. Qui court après la réputation, l’ascendant social, le cheval, la voiture, l’honneur, n’aime pas. Qui vise le champion du tournoi, l’intégrité religieuse, la propreté, la délicatesse de la nourriture, l’ordre du lieu, le soin du jardin, n’aime pas. Celui qui prétend s’introduire dans un groupe auquel il n’appartient pas, ne serait-ce qu’atteindre les objectifs les plus sûrs — la mère dans l’homme, le grand-père maternel dans la femme —, n’aime pas. Celui qui recherche la culture, la virtuosité, le courage, l’expérience, la fierté, le savoir, n’aime pas. Dans l’étreinte Dieu et Je sont morts. »
Lu par:Martine Huard
Durée:39h. 16 (2cd)min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71498
Résumé: Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ? Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être. Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.
Lu par:Martine Huard
Durée:39h. 16 (2cd)min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71474
Résumé: Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ? Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être. Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.
Durée:2h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66312
Résumé: "Oscar est mort parce que je l'ai regardé mourir, sans bouger. Il est mort étranglé par les cordes d'une balançoire." Ainsi commence ce court et intense roman qui nous raconte la dernière journée que passe Léonard, 17 ans, dans un camping des Landes écrasé de soleil. Cet acte irréparable, il ne se l'explique pas lui-même. Rester immobile, est-ce pareil que tuer ? Dans la panique, il enterre le corps sur la plage. Et c'est le lendemain, alors qu'il s'attend chaque instant à être découvert, qu'il rencontre une fille. Ce roman est l'histoire d'un adolescent étranger au monde qui l'entoure, un adolescent qui ne sait pas jouer le jeu, celui de la séduction, de la fête, des vacances, et qui s'oppose, passivement mais de toutes ses forces, à cette injonction au bonheur que déversent les haut-parleurs du camping.
Durée:20h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35461
Résumé: A New York, dans les années quarante, un enfant enfermé dans un sous-sol regarde les chaussures des passants. Pauvre, sans autre protection que celle d'une mère excentrique, Claude Rawlings semble destiné à demeurer spectateur d'un monde inaccessible. Mais dans la chambre du fond, enseveli sous une montagne de vieux papiers, se trouve un petit piano désaccordé. En déchiffrant les secrets de son clavier, Claude va se découvrir lui-même : il est musicien. Ce livre est l'histoire d'un homme dont la vie est transfigurée par un don. Son voyage, jalonné de mille rencontres, amitiés, amours, le conduira dans les salons des puissants, et jusqu'à Carnegie Hall ... La musique, évidemment, est au centre du livre - musique classique, grave et morale, mais aussi la pulsation irrésistible du jazz. Autour d'elle, en une vaste fresque foisonnante de personnages, Frank Conroy brosse le tableau fascinant, drôle, pittoresque et parfois cruel d'un New York en pleine mutation.
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68312
Résumé: L'histoire d'un père et de son fils, et de leur rencontre. Un bouleversant roman d'apprentissage. Antonio est un étudiant solitaire. Son père, un brillant mathématicien. Leur relation n'a jamais été simple. Au début des années 1980, par un après-midi de juin, ils atterrissent à Marseille. Par un malheureux concours de circonstances, ils vont y passer deux jours et deux nuits sans sommeil. Pour la première fois, les deux hommes doivent apprendre à se connaître. Dans une langue précise, capable de saisir les nuances les plus subtiles, Gianrico Carofiglio livre une histoire inoubliable sur le passage du temps, les illusions et les regrets, sur l'amour.
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68866
Résumé: C’est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est ni où commence son corps, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : la famille de Baptiste est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui. Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. L’auteur y explore les méandres des sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.
Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73573
Résumé: "Le zombie, bien sûr, c'est mon Nicolas qui se tient au centre du cercle de la cour du rocher, à genoux, courbé, rachitique, sa colonne dessinant un z, tordue comme le dos flagellé d'un martyr, semblant servir de paratonnerre à l'orage qui tarde à venir, à la colère de l'internat, sa république d'enfants cruels. Mon Nicolas avec sa morphologie bizarre, dérangeante, exposée aux yeux de tous, créature qu'on pensait éteinte, disparue dans les forêts de Lituanie et de Pologne avec les golems et les dibbouks". Automne 1989. Après l'accident de voiture qui a coûté la vie à sa mère, un collégien en perte de repères intègre avec son petit frère un pensionnat pour familles riches, perché sur les flancs d'une montagne. Plus rien ne sera comme avant. Entre éclairs de tendresse et débordements de cruauté, ce roman singulier et mélancolique est une chronique bouleversante de l'adolescence.
Durée:8h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68813
Résumé: Véritable best-seller aux Pays-Bas et dans toute l’Europe, le premier roman de Marieke Lucas Rijneveld livre un portrait sauvage et beau d’une enfance brutalement flétrie par le deuil. À dix ans, la narratrice de Qui sème le vent vit en rase campagne aux Pays-Bas. Les repas de famille, les travaux de la ferme, les heures passées à observer les crapauds, tout devient par la grâce de son regard un fascinant terrain d’apprentissage. Mais quelques jours avant Noël, après avoir lancé un funeste présage à son grand frère parti patiner sur le lac, son monde va être brusquement bouleversé, tout comme celui de sa famille. Au fil d’un texte poignant, la voix de la fillette, bouleversante de justesse, dit la violence d’une enfance vécue dans un monde de non-dits.
Durée:12h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68652
Résumé: Un soir d'automne, Hélène se rend dans une petite station balnéaire de Gironde au volant de la voiture qu'elle a louée à Paris, décidée cette fois-ci à mettre enfin en vente sa vieille villa isolée sur la dune, achetée dix ans plus tôt à une institutrice depuis lors décédée. En se délestant de ce bien dont elle ne tire que tracas et tourments, Hélène pense évacuer les fantômes qui parasitent son existence de femme active, célibataire nullipare, et satisfaite de l'être, ainsi qu'elle se le proclame. Or, dès le premier soir, la maison se révèle squattée par un jeune photographe nippo-canadien dont la compagnie va bousculer ses plans. De même, l'arrivée inopinée de Bambi, sa filleule chérie, en proie à de sérieux soucis personnels, et la rencontre d'inconnus du voisinage dérèglent le programme initial comme si conjonctions cosmiques et fureurs atlantiques interféraient autant que les événements prosaïques pour que s'opère la métamorphose dont chaque personnage semble devoir faire l'expérience. Entre apprivoisement du présent et revisitation du passé, relations neuves et effractions intimes, remuements géologiques, climatiques et historiques, entre plages jalonnées de blockhaus, chemins forestiers parcourus par des nuits sans lune, tempête centennale, crimes anciens surgissant d'un tableau et voix perdues, entre érosion des côtes océanes et de toutes les certitudes, Hélène s'effondre comme pour mieux se relever, s'ouvrir aux initiations qui l'attendent et vivre la mue libératrice et amoureuse à laquelle elle ignorait si ardemment aspirer.
Lu par:Paula Viala
Durée:3h. 29min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67695
Résumé: Bob Marley occupe une place au premier rang de l'histoire de la musique et laisse un héritage artistique essentiel. Constatant le dévoiement d'une partie de cet héritage, l'auteur resitue le créateur du reggae dans l'histoire et propose une étude critique de l'homme, de l'artiste, de son entourage et de sa carrière.
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65949
Résumé: "No, no, no ! " Lancé de sa voix grave et décidée, son cri de révolte a conquis la planète. A vingt ans, la gamine turbulente de Camden, qui chantait du jazz et écrivait de la poésie, est devenue une star. "Rehab", "Love Is a Losing Game", "Back to Black", "You Know I'm No Good"... autant de titres où affleurait déjà sa fêlure. I need more time, avait écrit Amy Winehouse (1983-2011) dans l'un des carnets où elle notait des textes de chansons depuis son enfance. Besoin de temps. Mais elle n'aura pas eu cette chance. La tourmente médiatique s'est saisie d'elle, la presse à scandale s'est délectée de son innocence, de son franc-parler, puis de ses frasques, de ses déboires sentimentaux et enfin de ses addictions... Ses proches n'ont pas voulu comprendre l'ampleur du désarroi que lui causait cette vie trop grande pour elle, trop exposée et l'ont abandonnée à sa descente aux enfers. Personne n'aura su la protéger d'elle-même. Fruit d'une longue enquête et de témoignages inédits, ce livre retrace la vie d'une chanteuse à l'incroyable talent, disparue à l'âge de 27 ans.