Contenu

Romy: une longue nuit de silence

Résumé
Le 29 mai 1982, Romy Schneider s'est éteinte à l'âge de 43 ans. Que s'est-il passé la nuit de sa mort au 11, rue Barbet-de-Jouy, dans le VIIe arrondissement de Paris ? Icône du cinéma français à la photogénie incroyable, que sait-on vraiment de Romy, de ses bonheurs, mais aussi de ses chagrins et de ses blessures, notamment depuis la mort de son fils quelques mois plus tôt ? Sarah Briand a marché dans ses pas, du chalet de son enfance à Berchtesgaden en Allemagne, près du nid d'aigle d'Adolf Hitler, jusqu'à l'appartement parisien où elle a passé ses dernières heures, pour nous livrer une série d'instantanés de ces moments intimes. Un portrait nourri de témoignages inédits d'amis, de réalisateurs, ses partenaires de cinéma et parfois de vie, comme celui qui fut son époux, Daniel Biasini, le père de sa fille Sarah, ou encore Alain Delon, qui rend pour la première fois, à la femme qu'il a aimée, un hommage exceptionnel.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 4h. 18min.
Édition: Paris, Fayard, 2019
Numéro du livre: 66805
ISBN: 9782213704494
Collection(s): Documents

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:14h. 25min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:28684
Résumé: Entre confidences et anecdotes, l'un des plus médiatiques directeurs de castings des années 1980, devenu producteur, raconte son parcours, marqué par son amour et sa fascination pour les personnalités du monde du spectacle. L'histoire commence dans les années 1960 par sa rencontre avec S. Vartan au casino d'Houlgate. Il découvrira par la suite nombre de vedettes, dont J. Binoche et B. Dalle.
Lu par:Eric Lebret
Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:71366
Résumé: Yoda avait tort. Il n’y a que des essais. Encore plus quand on rachète la plus grande des sagas de l’histoire du cinéma, pour la modique somme de quatre milliards de dollars. Le 30 octobre 2012, Disney s’offrait l’intégralité de Lucasfilm. Mais de toutes les lignes d’un contrat que l’on imagine massif, Star Wars était évidemment la plus importante. Dès janvier 2013, l’ambition de Bob Iger, l’ancien président de The Walt Disney Company, se fait palpable. À n’en pas douter, l’entreprise inaugure ainsi l’un des plus gros chantiers de son histoire et des nouveaux longs-métrages qui resteront entourés de mystère malgré leur ampleur. Qu’ils soient issus de la nouvelle trilogie, composée du Réveil de la Force, des Derniers Jedi et de L’Ascension de Skywalker, ou de cette fameuse collection de spin-off, aujourd’hui faite de Rogue One : A Star Wars Story et Solo : A Star Wars Story, ces films entretiennent une relation complexe avec les trois premières aventures signées par George Lucas, qui semblent former le mètre étalon de Disney pour sa propre interprétation de la saga. Alors, comment Disney réinterprète-t-il la trilogie originale dans ses nouveaux films, séries et autres produits dérivés ? En cinq films et des centaines d’oeuvres en tout genre, l’entreprise s’est souvent limitée à la simple imitation. Mais elle a fini par trouver le courage de prolonger avec plus ou moins d’audace l’oeuvre originale, quitte à la réinventer, parfois radicalement. Et c’est ensemble que nous allons explorer les nouvelles histoires, les hybridations, voire les contradictions que Disney a pu créer en se frottant à l’oeuvre de George Lucas.
Durée:9h. 56min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68954
Résumé: Sophie Marceau restera pour toujours le premier coup de coeur de cinéma de toute une génération. Révélée à 14 ans dans La Boum, elle a conquis le public populaire pour ne plus jamais le quitter. Elle a grandi sous nos yeux, accompagné nos vies. Un lien indéfectible, un sentiment de connivence qui déborde le cadre du cinéma. Sans jamais renier le personnage de Vic qui l'a rendue célèbre jusqu en Chine, Sophie Marceau s'est rapidement imposée comme une grande actrice, malgré une filmographie disparate, et comme l'incarnation de la femme idéale française aux yeux du monde. Actrice libre, ne se réclamant d'aucun courant, elle navigue à sa guise d'un univers à l'autre, enchaînant indifféremment comédies populaires et films d'auteur, s'essayant au théâtre, à l'écriture et à la réalisation, ne s'interdisant aucune audace. Son ambition première : être dans le vrai, le concret. Pour ne jamais se perdre. Dans ce récit très documenté, émaillé de nombreux témoignages inédits, Frédéric Quinonero suit l actrice pas à pas. Un destin hors du commun. Une vie de cinéma, ponctuée de rencontres majeures. La seule biographie complète de l'actrice préférée des Français.
Durée:10h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38027
Résumé: Magic Ciné, c'est le nom de la salle de banlieue où, enfant, Pierre Tchernia a découvert le cinéma. Il ne se doutait pas alors qu'on l'appellerait un jour Monsieur Cinéma, titre d'une émission de télévision qu'il a proposée pendant vingt-deux ans. Magique cinéma qui lui a donné le goût du spectacle et l'envie de réaliser des films et des téléfilms, de produire et de présenter tant de programmes d'information et de divertissement. Pierre Tchernia est l'ami de tous. C'est à la télévision qu'il a commencé sa vie professionnelle à la création du journal télévisé en 1949. Pionnier du petit écran, il fait partie de la famille de tous les Français depuis un demi-siècle. Olivier Barrot l'a entraîné sur le chemin des souvenirs, au travers de ses œuvres mémorables, La Belle Américaine, Le Viager, Le Passe-muraille, et de ses émissions au long cours, " L'Ami public n° 1 ", " La Boîte à sel ", " Les Enfants de la télé ". Autant de rendez-vous d'amitié où l'on peut voir, parmi bien d'autres, Michel Serrault acheter des chaussures en plastique, René Goscinny hésiter devant une sole grillée, Georges Brassens commander les œuvres de Kipling, Jean Poiret dans la troupe des Spataragonflards, Lino Ventura ratant sa recette de chou rouge, Jean Carmet dans son " récital de tambours historiques. [Source: Babelio, 2003]
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65064
Résumé: Comédien, Jerry Lewis passe à la réalisation à la fin des années 1950. Le critique de cinéma analyse les caractéristiques principales de son travail, notamment son rapport à la technique : les médias, leurs usages, leurs technologies. Le document est suivi d'un entretien avec le cinéaste.
Lu par:Pierre Jeudy
Durée:7h.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75813
Résumé: Andréa Ferréol connaît le succès dès 1973 en incarnant la plantureuse héroïne de La grande bouffe, de Marco Ferreri, dont elle dévoile les coulisses de tournage. Elle raconte les metteurs en scène célèbres pour qui elle tourne : Fassbinder, Comencini, Mocky, Schlöndorff, Scola, Greenaway. Omar Sharif, son grand amour, pour qui elle met de côté sa carrière en 1984.
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36631
Résumé: Le portrait et la filmographie du réalisateur, mais surtout du scénariste et dialoguiste connu pour les nombreuses répliques cultes placées dans la bouche des grands acteurs de l'après-guerre : J. Gabin, L. Ventura, J.-P. Belmondo, B. Blier, etc.
Durée:14h. 4min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36121
Résumé: Une biographie de l'acteur qui revient sur les rôles marquants de sa carrière et dévoile les paradoxes de son caractère. ©Electre 2017
Lu par:Marion Martin
Durée:5h. 57min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:39349
Résumé: Avec L'Échange des princesses, Marc Dugain adapte pour la première fois le roman d'une autre écrivaine, Chantal Thomas. Bien avant que le film ne soit un véritable succès critique et public, il décide d'écrire un récit sur cette expérience de vie qui, à bien des égards, lui a apporté un grand bonheur. Loin de s'installer comme exégète de son propre travail, l'auteur laisse flâner son esprit dans l'histoire du cinéma et les ressorts psychologiques qui l'inspirent. Il médite sur la réalisation cinématographique, sa liberté et ses contraintes, ses rencontres éphémères et durables, sur son rapport à l'enfance, sur des sujets de société qui lui tiennent à coeur. Ode à la création artistique, Intérieur jour devient l'exploration inédite de préoccupations intimes. Quand la littérature relaie le cinéma, le spectacle laisse place aux confidences, aux mots qui ne peuvent être mis en images, sauf sur l'écran qui se dresse en chacun de nous.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:10h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67521
Résumé: Le réalisateur de films d'horreur évoque sa vie privée, sa rencontre avec un fantôme, ses parcours artistiques, ses débuts dans la critique de cinéma. Il évoque ses relations avec S. Leone, B. Bertolucci, son goût pour les films de F. Lang, A. Hitchcock ou la Nouvelle Vague. Il fait également le récit de sa plongée dans le cinéma de genre, notamment le giallo dont il a renouvelé les codes.
Durée:7h. 32min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71563
Résumé: Benjamin Castaldi se souvient de sa grand-mère Simone Signoret et d'Yves Montand, le père adoptif de sa mère Catherine Allégret, dont il fut proche jusqu'à la fin de leur vie, dans leur maison d'Autheuil. Il imagine avec tendresse leur rencontre, et fait le récit de cet amour extraordinaire. À travers ce couple mythique, toute l'histoire du cinéma français, mais aussi celle de la gauche, du communisme et de la fin des certitudes sont contées. Une vie jalonnée de succès – Casque d'or, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, La Veuve Couderc, La Vie devant soi ; Les Feuilles mortes, Le Salaire de la peur, La Folie des grandeurs, César et Rosalie, Jean de Florette… – et de combats pour la paix, pour tous ceux qui souffrent, tous ceux que l'on persécute. De Marseille à Hollywood, de Moscou à Paris, côtoyer ces deux monstres sacrés, c'est écrire une chronique du XXe siècle : depuis l'Occupation jusqu'à la chute du mur de Berlin, sur les plateaux de cinéma, les scènes de music-hall, dans la rue ou au bistrot. Enfin, ce livre nous fait entrer dans l'intimité d'une famille, celle de Benjamin Castaldi pour qui Montand et Signoret furent des modèles inoubliables trop tôt disparus.
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70893
Résumé: Après 70 ans d'une carrière hors normes et jalonnée de rencontres exceptionnelles, le trublion du cinéma français déverrouille les portes de son jardin secret - l'homme ne faisant jamais dans la demi-mesure, c'est peu de dire qu'elles nous sont grandes ouvertes. Car au fond, qui est Jean-Pierre Mocky ? Sous des dehors éruptifs de provocateur que rien ne semble pouvoir atteindre ni stopper, se cache un homme sensible et étonnamment altruiste. Un écorché vif, en proie à une mélancolie "typiquement slave" contrebalancée par un humour implacable. Drames et désillusions sont peu à peu venus nourrir une oeuvre dont seule la mort décidera du mot "Fin" mort à laquelle il vient d'ailleurs d'échapper de justesse. Il en est désolé pour elle, mais elle attendra : "Mourir ? plutôt crever !" Une fougue et une faconde intactes, des films et des projets à gogo... plus que jamais, Jean-Pierre Mocky a deux mots à nous dire ! Au fil de réflexions décapantes et de surprenantes révélations, le cinéaste se livre à coeur ouvert, et c'est sans précédent.