Contenu

Baiser de glace

Résumé
Existe-t-il une réalité différente de la nôtre, qui échappe à certains mais se révèle à d’autres ? Les protagonistes des histoires composant cet ouvrage vivent tous une rencontre entre rêve et réalité, de celles qui nous laissent à penser qu’il existe un univers de tous les possibles où deux âmes peuvent se rencontrer et s’unir pour l’éternité. Ces rencontres sont étranges, saisissantes, aussi bien dans l’extraordinaire que dans la banalité de la vie. Elles illustrent de façon kaléidoscopique la palette des sentiments humains: ceux qui retiennent ici-bas les êtres par-delà la mort, ou au contraire les rappellent à elle, ceux qui poussent à la vengeance malgré tout, au sacrifice, à commettre des folies, ceux qui manipulent des vies à leur guise, sans ménagement, ceux qui se présentent au moment où l’on s’y attend le moins. La plume de l’auteure dépeint admirablement la complexité de la rencontre humaine et les entrelacs des sentiments et des chemins parcourus.
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 3h. 34min.
Édition: Cossonay-Ville, Plaisir de lire, 2019
Numéro du livre: 66059
ISBN: 9782883870734

Documents similaires

Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:19053
Résumé: Avec finesse et lucidité, Jacques Mercanton ausculte l'âme de l'Italie dans ses recoins les plus secrets. De ce voyage fantasmé est né un recueil de nouvelles boulversantes : La Sibylle. L'un de ses éminents exégètes, Brooks Lachance, résume admirablement ce livre dans sa préface : "L'Italie est d'abord un lieu où les êtres se livrent dans leur vérité. Ils vivent jusqu'au bout leur destin tragique. (...) Au fil de ces nouvelles, l'auteur brosse donc, à petits traits, tout un tableau de la condition humaine, en même temps, bien sûr, qu'il exrime ses obsessions fondamentales de la sexualité et de la mort."
Lu par:Claude Fissé
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:16183
Résumé: Ces textes écrits entre 1931 et 1938, décrivent des paysages, des figures évoquent de brèves scènes, racontent des fragments d'histoires simples détails de la vie du monde, mais si chargés de sens qu'ils deviennent paraboles. Nul besoin qu'ils s'étaient : cette prose est dure comme le bloc de granit qui apparaît tel un amer à l'homme perdu dans le "veule éternité" des laines, dure comme ces montagnes toujours à l'horizon du désir de Hohl, comme ces trois vielles montagnardes dont il n'est pas surprenant qu'il n'ait pu les oublier, elles-mêmes plus massives simples et fortes que le roc. Mais ces montagnes ne représentent pas une certitude acquise, quelque idéal lointain ou un rempart contre le dehors elles sont à gravir comme la nuit, ici, est à franchir, dans le froid pour atteindre l'autre pour que le monde ne finisse pas.
Lu par:Serge Cantero
Durée:3h. 3min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:33127
Résumé: Treize nouvelles sur le thème, plus ou moins apparent, de la rupture et de la recomposition. On s'y immerge, pour la plupart, dans des scènes tirées du quotidien - une entraide au bureau entre collègues, une prise de pouvoir au sein d'une association, les envies d'un adolescent dans un village isolé ou une crise de colère en face d'un immeuble. Des détails symboliques, comiques ou absurdes, de plus en plus présents, malmènent pourtant la réalité. Ces petites histoires, dont témoigne un observateur scrupuleux et attentif, glissent vers des expériences altérées. Travaillée mais concise, l'écriture révèle des personnages exaspérés, heureux, ennuyés ou encombrés, juste avant un basculement. Une des nouvelles du recueil, "Molly", a reçu en 2012 1e Prix "Naples raconte" de la prestigieuse université de traduction, L'Orientale de Naples.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:38234
Résumé: Avec ces vingt nouvelles qui font la part belle aux grands travers humains, jalousie, velléité, narcissisme, culpabilité, Sabine Dormond vous tend, se tend, un miroir sans complaisance, mais teinté d’humour et d?autodérision. Une caricature de notre époque dans ses dérives actuelles et ce qu?elle a d?intemporel. Certains personnages pris dans des engrenages résistent par la puissance du rêve ou la force du déni. D?autres tiennent plus de l?allégorie. On se laisse entraîner par la mort toujours dans les parages, la valse des idéaux et des compromis, des victimes de bizutage et des amis trop pressés de donner leur avis. On voit l?humain flirter avec l?absurde dès qu’il questionne sa condition. Et même Charron le passeur se laisse berner par le dernier voyageur.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:66057
Résumé: Chacune des très courtes proses qui composent ce recueil met en scène un personnage « différent ». Une enfant attardée lors de la rentrée des classes. Une jeune femme dont les parents ont obtenu la garde de sa fille. Un vieil homme dans un hospice. Un SDF. Tous sont ce que l’on pourrait nommer des êtres dérangés, radicalement autres, des « inaptes à la vie » dont le seul maintien dans le monde qui les entoure tient du défi permanent ou du miracle. Grolo voulait acheter des cartouches pour son stylo à encre, mais le mot « cartouche » ne lui revenait pas à l’esprit, aussi écrivait-il au stylo à bille. En une page, une page et demi, rarement plus, Adelheid Duvanel parvient à nous enserrer dans ces vies bancales et à nous les rendre proches. Et, en nous permettant de percevoir l’équilibre fragile qui les rend malgré tout possibles, elle nous renvoie subtilement à nos propres tâtonnements. Maîtresse incontestée de la forme courte, elle est parvenue à conjuguer dans un même écrin l’extraordinaire originalité du regard « différent » (qu’il soit celui de l’enfant, du « dérangé » ou du rêveur) et la rigueur pointilliste d’une conteuse hors pair. C’est étonnant comme un mouvement de paupières efface le monde entier. Chacune de ces histoires forme un monde en soi. Une monade. Tout y est. Rien n’y manque. Elles sont comme des petits cercles dessinés à la main. Des petits cercles hésitants, délicats, qui entourent quelque chose. On ne sait pas toujours bien quoi. On sait juste que c’est infiniment précieux.
Lu par:Madiana Roy
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36194
Résumé: Un recueil de nouvelles de H.-D. Golay
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:38127
Résumé: Nos préconçus nous rassurent. Forts de cet appui, nous pouvons évoluer dans un univers simplifié et prévisible. Statuts sociaux, règles de conduite, jugements à l’emporte-pièce, autant de codes auxquels nous adhérons, souvent sans les remettre en question. Les quinze nouvelles de ce recueil visitent avec une pincée de moquerie ou un zeste de douceur cette lecture que chacun de nous fait du monde, amalgame d’a priori susceptible de basculer en un instant… pour un rien… Le regard acéré d’Hélène Dormond invite le lecteur, à travers ses récits espiègles, à questionner les comportements et représentations des personnages de chacun de ces courts textes au gré de délicieuses boutades qui nous emmènent loin des sentiers battus.
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36749
Résumé: Joséphine marche à travers le Jura, Clarita affronte les remontrances infondées d’un supérieur, Sonia ne sait pas tricoter, Georges conserve trois objets au fond de sa poche, l’horizon de Louis prend les contours d’un sanglier… Quatorze nouvelles qui mettent en scène autant de héros de l’ordinaire confrontés au questionnement que chacun, un jour, rencontre : quelle est ma place dans ce monde ? Si les personnages de La densité de l’instant éprouvent parfois la nécessité de renverser l’ordre des choses pour entreprendre ce voyage vers eux-mêmes, ils nous racontent par-dessus tout, résolument, le désir de vivre.
Durée:2h. 49min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36921
Résumé: Un haricot violet rêvant d’une citrouille. Une enfant roumaine au pays des Helvètes. Un chef d’état qui devient végétarien. L’errance d’un homme après l’attentat au Bataclan. Une étreinte dans un igloo. Une petite ville qui lit comme on respire. Et tant d’autres histoires. Des tranches de vie qui, tel un kaléidoscope, dessinent les contours d’un monde ni blanc ni noir, mais joyeusement composite. 35 nouvelles : des aigres-douces, des amoureuses, des crépusculaires, des existentielles, des gourmandes, des végétales. À déguster selon ses envies.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35322
Résumé: Que ce soit de Lausanne à Paris, de Vienne à Genève ou de Glasgow à Londres, chacun des treize auteurs de ce recueil situe son histoire à bord d’un train qui parcourt l’Europe. À l’occasion d’un long trajet en chemin de fer, l’une se souvient de son voyage dix ans plus tôt, elle traque la différence entre son être d’hier et d’aujourd’hui. Un autre se remémore la géniale arnaque dont il a été l’auteur, un troisième retrace l’incroyable hold-up ferroviaire du South West Gang dans l’Angleterre de 1963. Ces nouvelles donnent une vue d’ensemble inédite sur la manière de concevoir l’Europe comme espace physique et symbolique. Les auteurs étant de générations très diverses, le lecteur appréciera les différentes manières d’appréhender notre monde proche et de s’y situer. Nouvelles de Aude Seigne, Blaise Hofmann, Anne-Sophie Subilia, Gemma Salem, Bruno Pellegrino, Arthur Brügger, Daniel Vuataz, Marie Gaulis, Fanny Wobmann, Catherine Lovey, Julie Guinand, Guy Poitry, Yves Rosset.
Lu par:Madiana Roy
Durée:8h. 22min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:34399
Résumé: Pour se débarrasser d'un passager qu'il a pris en grippe, un chauffeur de bus cherche une solution radicale. Un grand-père apprend à son petit-fils à abréger les souffrances des fourmis et des sauterelles, jusqu'à ce que lui-même tombe malade. Dans un Paris caniculaire, deux étudiantes écoutent les gémissements d'une femme, d'autant plus surprenants qu'ils proviennent de la fenêtre d'un voisin insignifiant. Voilà le genre de situations et de personnages frais et maladroits que Noëlle Revaz met en scène dans les vingt-neuf nouvelles de son recueil, avec originalité et une extrême variété de tons. Le regard profond et acéré qu'elle porte sur son monde en révèle les désirs, les craintes, les audaces et les solitudes. Amours, décès, femmes rebelles ou absentes, attentes rarement satisfaites, voix enfantines, ogres et secrets... Autant de miroirs pour nous renvoyer avec force et humour des images saisissantes de la vie
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:34413
Résumé: À qui faire confiance en ce monde de faux semblants ? Dans ce recueil, les trahisons s'enchaînent comme les grains d'un chapelet, par maladresse ou par calcul, les gens s'enferment dans leur silence, s'engluent dans leurs mensonges, l'auteur malmène ses personnages, il flotte dans chaque histoire un parfum de soupçon. Mais le pire est peut-être quand on en vient à se trahir soi-même. Ce troisième recueil de nouvelles montre une maîtrise absolue de l'art de la nouvelle, qui s'insère dans les problématiques de notre temps, avec encore un regard humain ou humaniste qui nous touche.