Contenu

La peur a changé de camp: les confessions incroyables des flics

Résumé
A travers plus de trente témoignages, le journaliste d'investigation dresse le bilan des mois d'état d'urgence au sein des forces de sécurité françaises et constate l'épuisement physique et moral de tout le système, du simple policier jusqu'aux hauts responsables de l'administration en passant par les brigades anti-criminalité.
Durée: 7h. 22min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2018
Numéro du livre: 65699
ISBN: 9782226398024
Collection(s): Document politique
CDU: 340

Documents similaires

Lu par:Colin Hubert
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:38382
Résumé: Les journalistes sont parties enquêter à Trappes, en région parisienne, cité des contrastes. Elles ont rencontré ceux qui y vivent, y travaillent, y enseignent, ceux qui y sont nés, en sont partis et ont réussi une carrière internationale, ceux qui y ont connu des drames, ceux qui y ont immigré ou encore ceux qui célèbrent les attentats de l'Etat islamique.
Lu par:Manon
Durée:5h. 18min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31255
Résumé: L'auteure fait le point sur la politique publique de la France, ses dépenses et ses dettes, et déplore notamment l'immobilisme de la réforme de l'Etat et les niches fiscales, en appuyant ses propos sur la réalité des chiffres : 360 impôts et taxes, 400.000 normes, 10.500 lois, etc. Elle présente d'autres pratiques employées à l'étranger et propose un mode d'emploi et son calendrier.
Lu par:Myriam Dibot
Durée:10h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35036
Résumé: Ancien Premier ministre, l'auteur évoque son expérience au sein du gouvernement et sa carrière politique, ainsi que les blocages persistants qui frappent la France et ses propositions pour améliorer la situation.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74576
Résumé: Une enquête journalistique sur les successions dans les grandes entreprises familiales françaises : les Arnault, les Bolloré, les Lagardère, les Pinault, les Bouygues, les Gallimard, les Bettencourt ou encore les Decaux. Elle en met en lumière les secrets et les rouages, et en souligne les travers qui rejoignent ceux de toute famille.
Durée:17h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67538
Résumé: Les mémoires du sociologue et philosophe E. Morin réunis par ses soins. Abordant des sujets liés aux grands évènements historiques du XXe siècle ou d'ordre plus intime, ce fils unique, orphelin de mère, évoque les rencontres mémorables qui ont jalonné sa vie ainsi que ses résistances, sous l'Occupation puis pendant les guerres d'Algérie, de Yougoslavie et d'Irak. ©Electre 2020
Durée:13h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67479
Résumé: Les mémoires du sociologue et philosophe E. Morin réunis par ses soins. Abordant des sujets liés aux grands évènements historiques du XXe siècle ou d'ordre plus intime, ce fils unique, orphelin de mère, évoque les rencontres mémorables qui ont jalonné sa vie ainsi que ses résistances, sous l'Occupation puis pendant les guerres d'Algérie, de Yougoslavie et d'Irak. ©Electre 2020
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70392
Résumé: Soudan. Des premiers cortèges, cibles des balles des forces de l’ordre, à l’occupation du centre de Khartoum et à son évacuation dans le sang, Alaa Salah livre pour la première fois le récit détaillé, vivant et personnel de ces mois de basculement. Celui d’une étudiante devenue figure de proue d’une révolution, celui d’une génération qui goûte enfin à l’espoir, celui d’un pays engagé sur un chemin fragile vers la démocratie.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37932
Résumé: La journaliste fait le portrait de familles et de couples rencontrés dans six villes lors d'une traversée de la Russie d'est en ouest, avant l'élection présidentielle de 2018. Elle les interroge sur leurs conditions de vie, leurs attentes, leur point de vue sur la politique menée par V. Poutine, leur pays et sa place dans le monde.
Lu par:Paula Viala
Durée:6h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37537
Résumé: La chronique de Moscou est emplie de grandeur et de sang, de complots, de folies et de mystères. Dans ce livre riche en révélations, Vladimir Fédorovski nous dévoile les coulisses du Kremlin, de la fin du stalinisme aux années Poutine. Acteur et observateur privilégié des événements qui ont entraîné la fin du communisme, sa longue familiarité avec les arcanes politiques lui a permis de recueillir des témoignages inédits et de se plonger dans des archives confi dentielles. C’est ainsi qu’il nous conte aussi bien l’histoire de l’espionnage russe en Occident, avec ses épisodes parfois comiques, que les secrets du pouvoir suprême où certains accédaient à la gloire, tandis que d’autres finissaient en exil ou en prison. [Source: Stock, 2018]
Durée:13h. 44min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67265
Résumé: Journal tenu régulièrement par l'homme politique J.-L. Debré et exposant ses réflexions, commentaires et indignations sur ce qu'il a traversé pendant les neuf années à la tête du Conseil constitutionnel. Dans ce texte, l'auteur évoque également ses entretiens avec N. Sarkozy, V. Giscard d'Estaing, A. Juppé, M. Valls, ses relations avec F. Hollande ou J. Chirac.
Durée:6h. 25min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71298
Résumé: Officier traitant à la DGSE durant vingt ans, François Waroux lève le voile sur la réalité de ceux que l'on appelle les "espions". Il révèle les méthodes de surveillance, les manipulations par les agents, les techniques de filature, le travail sous couverture, les méthodes de chantage. II confie aussi les conflits moraux d'un homme des services secrets amené à faire taire sa conscience pour servir son pays. En tant que spécialiste de l'espionnage industriel et du renseignement politique, il a été envoyé en mission aux Etats-Unis, en Ethiopie, au Sénégal, en Tunisie ou au Pakistan. Sous une fausse identité ou intégré en ambassade sous couverture, ce Saint-Cyrien fut confronté aux dictatures africaines, au fondamentalisme islamiste ou aux arrière-cuisines des grands groupes internationaux, sur fond de guerre froide et de guerre technologique. Pour pousser un agent étranger à trahir son pays ou inciter un employé à fournir des documents sensibles, un membre des services secrets doit savoir mentir, tromper, voler, tricher... Loin du mythe de l'espion cinématographique popularisé par James Bond, il révèle le quotidien de ces hommes de l'ombre qui naviguent sans cesse entre légalité et illégalité au nom de la raison d'Etat. Un témoignage rare et unique sur un métier qui fascine et sur lequel les idées reçues sont nombreuses.
Lu par:Agnès Baron
Durée:2h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73426
Résumé: Joseph Kessel pose un éclairage cru et impitoyable sur Hollywood. En 1936, Joseph Kessel débarque aux Etats-Unis. Hollywood ville mirage, publié en 1937, est le récit de son voyage au sein de l'industrie florissante du cinéma. Malgré les trois quarts de siècle écoulés depuis, nombre d'aspects dépeints par le reporter-romancier n'ont en rien changé. Dans une langue limpide et précise, Joseph Kessel dépeint le lieu comme une cité ouvrière, semblable, malgré son luxe, aux villes minières. Les habitants d'Hollywood, producteurs, techniciens ou stars, sont tous, selon Kessel, des ouvriers ficelés à leur travail par une drogue puissante : le cinéma. Ils en sont tous arrivés " au dernier stade : celui où l'on considère l'intoxication comme un état naturel ". Hollywood fascine et rebute l'auteur qui a pourtant déjà arpenté la moitié de la planète ; il l'appelle le " lieu le plus artificiel de la terre, qui convertit en industrie colossale les visages et les sentiments, qui les débite pour le monde entier comme des conserves ". Tentant de comprendre la société américaine, il croit saisir comment Hollywood parvient à tenir l'Amérique entière sous hypnose : " Le peuple des Etats-Unis est un peuple qui s'ennuie. " Hollywood s'adresse selon lui aux " déshérités du plaisir, aux damnés de l'ennui ". Kessel ne fait donc pas de quartier. Il pose sur Hollywood un éclairage cru et impitoyable. Il affirme néanmoins : " Ce n'est ni mépris, ni haine. Mais plutôt, en vérité, de l'amour déçu ". Qui aime bien...