Contenu

Un destin solidaire: à l'écoute du Pacte de la Grande Prière des Confédérés

Résumé
L'histoire est l'une des disciplines fondamentales chères à Jean Starobinski. La Grande Prière des Confédérés, texte de 1517, débuts de la renaissance française et premiers soulèvements de la Réforme, tout comme des disettes et épidémies de peste, célèbre les bâtisseurs des chemins du corps et de l'esprit, ceux qui ont permis à la Suisse de se connaître et de s'ouvrir sur le monde. Jean Starobinski en propose ici une lecture spirituelle universelle et met en garde aujourd'hui contre deux préjugés d'orgueil des sociétés nanties: le repliement sur soi et le ressentiment justicier
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 30min.
Édition: Carouge-Genève, Ed. Zoé, 2014
Numéro du livre: 65503
ISBN: 9782881829161
CDU: 949.4

Documents similaires

Durée:12h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:6597
Résumé: «Plus qu'un pays, si beau soit-il, et plus qu'un peuple, aussi «heureux» que je l'ai dit, le nom de la Suisse désigne une certaine forme d'existence en communauté, une certaine structure des relations publiques, l'idée supérieurement paradoxale, si l'on y réfléchit, d'une société des hommes libres.»
Durée:52h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38205
Résumé: L'ouvrage est consacré à l'exploration de la Sibérie et du continent eurasien du XVIe au XXe siècle, la spectaculaire "conquête de l'Est". C'est un récit d'aventures grandiose, une véritable épopée, dont le fil conducteur est la recherche d'un nouvel eldorado, d'un continent inconnu. Elle commence par la saga des Stroganov, une famille de marchands poussée par l'appel de la fourrure, qui construit un empire au nord de la Moscovie et finance l'expédition du Cosaque Ermak en 1582, ouvrant ainsi la porte de la Sibérie. Puis le lecteur suit la longue et difficile avancée jusqu'au Pacifique à travers un désert de glace. Les premières expéditions sont des expériences de survie, qui revêtent ensuite un caractère scientifique : l'énigme d'une séparation entre l'Asie et l'Amérique, qui passionne les contemporains, conduit à la découverte du Kamtchatka, du détroit de Béring et de l'Alaska aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les explorateurs sont des savants qui, par leurs découvertes d'espèces inconnues ou disparues, leurs rencontres avec des peuples indigènes, participent à la mise en oeuvre d'une grande encyclopédie du monde. Dans la troisième partie l'auteur montre comment la Russie élargit sa sphère d'influence en Extrême-Orient et entre en concurrence avec l'Amérique, la Chine et l'Europe dans le contexte de la révolution industrielle. Le Transsibérien ou l'organisation du système concentrationnaire, du bagne tsariste au Goulag soviétique précèdent la conquête de l'Arctique puis les enjeux contemporains des hydrocarbures. L'Epopée sibérienne est un ouvrage de référence, riche et détaillé, rédigé dans un style accessible. L'auteur trouve un équilibre entre la rigueur historique et le souffle narratif. Le lecteur est emporté dans la description très pittoresque de la Russie, les épisodes sont décrits avec force détails, les situations sont reconstituées de façon précise et concrète. Fruit de nombreuses années de recherches effectuées dans les bibliothèques du monde, les archives russes récemment ouvertes, de nombreux voyages et rencontres avec les meilleurs spécialistes mondiaux, L'Epopée sibérienne est également le premier ouvrage complet écrit et publié en français sur le sujet. Il contient une cartographie originale (15 cartes) ainsi qu'un certain nombre d'illustrations souvent inédites.
Durée:6h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34390
Résumé: La création du canton à la Restauration initie une période lors de laquelle Genève change totalement de visage tout en conservant une très forte ambivalence, hésitant constamment entre ouverture et repli. D'abord politiquement apaisée, la cité de Calvin connaît en 1846 une révolution radicale précoce, qui accélère sa mue au milieu de luttes politiques et confessionnelles très vives. Ville industrielle dominée d'abord par la production horlogère, melting-pot densément peuplé et disposant d'un rayonnement international, Genève présente plusieurs aspects. La création d'une Genève internationale, qui devient autant une composante essentielle de son économie qu'une carte de visite, construit une cité où le secteur tertiaire devient roi. Des cités-satellites à la nouvelle Constitution, en passant par l'établissement d'un secteur bancaire privé tout à fait unique, cet ouvrage offre un regard nouveau sur la construction d'une agglomération, qui ne cesse d'hésiter entre tradition et modernité.
Durée:15h. 22min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30330
Résumé: Le classique des classiques d'une littérature civique, nationale, mais aussi étonnante de poésie et de chaleur, qu'on redecouvrira avec émotion.
Durée:8h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66051
Résumé: Fille de Bourcard de Souabe, Berthe fut reine de 922 à 937, ayant épousé Rodolphe II, roi de la Bourgogne transjurane...sous la plume de Cingria, l'histoire devient une succulente chronique...
Lu par:François Goy
Durée:7h. 36min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23033
Résumé: Histoire et géographie d'un pays nouvellement entré dans l'Union Européenne, la Roumanie.
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34896
Résumé: Au XVIIIe siècle, les peintres représentent volontiers Genève et ses environs comme une scène de théâtre. Au bout du lac, la ville entourée de ses remparts se détache d'une campagne ordonnée et prospère, organisée entre domaines bourgeois et villages paysans. A l'heure de la découverte de la nature, et bientôt des montagnes enneigées, tout semble ici n'être que calme et volupté. Pourtant, au-delà de cette image, la cité est déchirée par des conflits qui opposent une bourgeoisie luttant pour ses droits et une oligarchie qui s'est peu à peu arrogé tous les pouvoirs. La révolution calviniste du XVIe siècle a fait de la cité un centre de la Réforme européenne en même temps qu'une république indépendante qui a pu préserver sa liberté jusqu'à sa réunion à la France en 1798. En évoquant les événements, les réussites et les crises économiques, l'évolution des usages et des goûts, ce livre propose de parcourir trois siècles au cours desquels Genève se forge une identité entre particularisme et ouverture, entre repli sur soi et esprit cosmopolite.
Durée:11h. 10min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73657
Résumé: Curieux personnage que cet Apulée! Brillant, cultivé, philosophe...exerce la médecine, plaide comme avocat et, horreur, dissèque des poissons. Homme pieux, il a été grand prêtre d’Esculape, pastophore d’Isis et sacerdoce de province. Fils de haut fonctionnaire, il a vécu au IIe siècle de notre ère, dans une colonie romaine d’Afrique du Nord. Et là, un beau jour, coup de tonnerre : une plainte pour magie est déposée contre lui. Par des accusateurs locaux, convaincus que ses pratiques occultes lui ont permis d’envoûter et d’épouser une richissime veuve (qu’ils ont convoitée avant lui). Telle est l’histoire de ce procès bien cadré dans la société romaine. Elle se fonde sur l’Apologie, la plaidoirie écrite par et pour Apulée lui-même. Coups bas, manipulations, mensonges, intrigues et flatteries y sont si présents qu’en refermant l’ouvrage, le lecteur se posera certainement une question : en quoi notre monde diffère-t-il de l’ancienne société d’Apulée ? L’ouvrage dépeint également la législation sur les poisons et l’empoisonnement, le fonctionnement des tribunaux romains, l’évolution du métier d’avocat et sa rémunération, la place de la femme dans la société romaine ainsi que dans des institutions telles que le mariage. Pour éclairer les valeurs philosophiques et personnelles d’Apulée, l’auteur a également recouru aux textes d’une psychanalyste jungienne.
Lu par:Madiana Roy
Durée:4h. 9min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76378
Résumé: Des aventures richement illustrées où se mêlent récits fictifs et faits historiques pour une première approche de l’histoire suisse.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70370
Résumé: Chaque année, début novembre, les protestants genevois se réunissent au pied du Mur des Réformateurs. L. Weibel se rend à ce rassemblement, nous faisant goûter au passage quelques lieux essentiels de sa ville. Dans une seconde partie, il retrace l'histoire de ce monument, édifié entre 1909 et 1917, et s'interroge : quelle appartenance, quel idéal a voulu s'affirmer ici?
Lu par:Madiana Roy
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69896
Résumé: Savez-vous qu’Henriette d’Angeville, première femme à avoir organisé son expédition au sommet du Mont-Blanc, a vécu à Lausanne ? Que la meilleure tenniswoman suisse de tous les temps avant l’arrivée de Martina Hingis, Lolette Payot, a grandi à Montchoisi ? Que l’herbier de Rosalie de Constant sert encore de référence dans l’histoire de la flore ? Que c’est une Lausannoise, Valérie de Gasparin Boissier, qui ouvre la première école laïque d’infirmières du monde ? Cette publication retrace de manière inédite la vie de cent femmes qui ont marqué de leur empreinte la ville de Lausanne de l’an mille au XXe siècle. Elles sont artistes, militantes, scientifiques, politiciennes, sportives, philanthropes ou pédagogues. Le destin de ces héroïnes de l’ombre, pionnières aux talents souvent méconnus, fait écho aux débats actuels sur la place des femmes et leur reconnaissance par la société. 100 femmes qui ont fait Lausanne illustre la nécessité de valoriser un récit oublié par l’histoire officielle écrite par les hommes.
Durée:39h. 10min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76057
Résumé: Vaste enquête à travers la Russie d’aujourd’hui, ce livre se veut avant tout un hommage au combat acharné de quatre hommes confrontés – chacun à son époque – aux ravages de l’autocratie. Mais faire se côtoyer les destins de l’illustre poète Mikhaïl Lermontov (1814-1841),du révolutionnaire, propagandiste, anthropologue et romancier Vladimir Tan Bogoraz (1865-1936), de l’écrivain anarchiste Victor Serge (1890-1977), antistalinien, auteur de S’il est minuit dans le siècle, et d’Anatoli Martchenko (1938-1986), l’un des derniers dissidents russes à être mort en détention au Goulag, c’est aussi proposer une histoire informelle – encore que remarquablement documentée – de l’opposition à l’absolutisme russe sous toutes ses formes, de Catherine II à Vladimir Poutine.