Contenu

Demain l'Europe

Résumé
Et si nous inventions la République européenne ? L’Europe ne sait plus où elle va. Les Européens ne se reconnaissent plus dans l’Union, ce qui conduit un nombre grandissant­­­­­ d’entre eux à se replier sur leurs nations respectives. Surtout, ils ont pour retrouver un avenir à résoudre un problème plus grave, à l’origine plus lointaine, dont ils ont une conscience moins nette : “la liberté qu’ils ont perdue depuis que le capitalisme leur a imposé sa loi”. Pour la recouvrer et établir la primauté du politique sur l’économique, les Européens doivent se proclamer citoyens d’une République européenne. Demain l’Europe est un appel stimulant pour une prise de conscience individuelle et un sursaut politique à l’échelle européenne. Jean François Billeter propose un autre modèle politique et trace les grandes lignes d’une République européenne, à même de réorienter l’activité sociale, de déterminer quels besoins et quels désirs essentiels la République devrait nous permettre de satisfaire, à l’échelle de nos vies, pour qu’elles aient le caractère de l’accomplissement.
Durée: 1h. 3min.
Édition: Paris, Allia, 2019
Numéro du livre: 65181
ISBN: 9791030410167

Documents similaires

Durée:9h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66065
Résumé: Personnalité connue en Suisse, l’auteur volontairement provocateur met en évidence l’échec de l’Europe et décrit comment la Suisse, avec son indépendance et sa souveraineté, pourrait la sauver. Guy Mettan dessine un véritable programme de gouvernance européenne.
Durée:7h. 40min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68696
Résumé: En 1967, Jean-Jacques Servan-Schreiber publiait un essai fondateur pour la compréhension de l’époque : Le Défi américain. Il y expliquait ce qu’il fallait attendre et comprendre de la puissance américaine, tout en pointant du doigt la fragilité de l’Europe. Aujourd’hui que la Chine s’est éveillée pour devenir un acteur majeur de l’économie mondiale, que l’ancien « atelier du monde » lance ses nouvelles routes de la soie au coeur de l’Europe, Jean-Pierre Raffarin, l’un des meilleurs connaisseurs du pays, propose un Défi chinois : plutôt que de craindre et subir l’inexorable puissance chinoise, il s’agit de comprendre suffisamment ce pays pour pouvoir le captiver, l’inspirer, lui résister… À l’heure où Pékin concurrence sérieusement la puissance américaine, ce Défi chinois qui associe géopolitique et histoire permet d’appréhender le nouvel ordre chinois post-occidental. Il offre de saisir les différences entre l’Europe et la Chine mais aussi les nombreux terrains d’entente. Il invite également à connaître ce pays jusque dans ses spécificités culturelles, parfois dures à saisir pour un Occidental : ainsi, dans cette société dominée par la dualité du yin et du yang, un contrat signé entre deux parties est toujours susceptible d’être remis en cause ; en Chine, les mots « copier » et « apprendre » sont les mêmes. Il y explique le goût de l’avenir, la culture du travail, la passion de la stabilité qui caractérisent ce pays. Il y dispensera également ses précieux conseils, comme les 10 commandements pour les PME en Chine.
Lu par:Sarah Boudon
Durée:12h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70896
Résumé: Ils ont pour nom de guerre les « Black Blocs », les antifas, les autonomes, les zadistes. Ils se définissaient hier comme situationnistes, conseillistes, luxemburgistes, marxistes libertaires, anarcho-communistes. Ce sont eux les « infiltrés », les « provocateurs », les « casseurs » qui, au sein des manifestations, affrontent les policiers, vandalisent les commerces, dégradent les monuments. Eux qui occupent et radicalisent les fronts politiques, humanitaires ou écologiques, qui ferraillent au nom des Gilets jaunes, des sans-papiers, des néoruraux, des altermondialistes. Eux qui s’emparent de chaque foyer de contestation pour en faire un axe d’insurrection. Ils forment l’ultra-gauche, cette mouvance qui se veut à la gauche de l’extrême gauche. On la croyait finie. Elle est aujourd’hui plus active que jamais.
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:6839
Résumé: Attesté depuis 1405, le guet de la cathédrale de Lausanne a longtemps surveillé les départs d'incendie, sonné et crié les heures. Mais les progrès techniques du XXe siècle lui ont enlevé toute utilité : le service du feu n'a plus besoin de son aide et les sonneries de cloches sont automatisées. Pourtant, quand en 1960 les autorités lausannoises ont parlé de supprimer cette fonction, les lettres des lecteurs ont rempli les journaux durant plus d'un mois, demandant son maintien et soulignant l'attachement des Lausannois à leur guet. Depuis, le guet crie les heures de 22h à 2h du matin, 365 jours par an.
Durée:13h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:1897
Résumé: Voyageur infatigable, Jacques Lacarrière a choisi cette fois de mettre ses pas dans ceux d'un voyageur célèbre du Ve siècle av. J.C., l'historien et géographe Hérodote, dont il présente ici les fameuses "enquêtes" en Perse et dans les pays du Proche-Orient. Grâce au génie du conteur, le monde "barbare" revit sous nos yeux. Qu'il raconte les suicides de chats en Egypte, la capture des crocodiles sacrés ou les mésaventures du roi Rhampsinite, Hérodote nous tient sous le charme. Et l'émotion gagne peu à peu lorsque apparaissent en filigrane "le mouvement du visage, la silhouette de la tendresse" des peuples visités par Hérodote, premier conteur de l'Humanité.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35322
Résumé: Que ce soit de Lausanne à Paris, de Vienne à Genève ou de Glasgow à Londres, chacun des treize auteurs de ce recueil situe son histoire à bord d’un train qui parcourt l’Europe. À l’occasion d’un long trajet en chemin de fer, l’une se souvient de son voyage dix ans plus tôt, elle traque la différence entre son être d’hier et d’aujourd’hui. Un autre se remémore la géniale arnaque dont il a été l’auteur, un troisième retrace l’incroyable hold-up ferroviaire du South West Gang dans l’Angleterre de 1963. Ces nouvelles donnent une vue d’ensemble inédite sur la manière de concevoir l’Europe comme espace physique et symbolique. Les auteurs étant de générations très diverses, le lecteur appréciera les différentes manières d’appréhender notre monde proche et de s’y situer. Nouvelles de Aude Seigne, Blaise Hofmann, Anne-Sophie Subilia, Gemma Salem, Bruno Pellegrino, Arthur Brügger, Daniel Vuataz, Marie Gaulis, Fanny Wobmann, Catherine Lovey, Julie Guinand, Guy Poitry, Yves Rosset.
Lu par:Yette Perrin
Durée:9h. 54min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:4429
Résumé:
Durée:1h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:35696
Résumé: Voici quelques mois, Jean François Billeter a perdu Wen, son épouse. Face à ce drame, l'auteur a décidé de faire oeuvre utile, de partager les sentiments qui l'ont traversé et les observations qu'il a pu faire dans cette période agitée. Dans ce récit entre confession et journal de bord, il décrit les "opérations salvatrices" qui se produisent en lui au fil du temps. Mais ces observations ne touchent ni la seule personne de l'auteur, ni celle de son épouse en particulier, mais quiconque se trouve confronté à une telle situation. De tels bouleversements sont riches en enseignements : ils nous apprennent "de quoi nous sommes faits". A la précision de l'observation s'ajoute la clarté du style, dans cet ouvrage qui répond à la nécessité de partager une expérience intime à caractère universel.
Durée:2h. 38min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35700
Résumé: En une cinquantaine d'esquisses, qui ont la valeur de motifs aisément mémorisables, Jean François Billeter éclaire le moment historique actuel, la crise que nous traversons et le moyen pour tenter d'en sortir : la critique ne suffit plus, il faut des idées neuves, en particulier une façon juste de se représenter l'être humain et ses besoins. Ces esquisses forment un essai philosophique (car c'est de l'homme en tant que sujet qu'il s'agit) et politique. Elles s'inscrivent dans le prolongement des travaux précédents de l'auteur, mais constituent une proposition nouvelle, présentée avec la limpidité, la sobriété et la clarté dont Billeter est coutumier. Comme Un paradigme, c'est un outil de compréhension de soi et du monde, un livre à conserver, en toutes circonstances.
Lu par:Serge Cantero
Durée:2h. 46min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:20148
Résumé: Spécialiste de Zhuang Zi et de la philosophie chinoise, Jean-François Billeter nous invite dans ce petit ouvrage à une réflexion féconde et profonde, à un "changement de paradigme". Le mot est à la mode, mais il est ici employé au sens plein. En effet, il s'agit de changer la manière dont nous pensons, agissons, dont nous concevons le rapport entre notre corps et notre esprit. Pour Billeter, il ne faut plus voir l'esprit comme ce qui fait agir le corps, mais le corps comme ce qui fait advenir l'action, la pensée, et la transcendance. Il n'est pas question ici de revenir au dualisme, fût-il inversé, mais de concevoir le corps comme une activité : "L'esprit ne descend plus sur nous, mais se forme en nous, de bas en haut. La dimension d'inconnu est au fond du corps et de son activité, elle n'est plus quelque part au-dessus" (p. 77). Il n'y a donc plus de transcendance, mais simplement moi, avec ma part de mystère, d'inconnu que j'ignore moi-même, et qu'il me faut laisser advenir. À travers les notions d'activité et d'intégration, associées au travail du corps, l'auteur nous invite à repenser la manière dont les idées nous viennent, la souffrance psychique, la religion ou le rapport au temps. Ce qui "prend" le lecteur dans ce livre, c'est la manière dont Jean-François Billeter décrit la naissance en nous de gestes (verser du vin dans un verre), d'idées ("L'idée vient en parlant", comme l'écrit Kleist), d'actions (Que vais-je faire aujourd'hui ?), d'une manière si précise qu'elle amène vraiment à s'interroger sur cet "avènement" de la pensée, comme production de l'activité du corps. (A. B. Esprit, novembre 2012)
Durée:29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:5407
Résumé: "La paix menace de devenir plus dangereuse que la guerre. Une phrase cruelle, mais pas cynique. Nos routes sont des champs de bataille, notre atmosphère est envahie de gaz toxiques, nos océans sont des cloaques, nos champs sont pollués par les pesticides, le Tiers-Monde est pillé - de pire manière que l'Orient par les croisés autrefois : pas étonnant qu'il nous fasse chanter à présent. Ce n'est pas la guerre, c'est la paix qui est mère de toutes choses, la guerre naît de la paix non maîtrisée. La paix, voilà le problème que nous devons résoudre. Le coeur de l'économie de marché, c'est la concurrence, la guerre économique, la lutte pour les marchés. L'humanité explose comme l'univers où nous vivons, nous ne savons pas comment ce sera quand dix milliards d'humains habiteront la terre. (...) Peut-être l'expérience du marxisme est-elle venue trop tôt. Que peut faire l'individu ? Que faire à présent ? C'est aussi ce que vous demandez." Vàclav Havel.
Durée:9h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72666
Résumé: Trente ans après, se basant sur de nombreux témoignages, les auteurs reviennent sur les circonstances qui ont mené à la chute du mur de Berlin et à la réunification allemande. Ils examinent les conséquences politiques et sociales, quasi immédiates, de l'événement et décryptent le monde qui en a résulté.