Contenu

Le premier siècle après Béatrice: roman

Résumé
Il existe sur les marchés d'Orient des «fèves» mystérieuses auxquelles d'antiques superstitions prêtent le pouvoir de favoriser la naissance d'enfants mâles. Quand le narrateur de ce roman, un savant français spécialiste des scarabées, s'en procure quelques-unes lors d'un voyage en Egypte, il ne se doute pas que le monde vient d'entrer dans un âge critique de son histoire. Un peu partout, en effet, les naissances féminines vont se raréfier, sans raison apparente. Les «fèves» seraient-elles à l'origine de cette malédiction ? A travers une enquête à rebondissements qui les entraîne jusqu'à l'équateur, le savant et sa compagne cherchent une explication. Féroce et tendre, allègre et grave, ce roman d'Amin Maalouf se prête à plus d'une lecture. Roman de l'amour d'un père envers sa fille, roman d'un homme attaché à «la féminité du monde», roman d'un mal insaisissable qui anéantit les femmes et ronge les hommes, roman du partage de notre planète entre un Sud qui dépérit et un Nord qui s'exaspère, roman de l'effrayante rencontre entre les perversions de l'archaïsme et celles de la modernité. Mais peut-être est-ce avant tout le roman de notre fin de siècle déconcertante. Avec, aussi, un regard inquiet vers le vingt et unième siècle, si présent déjà, et que l'auteur appelle, énigmatiquement, «le premier siècle après Béatrice».
Mots-clés: Femme
Durée: 5h. 46min.
Édition: Paris, Grasset, 1992
Numéro du livre: 6034
ISBN: 9782246462613

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34872
Résumé: Le trouble imprègne de toutes parts ce nouveau roman de Pauline Klein, monologue intérieur qui dépeint les sentiments et sensations de la narratrice. Le récit s'ouvre sur un souvenir d'enfance, à l'origine de crises d'allergie : le moment où elle égare la boussole offerte par un petit garçon dont elle est éprise. Un sorcier diagnostique une "allergie aux territoires étrangers"… Sa vie exclura désormais la surprise. A la quarantaine, elle mène une vie réglée et sexuellement frustrante. Mariée à Nicolas, mère de deux enfants, la narratrice redécouvre le monde à travers eux et cherche un moyen de réintroduire le loup des contes qu'elle leur lit soir après soir… Elle tombe sous le charme de son nouveau collègue, Baptiste, un jeune loup charismatique aux dents longues, de dix ans son cadet.
Lu par:Nicole Depauw
Durée:10h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33482
Résumé: Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.
Durée:10h. 5min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67524
Résumé: En 1940, Florence Conrad, une américaine francophile qui vivait en France et avait déjà participé à des actions sociales et sanitaires pendant la 1e guerre mondiale puis au début de la 2e guerre mondiale sur la ligne Maginot, retourne à New York, y rassemble des fonds et achète dix-neuf ambulances neuves. Elle recrute quatorze femmes françaises vivant à New York, dont Suzanne Torrès qui sera son lieutenant et crée une unité sanitaire qui prend le nom d'unité Rochambeau. Le groupe arrive au Maroc à Rabat en septembre 1943, s'installe à bord d'une péniche sur le Bouregreg. 25 nouvelles jeunes femmes, françaises pour la plupart, s'engagent. D'autres Rochambelles s'engageront aussi en Angleterre ou en France. Certaines d'entre elles poursuivront leur engagement jusqu'en Indochine.
Lu par:Manon
Durée:18h. 26min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33743
Résumé: L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un «mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture sans précédent, qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av. J.-C.), à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace toute l'histoire de l'Urbs. Se faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en voguent depuis des siècles. Refusant l'admiration simpliste ou la condamnation systématique, elle montre que l'histoire romaine, loin d'être figée dans le marbre, est constamment révisée et réécrite, en fonction des nouvelles connaissances. Ainsi des célèbres personnages - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron, entre autres - prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles - les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs - retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années. SPQR en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:71518
Résumé: Recueil de nouvelles mettant en scène des femmes différentes, jeunes ou vieilles, mais qui appartiennent toutes à la bourgeoisie. Tour à tour agaçantes et attachantes, elles sont parfois confrontées à la maladie et à la solitude.
Lu par:Lisette Vogel
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36774
Résumé: « À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. » Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty.
Durée:26h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33995
Résumé: Adorée par ceux qu'elle aima, honnie par ceux qui la jugèrent insaisissable, Moura a bien existé. Dans les tourmentes de la révolution bolchevique, d'une guerre à l'autre, Moura a traversé mille mondes. Aristocrate d'origine russe, elle s'est appelée Maria Zakrevskaïa, Madame Benckendorff, la Baronne Budberg... Elle a été la passion d'un agent secret britannique, la muse de Maxime Gorki, la compagne de H.G. Wells et l'égérie de l'intelligentsia londonienne. Elle a côtoyé tous les grands du XXe siècle, le Tsar, Staline, Churchill, de Gaulle. Les uns chantèrent son courage, sa chaleur et sa fidélité. Les autres dénoncèrent ses mensonges. Tous s'entendirent néanmoins sur un point : Moura incarna la Vie. La vie à tout prix. Sur les traces de son héroïne, Alexandra Lapierre a fouillé les bibliothèques du monde entier durant trois ans et fait revivre une multitude de figures captivantes, qui viennent éclairer des pans de la grande Histoire.
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33990
Résumé: Dès que je passe la porte de notre appartement, je me transforme. Sans plus aucune coquetterie, je retire mes escarpins, je jette mes vêtements dans la panière à linge sale. Je m'attache les cheveux sur le sommet du crâne, remonte mes manches, et c'est parti pour le rodéo de l'ordre et de la propreté. Une chorégraphie d'un genre peu sexy, à laquelle je ne renonce que tombante de sommeil. Pauvre Adrien : il vit avec une mégère. L'image n'est pas folichonne. C'est au bureau qu'ils vivent avec moi. Bien habillée, maquillée, coiffée. Pourquoi je me transforme? Pourquoi je n'arrive pas à suivre le mode de vie d'Adrien ? Pourquoi ça ne tourne pas plus... plus... plus carré ?
Durée:2h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33812
Résumé: La voilà au bord d'une piscine à débordement, dans un club de vacances sis en Méditerranée. Un indigène l'entreprend. Las, le beau gosse la kidnappe et l'échange contre une autre poupée, brune, moins grande, sa soeur enlevée par un groupe terroriste. Barbie se réveille vêtue d'un niqab, au milieu de nouvelles semblables, dans un tout autre pays : l'Etat Islamique. Dans ce roman qui retrace son voyage initiatique, Barbie va prendre conscience, à travers l'enfermement des poupées captives de Daech, de sa propre aliénation. La condition des femmes est un sujet-frontière qui crée, souvent, une ligne de démarcation un peu factice entre un Occident idéalisé et un Orient diabolisé. Une poupée chez Daech est une fable de notre temps, un roman trash et intelligent qui met en scène le corps des femmes, nu ou voilé, leur place dans la société, le rôle qu'elles jouent et qu'on leur fait jouer.
Durée:1h. 2min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:68791
Résumé: On amène Pandora devant les dieux et les hommes toujours rassemblés avant la grande séparation. Ils sont tous suffoqués, estomaqués. Elle est merveilleuse. Elle resplendit de beauté et d'éclat. On ne peut la voir sans être séduit, l'aimer, la désirer. Alors Zeus déclare que cet être, qui vient d'être créé artificiellement, est la première femme, l'ancêtre de toutes les femmes. Elle est appelée Pandora dans le texte, car elle est le cadeau (doron) que tous (pan) les dieux vont faire aux humains. " Une brillante évocation du mythe grec de la création de la femme et de la différenciation sexuelle.
Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32363
Résumé: Lorsque le terme de manichéisme est employé, rarement est évoqué le nom de Mani, peintre, médecin et philosophe oriental du IIIe siècle. Sa vision du monde, profondément tolérante et humaniste, lui valut haine et persécutions. ©Electre 2016
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16164
Résumé: En ces premières années du XXIe siècle, le monde présente de nombreux signes de dérèglement. Dérèglement intellectuel, caractérisé par un déchaînement des affirmations identitaires qui rend difficiles toute coexistence harmonieuse et tout véritable débat. Dérèglement économique et financier, qui entraîne la planète entière dans une zone de turbulences aux conséquences imprévisibles, et qui est lui-même le symptôme d'une perturbation de notre système de valeurs. Dérèglement climatique, qui résulte d'une longue pratique de l'irresponsabilité...