Contenu

L'oiseau, le goudron et l’extase

Résumé
En 1991, Joseph March a 20 ans. Pendant l'été, il rencontre la sublime Tess Wolff et sa mère tue un homme à coups de marteau. Ces deux événements bouleversent sa vie. Vingt-cinq ans plus tard, il vit seul à la lisière d'une forêt, dans la maison qu'il avait construite avec Tess. Il raconte son histoire, ses souvenirs et ses démons.
Mots-clés: Amour / Violence
Durée: 10h. 28min.
Édition: Paris, Belfond, 2018
Numéro du livre: 37867
ISBN: 9782714475992

Documents similaires

Durée:6h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:15806
Résumé: Alors que les phénomènes de violence paraissent de plus en plus prégnants dans l'actualité quotidienne, cet ouvrage cherche à en comprendre les logiques et à en préciser les limites. Parler de la violence n'a guère de sens tant ce vocable réunit des phénomènes très différents et des manifestations plurielles. L'auteur ambitionne de les passer en revue. Pour autant, il s'agit de mettre à nu les logiques communes d'adhésion à la violence (pourquoi devient-on violent ?), de déroulement des violences (comment s'opère le passage à l'acte ?) et de transformation de ces phénomènes (la violence évolue-t-elle ?).
Durée:12h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69254
Résumé: Après l'affaire Verplanck, le sergent Lloyd Hopkins du LAPD voit sa carrière mise à l'arrêt. Sa femme a demandé le divorce et il ne voit plus ses filles. Peltz l'envoie enquêter discrètement sur la disparition d'un autre policier, Jack Herzog. Ses investigations le poussent à faire le lien avec le braquage d'un magasin d'alcools au cours duquel trois personnes ont été assassinées.
Lu par:Carole Beuron
Durée:11h. 12min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:67263
Résumé: Jake Marlowe est le dernier de sa race. Pourchassé par des tueurs fanatiques qui ont juré de lui trancher la tête, protégé contre son gré par une organisation secrète désireuse de vivre au grand jour, Jake a décidé d’arrêter de fuir. La prochaine pleine lune sera sa dernière. « Va où tu peux, meurs où tu dois. » Mais pour le vieux loup-garou suicidaire et blasé, rien ne va se dérouler comme prévu. Par définition, l'amour est imprévisible.
Durée:2h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37483
Résumé: La veille de son retour à Paris, Markus entame une errance à travers les bas-fonds de Djibouti. Durant cette ultime nuit africaine, entre scènes de violence et plongées poétiques, il croise aussi bien des prostituées que des militaires en proie à une profonde solitude qui lui révèlent la violence et la beauté du pays. Premier roman.
Durée:1h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37871
Résumé: Au collège, Blaise est un adolescent angoissé et colérique qui se défend avec ses poings. Il finit par être exclu de l'établissement. Depuis chez lui, il voit que la violence est présente partout.
Durée:3h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34446
Résumé: "Jeff, vendeur de voitures d'occasion, marié à Janet, père de Bea, Elvis, et Anne, est enlevé par un psychopathe qui le séquestre et le torture durant plusieurs semaines avant d'être pris in extremis. Quelques années plus tard Elvis travaille pour l'armée américaine et vit dans une cave, Anne est à l'asile, Bea est mariée à un prédicateur passablement dérangé, et Jeff vit au sommet d'un terril en interdisant à quiconque d'approcher. Cette « famille modèle » se réunit pour les obsèques de Janet morte en Inde après avoir fui bien des années auparavant mari et enfants. A partir de là et de nouveau : folie pure, déchaînement des pulsions, et recherche désespérée de la petit maison dans la prairie...Tableau apocalyptique mais réjouissant d'une société moribonde et d'une construction familiale pathologique" (Source : Editeur)
Durée:4h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65391
Résumé: Le combat fut âpre. Mais, ensemble, le narrateur, un garçon de douze ans, son frère aîné et leur père ont gagné la guerre c'est ainsi que le père désigne la procédure de divorce et la lutte féroce pour la garde de ses fils. Ensemble, ils prennent la route, quittant le Kansas pour Albuquerque, et un nouveau départ. Unis, libres, conquérants, filant vers le Nouveau-Mexique, terre promise, ils dessinent les contours de leur vie à trois. Les garçons vont à l'école, jouent dans l'équipe de basket, se font des amis, tandis que leur père vaque à ses affaires dans leur appartement de la banlieue d'Albuquerque. Et fume, de plus en plus des cigares bon marché, pour couvrir d'autres odeurs. Bientôt, ce sont les nuits sans sommeil, les apparitions spectrales d'un père brumeux, les visites nocturnes de types louches. Les garçons observent la métamorphose de leur père, au comportement chaque jour plus erratique et violent. Livrés à eux-mêmes, ils n'ont d'autre choix que d'endosser de lourdes responsabilités pour contrer la défection de leurs parents, et de faire front face à ce père autrefois adulé désormais méconnaissable, et terriblement dangereux. Daniel Magariel livre un récit déchirant, éblouissant de justesse et de délicatesse sur deux frères unis dans la pire des adversités, brutalement arrachés à l'âge tendre. Deux frères qui doivent apprendre à survivre et à se construire auprès d'un père extraordinairement toxique, au milieu des décombres d'une famille brisée.
Durée:13h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32576
Résumé: Alors qu'il est en croisière en Amérique centrale avec son épouse, Sten Stensen, proviseur à la retraite et ancien Marine vétéran du Vietnam, tue à mains nues un des hommes qui s'apprêtaient à les détrousser. Retenu un temps à quai, il fait la Une de tous les journaux, mais ne tarde pas à retrouver avec bonheur et sans la moindre poursuite judiciaire le calme de sa vie californienne. Sara Hovarty Jennings est une jeune femme en colère. Elle vit seule avec son chien, et regarde le reste du monde comme son ennemi. Elle nourrit une haine viscérale contre «le gouvernement illégitime des Etats-Unis d'Amérique» et se rebelle contre toute forme d'autorité. Quand, un matin, elle se fait arrêter par un flic au volant de sa voiture, elle refuse de montrer ses papiers et crie au harcèlement. Pour tout résultat, elle finit au poste, sa voiture à la fourrière et son chien en quarantaine au chenil. Sara fait alors la connaissance de Adam Stensen, 25 ans, un jeune homme séduisant mais qui souffre d'une forme aiguë de psychose paranoïaque, et d'un délire de persécution. Il est persuadé d'être entouré d'aliens et s'inquiète de la menace qu'ils représentent. Il se prend pour Colter, un coureur des bois du XIXe siècle, vit dans la maison isolée de sa grand-mère décédée et, comme son héros, disparaît souvent dans la forêt pour vivre au plus près de la nature et s'occuper de ses plantations de pavot et de marijuana. Mais lorsque Sten décide de vendre la maison qu'occupe son fils incontrôlable, le destin de ces trois personnages bascule et les violences enfouies refont surface.
Durée:10h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72189
Résumé: Un soir d’avril 1991, à la faible lueur de leurs briquets, deux sœurs, Julie et Robin Kerry, font découvrir à leur cousin Tom Cummins les poèmes et graffitis inscrits sur l’Old Chain of Rocks, le pont qui enjambe le Mississippi à la sortie de St. Louis. Au même moment, quatre jeunes de la région trompent leur ennui en arpentant ce vieux pont, depuis l’autre rive. Lorsque leur route croise celle du petit groupe, on assiste brusquement à un terrible déchaînement de violence. Tom, qui réussit à en réchapper, ne peut pas imaginer que pour lui, sa sœur Jeanine et toute la famille Cummins, une interminable épreuve commence. Dans ce récit haletant, Jeanine Cummins raconte et analyse les effets dévastateurs d’un crime sur les victimes et leurs proches. Des méthodes policières douteuses aux débordements de journalistes fascinés par le meurtre, de la difficile impartialité de la justice à l’épineux débat sur la peine de mort, ce livre bouleversant explore les ombres de la société américaine. Le lecteur suit le combat de Tom et de sa famille au fil des années, et leur émouvante reconstruction, dont le pilier reste la fidélité à leurs disparues
Durée:11h. 48min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:72743
Résumé: Après Les couilles sur la table, cet ouvrage adapté du podcast du même nom constitue une exploration documentaire de la future révolution romantique. Montrant notamment comment les mythes romantiques justifient la violence amoureuse, l'auteure mène une réflexion sur la façon de mettre en place individuellement et collectivement des relations profondes et égalitaires.
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72669
Résumé: A la mort de son époux, Tara sent rejaillir le souvenir de celle qu'elle était avant son mariage, une femme aimant rire et danser dont le destin a été renversé par les bouleversements politiques de son pays.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70820
Résumé: "Le féminisme n'a jamais tué personne." Cette phrase est brandie depuis des décennies par le discours féministe majoritaire. Comme si les féministes cherchaient à rassurer un patriarcat pétri d'angoisse, ou à appuyer l'idée - déjà bien répandue - qu'une femme ne peut pas faire peur, qu'une femme ne peut pas être dangereuse. Mais est-il vrai que le féminisme n'a jamais tué personne ? Elles s'appellent Maria, Noura, Judith, Diana, Christabel. Elles ont fait usage de la violence contre le patriarcat. Elles ont touché au grand tabou. Pour nourrir une réflexion sur la place de la violence dans la lutte contre le patriarcat, Irene nous raconte l'histoire de ces femmes violentes.