Contenu

Le drapier d'Assise

Résumé
La vie de saint François vue à travers les yeux de son père, Pierre Bernadone. Ce dernier, riche marchand de draps, n'approuve pas les choix de son fils surtout celui de la pauvreté radicale mais, peu à peu, la compréhension et la grâce s'annoncent. ©Electre 2017
Durée: 3h. 15min.
Édition: Paris, Salvator, 2016
Numéro du livre: 35791
ISBN: 9782706713361

Documents similaires

Durée:28h. 28min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35128
Résumé: L'enthousiasme des premiers lecteurs a fait de La Légende des Saints de Jacques de Voragine La Légende dorée, la légende d'or : celle de toutes les histoires qui entourent la vie et la mort exemplaires des saints chrétiens du premier millénaire après le Christ et des débuts du Moyen Age. L'auteur a récolté les faits épars dans une foule d'écrits, de chroniques et de biographies dispersés, non pour raconter "ce qui s'est vraiment passé", mais pour édifier, par l'exemple magnifique des saints, de leurs paroles de feu et de leurs miracles, ceux qui veulent marcher à la suite du Christ. Aujourd'hui, La Légende dorée est aussi une extraordinaire "anthologie" naïve, riche d'histoire et de culture, car elle a inspiré de nombreux artistes chrétiens.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:38297
Résumé: "Je n'ai pas d'autre chose à vous prouver que l'indispensable obligation où nous sommes de devenir saints." C'est Pierre Blanc, un jeune prêtre de 35 ans, du diocèse de Belley-Ars, qui aide à parcourir ce chemin.
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73593
Résumé: Qu'ont en commun une guerrière et une sainte ? A priori, rien. Tout semble même les opposer. L'une serait du côté du Mal et du sang, l'autre du Bien et de la lumière. A cette idée, la représentation de Thérèse de Lisieux, proclamée en 1997 trente-troisième docteur de l'Eglise et sainte française la plus célèbre avec Jeanne d'Arc, semble donner raison. Bouquet de roses et crucifix entre les bras, voile sur la tête et guimpe autour du visage, sourire ténu, ainsi la connait-on. Comme une sainte, et non telle une guerrière. Ce qu'elle était pourtant. C'est le paradoxe que prétend dénouer ce livre. Car aimer son prochain est un combat (qu'on nomme spirituel), une lutte que Thérèse Martin aura menée sa vie durant. Et d'abord contre elle-même. Dans cet essai biographique passionnant, Jean de Saint-Chéron retrace son existence pour faire, non l'éloge de la bonne soeur aux fleurs, mais celui de la sainte guerrière, et rappeler combien l'amour dont parle la Bible est " une glorieuse guerre " . En sept courts chapitres, on suit sa formation martiale, de son enfance marquée par sa vive piété, son caractère déterminé et la mort de sa mère, à sa conversion à 13 ans, lorsqu'elle comprend que, pour aimer, il lui faudra souffrir beaucoup. De Rome, où elle va conquérir la forteresse du Carmel à la pointe de l'épée en implorant le Pape de la laisser y entrer avant l'âge légal, à son entrée en religion parmi ses soeurs dont elle s'attèle à aimer les défauts, c'est un parcours du combattant qu'elle raconte dans ses écrits et que Jean de Saint-Chéron nous fait revivre en la suivant et la citant avec énergie, science et ardeur. Un éloge puissant et une leçon de foi moderne sur la bataille de l'amour et du pardon.
Durée:13h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65449
Résumé: Patronne des médecines douces, écologiste en avance de huit siècles, star médiévale de la musique post-moderne ou diététicienne géniale, Hildegarde de Bingen est surtout une sainte hors norme dont les visions étranges inspirèrent aux théologiens un respect distancé. Née au coeur de la tourmente des Croisades, elle fut dès son plus jeune âge, et jusque dans sa vieillesse, gratifiée de visions mystiques extraordinaires. Ses cosmologies divines, à l?imagerie puissante, sont de plus ancrées dans une théologie rigoureuse qui ont imposé Hildegarde de Bingen, de son vivant même, comme un modèle vivant de sainteté et comme une autorité en matière de foi. Consultée aussi bien par les papes que par les empereurs (Frédéric Barberousse), communiquant avec Bernard de Clairvaux, elle incarna ce XIIe siècle grandiose et tourmenté, pétri de mystique et de politique et vivant dans l?imminence du Royaume de Dieu. Le Livre des oeuvres divines, son ultime recueil de visions, sublime la confusion de son siècle, si proche finalement du nôtre. Oeuvre intemporelle, ce livre est aussi formidablement actuel, comme toute véritable oeuvre prophétique.
Durée:11h. 30min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35478
Résumé: Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion. Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres. Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.
Durée:4h. 42min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67117
Résumé: Pour l’Arbre d’obéissance, roman de cette rentrée, ce n’est pas l’ermite qui occupe la place centrale mais son premier biographe, Théodoret, que Joël Baqué réinterprète à sa manière poétique et intense, le faisant parler à la première personne. Le lecteur se retrouve dans la tête d’une sorte de looser, un homme qui, dans sa jeunesse, a pris Syméon pour modèle mais a échoué à l’imiter : « Théodoret, cet ascèse raté qui n’a pu être reconnu comme un saint, veut-il se rattraper en se faisant reconnaître en tant que biographe, le meilleur qui soit ? A-t-il un regard critique sur les violentes pratiques de Syméon parce que lui-même n’a pu les supporter ? Ou parce qu’avec le recul, il ne les trouve pas nécessaires pour gagner le paradis ? Ce qui est sûr, c’est qu’il est un personnage ambigu. »
Durée:9h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68699
Résumé: Qu'y a-t-il de commun entre un chef viking, un roi de la mer danois et Guillaume, duc d'une principauté du royaume de France puis conquérant de l'Angleterre, ou Roger II, créateur du royaume de Sicile ? Sûrement pas la continuité biologique, ni la chronologie, étendue sur cinq siècles. Mais sans doute l'esprit d'aventure, un sens de l'administration hors pair qui a servi de modèle à l'Angleterre Plantagenêt puis à la France ou à la Sicile et une capacité d'adaptation culturelle saisissante. Les normands savent faire coexister Français et Anglais, Grecs, Arabes, Berbères ou Lombards. En ce sens, François Neveux, professeur à Caen, raconte une histoire de bâtisseurs qu'il s'agisse de dynasties, de châteaux forts ou de langue.
Lu par:Paula Viala
Durée:6h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29302
Résumé: Grégoire de Tours est né en 538. Après avoir étudié la Bible à Clermont- Ferrand, il a été élu évêque de Tours à l'âge de trente-quatre ans. Cette ville était un centre religieux et politique que se disputaient les Mérovingiens. Pendant vingt ans, Grégoire a gouverné ce diocèse que troublaient sans cesse les luttes fratricides de nos rois. Il trouvait néanmoins le temps d'écrire l'histoire à laquelle il était mêlé de près. Quand il est mort en 594, il laissait donc un témoignage hors pair sur ce VIe siècle si peu connu et si important. C'est l'époque où l'esprit francien succède à la mentalité gallo-romaine. Une nouvelle langue orale se forme, et le latin de Grégoire en épouse les mouvements naturels, les juxtapositions brutales, la rude vitalité : "Nous tenons en haute estime ta manière d'écrire, parce que le peuple peut la comprendre". De fait, ce texte a une dimension d'édification : il fonde la légende noire des rois Mérovingiens, êtres de vice, jusqu'à ce que Clovis se convertisse et fasse de la France celle que l'on nommera « la fille aînée de l'Eglise ».
Durée:14h.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70025
Résumé: Le 27 mars 1329, le pape Jean XXII condamnait comme hérétiques dix-sept propositions extraites des œuvres de Maître Eckhart et en réputait onze autres «tout à fait malsonnantes, très téméraires et suspectes d’hérésie». Ainsi s’achevait le premier procès d’inquisition intenté au Moyen Âge contre un dominicain, maître en théologie de l’Université de Paris, né en 1260 et mort en 1328. Ce volume consacré à l’un des plus grands philosophes du Moyen Âge regroupe un ensemble de textes régis par une intention : convertir le chrétien, et, à cette fin, confier à la parole le soin de faire renaître l’âme en Dieu.
Durée:13h. 52min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70898
Résumé: Les préjugés ont la vie dure. Même si des sottises telles que les terreurs de l'an mil, la papesse Jeanne ou le droit de cuissage ne sont plus admises, le Moyen Age continue d'être considéré comme une période dure à vivre, culturellement barbare, empreinte de violence, de famine et de peste. Entre l'Antiquité et la Renaissance, la nuit planerait sur dix siècles d'histoire occidentale. Pour dissiper les caricatures d'un Moyen Age voué au malheur, Jean Verdon met en regard, à coups d'exemples vivants et éclairants, les mauvais et les bons côtés de l'existence pour les contemporains de Charlemagne, de Saint Louis ou des Médicis - en dix chapitres portant aussi bien sur l'alimentation que sur la médecine, sur les femmes que sur l'intolérance, sur les plaisirs que sur la mort. Il en ressort un tableau nuancé, qui rend la civilisation médiévale profondément attachante, et la restitue dans toute sa vérité.
Lu par:Daniel Martin
Durée:13h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71083
Résumé: Vendredi 13 octobre 1307. Partout dans le royaume de France, les agents du roi Philippe le Bel s’emparent des chevaliers du Temple. Naguère membres respectés d’un ordre modèle et défenseurs de la Terre sainte, les Templiers sont emprisonnés par centaines, sous l’accusation d’apostasie, d’idolâtrie, de sacrilège et de sodomie. Malcolm Barber revient avec une maîtrise et une érudition inégalées sur cette opération spectaculaire et sans précédent dans l’histoire médiévale : les interrogatoires, la torture, l’exécution des plus courageux, le silence inexplicable des grands dignitaires, le mutisme du pape Clément V, et enfin l’interminable processus de liquidation qui vit disparaître le plus puissant des ordres militaires.
Durée:8h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66051
Résumé: Fille de Bourcard de Souabe, Berthe fut reine de 922 à 937, ayant épousé Rodolphe II, roi de la Bourgogne transjurane...sous la plume de Cingria, l'histoire devient une succulente chronique...